UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

identité nationale - Page 2

  • Définition de la France: Besson s'enfonce encore un peu plus.....dans le grand n'importe quoi.....

                La Nation française, c'est "un seul peuple, une langue, un territoire, des valeurs et une organisation institutionnelle : la République".

                Lors d'un débat à la cité sensible des "4.000" le 5 janvier à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), M. Besson avait déclaré, selon l'AFP, que "la France n'est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion" mais "un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble". En fait, et parlant de "raccourci schématique", le ministre a tenté de rectifier le tir: "j'ai évoqué la France d'avant la France, celle des tribus éparses décrites par Jules César dans ses Commentaires sur la guerre des Gaules.

    FRANCE SATELLITE.JPG
    Eric Besson semble ignorer que, si l'Histoire commence bien dans le Croissant fertile, l'actuelle France est l'une des zones au monde dans lesquelles on suit le plus continûment l'apparition de l'Homme; depuis la Dame de Brassempouy (25.000 ans tout de même, bien avant l'Islam !) il y a belle lurette que "cette terre-ci est appropriée..."; n'en déplaise aux ignares et aux idéologues....

    Lire la suite

  • Folies et contradictions de l'idéologie: il faudra bien en finir, un jour, avec "ça" !....

              

    pujadas.jpg

     folies de la republique ideologique.wmv

                20.000 foyers et 300.000 personnes concernées ! Chiffre admis et réalité avouée, donc en fait, probablement beaucoup plus

                Il faudra bien un jour en finir avec cette pétaudière qu'est devenu notre Système, qui marche sur la tête, et qui  nous fait payer -fort cher....- pour toutes ces cingleries....

  • Qu'est-ce qu'être français ? Le point de vue charnel de Polémia.....

                ( Source : Polémia http://www.polemia.com/article.php?id=2475 )

                 Nicolas Sarkozy s’est fait élire président de la République sur le thème de « l’identité nationale ». A quelques mois des élections régionales de 2010, il remet le sujet sur le devant de l’actualité et charge Eric Besson d’organiser un « débat national sur l’identité nationale ».

                Or dès l’origine du débat, Eric Besson définit son objectif final en rappelant la « commande » qu’il a reçue du président de la République  pour lequel : « notre nation est métissée. L’immigration constitue une source d’enrichissement permanent de notre identité nationale ». Et Eric Besson de rappeler : « On a un président de la République qui a dit : “Je suis un homme de sang mêlé à la tête d’une nation métissée”. »
     
                Lancer ainsi un débat sur l’identité nationale c’est une imposture : « Etre français » ne se réinvente pas tous les jours. Au contraire, c’est s’inscrire dans une continuité, non dans une rupture !
     

                Voici le point de vue charnel de Polémia.

    BOURGES CATHEDRALE.jpg
    La cathédrale de Bourges

    Lire la suite

  • Douce France !.....

                Ou: "Quel bon pays est la France, à tous les escrocs, les aventuriers et les fripons !"(Saint Simon).

                Que dirait-il aujourd'hui, lui qui écrivait en un siècle où la France n'était pas aux mains d'un Système idéologique, qui en fait ce qu'il faut bien appeler un foutoir permanent, une pétaudière généralisée ?...

                Observons les faits...

    Lire la suite

  • Sur deux réactions aux propos de Nicolas Sarkozy (2/2) : Plunkett et le néolibéralisme.....

           ( Pour plus de commodité, nous avons remis ici, sous forme de PDF, l'intégralité des propos présidentiels: Dans une tribune publiée par Le Monde.pdf ).

                   Plunkett, lui, a préféré centrer sa réflexion sur le néolibéralisme, qui détruit tout (sociétés, Nations...).

                   Très interéssant billet, qui ramène finalement à la question centrale du Maurras de l'Avenir de l'Intelligence, dont Boutang disait que le lire c'était aller à l'essentiel : Argent, qui t'a fait roi ? La Révolution de 1789 n'a fait en définitive qu'ouvrir toutes grandes les portes à l'Argent, que plus aucun pouvoir basé sur les forces spirituelles, morales, culturelles n'est capable de maintenir dans ses sphères légitimes, et qui remplit et occupe toute la place: c'est le siècle de Fer qu'avait entrevu Maurras, qu'évoque ici Plunkett....

    Lire la suite

  • Sur deux réactions aux propos de Nicolas Sarkozy (1/2): Zemmour et l'assimilation.....

       ( Pour plus de commodité, nous avons remis ici, sous forme de PDF, l'intégralité des propos présidentiels: Dans une tribune publiée par Le Monde.pdf ).

                Zemmour a raison d'insister sur le mot "assimilation", et sur ce qu'il recouvre. Le Pays légal a fait entrer sans retenue, depuis trente ans, une masse déraisonnable d'étrangers en France. En un certain sens, le vrai problème ne nous est pas posé à nous, mais à eux. Les bobos/gauchos/trotskos ont beau nous sommer et nous intimer l'ordre de faire sa place à la diversité (!!!!!!!), le vrai problème, de fond, n'est pas là; et il est posé à ces nouveaux venus: vous venez pour quoi ? et dans quel esprit ?

                Pour vous assimiler ? Alors, c'est sans burqa, sans minarets, sans polygamie, sans excision, sans charia....

                Mais si vous exigez la reconnaissance de votre spécificité (burqas, minarets, polygamie, excision, charia....) alors c'est que vous ne venez pas pour vous assimiler. Dans ce cas, c'est certain, la greffe ne prendra pas. Et, c'est bien connu: quand une greffe ne prend pas, il se passe ce qu'on appelle un phénomène de rejet...

                Le dilemme est simple, c'est le vôtre, et c'est à vous qu'il est posé. Le peuple français, lui, ne vous a jamais demandé ni de venir, ni de venir dans les conditions dans lesquelles se sont faites (et se font encore...) votre venue, et n'a jamais été consulté....

    Lire la suite

  • Comment peut-on être français ?, par Jean-François Mattéi

                Hier, mardi 8 décembre, Jean-François Mattéi partage la page 16 du Figaro avec Ségolène Royal. Elle est en haut, et parle des "nouveaux rapports Sud-Nord"; il est en bas, et -sous le titre Comment peut-on être français ?- revient sur un thème qui lui est cher: celui de l'identité nationale.

                Tous les lundis, depuis presque trois mois maintenant, Jean-François Mattéi nous éclaire et nous accompagne dans notre propre réfexion, avec des extraits de son ouvrage Le regard vide, Essai sur l'épuisement de la culture européenne. Ce cheminement avec lui, et à partir de ces extraits choisis, s'arrêtera dans deux lundis.

                En attendant, profitons de cette intervention dans Le Figaro  pour passer encore un moment supplémentaire avec lui, en restant ainsi au coeur de cette question centrale et essentielle.

                "Comment peut-on être français, vous demandez-vous ? En évitant d'être le seul peuple qui, pour exalter l'identité des autres, croit nécessaire de répudier la sienne".

                Voici le texte intégral de l'article:

    159271073.jpg

     

    Lire la suite

  • Le débat sur l'identité nationale ? D'accord avec Eric Zemmour : "Et la France, dans tout cela ?...."

                On serait, du reste, tenté de dire d'accords, une fois de plus, avec Eric Zemmour.

                Voici son petit billet du Figaro Magazine du 31 octobre: petit, par la taille, mais pertinent, ô combien....

    zemmour 5.jpg
  • Question/sondage du Figaro: Êtes-vous pour l’édification d’une grande mosquée à Marseille ?

                Le 5 novembre, Le Figaro posait en effet cette question/sondage à ses lecteurs.

                Comme nous répondons deux fois Non à cette question, il nous a paru utile d'expliquer pourquoi.

    marseille mosquee.jpg
    Minaret de 25 mètres et "financements extérieurs": si certains s'imaginent
    qu'une fois dans la place les "financements extérieurs" resteront muets.....

    Lire la suite

  • Humeur : Marseille bouge au rythme du Maghreb ? L'angélisme forcément niais, forcément inconscient du New York Times.....(2/2)

              Certes, ce que nous préférons, et de beaucoup, c'est de disserter avec ou sur Alain Finkielkraut ou Jean-François Mattéi; ou parler de politique étrangère à propos d'Hubert Védrine. Oui, mais voilà: nous avons les deux pieds solidement tanqués dans la glaise, et nous savons bien qu'avoir la tête dans les étoiles, qu'avoir des idées plein la tête, n'empêche en rien de voir les choses comme elles sont.

              "On" nous change notre Peuple, nos rues, nos paysages, nos moeurs, et nous ne devrions rien dire ? On dépossède tranquillement, méthodiquement et peu à peu le Peuple Français de son Pays, de sa Terre, de son Être, et nous devrions assister passivement, sans rien dire et sans rien faire, à cette substitution d'identité, par substitution de peuplement ? (2)

     

    NYT MARSEILLE.jpg

     

    Une partie de la page cinq de La Provence, du 14 Août

    Lire la suite

  • Humeur : Marseille bouge au rythme du Maghreb ? L'angélisme forcément niais, forcément inconscient du New York Times.....(1/2).

                 La Provence du vendredi 14 Août s'en est délecté, et en a fait des gorges chaudes. Pensez ! Les Etats-Unis font l'éloge de Marseille ! Enfin, les Etats-Unis, presque: un monument, du moins, des Etats-Unis: le New York Times, excusez du peu ! Ca s'arrose, non ?

                Oui, peut-être, mais tout dépend de savoir pourquoi on fait l'éloge de Marseille. Et là, à notre très humble avis, quand on découvre le pot-aux-roses, ça ne s'arrose pas, mais alors pas du tout.....

    NYT MARSEILLE.jpg
    Une partie de la page cinq de La Provence, du 14 Août

    Lire la suite

  • Quelques réflexions à propos de Brice Hortefeux et du terrorrisme intellectuel.

                   Que nous apprend l' "affaire Hortefeux" ? Rien.

                   Du moins, rien que nous ne sachions déjà: il y a belle lurette qu'en France on peut plus rien dire (voir le sketch de Didier Bourdon...) parce que, par un stratagème astucieux, les trotskistes ont à la fois terrifié et pétrifié l'opinion et la classe politique en imposant au sommet de l'Etat -qu'ils ont ainsi mentalement colonisé- leur tartufferie d'anti racisme bidon.

    HORTEFEUX.jpg 
    Brice Hortefeux, harcelé par un "pouvoir" autoproclamé, sans la moindre légitimité, qu'aucun gouvernement digne de ce nom ne saurait tolérer...

    Lire la suite

  • "Ce n'est pas français."

                Gustave Thibon aimait à répéter que l'idéal, c'était un minimum de lois et un maximum de moeurs. Qu'avons-nous besoin d'idéologie pour défendre ce que nous sommes, et demander qu'on le respecte ?

                En l'occurrence, "on" ce sont ces immigrés venus chez nous sans que nous n'ayons jamais été consultés sur leur présence, et qui passent leur temps à provoquer, comme le remarque fort justement Eric Zemmour (1).

    ZEMMOUR 1.jpg

    Lire la suite

  • Immigration: l'INSEE aurait-t-elle peur des chiffres ?

                Voici le texte intégral d'un article de Marianne 2. Inutile de rajouter quelque commentaire que ce soit: les chiffres, et Michèle Tribalat (ci dessous), parlent suffisamment d'eux-mêmes.... 

    michelletribalat.JPG

    Lire la suite

  • La burqa, comme la caulerpa taxifolia ?.....

                C'est du moins l'image qu'évoque la dernière phrase du petit billet que donne Jean Chelini à La Provence, ce dimanche 26 juillet, et intitulé Burqa, discussion superflue.

                Il y reprend l'argumentaire de Finkielkraut, notamment sur la présence plénière des femmes dans nos sociétés occidentales, à laquelle s'oppose frontalement ladite burqa; et il y reprend aussi cette expression de Finkielkraut, selon laquelle la burqa est un exhibitionnisme inversé, un exhibitionnisme paradoxal.....

                Extrait....

    BURQA.jpg

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL