Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tibehirine

  • Ephéméride du 30 mai

    Des Hommes et des Dieux : Le 30 mai 1996, découverte des têtes des moines de Tibhirine

     

     1431 : Martyre de Jeanne d'Arc

     

    30 mai,jeanne d'arc,rouen,cauchon,malraux,gazette de france,théophraste renaudot,tibehirine,voltaire,louis xiii,ricard,son et lumiere,chambord

    Dans notre catégorie Grands Textes, lire les deux hommages à Jeanne d'Arc de Raymond Poincaré, président de la République, et d'André Malraux : 

     

    Lire la suite

  • Aujourd'hui, une "détente" un peu particulère...

                ..... en prolongement de l'article de dimanche dernier sur les moines de Tibehirine (le film  de Xavier Beauvois se dirige allègrement vers les trois millions d'entrée !...) : voici un document de qualité, permettant de nourrir la méditation, selon la façon que chacun choisira, évidemment...

               TIBHIRINE_2010-09-09_NG_5.pps

  • A lire dans L’Express : Des Hommes et des dieux: "C'est autant un film sur la foi que sur le doute"

                 Michel Eltchaninoff (1), philosophe et rédacteur en chef adjoint de Philosophie magazine a décrypté le succès du film de Xavier Beauvois ( 2.114.868 entrées au 14 octobre !...).

                 Morceaux choisis....

    TIBEHIRINE FIGARO MAG.jpg

    La Une du Figaro Magazine du samedi 16 octobre 

    Lire la suite

  • Des hommes et des dieux est sorti hier sur les écrans...

     DES HOMMES ET DES DIEUX.jpg

     

     

                   France info a intelligemment salué hier, mercredi 8 septembre, la sortie du film de Xavier Beauvois, Des Hommes et des Dieux.

                   Voici le lien permettant d'accéder à la page d'accueil de la radio, sur laquelle vous pourrez écouter Lambert Wilson, répondant aux questions de Raphaëlle Duchemin; et celle-ci, présentant très honnêtement le film, son auteur et ses intentions...

                 Nos lecteurs savent qu'il nous arrive régulièrement d'égratigner, dans ces colonnes tel ou tel journaliste de la station (et plus particulièrement, Raphaëlle Duchemin); mais que, tout aussi régulièrement - comme c'est le cas aujourd'hui... - nous n'hésitons pas à saluer tel ou tel reportage.

                 Aujourd'hui, ce n'est donc pas - et c'est très bien ainsi... - pan sur le bec, mais bien plutôt, chapeau France info....

    http://www.france-info.com/chroniques-france-info-culture-2010-09-08-des-hommes-et-des-dieux-un-film-sur-l-humanite-qui-m-a-bouleverse-483851-81-336.html 

                  Profitons-en pour redonner le dossier de présentation du film que nous avions proposé ici-même, le 27 juin dernier, et aussi l'édito de Dominique Quinio, dans La Croix  : THIBERINE.doc ) :

    Lire la suite

  • La Geste de Tibehirine primée à Cannes. Ou : L 'Esprit souffle où il veut...

    Edito du journal LA CROIX, le 19 mai 2010 ( Dossier complet et présentation du film ci-après : THIBERINE.doc ) :

    « Une trace de pur amour »

     

                « Les moines de Notre-Dame de l’Atlas avaient fait alliance avec l’Algérie (…). Ils avaient choisi l’enfouissement de l’amour quotidien, de la prière vigilante et du don total de soi. Leur sang versé scelle une alliance que rien désormais ne pourra briser. Personne n’est en mesure d’effacer cette trace de pur amour qui s’est vécue sur les contreforts de l’Atlas. » Un an après leur mort, en mars 1997, Bruno Chenu écrivait ces mots dans un éditorial de La Croix.

     

    tibehirine 2.jpg
    Des Hommes et des dieux - Philippe Laudenbach, Lambert Wilson

    Lire la suite

  • la démocratie idéologique, c'est l'absurde et c’est l’art du mensonge

                Nous publions ci-dessous, in extenso, pour que tous nos visiteurs puissent les lire, deux commentaires d’Antiquus, excellents, comme ils le sont très souvent, parce que, sur chacun des deux sujets traités, ils nous ramènent à l’essentiel qui est bien notre critique de la démocratie idéologique.

     

                Même si le second commentaire conteste l’actualité de notre première réaction dans l’affaire de Tibehirine, nous ne pouvons qu’être d’accord avec l’analyse qu’il en donne et, naturellement, avec sa conclusion.

     

                Que ce soit en matière d’art, ou en matière de politique étrangère, la démocratie idéologique est bien le règne de l’absurde et du mensonge, qui, l’un et l’autre, détruisent notre nation et, par delà, notre civilisation.

     

                Voici donc ces deux commentaires :

    Lire la suite

  • Tibehirine : Des Hommes pour l'eternité...

    tibehirine.jpg
                Il y a deux choses, ou deux aspects, ou deux façons de voir les choses, dans l'affaire Tibehirine, et les révélations du général Buchwalter.
     
     
     
                Il y a bien sûr la bassesse de certains comportements humains, exclusivement politiques, tout entier tournés vers les choses les plus vulgaires d'ici-bas, la soif du pouvoir pour lui-même, les réalités les plus matérielles et strictement temporelles.  Les moines de de Tibehirine servaient d’abord Jésus, dont ils suivaient l’enseignement : "Mon Royaume n'est pas de ce monde". 
     
                Nous en (re)parlerons certainement, forcément, mais plus tard.
      
                Car, avant tout, au-delà et au-dessus de toute considération politique et humaine, il y a la beauté et la force de ces sept vies de toutes façons, et quelles que soient les apparences terrestres, et quelles que soient les conditions pratiques de leur lâche assassinat, données, offertes à Dieu dès le départ, et une fois pour toutes.
     
     
                Là est l'essentiel, qui transcende tout le reste. Auprès de quoi tout le reste est -finalement...- dérisoire....
     
                Pour ce reste, donc, que les historiens fassent leur travail, que l'on finisse par savoir la vérité. Mais la chose première et fondamentale, c'est que -comme ces enfants dont parle Malherbe dans son poème- "ce furent de beaux lys" qui "s"en allèrent fleurir au printemps éternel". Certes, enfants, ils ne l'étaient plus, puisqu'aussi bien, pour concevoir, accepter et offrir ce sacrifice de leur personne auquel ils consentirent, il faut bien être, et pleinement, adulte. Mais, s'ils n'étaient plus des enfants, ils avaient conservé cet esprit d'enfance dont parle si bien Bernanos.
     
     
                 Alors, avant que l'on ne descende, ou redescende dans l'arène des fureurs du monde; avant que l'on ne remue les cendres malodorantes des laideurs humaines, que l'on aille à l'essentiel, et que l'on commence par le commencement. Que l'on honore, que l'on respecte et que l'on pose à sa juste place -la première...- le bel engagement et le beau sacrifice des sept de Tibehirine :
     
    • Dom Christian de Chergé, prieur de la communauté depuis 1984, 59 ans, moine depuis 1969, en Algérie depuis 1971.
    • Frère Luc Dochier, 82 ans, moine depuis 1941, en Algérie depuis 1947.
    • Père Christophe Lebreton, 45 ans, moine depuis 1974, en Algérie depuis 1987.
    • Frère Michel Fleury, 52 ans, moine depuis 1981, en Algérie depuis 1985.
    • Père Bruno Lemarchand, 66 ans, moine depuis 1981, en Algérie et au Maroc depuis 1990.
    • Père Célestin Ringeard, 62 ans, moine depuis 1983, en Algérie depuis 1987.
    • Frère Paul Favre-Miville, 57 ans, moine depuis 1984, en Algérie depuis 1989.
    TIBEHIRINE 1.jpg