UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tests ADN : des Africains hystériques et délirants nous insultent : et de quel droit ?...(2/2)

           ...Le compatriote de ce monsieur, Mamadou Samaké, sociologue, a pour sa part estimé que "cette affaire d'ADN n'est pas saine": rien que ça! merci pour les douze pays d'Europe qui utilisent les tests ADN ! Douze gouvernements (presque la moitié de l'Union Européenne), un peu plus de 200 millions de personnes sont ainsi froidement insultées et méprisées par ce "sociologue"! qu'est-ce qui lui donne le droit de parler ainsi ? pour qui se prend-il ? quel titre a-t-il a pourfendre ainsi la moitié d'un continent ? Se rend-il compte qu'en parlant ainsi ses propos -qui frisent le ridicule- ont aussi certains relents très appuyés de xénophobie, et qu'il ne faudrait pas gratter beaucoup pour y trouver des éléments constitutifs -horresco referens....- de la condamnation, du rejet, du mépris, qui sont souvent, "in fine", la voie royale conduisant au... racisme !: rassurez-nous, monsieur le sociologue, vous n'êtes pas raciste au moins ? La vérité est que c'est ce qu'il dit qui n'est pas sain.....

          Il est amusant de constater d'ailleurs que ses compatriotes ne sont pas d'accord avec lui: nous ne devons pas apparaitre comme des gens tellement méchants puisque des marées humaines d'Africains considèrent l'Europe en général, et la France en particulier, comme un Eldorado; et quittent leur terre par millier pour venir chez nous: on n'est plus à une contradiction près chez des personnes de cet acabit!...Question impertinente: et si vous cherchiez, monsieur le sociologue qui faites le prêcheur, les raisons de cet exode ? si vous remettiez en cause certaines pratiques africaines (dans la religion, les moeurs, la gestion des choses par la classe politique, l'emploi qui a été fait des milliards donnés à l'Afrique pour son développement, et qui ne sont jamais allés à ceux qui en avaient besoin etc... etc...etc...etc...) avant de donner des leçons au monde entier ? Chez nous, on appelle cela "balayer devant sa porte": vous avez du boulot, monsieur le sociologue!.....et ce serait nettement plus utile à l'Afrique que les dérisoires élucubrations, les désolantes insanités dont vous nous abreuvez là. Cessez de jacassez, de pérorer, de nous cassez la tête, et remettez l'Afrique sur les rails: il y a le feu chez vous, monsieur le sociologue, et vous avez beaucoup mieux à faire et, beaucoup plus urgent, que de nous prodiguer vos "conseils".....

          "Imaginez que dans nos pays où la polygamie existe -continue-t-il, imperturbable...- on se mette à faire des tests ADN. Ce serait la catastrophe. Des familles seraient brisées...". Mais, cher monsieur, cela ne nous concerne tout simplement pas; c'est votre problème et ce n'est pas le notre; nous ne pouvons même pas dire que nous nous en fichons, puisque nous ne sommes pas concernés: nous n'avons donc rien à dire, c'est tout; de même que vous n'êtes pas concernés par l'introduction -ou non- de tests chez nous et que vous n'avez rien à dire, point. Nous sommes ici en France, chez nous, et chez nous la polygamie n'existe pas. Ce qui se passe chez vous ne nous concerne pas, et nous n'avons aucun jugement de valeur à porter sur vos moeurs; ce qui se passe chez nous, de même, ne vous concerne pas, et vous n'avez vous non plus aucun jugement de valeur à porter sur nos moeurs. Un point c'est tout..... (à suivre....)

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL