UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Louis XVI et les Vendéens, les premiers Résistants au Totalitarisme.

            Plusieurs messages et commentaires positifs, et aussi quelques critiques -dont certaines assez féroces- reçues sur maisaquilafaute à propos de notre Pdf Vendée Résistance !

            (Vous pouvez le lire dans la Catégorie "Documents", sur la page d'accueil du Blog, en bas à droite, en dessous des Albums Photos et des Commentaires récents. Tous les documents qui s'y trouvent vous sont proposés en Pdf, pour une utilisation plus pratique. Sinon, c'est ici : Vendée Résistance !......pdf)

VENDEE.jpg

              Les messages d'accord et d'approbation n'appelant pas, à proprement parler, de réponse, on s'en tiendra ici aux quelques critiques et accusations formulées contre le soulèvement vendéen en particulier, et les insurrections du Grand Ouest en général. En gros, certains disent ceci: vos paysans sont tout aussi violents que les révolutionnaires, et tout aussi obscurantistes et fanatiques que les talibans; ils sont hargneux et haineux, comme les révolutionnaires et les talibans; ils ont commis autant d'horreurs et de massacres qu'eux; il faut les renvoyer tous dos à dos...

            Voici ce que nous souhaitons répondre à nos correspondants, qui ont de toutes façons bien fait de nous communiquer leur point de vue, puisque c'est ce qu'ils pensent.

             D'abord, l'ensemble de nos correspondants raisonnent par analogie. Mais tout le monde sait que le raisonnement par analogie est bien souvent le pire des raisonnements ! Ce n'est que dans la forme extérieure, dans les apparences extérieures qu'a revêtues cette "Guerre de Géants" (le mot est de Napoléon) que les actions militaires des royalistes dans le Grand Ouest peuvent, éventuellement, se comparer à d'autres actions guerrières, avec leurs horreurs inhérentes, et par exemple au talibanisme. Mais qu'est-ce que ça vaut, les formes, les apparences extérieures ? C'est bien le fond, qui compte, non ? Et du point de vue du fond des choses, de la réalité vraie, on ne peut que rejeter complètement ce raisonnement par analogie. Non, le soulèvement vendéen (et la chouannerie...) n'a strictement rien à voir avec le talibanisme, et il en est même l'exact contraire.

             Les Vendéens, les chouans, ne se soulevaient pas pour imposer l'Etat partout, le Totalitarisme, aux autres habitants de France. Ils n'étaient pas agresseurs, ils étaient agressés. Ils ne souhaitaient pas imposer, ils souhaitaient qu'on ne leur impose pas. Ils se soulevèrent contre l'Etat, pour refuser son intrusion dans la sphère privée, pour l'empêcher de régir tout, de réglementer tout, bref, d'être totalitaire. Exactement ce que veulent faire les talibans qui, eux aussi, veulent au contraire, imposer une religion partout, et une charia qui va avec et qui s'occupera de tous les aspects de la vie privée et sociale, tenant même lieu de justice.

             Ceux qui se ressemblent, ce sont les talibans et les révolutionnaires de la Convention. Révolutionnaires et Islamistes, tous purs et durs, ne rêvent que d'installer une loi unique régissant tout et tous, jusques et y compris, et surtout, dans les consciences. Ils se rejoignent ainsi dans le Totalitarisme (même si, là aussi, dans la forme, les différences sont grandes). Les paysans vendéens, les chouans ne se sentent pas porteurs d'un modèle parfait qu'ils prétendent imposer aux autres. Ils demandent juste que l'Etat ne sorte pas de sa sphère, et ne s'arroge pas le pouvoir sur les consciences. Ils veulent qu'on les laisse en paix, et qu'on les laisse vivre comme ils l'entendent.

            Où voit-on la moindre ressemblance avec les talibans là-dedans ? Parce qu'il y a eu guerre, donc horreurs et massacres ? Mais, là aussi: est-ce la Vendée qui s'est ruée sur Paris, dans le but affiché d'obliger tous les habitants de la capitale à assister à la messe quotidienne, avec confession préalable et communion obligatoires, sous peine de mort ? Ou bien est-ce la Convention qui a voulu régir les consciences, et lorsqu'on s'y opposait, a prétendu les régir de force ? (1).

            Non, chers contradicteurs, si comparaison(s) il y a , elle est entre les totalitaires talibans et les totalitaires révolutionnaires, qui sont tous frères  (la république étant d'ailleurs une religion, dans l'esprit des Révolutionnaires de 89/93...).

            Les Vendéens -et Louis XVI en refusant la Constitution civile du Clergé et ce qui en découlait- sont bien les premiers résistants de France, et du monde, au Totalitarisme qui pointe à la fin du XVIIIème, et qui va ravager la terre, sous ses diverses formes -diverses mais semblables, au fond- au XXème. Les Vendéens luttent contre l'Etat totalitaire, les talibans c'est tout l'inverse: ils luttent pour l'imposer.

            Alors, si cela plaît à certains de raisonner par analogie, qu'ils le fassent ! Pour nous c'est clair: il y a le totalitarisme, inauguré par la révolution et il y a les résistants au totalitarisme. Les totalitaristes, c'est "eux"; les résistants, c'est "nous".

(1): Ne suffit-il pas de rappeler cet effrayant propos: ""Nous ferons un cimetière de la France plutôt que de ne pas la régénérer à notre manière et de manquer le but que nous nous sommes proposé". Goëring ? Non, Carrier, envoyé de la Convention !.....

Les commentaires sont fermés.