UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humeur : Marseille bouge au rythme du Maghreb ? L'angélisme forcément niais, forcément inconscient du New York Times.....(1/2).

             La Provence du vendredi 14 Août s'en est délecté, et en a fait des gorges chaudes. Pensez ! Les Etats-Unis font l'éloge de Marseille ! Enfin, les Etats-Unis, presque: un monument, du moins, des Etats-Unis: le New York Times, excusez du peu ! Ca s'arrose, non ?

            Oui, peut-être, mais tout dépend de savoir pourquoi on fait l'éloge de Marseille. Et là, à notre très humble avis, quand on découvre le pot-aux-roses, ça ne s'arrose pas, mais alors pas du tout.....

NYT MARSEILLE.jpg
Une partie de la page cinq de La Provence, du 14 Août
            La Provence a donc consacré l'intégralité de sa page 5 à ce qui est pour elle -on est idéologue ou on ne l'est pas...- une bonne nouvelle, sous le double titre:
 Le prestigieux journal américain a publié un article vantant l'apport de la culture nord-africaine sur la ville...
QUAND LE "NEW YORK TIMES" FAIT L'ELOGE DE MARSEILLE L'ORIENTALE.
            C'est vrai qu'il fut un temps, pas si lointain, où Marseille était la porte de la France vers l'Orient, avant de devenir, par la grâce du système en place, la porte de l'Orient vers la France...
            Soyons honnêtes, tout de même: La Provence reconnaît aussi, comme nous (ils sont bien, ces journalistes...), qu'il y a "une forme d'angélisme"dans l'article. On croit, pendant quelques fugaces secondes, qu'on peut se rassurer. Mais, vous savez quoi ? L'angélisme, il n'est pas là où vous allez l'imaginer, il est dans le fait que le journal états-unien ne parle pas ...  des "problématiques liées au racisme et à la précarité, particulièrement côté nord de la ville"! Texto !
            En clair, nous sommes vraiment de belles ordures, nous, les non-maghrébins, de laisser ces braves types dans la "précarité" et, en plus, d'être "racistes": salauds de blancs ! Et le New York Times qui n'en dit rien ! Heureusement, il y a La Provence.....
            Eh bien, non, messieurs les idéologues de La Provence, qui avez des yeux pour voir et qui ne voyez pas; qui avez des oreilles pour entendre et qui n'entendez pas; le scandale n'est pas là; le scandale il est dans l'apologie de cette dépossession des français de leur terre. Une version soft-puisqu'on parle d'anglo-saxons, allons-y gaiement !...- du "Je te prends ton pays et tu la fermes !". Et , en plus, il faut qu'on dise merci au monsieur, merci à la dame !

 

             Face à cela, nous ne pouvons pas nous taire..........

 

             Certains feignent de trouver que nous exagérons, et font remarquer qu'à côté des délinquants issus de l'immigration récente il y a aussi des délinquants "français de souche" (évidemment, la belle affaire !, nous n'avons jamais dit le contraire; c'est justement parce que nous avons déjà assez à faire avec nos propres délinquants que nous n'avons nul besoin d'en importer d'ailleurs.......); et les mêmes pensent que nous accordons peut-être, parfois, beaucoup d'importance à ces sujets. D'autres sont perplexes sur notre idée de Déchoir et Expulser, et sur la proposition que nous avons lancée et que nous avons appelée, familièrement, notre Règle des Trois Tiers (1)..... (à suivre....)

            

         

(1) : Voir la note "Une proposition pour en sortir: La règle des trois tiers", dans la Catégorie "Immigration: Identité ou Désintégrtaion nationale ?" (note du 23 mars 2007).

Les commentaires sont fermés.