Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

beurs

  • Qu'est notre douce France devenue ? Un preuve supplémentaire par M6....

    26/09/2010 : Des policiers dans la tourmente, dit le titre de la vidéo.

    Ce ne sont pas les policiers, ou des policiers, qui sont dans la tourmente, mais la France. 1000 à 1500 quartiers sensibles reconnus aujourd'hui, en attendant que la gangrène, mécaniquement, logiquement, recouvre l'ensemble du territoire....

    De l'éditorial de Politique Magazine de ce mois (décembre 2010) : "...ces cités, ces quartiers privés de droit, de loi, de justice, de paix, de travail, abandonnés aux bandes, aux trafics souterrains, à la prostitution, à l'émeute. Oui, chez nous ! Population qu'une politique insensée a laissé s'installer dans cet effroyable chaos..."

    Une seule solution : l'expulsion......

  • Algériens en furie: encore des violences inadmissibles à Marseille (et ailleurs...). Une seule solution: l'expulsion !.....

    violence marseille foot.jpg

    Des incidents ont eu lieu à Marseille à l'issue de la rencontre qualificative pour le Mondial-2010 entre l'Egypte et l'Algérie.

    Photo Patrick Nosetto - La Provence

               Les Algériens à Marseille ? Avec les autre maghrébins, largement le quart de la population, mais TRES LARGEMENT MOINS que le quart des contribuables, et TRES LARGEMENT PLUS que le quart des voyous, violents, casseurs, destructeurs etc... qu'il convient d'expulser sans délai. Ce que ferait n'importe quel gouvernement digne de ce nom, mais que ne fera bien sûr pas notre Système idéologique, puisque c'est lui qui les a fait venir.

                Alors, qui le fera ?

                Dans le contexte actuel, nous avons autre chose à faire que de nous occuper de la délinquance de voyous malfaisants; nous avons autre chose à faire que de supporter ce voisinage non désiré; nous avons autre chose à faire que d'arranger sans cesse -par des impôts de plus en plus lourds- des centre-ville que ces voyous malfaisants dégradent tout aussi régulièrement que nous payons leurs équipements et leurs ré-équipements.  

                Voitures, bateaux, restaurant incendiés: c'est encore une nuit d'émeutes qui s'est produite dans la seconde ville de France. Il faudra bien, un, jour, un recours au pays, pour résoudre radicalement ce problème.....

                C'est sûr: nous l'avons déjà dit. C'est comme dans le Dom Juan de Molière: "Je te dis toujours la même chose, parce que c'est toujours la même chose; et si ce n'était pas toujours la même chose, je ne dirais pas toujours la même chose...."

                Mais il faut le redire, et il faudra malheureusement -sans doute- le redire encore, jusqu'à ce que cette délinquance de masse, qui empoisonne notre quotidien, soit enfin résolue par des pouvoirs publics dignes de ce nom. Le premier devoir d'un Etat est d'assurer la sécurité des biens et des personnes. Force est de constater, malgré le fait que l'on occulte délibérément la gravité de la situation, que le Système est défaillant (doux euphémisme) de ce point de vue. Et qu'il perd, jour après, toute légitimité....        

                Voici le compte-rendu des faits par La Provence du dimanche 15 (page 4, complète s'il vous plaît...):

    Lire la suite