Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

talibans

  • D'accords avec... le coup de gueule de Renouvin sur la guerre en Afghanistan.....

                Le numéro 959 de "Royaliste" est paru. On y trouve -entre autres...- en pages 6/7, Un entretien avec le Prince Jean, duc de Vendôme à l'occasion de la sortie de son livre Un Prince français.

                Et aussi l'éditorial de Bertrand Renouvin, intitulé Non à la guerre d'Obama, dans lequel il écrit ceci :

                "Le président des États-Unis a décidé d’envoyer trente mille hommes supplémentaires en Afghanistan. Il s’agit de finir le travail. L’expression favorite de George W. Bush est abjecte : la guerre n’est pas un « job » comme un autre. Elle signifie que Barack Obama est dans la logique de son prédécesseur - celle de l’imbécillité meurtrière, couronnée de surcroît par l’attribution d’un prix Nobel de la Paix.

              La guerre des Américains en Afghanistan est perdue. Le constat est vieux de trois ans....Cette stratégie absurde trouve son origine dans une absurdité...

                .....La France, l’Armée française, le peuple français sont pris dans ce piège sanglant. Il ne fallait pas s’engager militairement dans ce conflit mais agir en vue d’une solution politique.

                Pour lire l'intégralité de l'édito, cliquez ici: renouvin.pdf

    RENOUVIN.jpg
  • Louis XVI et les Vendéens, les premiers Résistants au Totalitarisme.

                Plusieurs messages et commentaires positifs, et aussi quelques critiques -dont certaines assez féroces- reçues sur maisaquilafaute à propos de notre Pdf Vendée Résistance !

                (Vous pouvez le lire dans la Catégorie "Documents", sur la page d'accueil du Blog, en bas à droite, en dessous des Albums Photos et des Commentaires récents. Tous les documents qui s'y trouvent vous sont proposés en Pdf, pour une utilisation plus pratique. Sinon, c'est ici : Vendée Résistance !......pdf)

    VENDEE.jpg

    Lire la suite

  • Un point de vue sur l'Afghanistan.

    CARTE BLANCHE REBOUL.png

                Vous avez eu, à mon avis, mille fois raison de soulever, à partir d’un article de Libération, la question de notre engagement en Afghanistan.

                Pour moi, sans prétendre que mon point de vue doive être celui des royalistes ni même de lafautearopusseau, la réponse est claire : la bataille d’Afghanistan est perdue (elle l’était d’avance) ; elle est une aventure de plus où les Américains se sont engagés et ont inconsidérément engagé l’Occident (si ce mot a encore un sens) ; elle est, une fois de plus, une erreur politique, idéologique, militaire, et stratégique, de première ampleur. Il faut s’en dégager au plus tôt. 

    Lire la suite

  • Afghanistan : Il faut en effet se poser la question.

    attentat suicide kaboul.jpg
    Attentat suicide à Kaboul devant le QG de l'Otan, 15 Août 2009.....

     

    Celle que pose l'éditorial de François Sergent, dans Libération du 14 août. Et toutes celles qui découlent de sa dernière interrogation...:

                            "Les Afghans n’aiment pas les envahisseurs. Ils les chassent : les Anglais, les Russes, les Soviétiques. Les Américains et leurs supplétifs, notamment français, pourraient bien devenir les prochains à être vaincus par ce pays violent et âpre. Après huit ans de guerre, malgré toute la technologie occidentale, le commandant en chef américain en Afghanistan a dû reconnaître que les talibans gagnaient. La bataille d’Afghanistan partait pourtant de nobles objectifs : libérer un pays de ces combattants obscurantistes qui brûlent les écoles de filles et veulent imposer un ordre islamiste moyenâgeux. Il s’agissait aussi de vaincre ce qu’il reste d’Al-Qaeda et de Ben Laden, réfugié entre les montagnes afghanes et pakistanaises. Cette guerre a échoué. Les Américains et leurs alliés ont privilégié les objectifs militaires au mépris de la population, qui perçoit l’étranger comme un ennemi. Les troupes occidentales n’ont apporté que terreur et instabilité aux populations civiles. Politiquement, l’Occident s’appuie sur Hamid Karzaï, un président inefficace, notoirement corrompu, qui mène une douteuse campagne pour sa réélection. Les milliards d’aides déversés en Afghanistan ont enrichi ses proches, alors que ses concitoyens doivent survivre sans routes, sans écoles, sans un système de santé même basique. Obama a décidé, à juste raison, de se retirer d’Irak, alors qu’il entend accroître l’effort de guerre en Afghanistan. Mais on perçoit mal quelle part la France, son président, ses militaires ont pris dans l’élaboration de cette nouvelle stratégie à hauts risques."