UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

immigration - Page 4

  • Humeur : Squats et bidonvilles, "La Provence" indignée : quelle inconséquence !.....

            Mardi 18 janvier 2011. La Provence s'indigne (c'est à la mode, en ce moment, de s'indigner, chez les Bobos...), et elle consacre sa Une, sa 2 et sa 3 aux conditions effroyables dans lesquelles vivent des populations fraîchement débarquées chez nous (essentiellement des Roms).

            Afin que tout soit bien clair, disons, avant même de commencer, que ce que dénonce La Provence est effectivement ignoble et indigne - et même répugnant, le mot n'est pas trop fort... - et qu'il est scandaleux que des choses pareilles puissent se passer dans un pays réputé civilisé, comme le nôtre. Le problème n'est évidemment pas là....

    la provence indignée.jpg

    Lire la suite

  • Tunisie : le seul « problème » qui doit nous importer, en réalité, après la chute de Ben Ali…

            ….ce n’est certes pas une discussion sans fin et oiseuse sur les qualités et défauts de l’ex régime et de l’ex homme fort : cela ne concerne que les Tunisiens, et on laissera pérorer sans fin les donneurs de leçons impénitents, qui se mêlent des affaires internes du monde entier, décernant bons et mauvais points, et donnat des leçons de « morale » ( !) alors qu’ils sont les héritiers d’un Système né dans et par la Terreur, et coupable - d’une façon imprescriptible - d’un génocide toujours nié deux siècles après…..

    TUNISIE CONTRE BEN ALI.jpg

    Paris, 15 janvier, 14 heures. Sans sombrer dans la psychose, c'est bien une cinquième colonne qui se trouve en France. La question ne sera bientôt plus "Que se passera-t-il, si ...?" mais "Que se passera-t-il, quand...?"

    Lire la suite

  • Procès Zemmour (notre procès à tous) : De Jean-Pierre Chevènement...

            ...dans un courrier en date du 3 janvier adressé à la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, où a débuté mardi le procès d'Eric Zemmour) :

             "Sans doute M. Zemmour a-t-il, dans le feu de la discussion, utilisé une formulation excessivement brutale mais il n'a hélas, pas dit une chose matériellement inexacte… Il suffit, comme j'ai eu l'occasion de le faire, de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l'Intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées sont imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine".

             Le sénateur dit "craindre que le politiquement correct ne finisse par tuer le débat républicain". Il regrette qu'on puisse "incriminer un journaliste d'avoir avancé un argument, certes formulé maladroitement, mais correspondant à une réalité, certes dérangeante, mais propre à susciter une prise de conscience partagée". Aux yeux de Jean-Pierre Chevènement, "la liberté d'expression n'a pas besoin d'être inutilement corsetée par des interdits judiciaires".

  • Peut-on n'envisager l'immigration que du seul point de vue "économique" ?

              C'est sans aucun esprit de polémique stérile que nous posons la question. Bien au contraire, une saine et franche discussion devrait plutôt permettre de bien clarifier les points de vue, et d'arriver, au final, a mieux se comprendre...

            Nous avons été surpris de lire, sur la Une du n° 981 de Royaliste (du 20 décembre au 2 janvier) les lignes suivantes (1):

    Lire la suite

  • Humeur : la France foutoir-pétaudière ? Ca continue, de plus belle !....

            Ces derniers temps, on a appris pêle-mêle :

    - qu’un jeune marocaine devant être expulsée ne le sera finalement pas ; s’étant défenestrée à l’arrivée de la police, on lui donnera des papiers !

    - qu’une famille kosovare, les Elezaj, ne seraient pas expulsés, « grâce à la mobilisation » ( !) 

    - que sept clandestins, détenus dans un centre de rétention à Nîmes, ont été libérés par notre chère et excellente justice (!), sous prétexte de légionellose….

            Et pendant ce temps-là, bien sûr, un Pays Légal aux pratiques insensées continue tout au long de l’année à naturaliser 200.000 étrangers….

            Où va-t-on, comme cela ? C’est très simple : droit dans le mur ! Et à force de multiplier les aberrations, « on » obtiendra une réaction proportionnelle à ce qui l’aura déclenchée, c’est-à-dire très probablement excessive, elle aussi.

            Le rôle des gouvernants serait d’y penser avant qu’il ne soit trop tard, mais il semble que ce soit beaucoup demander…..

  • Qu'est notre douce France devenue ? Un preuve supplémentaire par M6....

    26/09/2010 : Des policiers dans la tourmente, dit le titre de la vidéo.

    Ce ne sont pas les policiers, ou des policiers, qui sont dans la tourmente, mais la France. 1000 à 1500 quartiers sensibles reconnus aujourd'hui, en attendant que la gangrène, mécaniquement, logiquement, recouvre l'ensemble du territoire....

    De l'éditorial de Politique Magazine de ce mois (décembre 2010) : "...ces cités, ces quartiers privés de droit, de loi, de justice, de paix, de travail, abandonnés aux bandes, aux trafics souterrains, à la prostitution, à l'émeute. Oui, chez nous ! Population qu'une politique insensée a laissé s'installer dans cet effroyable chaos..."

    Une seule solution : l'expulsion......

  • Mythes immigrationnistes : Jacques Dupâquier contre "l’entreprise subversive"….

            Mardi, nous avons donné l'émission consacrée par Canal Académie à Jacques Dupâquier, après son décès.

            Voici aujourd'hui l'intégralité de l'excellent texte de Dupâquier publié dans Renaissance catholique, suivi d'un court entretien au cours duquel il répond aux questions d'un journaliste de RC.

            On y verra justement dénoncés les mythes immigrationnistes et l'entreprise subversive à laquelle nous sommes confrontés.

            L'importance et la qualité des arguments et de l'étude de Dupâquier commandent qu'on leur donne la plus large diffusion possible. Voilà pourquoi nous réunissons en un seul PDF le texte que vous allez lire ci-après et le débat qui l'a prolongé....

    Lire la suite

  • Sourions –peut-être…- un peu : Et si le « cambriolage Royal » était un inattendu - et paradoxal - « retour sur investissement » ?....

            Les occasions de se détendre un peu sont trop rares, dans notre actualité qui porte plutôt, le plus souvent à la sinistrose : ne perdons donc pas celle-la qui, si les choses se confirment, ne manquerait pas de sel...

            Selon une source policière, la jeune mineure qui était recherchée depuis le cambriolage du domicile de Ségolène Royal a été arrêtée dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 en flagrant délit lors d'un autre cambriolage à Neuilly-sur-Seine, en compagnie de deux majeurs. Cette adolescente de 14 ans, enceinte, a reconnu avoir participé au vol du mercredi 1er décembre chez la présidente de Région.

            Aucune nationalité n’étant mentionnée (14 ans, et enceinte, étant les seuls détails donnés) il serait piquant que cette très précoce ( !) jeune fille fut, par exemple, roumaine : on se  souvient du très hypocrite tohu-bohu entretenu par les socialistes – entre autres… - contre les démantèlements de camps et diverses expulsions ces derniers mois, ordonnées par un gouvernement tentant de faire, un tout petit peu, respecter les lois dans l'immense pétaudière-foutoir que tendent à devenir de plus en plus de zones de notre beau pays...... Expulser, renvoyer ? Vous n’y pensez pas !..... « Ils » et « elles » l’ont tous dit et répété en chœur, et en boucle dans les médias… Et, surtout, au PS....

            Alors, aujourd’hui : réponse du berger à la bergère ? Ingratitude ? Ou tout simplement, si les faits se confirment, illustration supplémentaire du vieil adage : on ne récolte jamais que ce que l’on a semé !….

            A Marseille, on dit (très familièrement...) : "fai de bèn a Bertrand, te lou rènd en..."

  • Suisse: l'expulsion des criminels étrangers approuvée à 53%...

            Nous vous en parlions récemment, en donnant "rendez-vous dimanche pour les résultats", et en indiquant que les sondages donnaient le "oui" gagnant à 54%.

            Une dépêche AFP l'annonçait dès 16h37 hier, dimanche 28 : les Suisses ont approuvé l'initiative de la droite populiste sur l'expulsion automatique de criminels étrangers, selon un décompte des voix dans 25 des 26 cantons.

            Ce grand petit pays courageux vient donc, une fois de plus, d'administrer une belle leçon de république vraie, et de démocratie authentique, à tous ceux qui braillent des mots vidés de leurs sens et totalement dénaturés, se gardant bien de les appliquer au quotidien.

            Ce que font les Suisses, pacifiquement, normalement, habituellement. Ils ne prétendent pas donner des leçons au monde entier, comme nos idéologues révolutionnaires; et, pourtant, ils en donnent des leçons....

            Et de bonnes, et que nous ferions bien de méditer...

    suisse drapeau.JPG

    Lire la suite

  • Immigration : Une politique de retour, par Nicolas Lacave

                Maurras demandait que l'on ose imaginer autre chose que ce qui existe....

                Parlant exactement comme Pierre Boutang, Nicolas Lacave - qui cite aussi Bainville - pense que, s'il y a bien place pour plusieurs communautés en France, il n'y a pas place pour deux civilisations. Les Basques, les Alsaciens, les Bretons, les Provençaux.... apportent chacun leur touche de variété et d'originalité dans un pays dont tous partagent la même civilisation, les mêmes fondamentaux. Qui peut sérieusement affirmer qu'il en va de même pour une large part des nouveaux arrivés, depuis une quarantaine d'années ?

                On ne peut que constater l'échec de l'intégration de masses trop importantes, et trop exclusivement africaines, arrivées en nombre déraisonnable depuis, disons, 1975. Et l'on est là dans une dynamique et une logique de perdant/perdant, qui ne bénéficie à personne: ni aux immigrés, ni à la société d'accueil.

                Nombreux sont ceux qui ne disent pas autre chose, à commencer par les Africains eux-mêmes. Tel Jacques Diouf, directeur de la FAO qui déclare, en substance, au journaliste de France info que si l'on aidait les gens, et en particulier les jeunes, sur place en Afrique, au lieu de leur faire miroiter des rêves impossibles, ils ne partiraient tout simplement pas.....

                C'est ce que fait ici Nicolas Lacave, qui ose imaginer autre chose que ce qui existe, et qui n'hésite pas à... prôner une politique de retour (article paru dans Tribune indépendante).....

    Lire la suite

  • Les ERS (établissements de réinsertion scolaire): une faillite de plus dans la faillite générale du Système éducatif...

            Déplacer un problème, cela n’a jamais été le régler ; de même que nous sommes contre les délocalisations de populations (il vaut mieux aider les Africains pauvres chez eux, en Afrique, plutôt que d’en faire des immigrés pauvres et, en plus, déracinés, en Europe…) ; de même nous sommes contre les déplacements d’élèves violents dans des zones où la violence n’existe pas.

            A coups de dizaines de millions d'euros, qui seraient bien mieux employés ailleurs.....

            On ne va que renforcer la violence et l’étendre en faisant cela. Pour ces élèves violents, il n’y a que deux façons d’aborder le problème :

    violences scoalires dna.jpg

     Ces dernières années, les collèges semblent concentrer la violence en milieu scolaire, avec 70 % des actes signalés via Signa ou Civis. (Photo archives DNA - Sébastien Bozon)

    Lire la suite

  • Islam en Europe : Un peu partout, les langues se délient, les oppositions s’affirment. Le début d’un raz-de-marée ?....

                Un peu partout, en Europe, les partis qui font campagne pour l’arrêt de l’immigration, voire pour une « politique de retour », remportent succès électoraux sur succès électoraux ; et entrent dans les gouvernements.

                Le 19 septembre, c'est la Parlement suédois qui a vu l’entrée en son sein des représentants des partis que l’on appelle maintenant, chez les idéologues, des populistes. Avec un amusant mélange d'effroi et d'horreur... Puis les Pays-Bas, la Hongrie, le Danemark, la Norvège et l'Autriche ont enregistré une forte poussée des mouvements hostiles à l’Islam.

                Un nouvel exemple de cette prise de conscience :  Le Premier ministre bavarois veut fermer les portes de l’Allemagne aux immigrants musulmans.....

    horst seehofer.jpg

    Lire la suite

  • Humeur : Les scandales de l'Ame : le scandaleux "S'il y en a..." de la sénatrice PS.....

            Bonne idée que celle de La Provence, ce mardi 2 novembre, de faire dialoguer deux responsables sur l'AME.

            Sans surprise, Dominique Tian, UMP, se positionne contre les dérives inadmissibles qui font que "Ce système dérape totalement". Mais, de sa part, c'est logique, et on ne s'attendait pas à un autre discours. 

            Ce qui est franchement révoltant, par contre, c'est l'attitude, ce sont les propos, de Samia Ghali, sénatrice PS (Commission des Affaires sociales). Qu'une idéologue patentée, comme elle, défende l'indéfendable; qu'elle refuse de voir ce qui, pourtant crève les yeux; et qu'elle refuse d'entendre ce que tout le monde dit partout, et de plus en plus, et de plus en plus fort : voilà qui n'est pas étonnant, et ne nous a pas étonné, à la lecture de l'article/débat.

            L'étonnement - et la révolte... - vient d'ailleurs : il vient de ce qu'on lui demandait juste de ne pas nous prendre pour des imbéciles. Du moins, pas trop. Or que fait-elle ? Elle nous prend, justement, et toute l'opinion française, pour des imbéciles ! Et pas qu'un peu, carrément, et sans prendre de gants ! A la question "Les dérives dénoncées par Dominique Tian ne seraient-elles que fantasmes ?" elle répond, sans sourciller, un inénarrable, un énorme, un scandaleux "S'il y en a, il faut les combattre..." (tout de même...)

            "S'il y en a..." ! Alors que tout le monde sait très bien qu'il y en a, et pas qu'un peu : et encore plus inadmissibles en ces temsp ou nous, les cotisants, payons régulièrment de plus en plus pour être, tout aussi régulièrement, de moins en moins remboursés ou pris en charge....

             Résulta ( temporaire ?...) des courses : un durcissement des conditions d'octroi de l'Ame, et une plus grande "vigilance" (!) viennent d'être décidées par les Députés... C'est bien, mais le problème de fond demeure : tant que des pompes aspirantes demeureront....

            Au fait, vous voulez peut-être lire ce - court - débat ? C'est ici : la provence ame.jpg

  • Dans "Cette France qu'on oublie d'aimer", d'Andreï Makine....

                ll faut cesser de croire que l'on respecte l'étranger si l'on n'exige pas de lui des devoirs en même temps qu'on lui reconnaît des droits.

     

                 C'est ce qu'écrit Andreï Makine dans son dernier ouvrage, Cette France qu'on oublie d'aimer:

     

                « C’était peut-être la chance de ces italiens, de ces polonais, de ces russes, de ces juifs, de ces arméniens, de ces portugais et de tant d'autres car, malgré la misère, ils avaient évité l'actuelle machine à transformer l'homme en parasite social, ils avaient échappé à cette broyeuse idéologique qui engloutit un être humain et recrache un assisté bouffi de ressentiment et de haine...."

    ANDREI MAKINE.jpg

     

     

     

     110 pages, 11,50 euros

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL