Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

excision

  • 50.000 excisions en France ? : de la prison, en guise de "réponse" ? Non, la déchéance et l'expulsion.....

    excision,polygamie,immigration        Le couple d'origine guinéenne, jugé à Nevers pour l'excision de ses 4 filles, a été condamné à 2 mois de prison ferme (pour le mari) et dix-huit mois (pour la mère).

            Cette décison ne nous satisfait pas. Cette "affaire" remet sur le devant de la scène un scandale inadmissible, et pourtant admis depuis des décennies : ce procès pose en effet la question de la survivance de cette coutume parmi les migrants d'origine africaine en France. Il y aurait dans l'Hexagone 50.000 femmes adultes excisées....

                Nous n'avons rien à dire, et pas de jugement de valeur à porter sur les us et coutumes, les moeurs, les habitudes etc... des populations de la terre entière. Tout simplement parce que la France n'a pas juridiction sur la terre entière, et que nous n'avons le pouvoir, et le droit, de nous occuper que de nos affaires.

    Lire la suite

  • Sur deux réactions aux propos de Nicolas Sarkozy (1/2): Zemmour et l'assimilation.....

       ( Pour plus de commodité, nous avons remis ici, sous forme de PDF, l'intégralité des propos présidentiels: Dans une tribune publiée par Le Monde.pdf ).

                Zemmour a raison d'insister sur le mot "assimilation", et sur ce qu'il recouvre. Le Pays légal a fait entrer sans retenue, depuis trente ans, une masse déraisonnable d'étrangers en France. En un certain sens, le vrai problème ne nous est pas posé à nous, mais à eux. Les bobos/gauchos/trotskos ont beau nous sommer et nous intimer l'ordre de faire sa place à la diversité (!!!!!!!), le vrai problème, de fond, n'est pas là; et il est posé à ces nouveaux venus: vous venez pour quoi ? et dans quel esprit ?

                Pour vous assimiler ? Alors, c'est sans burqa, sans minarets, sans polygamie, sans excision, sans charia....

                Mais si vous exigez la reconnaissance de votre spécificité (burqas, minarets, polygamie, excision, charia....) alors c'est que vous ne venez pas pour vous assimiler. Dans ce cas, c'est certain, la greffe ne prendra pas. Et, c'est bien connu: quand une greffe ne prend pas, il se passe ce qu'on appelle un phénomène de rejet...

                Le dilemme est simple, c'est le vôtre, et c'est à vous qu'il est posé. Le peuple français, lui, ne vous a jamais demandé ni de venir, ni de venir dans les conditions dans lesquelles se sont faites (et se font encore...) votre venue, et n'a jamais été consulté....

    Lire la suite

  • Tests ADN: des Africains hystériques et délirants nous insultent: et de quel droit?... (3/3)

              .....Abdoulaye et Chrysogone "ont fait fort" eux aussi, dans l'hystérie et l'insulte envers nous, à propos de ces tests ADN; et ils méritent à leur tour leur volée de bois vert...

              Le président sénégalais d'abord: Abdoulaye Wade s'est déclaré "fermement opposé" à cette mesure. On croit rêver ! Nous mêlons-nous de commenter, juger ou critiquer ses décisions ? et, plus grave, de nous y "opposer" ? Quelle mouche a donc piqué cette personne qu'on a connu raisonnable, sensée et mesurée, et d'ordinaire mieux inspirée ? et qui jusqu'ici ne semblait devoir recueillir, sinon des éloges dithyrambiques, du moins qu'un respect appuyé, dû à sa sagesse et à la mesure dont il a toujours fait preuve ? Il a déclaré tout de go: "Ce n'est pas respecter la liberté de l'Homme (1) que de vouloir faire des pratiques pareilles".

              Avec tout le respect que nous devons au président ami d'un pays ami, nous devons lui demander malgré tout de se calmer; de respirer un bon coup et de reprendre ses esprits; éventuellement de prendre quelques Lexomil, et ça devrait aller mieux ! car enfin arrêtons le délire, qui dépasse ici les bornes de l'hystérie ! quelles "pratiques" ? Ne croirait-on pas que l'on parle de la Shoah et des expérimentations du docteur Goebbels ? ou du Goulag marxiste-léniniste ? ou de l'extermination par Pol Pot d'un cambodgien sur quatre ? Aux armes citoyens ! l'horreur absolue existe, ce n'était pas hier, dans l'Allemagne nazie ou l'URSS marxiste: non, c'est aujourd'hui, c'est en France et c'est maintenant, et ce sont.......des test destinés à démasquer les escrocs ! C'est pitoyable !...Vous avez cru devoir joindre votre voix à celle de ces gens malintentionnées, monsieur le président, mais sur ce coup précis, comme le disent les ados dans les cours de récré, vous avez tout faux et vous vous êtes lamentablement "planté"....

              Tout comme s'est lamentablement planté l'illustrissime Chrysogone Zougmoré, secrétaire général du "Mouvement Burkinabé des Droits de l'Homme et des Peuples" (ouf, ça en jette !...). Très connu dans son immeuble (si, si...) ce souverain censeur de l'humanité toute entière déclare, lui, que cette loi est "insensée" ! Ô mânes de Boileau ! tu te contentais, toi, de pourfendre les atteintes au bon goût et les rimailleurs à "l'âpre et rude verve". Nous avons mieux que toi, maintenant, pour nous guider dans les ténèbres qui sont les nôtres: voici Chrysogone éclairant les peuples (pauvres ignares que nous sommes, dans notre nuit profonde...) et venu directement pour nous tirer de la caverne où nous gémissons ! remerciera-t-on jamais assez ce bienfaiteur universel du genre humain (accessoirement coq de basse-cour, pérorant inutilement, dréssé sur ses dérisoires ergots et n'intéréssant personne, à part lui-même....) ? Pour lui, c'est simple, le projet de loi français "viole les droits de la famille" ! Il ferait mieux de nous dire en quoi, mais là c'est silence radio; il est tellement plus facile de prononcer des "paroles verbales" et des phrases creuses qui n'engagent à rien !

              En réalité ceux qui violent les droits des gens ce sont les escrocs qui viennent vivre à nos crochets en se faisant verser des allocs pour des enfants qui ne sont pas les leurs; et Chrysogone est avec eux, et les défend: il est donc complice, comme les autres... (fin).

    (1) on appréciera le H majuscule: on rappellera à monsieur Wade ce mot de Talleyrand: "Tout ce qui est excessif est insignifiant"; n'est-il pas carrément grotesque d'en appeler à l"'Homme", avec un grand "H" ? et puis quoi encore ? est-ce la fin du monde ?...

  • Tests ADN : des Africains hystériques et délirants nous insultent : et de quel droit ?...(2/2)

               ...Le compatriote de ce monsieur, Mamadou Samaké, sociologue, a pour sa part estimé que "cette affaire d'ADN n'est pas saine": rien que ça! merci pour les douze pays d'Europe qui utilisent les tests ADN ! Douze gouvernements (presque la moitié de l'Union Européenne), un peu plus de 200 millions de personnes sont ainsi froidement insultées et méprisées par ce "sociologue"! qu'est-ce qui lui donne le droit de parler ainsi ? pour qui se prend-il ? quel titre a-t-il a pourfendre ainsi la moitié d'un continent ? Se rend-il compte qu'en parlant ainsi ses propos -qui frisent le ridicule- ont aussi certains relents très appuyés de xénophobie, et qu'il ne faudrait pas gratter beaucoup pour y trouver des éléments constitutifs -horresco referens....- de la condamnation, du rejet, du mépris, qui sont souvent, "in fine", la voie royale conduisant au... racisme !: rassurez-nous, monsieur le sociologue, vous n'êtes pas raciste au moins ? La vérité est que c'est ce qu'il dit qui n'est pas sain.....

              Il est amusant de constater d'ailleurs que ses compatriotes ne sont pas d'accord avec lui: nous ne devons pas apparaitre comme des gens tellement méchants puisque des marées humaines d'Africains considèrent l'Europe en général, et la France en particulier, comme un Eldorado; et quittent leur terre par millier pour venir chez nous: on n'est plus à une contradiction près chez des personnes de cet acabit!...Question impertinente: et si vous cherchiez, monsieur le sociologue qui faites le prêcheur, les raisons de cet exode ? si vous remettiez en cause certaines pratiques africaines (dans la religion, les moeurs, la gestion des choses par la classe politique, l'emploi qui a été fait des milliards donnés à l'Afrique pour son développement, et qui ne sont jamais allés à ceux qui en avaient besoin etc... etc...etc...etc...) avant de donner des leçons au monde entier ? Chez nous, on appelle cela "balayer devant sa porte": vous avez du boulot, monsieur le sociologue!.....et ce serait nettement plus utile à l'Afrique que les dérisoires élucubrations, les désolantes insanités dont vous nous abreuvez là. Cessez de jacassez, de pérorer, de nous cassez la tête, et remettez l'Afrique sur les rails: il y a le feu chez vous, monsieur le sociologue, et vous avez beaucoup mieux à faire et, beaucoup plus urgent, que de nous prodiguer vos "conseils".....

              "Imaginez que dans nos pays où la polygamie existe -continue-t-il, imperturbable...- on se mette à faire des tests ADN. Ce serait la catastrophe. Des familles seraient brisées...". Mais, cher monsieur, cela ne nous concerne tout simplement pas; c'est votre problème et ce n'est pas le notre; nous ne pouvons même pas dire que nous nous en fichons, puisque nous ne sommes pas concernés: nous n'avons donc rien à dire, c'est tout; de même que vous n'êtes pas concernés par l'introduction -ou non- de tests chez nous et que vous n'avez rien à dire, point. Nous sommes ici en France, chez nous, et chez nous la polygamie n'existe pas. Ce qui se passe chez vous ne nous concerne pas, et nous n'avons aucun jugement de valeur à porter sur vos moeurs; ce qui se passe chez nous, de même, ne vous concerne pas, et vous n'avez vous non plus aucun jugement de valeur à porter sur nos moeurs. Un point c'est tout..... (à suivre....)

  • Tests ADN: des Africains hystériques et délirants nous insultent: et de quel droit?...(1/3)

              Oui, de quel droit certains dirigeants africains se permettent-ils de s'immiscer dans nos affaires intérieures? Alpha Oumar Konaré (président de la Commission de l'Union Africaine) juge "inconcevable" pour l'Afrique, et "inacceptable au niveau éthique, moral et culturel", l'idée de pratiquer des tests afin de vérifier l'honnêteté de certaines déclarations de paternité (quand on sait très bien que la fraude dans ce domaine avoisine les 30%...): mais nous, ici en France, nous nous fichons, et nous nous contrefichons complètement de ce que pense ce monsieur Konaré. C'est son droit de penser ce qu'il dit, et nous respectons son point de vue; mais c'est notre droit de penser exactement le contraire, et de lui demander de se mêler de ses affaires, et pas des nôtres: qu'il propose pour son pays ce qui lui paraît bon, et qu'il nous laisse proposer pour le notre ce qui nous paraît bon à nous !

              Quand cet ancien président du Mali (de 1992 à 2000) déclare que ces test "ne sont pas du tout conforme à notre conception de la famille, de la société", nous respectons complètement ce point de vue; c'est le sien, il est chez lui, il vit comme il l'entend; ici c'est chez nous, nous vivons comme nous l'entendons et nous avons en effet d'autres conceptions: la polygamie ou l'excision, par exemple, ne nous intéressent pas. Si en Afrique certains veulent et peuvent avoir un nombre important d'épouses, et un nombre plus important encore d'enfants, c'est leur droit; mais ici on n'est pas en Afrique....et on ne confie pas ses enfants aux autres;

              Mais le meilleur est à venir, chez ce drôle de président: "en Afrique, les relations familiales sont complexes et intimes (1), très différentes de celles existant dans les pays occidentaux", a-t-il encore expliqué, fustigeant "ceux qui prennent des décisions...et ne voient pas les conséquences sur les autres". Là ce monsieur dit carrément n'importe quoi: la France souhaite simplement lutter contre la fraude et contre les tricheurs, qui se font verser des allocations pour des enfants qui ne sont pas à eux; si ce monsieur aime et encourage la fraude, la triche, le mensonge, mais qu'il le dise ! si le fin du fin, pour lui, c'est l'escroquerie, mais qu'il le dise! si la fausse déclaration est son idéal de vie, mais qu'il le dise ! Alors, là, il sera clair que ce ne sera plus lui, mais nous, qui n'avons pas avec lui les mêmes valeurs.....(à suivre...)

    (1): quelle niaiserie ! alors, dans le reste du monde, elles sont "simples" et "non intimes" ? On devrait interdire aux gens de proférer des paroles creuses et vides de sens, cela libérerait du temps pour les vrais débats.....