UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeunes - Page 4

  • A propos de la chronique d’Alain-Gérard Slama sur la violence : La force et l'argent (1)…

    Image 2.png

     

              Des histoires, somme toute assez lamentables, de violences, de voyous , d’agressions, de victimes, de flics, de forces de « l’ordre » (lequel ?), d’autorités au rôle ambigu, il y en a des dizaines tous les jours. Ce sont des choses devenues terriblement banales, terriblement ordinaires. On s’épuiserait à les dénombrer, a fortiori à les relater, si l’on négligeait d’au moins en signaler les origines. Car les violents ne sont pas plus violents, plus nombreux à l’être et plus radicaux qu’autrefois, par hasard. 

    Lire la suite

  • La sauvagerie qui se banalise dans les transports publics ? Pour le Pays Légal, le vrai crime, c'est d'en parler !...

                C'est parce qu'elle révèle, à l'évidence, une évolution malsaine et dangereuse des choses et, surtout des esprits, qu'il paraît utile de réflechir quelques instants sur l'affaire de la vidéeo retirée sur Internet.... 

                Bref rappel des faits, qui se sont déroulés le 7 décembre 2008, dans un bus du XVIII° arrondissement de Paris.

                Un jeune homme est installé dans un bus, dans le quartier Montparnasse à Paris. Un jeune s'approche de lui par derrière et lui vole son portefeuille dans la poche de son manteau.

                La victime se retourne, fait un geste pour essayer de récupérer son portefeuille. A ce moment là, au moins quatre jeunes se trouvant dans le bus se jettent sur lui et commencent à le tabasser en le traitant de "sale français", "fils de pute" et autres sympathiques et charmantes joyeusetés....

                Le garçon se retrouve par terre, tandis que ses agresseurs s'acharnent sur lui à coups de pied, frappant deux autres passagers au passage, tout en continuant à déverser des torrents d’insulte.

                Personne dans le bus n'intervient. Le chauffeur reste à sa place pendant que le pugilat continue. On assiste alors à de longues minutes de violence. Jusqu'à ce que la victime parvienne à se traîner jusqu'au chauffeur pour le supplier de « l'emmener à l'hôpital». Les agresseurs quittent le bus, puis remontent et recommencent sous les yeux du chauffeur qui ne se lève toujours pas pour intervenir. (Sa conduite a été qaualifiée « d’exemplaire » par Pierre Mongin, le Président de la RATP).

     
    AGRESSION FILMEE POLICIER ARRETE 1.jpg

    Lire la suite

  • Que faire d'Halassane, 20 ans, gazeur de prof.....

                 Une dépêche AFP du 4 avril nous apprend que le tribunal de Montbéliard, dans le Doubs, a condamné  un collégien, âgé de 20 ans (sans commentaire !...) à un an de prison dont six mois avec sursis, pour avoir aspergé de gaz lacrymogène le visage d'une enseignante. Une enseignante parce que, probablement, gazer une prof femme, c'est plus facile.....

                La victime avait refusé que le collégien prenne place en cours parce qu'il avait du retard. Elle lui avait demandé de quitter la salle, selon l'enquête des gendarmes.

    Lire la suite

  • Les Mureaux : La république danse sur un volcan.....

                Deux syndicats de police ont exprimé dimanche leur inquiétude et réclamé plus de fermeté face aux "agresseurs" de policiers après deux incidents distincts aux Mureaux et à Montgeron.

                 "La violence monte crescendo depuis Villiers- le-Bel et les évènements en Outre mer", a assuré Frédéric Lagache, secrétaire national d'Alliance,  second syndicat de gardiens de la paix.

    LES MUREAUX.jpg

    Lire la suite

  • Combien vaut un policier français ? Six mois, maxi...

    Ou : la deuxième mort de Reynald Caron. Celui qui l'a poussé sous un manège n'a pris que six ans fermes (son pote étant relaxé)...

    CARON.JPG

    Lire la suite

  • France : la république où la vie est plus belle...

              Ou : la réponse du berger à la bergère...

              C'était couru d'avance. A peine le Président avait-il émis sa fausse/bonne idée (interdire aux incendiaires de voitures de passer leur permis de conduire, tant que les victimes ne seraient pas indemnisées) on avait immédiatement pensé que, voyou pour voyou, ils s'en ficheraient bien pas mal, et qu'ils rouleraient sans permis : ils sont déjà si nombreux à le faire !...

    Lire la suite

  • Quand des « jeunes » et ceux qui les défendent jouent sur les mots…

              1°) Voici la dépêche AFP :

              Trois lycéens du lycée Joliot-Curie de Nanterre, ont été placés en garde à vue lundi 29 décembre, à la suite du dépôt d'une plainte de la proviseure de l'établissement, pour "menaces de mort et outrages".

    Lire la suite

  • Encore un accident du travail pour un « jeune » blessé par l'emploi inapproprié d’un marteau…

                Gérard Aschiéri aurait-il, finalement, raison ? Manquerait-on à ce point de moyens pour apprendre aux « jeunes » à se servir correctement des outils ?...

                Une dépêche AFP du 14 décembre nous apprend qu’un "jeune" de 15 ans a été gravement blessé à coups de marteau (!) au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) au cours d'une rixe entre bandes rivales. Le jeune garçon, dans le coma, a été hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière à Paris. Vers 20H00, une cinquantaine de jeunes issus de deux bandes rivales, l'une du Plessis-Robinson et l'autre d'Antony (Hauts-de-Seine), se sont affrontés pour une raison encore inconnue près du parc sportif du Plessis-Robinson, selon la police. Peu après la rixe, deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue au commissariat du Plessis-Robinson.

                 Ces accidents du travail a répétition, et l'augmentation régulière et constante de leur nombre : cela ne devrait-il pas interpeller quelque part nos gouvernants ?...

  • Encore un - mauvais - signal fort envoyé à la délinquance...

                       La voiture des voyous, après avoir forcé un barrage, fonce sur eux. Un gendarme tire : il est mis en garde à vue pendant quarante huit heures, puis une information pour violences est requise contre lui à l'issue de cette garde à vue ! 

                   Il a été déféré le dimanche 30 novembre : "L'ouverture d'une information est requise, du chef de violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, par personne dépositaire de l'autorité publique, avec usage d'une arme", a dit le procureur de Senlis.

    Lire la suite

  • Réagir au processus de dé-civilisation : Les décadents de Syrock...

              A Skyrock, on se veut, évidemment, proches des jeunes, branchés, dans le vent et tout et tout... On est modernes et dynamiques etc.. etc... Sauf que, si l'on y regarde d'un peu plus près, il y a tout de même deux ou trois trucs qui clochent. Et même une face cachée...

              Jusqu'à présent c'étaient des frictions, ( doux euphémisme..) avec les autorités de régulation pour des propos tenus à l'antenne, ou des diffusions à certaines heures pouvant toucher un public réputé fragile. Des problèmes, donc, réels et sérieux, et surtout de plus en plus fréquents.

              Mais rien à voir avec ce qui vient de se passer, et qui fait vraiment tâche..... dans ce milieu où l'on a de soi-même une si haute opinion, où l'on donne si volontiers des leçons à la terre entière, et où l'on se targuerait presque d'être l'une des expressions les plus abouties de ce qui se fait de mieux en matière de jeunesse.....

    le-pdg-de-skyrock-pierre-bellanger-13-novembre-2007-2684729dlqtc_1378.jpg
     

    Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger (13 novembre 2007)

     

    Lire la suite

  • Un dessin pour les naïfs fans d'Obama...

     
     
                Un dessin amusant de David Mièges, dans Les 4 Vérités, à dédier à la grande foule des naïfs (on dira naïfs pour ne pas être trop méchants avec eux...) :
     
     
     
    obama-banlieux.jpg

  • Une réponse inattendue des « jeunes » à l’article de Bernard Lhôte !…

                  C’est tous les jours que la presse nous rapporte des faits de violence dûs aux bandes de « jeunes »,  faits de violence chaque fois un peu plus graves, mais qui sont devenus d’une désolante banalité (on s’habitue à tout, n’est-ce pas ?....). Les plus récents, et les plus emblématiques,  sont  peut-être le dernier affrontement de bandes aux Halles, et cette bataille rangée entre deux  bandes de  tchétchénes et de maliens ( !) à Noisy le Grand, qui avait fait dire à Michel Pajon, député-maire PS de Noisy-le-Grand :

                  "Cette tragédie, dont on peut légitimement craindre qu'elle conduise à une escalade de violence est le fruit d'une situation dramatique, sur laquelle j'attire, en vain, l'attention des pouvoirs publics depuis cinq mois".

    Lire la suite

  • A Consolat, il pleut des sacs de gravats…

               Le titre vous semble un peu obscur ? Il est tiré de la page 6 d’un grand quotidien de province (1), et nous l’avons choisi au hasard, parmi tant d’autres, pour revenir sur notre note du 24 octobre dernier : « Humeur : Même si un voyou s’est fait frapper, solidarité avec la police ! » .

    Lire la suite

  • Même si un voyou s’est fait frapper, solidarité avec la police !

              C’est trop facile, et cela semble devenu une mode depuis que Besancenot, qui joue au révolutionnaire, s’est mis à pleurer dans les jupons de la justice en pleurnichant « m’sieu, y’m’a espionné » ; voilà qu’un délinquant de banlieue qui joue au dur, au casseur, au loubard se fait tabasser, et se met à pleurer lui aussi (et les siens avec...) : « on m’a tapé ! ».

              Mais ce sont les risques du métier, cher monsieur. Vous avez fait votre choix, vous avez choisi votre camp, celui du non respect de la loi, celui de la violence ; et quand vous recevez des coups vous voudriez que cette sale justice bourgeoise de cette sale société de cette sale France vienne à votre secours ?

              Soyez logique, monsieur le délinquant. Ce qui vous est arrivé, à la suite d'une interpellation au cours de laquelle vous n'avez pas dû ménager vos "efforts" pour contrer la police, relève de l’accident du travail, point barre... 

    fe25c8f4-a107-11dd-b6e2-172d4b97fa84.jpg

  • Droit de vote aux étrangers: la confusion.

              Il y a quelques temps, Robert Redeker avait publié une sorte de Lettre Ouverte à ces "jeunes de banlieue" dont on parle tant. Nous avions jugé utile, vu l'intérêt du sujet, la noblesse du ton et, pour tout dire, la beauté du texte d'en communiquer l'intégralité à celles et ceux qui ne l'auraient pas lu (1).

              Voici un deuxième texte, lui aussi fort intéressant, publié par Redeker, mais sur un sujet cette fois tout à fait différent : faut-il, ou non, accorder le droit de vote aux étrangers, dans des élections locales ? Il ne s'agit pas, pour nous, d'être subitement d'accord avec tout ce que dit Robert Redeker, mais on verra que, sur plusieurs points, ce qu'il affirme ne peut que nous être sympathique; même si, sur d'autres, le débat reste évidemment ouvert....

    (1): Voir la note "Quand Robert redeker s'adresse aux "jeunes"..... ", dans la catégorie "Banlieues: des bombes à retardement.....".

    REDEKER.JPG

    Lire la suite