Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les Racines chrétiennes de l'Europe dans la Revue de l'Histoire...

                Deux choses à noter, à propos de La Revue de l'Histoire (trimestriel: http://www.larevuedelhistoire.com/ ): d'abord, que le numéro 56 de la revue adopte un nouveau format carré 210×210, afin de mieux valoriser son iconographie, tout en gardant sa personnalité de revue que l’on conserve dans sa bibliothèque en référence.

    la revue de l'histoire.jpg

    Lire la suite

  • (Une fois de plus !...) D'accord avec.;. : L’analyse du désastre éducatif faite par Vincent Laarman, de SOS Education...

                Nos lecteurs le savent d’expérience : prenant modèle sur Montaigne, qui ne cherchait pas à redire ce qui avait été fort bien dit déjà et ailleurs, nous n’hésitons pas -et sans vergogne car c’est pour la bonne cause !...- à piller allègrement tout ce qui passe sur le Net et qui nous partaît aller dans le bon sens.

                C’est aussi une bonne façon de mener la quête des convergences avec toutes les intelligences de l’époque, un état d’esprit qui nous est cher et auquel nos lecteurs sont, également, habitués de notre part….

                Aujourd’hui, donc, nous sommes, une fois de plus,  "d’accord avec"... Vincent Laarman. Et même beaucoup plus : "totalement d’accord avec", et en tous points, sans restriction aucune, ni d'aucune sorte, avec son excellente analyse qui, dans un texte court et percutant, résume et ramasse, sous une forme accessible au grand public, l’ensemble des causes du « désastre éducatif dans lequel nous sommes entrés ».

               C’est dans le toujours excellent Blog de SOS Éducation ( http://www.soseducation.com/ ), que nous citons régulièrement.

               Pour tout commentaire, nous nous contenterons de redire que la toute première mesure à prendre -lorsqu'on décidera d'en sortir...- sera de ramener la scolarité obligatoire à quatorze ans (au lieu des seize actuellement), comme elle l'a été pendant longtemps; et de rétablir un examen d'entrée en sixième: on luttera ainsi efficacement à la base contre la surpopulation à l'école: ce n'est pas en fin de Terminale -ou en première année de Faculté !...- qu'il faut se rendre compte que des dizaines de milliers de jeunes sont à l'école alors qu'ils ne devraient pas y être, mais c'est en début de parcours qu'il faut éviter de les faire entrer dans ce qui ne peut que se réveler une impasse pour eux, après plusieurs années de gâchées pour tout le monde.....  

    sos education.jpg

    Lire la suite

  • Le déplacement du Prince à Dijon.....

                Ce déplacement, l'un des plus réussis de tous, a débuté par un accueil au journal « Le Bien Public ». Les consuls du Maroc, de Belgique, de Finlande, du Brésil, du Mexique et d’Algérie s’étaient déplacés pour y rencontrer le duc de Vendôme.

     

                La ville de Gevrey Chambertin, en la personne de son maire socialiste, a reçu le Prince à l’hôtel de ville puis, dans l’après-midi, s'est déroulée la visite du domaine de la Romanée Conti, l’un des crus de Bourgogne les plus réputés.

     

                Le Prince s'est ensuite rendu au lycée d’enseignement général et technique Saint Bénigne, dirigé par le consul de Belgique, ce qui lui a permis de rencontrer des jeunes issus de l’immigration, fait remarqué par les journalistes présents.

     

                Une assistance nombreuse -de 220 à 250 personnes- attendait le Prince pour sa conférence, suivie de questions, puis de la dédicace d’une centaine de livres. L’événement -qui avait été bien annoncé par la presse locale et par Internet- l'avait été également sur Facebook: est-ce la raison de la présence de jeunes en nombre important ? 

     

                Les deux compte-rendus, respectivement de Dijonscope et Le Bien Public (avec, pour ce dernier, une vidée de 2'30"):

     

                http://www.dijonscope.com/004717-prince-moi-je-reve

     

                http://www.bienpublic.com/fr/accueil/article/2891067,1275/Jean-de-France-dans-la-Cite-des-Ducs.html

     

     
    Jean de France : à quoi sert un Prince en France?
    envoyé par LeBienPublic. - L'actualité du moment en vidéo.

  • L'année Henri IV sur Herodote.net, aussi...

                Benoît de Sagazan nous donne une fois de plus un bon tuyau: aller sur Herodote.net (1). On y trouvera en effet plein de choses passionnantes sur Henri IV, l'époque, le contexte, les arts..., et notamment ce plan de Paris en 1615 (dit Plan Merian):

    http://patrimoine.blog.pelerin.info/2010/03/22/herodote-net-ouvre-l%c2%abannee-henri-iv%c2%bb/#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=herodote-net-ouvre-l%25c2%25abannee-henri-iv%25c2%25bb

    Paris_Merian1615maxi.jpg
     
    Bon voyage !.....
     
  • Pierre BOUTANG - L'horizon politique : Le Prince chrétien

                Ceux qui écouteront la conférence que nous publions aujourd’hui – qui a été prononcée, à Marseille, le 31 mars 1988 - y trouveront ou y retrouveront la personnalité de Pierre BOUTANG dans sa totalité.

              Normalien, agrégé de philosophie à 20 ans, grand métaphysicien, universitaire, il terminera sa carrière - interrompue par la guerre et les conséquences qui s’en suivirent pour lui, notamment à raison de sa fidélité à Charles MAURRAS – comme professeur émérite à la Sorbonne, titulaire de la chaire de métaphysique, où, malgré les turbulences nées du sectarisme de l’intelligentsia de gauche, il succédait à LEVINAS, qui, d’ailleurs, s’en félicitait.

              Pierre BOUTANG, c’est aussi le jeune lecteur de l’Action française quotidienne, le militant royaliste, le collaborateur et l’ami de Charles MAURRAS, qu’il remplaça, parfois, à la Revue de Presse du quotidien, alors qu’il avait vingt-quatre ans … Qu’il retrouva, ensuite, après le désastre de l’année 40, pour de longs entretiens, dans les dernières années de sa vie.

              Pierre BOUTANG, c’est le commentateur érudit et profond de Charles MAURRAS et le royaliste à l’espérance raisonnable, toujours maintenue, toujours renaissante d’époque en époque. 

              Cette conférence se situe à la veille de l’élection présidentielle de 1988 et BOUTANG indique : « Tout le monde s’occupe justement de ce qui n’est pas mon souci ». Son souci, c’est l’horizon du prince chrétien, né pour unir, non pour diviser. Il le désigne, déjà. Le prince chrétien s’incarne dans la personne du prince Jean de France qu’il décrit – déjà – avec une précision remarquable, sous les traits que nous lui connaissons aujourd’hui.

              Par bien des côtés, cette admirable conférence – non préparée, dit-il – reste d’une remarquable actualité. Qu’il s’agisse des évolutions qui peuvent nous paraître positives, comme des illusions, des « risques majeurs » que court notre société nationale et, d’ailleurs, aussi, européenne.

  • Antoine Brunet aux Mercredi de la Nar: La puissance chinoise et l'Europe...

                Économiste, ancien élève de l’ENSAE, Antoine BRUNET a été chef stratégiste au Crédit Commercial de France ; de 2003 à 2006, il a dirigé la recherche économique de la salle des marchés de la banque HSBC. De 1997 à 2007, il a fait partie de l’équipe des cinq économistes de marché consultés tous les deux mois par la Banque de France. En mai 2007, il a pris sa liberté pour devenir consultant économique et financier et a créé sa propre entreprise, AB Marchés, qui édite un bulletin réputé.

    antoine brunet.jpg

    Lire la suite

  • Qu’est-ce qui est insupportable ? Qu’est-ce qui ne correspond pas à la réalité ? Ou : Benoist Hurel, un scandale à lui tout seul…

    Suite(s) de la polémique Zemmour/Bilger et compagnie...

    benoist hurel.jpg

    Benoist Hurel, secrétaire général adjoint du Syndicat de la magistrature

     

                 Avec un aplomb sidérant, cet adepte du « plus c’est gros, plus ça passe… » n’a pas craint de déclarer, entre autres joyeusetés :

                 « …J'ai lu son blog (de Philippe Bilger, ndlr) où il explique qu'il dit tout haut ce que d'autres pensent tout bas. C'est insupportable car ce n'est pas la réalité. Ou en tout cas cela n'explique rien. Si on regardait dans la population pauvre, qui vit en banlieue, qui ne travaille pas, et qu'on comparait la délinquance des personnes de couleur et celle de la population générale, on verrait que le nombre de personnes de couleur qui commettent des infractions n'est pas supérieur à celui de la population générale, donc que les propos de ces deux personnages n'ont aucune valeur explicative, et, dès lors, un dessein stigmatisant. »

                 On ne répond pas à des contre vérité pareilles, pas plus qu’on ne perdrait son temps à répondre à quelqu’un qui prétendrait qu’il fait jour à minuit.

                 Que Benoist Hurel aille faire un tour dans certaines prisons, où jusqu’à 80% des détenus sont d’origine africaine… et surtout qu’il achète un poste de radio, et qu’il lise de temps en temps les journaux : il verrait bien la proportion « de personnes de couleur » dans l’explosion de délinquance qui empoisonne la France…

                 Réponse d'Eric Zemmour à la Licra......pdf

     

    eric-zemmour-et-philippe-bilger-4302802sppws_1715.jpg
  • Le grand Barnum continue: le FLN appelle -une nouvelle fois- la France à présenter "ses excuses" à l'Algérie

    Abdelaziz Belkhadem (d) et le Premier ministre français François Fillon (g), le 21 juin 2008 à Alger

    Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN, au pouvoir) et ministre d'Etat, Abdelaziz Belkhadem, a appelé l'Etat français à présenter ses excuses à l'Algérie pour "les crimes" de la colonisation (1)...

                Des "excuses" ? Pour avoir commis le "crime" de construire 70.000 km de routes, 4 aéroports internationaux et une douzaine d'aéroports importants ? 4.500 km de voies ferrées ? Des dizaines de villes modernes et de stations balnéaires ? Des centaines de ponts, viaducs, tunnels, châteaux d'eau, églises (eh oui, c'était le bon temps de la diversité, en Algérie...) ? Des milliers de bâtiments administratifs, d'écoles, d'instituts; d'hôpitaux, de maternités, de dispensaires ? 31 centrales hydro-électriques et thermiques, et les infrastructures gaeières et petrolières ?.....

                En réalité, nous avons déjà plusieurs fois traité de ce sujet (notamment ici: Voilà que ça le reprend.pdf). Voici donc, pour changer un peu, deux documents pour répondre tout de même à ces cingleries, histoire de marquer le coup, comme on dit...

     

                 D'abord, dans le registre sérieux, le texte de la lettre envoyé en décembre 2007 à Abdelaziz Bouteflika par M. André SAVELLI, professeur agrégé en histoire au Val de Grâce (les illustrations sont de notre fait). Ensuite, pour garder le moral, un petit montage plus léger, que nous avions déjà passé en août dernier .....

     

    Lire la suite

  • Les Rameaux, la Passion... : c'est sur toute la terre...

                A titre documentaire: 

                img199.jpg

                200 millions de chrétiens dans le monde ne peuvent pas vivre leur foi librement: http://www.aed-france.org/

  • Le sourire du dimanche...

    En avant-première...
     le nouveau Maillot de l'équipe d'Algérie
    pour la Coupe du Monde 2010 !!!

    Lire la suite

  • L’évêque de Bayonne parle, entre autre, de l’identité nationale….

                La France est une longue Histoire. Elle n'est pas née d'hier, elle n'a pas commencé avec la Révolution; elle n'est pas davantage un "conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble". Elle a des Racines clairement identifiables, qui sont les garantes du vivre ensemble, dans une harmonieuse diversité enrichissante, mais qui sont aussi -certains l'oublient- la condition de l'accueil d'autres personnes, au départ etrangères à ces Racines.

                C'est ce que pense très justement l'évêque de Bayonne, Monseigneur Aillet. Et qu'il dit très bien dans un beau texte, pertinent et fort.

                On trouvera l'intégralité de ses excellents propos ici: http://www.diocese-bayonne.org/spip.php?article1672

                Et quelques extraits ci-après:

    AILLET.jpg

    Lire la suite

  • Humeur : Ministère de l'Education nationale ?...

                Hier: Thérèse-Marie Cardon, professeur au collège Dupleix de Landrecies, est mise a pied quinze jours pour avoir giflé un élève de 6ème qui tambourinait à sa porte en hurlant son nom...

    VIOLENCES SCOLAIRES CRETEIL.jpg
     

                Aujourd'hui (mercredi 24): un professeur de Créteil, de 29 ans, est envoyé à l'hosto par une élève de quinze ans qui lui a tapé dessus à coups de tringle à rideaux et l'a menacé avec des ciseaux....  

                Certes, une partie des professeurs récoltent ce qu'ils ont semé: ils ont des-éduqué les enfants, en gavant leur cerveau d'irréalisme, d'idéologie, de mépris de l'autorité, d'appels à la révolte.... Qu'ils ne viennent donc pas pleurnicher le jour où les rejetons dont ils ont eux-même remplis les cerveaux d'ordures viennent leur casser la tête.... 

                Cependant tous les professeurs n'ont pas été -et ne sont pas- des apprentis sorciers; par ailleurs, la voyoucratie reste la voyoucratie, devant être combattue en tant que telle, et les voyous restent des voyous: il faut donc dénoncer l'une et les autres pour ce qu'ils sont, même si, encore une fois, une partie pourrie du Ministère pourri porte la première responsabilité....

                La violence -scolaire ou autre- a toujours existé et existera toujours. Du moins un seuil incompressible de violence. Il est donc illusoire de croire que telle ou telle mesure l'éradiquera définitivement. Mais croire et vouloir faire croire -comme commencent à le faire certains...- qu'avec plus de moyens on règlerait le problème est une absurdité et un mensonge. La première mesure de salut public est de vider les écoles, collèges et lycées des soi-disant élèves qu'on y parque de force alors qu'ils n'ont rien à y faire, n'ayant ni le goût ni les moyens de faire des études théoiriques longues.

                Il faut dé-poubelliser l'École: commençons par le commencement.....

  • Nouvelles du Blog: de la semaine ecoulée à celle qui vient.....

            Voici ce que vous trouverez cette semaine dans votre Blog préféré (sous réserve de modifications de dernière minute, imposées par l'actualité): 

                  

    • Notes longues : 
    • Dimanche : L'évêque de Bayonne parle, entre autres, de l'identité nationale.....
    • Lundi : Bouteflika/repentance: le grand Barnum continue !.....
    • Mardi : Régions: le grand gaspi....
    • Mercredi : Les raisons du désastre scolaire....
    • Jeudi : Une visite chez Charles Maurras, dans son jardin "qui s'est souvenu" (5/7).
    • Vendredi : Il y a plusieurs Zemmour chez Zemmour.....
    • Samedi : Nouvelles du Blog...
    •  Notes courtes :
    • Dimanche: Le sourire du dimanche....
    • Lundi: Le point sur l'affaire Zemmour/Bilger...
    • Mardi : 153 députés contre le Rap....
    • Mercredi: Les racines chrétiennes de l'Europe, dans La Revue de l'Histoire.....
    • Jeudi: Quelques instants en bonne compagnie (courts extraits d'Un Prince français...(8/15).
    • Vendredi: Le sénateur Charles Revet parle de la réforme territoriale, et de l'âme de la France.....
    • Samedi: 812.000 naissances ? Oui, mais....

              Ephémérides :

    ·       Dimanche : Début de la Guerre de Crimée. Premier vol d'un hydravion.

    ·       Lundi : Charette est fusillé. Lancement du premier sous-marin nucléaire français, Le Redoutable.

    ·       Mardi : Le Dauphiné devient français. Mort de Vauban. Naissance de Verlaine.

    ·       Mercredi : Naissance d'Henri II. Mort de François Premier. Publication de la brochure de Chateaubriand "De Buonaparte et des Bourbons...". Inauguration de la tour Eiffel.

    ·       Jeudi: Avènement de Philippe VI. 1565 : les premiers poissons d'avril. Napoléon épouse Marie-Louise. Naissance de Joseph de maistre, Edmond Rostand, Claude Cohen Tannoudji.

    ·       Vendredi : Mort de Mirabeau. Léopold Senghor élu à l'Académie française.

    ·       Samedi : Du Guesclin prisonnier du Prince noir. Apparition du Tir sportif sous Charles V. Traité de Cateau-Cambrésis. Nouveau record de vitesse pour le TGV.

  • L'énorme opération contre Benoît XVI : Acte II ?...

           

    loups.jpg

    (du blog Ephata): Les loups sont là, ils hurlent, en meute....

                C'est fou: ils fondent littéralement sur Benoît XVI, à propos de la pédophilie, ceux-là mêmes qui, par réflexe ethnique et de caste à la fois, défendent becs et ongles Polanski !.....

                Il ne faut évidemment pas s'y tromper: la pédophilie, les victimes, ils s'en fichent bien pas mal, puisque quand c'est Polanski (ou Mitterrand, ou Cohn Bendit...) qui la pratique ou qui en fait l'éloge, ils n'y trouvent rien à redire. Non, ce qui les gêne, évidemment, c'est le Pape, son action, ses succès. Le Pape, et avec lui l'Église catholique et tout ce qu'elle fédère de par le vaste monde comme énergies pour lutter contre les désordres ambiants. Des énergies qui viennent, évidemment, de la sphère chrétienne (qu'on pense au rapprochement spectaculaire avec l'orthodoxie...) mais aussi de partout: des mondes bouddhistes, islamiques (mais oui...) ou, tout simplement, des hommes et des femmes libres et de bonne volonté.  

                Cette présence, cette action et -nous le disions- ces succès, cela les rend fous; ils n'en peuvent plus de cette autorité qui ne leur obéit pas et qui, non seulement ne se plie pas aux injonctions et au(x) moule(s) de leur correct en tous genre, mais fait de la résistance, y appelle, à cette résistance, et fédère les bonnes volontés contre leur tyrannie....

                Et, pour cette sale besogne de démolir le Pape, ils font feu de tout bois: maintenant c'est la supposée aide (!) à la pédophilie, comme, hier, c'était la soi-disante réhabilitation du révisionnisme/négationnisme, et comme, demain, ce sera ... quoi encore, au fait ? 

                Le 24 avril 2005, en inaugurant son pontificat, Benoît XVI prononça ces paroles, qui parurent énigmatiques, sur le coup, il faut bien le reconnaître: "Priez pour moi, afin que je ne me dérobe pas, par peur, devant les loups.".....

    BENOIT XVI.JPG

    On comprend qu'il les dérange, par tout ce qu'il est, par tout ce qu'il représente, par tout ce qu'il fait....

    C'est le seul et dernier pouvoir d'importance qui leur échappe, leur résiste...

    Et qui appelle partout sur la terre les hommes et les femmes libres,

    "comme Majorque en fleur à ne pas subir l'uniforme niveau"....(Mistral)

    BenoitXVI-College-des-Bernardins-3.jpg