Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

terrorisme

  • D'accord avec... Dominique de Villepin : pas d'intervention au Mali !....

     
     
     
    Notre quête permanente de convergences nous conduit, cette fois-ci, vers quelqu'un que l'on avait déjà approuvé lors du refus français d'intervenir en Irak (l'une des rares bonnes décisions de Jacques Chirac, qui en a pris tant de si mauvaises...) :
     
    Dominique de Villepin, qui a eu mille fois raison, ce vendredi 9 novembre, sur RMC et BFMTV, lorsqu'il a estimé que la France ne devait pas intervenir militairement au Mali, ni de manière directe ni de manière indirecte.

    Lire la suite

  • De Squarcini à Caprioli, tout le monde est d'accord : les risques d'atentats n'ont jamais été aussi grands...

                Le 11 septembre, c'était Le patron de l'antiterrorisme français, Bernard Squarcini qui assurait que la menace d'un attentat sur le sol français "n'a jamais été aussi grande", citant comme principale source d'inquiétude Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), dans un entretien publié par le Journal du Dimanche.

                Le 17, c'était au tour de Louis Caprio, dont l'entretien était visible le même jour sur le fil de LCI...

                Un commentaire ? On l'a déjà dit cent fois, et c'est le titre d'une de nos Catégories : Banlieues : des bombes à retardement.

                L'Ecclesiaste l'a écrit, il y a bien longtemps, Les parents ont mangé des raisons verts et les enfants ont eu les dents agacées.....

                Tout se paye dans la vie, tôt ou tard : toutes les erreurs, toutes les folies et, en l'occurrence, toutes les politiques (?) insensées menées au nom de l'idéologie.

                Qui peut nier sérieusement qu'il existe un réservoir énorme de personnes, dans les banlieues et les cités, qui seront une proie facile pour le terrorisme si celui-ci se décidait à passer à l'action ? Ou, plutôt, lorqu'il se décidera.....

                Et, surtout, des jeunes et des très jeunes, qui n'ont peur de rien, très facilement enrégimentables, et encore plus facilement manipulables....

                "Ca finira mal !...", dit le perroquet du conte de Bainville......    

    Lire la suite

  • Louis XVI et les Vendéens, les premiers Résistants au Totalitarisme.

                Plusieurs messages et commentaires positifs, et aussi quelques critiques -dont certaines assez féroces- reçues sur maisaquilafaute à propos de notre Pdf Vendée Résistance !

                (Vous pouvez le lire dans la Catégorie "Documents", sur la page d'accueil du Blog, en bas à droite, en dessous des Albums Photos et des Commentaires récents. Tous les documents qui s'y trouvent vous sont proposés en Pdf, pour une utilisation plus pratique. Sinon, c'est ici : Vendée Résistance !......pdf)

    VENDEE.jpg

    Lire la suite

  • Tensions et contradictions des mondes islamiques.....

                   Trois nouvelles en provenance des mondes musulmans se sont télescopées, en ce début du mois d'octobre. Il n'est pas inutile de les rapprocher, malgré leur manque total de rapport entre elles à priori, car elles sont autant de signaux forts -et contradictoire- concernant la nébuleuse islamique. Et on va voir qu'on peut en tirer une leçon....

                   La première vient d'Algérie. Les deux autres viennent d'Egypte et de Jordanie.....

    Lire la suite

  • Régis Schleicher en semi liberté: La "perpète" ? Paroles, paroles...

      Condamné en 1987, et "Au nom du Peuple français...", à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de deux policiers en 1983 à Paris, Régis Schleicher -l'ancien terroriste d'Action directe- vient de bénéficier d'un régime de semi-liberté, suite à la décision de la Cour d'Appel de Paris.

    ACTION DIRECTE.jpg
    C'est fait !....

                Il est à noter que ce militant révolutionnaire d'extrême-gauche avait été condamné une deuxième fois -et toujours "Au nom du Peuple français"-à la perpétuité, en 1988, cette fois pour hold up avec tentatives de meurtre.

                Question: le Pays légal a-t-il inventé une autorité supérieure au Peuple souverain ?

    Lire la suite

  • Un point de vue sur l'Afghanistan.

    CARTE BLANCHE REBOUL.png

                Vous avez eu, à mon avis, mille fois raison de soulever, à partir d’un article de Libération, la question de notre engagement en Afghanistan.

                Pour moi, sans prétendre que mon point de vue doive être celui des royalistes ni même de lafautearopusseau, la réponse est claire : la bataille d’Afghanistan est perdue (elle l’était d’avance) ; elle est une aventure de plus où les Américains se sont engagés et ont inconsidérément engagé l’Occident (si ce mot a encore un sens) ; elle est, une fois de plus, une erreur politique, idéologique, militaire, et stratégique, de première ampleur. Il faut s’en dégager au plus tôt. 

    Lire la suite

  • Afghanistan : Il faut en effet se poser la question.

    attentat suicide kaboul.jpg
    Attentat suicide à Kaboul devant le QG de l'Otan, 15 Août 2009.....

     

    Celle que pose l'éditorial de François Sergent, dans Libération du 14 août. Et toutes celles qui découlent de sa dernière interrogation...:

                            "Les Afghans n’aiment pas les envahisseurs. Ils les chassent : les Anglais, les Russes, les Soviétiques. Les Américains et leurs supplétifs, notamment français, pourraient bien devenir les prochains à être vaincus par ce pays violent et âpre. Après huit ans de guerre, malgré toute la technologie occidentale, le commandant en chef américain en Afghanistan a dû reconnaître que les talibans gagnaient. La bataille d’Afghanistan partait pourtant de nobles objectifs : libérer un pays de ces combattants obscurantistes qui brûlent les écoles de filles et veulent imposer un ordre islamiste moyenâgeux. Il s’agissait aussi de vaincre ce qu’il reste d’Al-Qaeda et de Ben Laden, réfugié entre les montagnes afghanes et pakistanaises. Cette guerre a échoué. Les Américains et leurs alliés ont privilégié les objectifs militaires au mépris de la population, qui perçoit l’étranger comme un ennemi. Les troupes occidentales n’ont apporté que terreur et instabilité aux populations civiles. Politiquement, l’Occident s’appuie sur Hamid Karzaï, un président inefficace, notoirement corrompu, qui mène une douteuse campagne pour sa réélection. Les milliards d’aides déversés en Afghanistan ont enrichi ses proches, alors que ses concitoyens doivent survivre sans routes, sans écoles, sans un système de santé même basique. Obama a décidé, à juste raison, de se retirer d’Irak, alors qu’il entend accroître l’effort de guerre en Afghanistan. Mais on perçoit mal quelle part la France, son président, ses militaires ont pris dans l’élaboration de cette nouvelle stratégie à hauts risques."

  • la démocratie idéologique, c'est l'absurde et c’est l’art du mensonge

                Nous publions ci-dessous, in extenso, pour que tous nos visiteurs puissent les lire, deux commentaires d’Antiquus, excellents, comme ils le sont très souvent, parce que, sur chacun des deux sujets traités, ils nous ramènent à l’essentiel qui est bien notre critique de la démocratie idéologique.

     

                Même si le second commentaire conteste l’actualité de notre première réaction dans l’affaire de Tibehirine, nous ne pouvons qu’être d’accord avec l’analyse qu’il en donne et, naturellement, avec sa conclusion.

     

                Que ce soit en matière d’art, ou en matière de politique étrangère, la démocratie idéologique est bien le règne de l’absurde et du mensonge, qui, l’un et l’autre, détruisent notre nation et, par delà, notre civilisation.

     

                Voici donc ces deux commentaires :

    Lire la suite

  • La vie qui baisse...

                Il ne faut pas trop dramatiser. On parle toujours de la hausse des prix, de la vie chère etc... Mais c'est oublier qu'il y a quand même des choses qui baissent. Tenez, prenez par exemple le prix de la vie.

                Oui, oui, le prix de la vie. Il est en baisse, et très fortement.....

                C'est France Info qui l'annonçait le jeudi 25, au matin. Florence Rey, co-auteur avec son compagnon Audry Maupin d'une équipée meurtrière en octobre 1994, a été remise en liberté le 2 mai dernier, après 15 ans passés en prison.

    florence rey.jpg

    Lire la suite

  • Max Frérot en semi-liberté... (2/2): aux réflexions de fond, sur les origines de cette étrange mansuétude, en fait pas si étrange que ça...

                La fascination des héritiers et descendants de la révolution pour ses origines criminelles est quelque chose qui s'explique très facilement. Eric Zemmour notait il y a peu que Besancenot n’était pas ostracisé comme Le Pen, tout simplement parce que l’extrême gauche est « angélisé », disait-il, en France. 

                Et il a raison. Et c’est normal, ou du moins c’est compréhensible parce que c’est logique : la révolution est née dans la violence et la Terreur ; elle est née de et par la violence et la Terreur. Et c'est seulement parce qu'avec la Terreur elle a frappé de stupeur ses adversaires–au sens ancien et fort du terme stupeur—qu’elle a pu s’installer, se prolonger et se pérenniser.

                Comment ses descendants et héritiers n’éprouveraient-ils pas une sorte de fascination morbide et, disons-le, une certaine forme d'attirance voire de tendresse envers les criminels politiques (pourvu, bien sûr, qu'ils soient d'extrême-gauche) ? Et en tout cas une sorte de presqu'impossibilité -à tout le moins une répugnance extrême...- à condamner ces militants révolutionnaires dans lesquels, consciemment ou non, ils se reconnaissent, peu ou prou ?.....

    MAX FREROT.jpg
    Le même, vingt ans après. Toujours aucun remords, mais bientôt libre....
    Merci pour les victimes ....

    Lire la suite

  • Max Frérot en semi-liberté... (1/2): Des réserves...

                Nous ne sommes pas des charognards; et pour nous la Justice n'est pas la vengeance. Nous ne sommes donc pas choqués, à priori, par le régime de semi liberté qui vient d'être accordé à Max Frérot, après une vingtaine d'années d'incarcération (1).

                La mesure pourrait n'être ni scandaleuse ni révoltante en soi, et pourrait se concevoir et se comprendre, en théorie; du moins si l'on en donnait des raisons valables, que justement on ne donne pas...

    max frerot 1987.jpg
    Max Frérot en 1987. Aucun remords...

    Lire la suite

  • Guadeloupe : Domota, Elie Ier , Tyran révolutionnaire de la Guadeloupe ?….

                « Les entreprises devront appliquer l’accord ou quitter l’île » a déclaré le plus naturellement du monde le meneur du LKP. En français dans le texte ! Mais qui est-il pour parler ainsi ?

                Il n'est pas inintéressant de voir ce qu'il y a de révolutionnaire chez lui, et ce qui fait qu'il s'inscrit dans la lignée de Robespierre et de Danton, de la Convention et de la Terreur....

    DOMOTA.jpg
    Le leader du LKP Elie Domota, le 7 mars 2009 à Pointe-à-Pitre.

    Lire la suite

  • Guadeloupe : Un reportage instructif de France info…

                L’abondance de l’actualité (pour reprendre la formule consacrée…) ne nous a pas permis de passer plus tôt cette petite réflexion sur un reportage ahurissant, et scandaleux dans ce qu’il révèle , que France info avait consacré aux dérapages du LKP, au plus fort de la crise que la Guadeloupe vient de traverser.

                Encore le mot dérapage est-il un tendre et doux euphémisme, pour parler d’une réalité qui  mériterait rien moins qu’une bonne charge de CRS et une action devant les tribunaux…..

    LKP.jpg

     Ne sont-ils pas engageants (!), ces GO d'un nouveau genre, d'une Guadeloupe transformée par le LKP en Club lui aussi d'un nouveau genre ?.....

    Lire la suite

  • Affaire Colonna : Sur le fond, rien de nouveau...

                  Ainsi donc, et comme il fallait s'y attendre, les terroristes de la bande à Colonna jouent avec la justice, utilisant toutes les arguties, toutes les failles possibles, comme s'ils étaient persuadés qu'au fin fond il n'est pas sûr du tout que le Pays légal ait la volonté politique réelle de les sanctionner vraiment (1);

                  Ou qu'il ait le souffle pour tenir, sur la durée, un procès que l'on s'efforcerait de rendre le plus long possible.....

    COLONNA.JPG

    Lire la suite

  • Marina Petrella ne sera pas extradée : la grossière erreur de Nicolas Sarkozy…

               Nous ne sommes pas des charognards. Nous sommes chrétiens, et nous savons que le devoir d'oubli et que le pardon existent. Qu'ils sont justes et légitimes. Mais justement, devoir d'oubli et pardon s'appliquent sitôt que le fautif a reconnu sa faute, qu'il l'a rejetée avec horreur et qu'il la regrette sincèrement. Comment pardonner à un Battisti, à une Petrella, à un Rouillan, à une Ménigon ou une Aubry (décédée depuis...) qui ne demandent absolument pas à être pardonnés, et qui restent persuadés que ce qu'ils ont fait il fallait le faire (c'est la teneur exacte des répugnants propos tenus dans la presse, il y a peu, par Rouillan, et qui lui ont valu de retourner dans une prison dont il n'aurait jamais dû sortir....). Nous, on veut bien pardonner, oublier. On n'est pas des monstres. Les monstres ce sont eux. Ils ont fait le mal et ils en restent fiers.....

              Voilà pourquoi nous sommes révoltés, écoeurés, scandalisés de voir comment, soi-disant pour des raisons humanitaires ( il a bon dos, l’humanitaire…. ! ) Sarkozy a, en réalité, cédé aux cris, à l’agitation et aux pressions de tout ce que notre pays compte encore d’admirateurs de la violence révolutionnaire (dans laquelle ils retrouvent comme un lointain écho des origines de la république....)

    20080616060399120548562.jpg

    Lire la suite