UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réagir au processus de dé-civilisation : Les décadents de Syrock...

          A Skyrock, on se veut, évidemment, proches des jeunes, branchés, dans le vent et tout et tout... On est modernes et dynamiques etc.. etc... Sauf que, si l'on y regarde d'un peu plus près, il y a tout de même deux ou trois trucs qui clochent. Et même une face cachée...

          Jusqu'à présent c'étaient des frictions, ( doux euphémisme..) avec les autorités de régulation pour des propos tenus à l'antenne, ou des diffusions à certaines heures pouvant toucher un public réputé fragile. Des problèmes, donc, réels et sérieux, et surtout de plus en plus fréquents.

          Mais rien à voir avec ce qui vient de se passer, et qui fait vraiment tâche..... dans ce milieu où l'on a de soi-même une si haute opinion, où l'on donne si volontiers des leçons à la terre entière, et où l'on se targuerait presque d'être l'une des expressions les plus abouties de ce qui se fait de mieux en matière de jeunesse.....

le-pdg-de-skyrock-pierre-bellanger-13-novembre-2007-2684729dlqtc_1378.jpg
 

Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger (13 novembre 2007)

 

                 On savait que le PDG de Skyrock traînait une casserole bien embarassante : le 6 octobre dernier le parquet avait requis une peine d'un an avec sursis contre Pierre Bellanger pour corruption d'une mineure, avec laquelle il avait eu une relation en 1999-2000. Le tribunal correctionnel de Paris, est allé bien au-delà, le lundi 3 novembre, en rendant son jugement. Pierre Belanger a en effet été condamné à 4 ans d'emprisonnement dont 3 ans avec sursis !.....

                
Il a également été condamné à 15.000 euros d'amende et à verser un euro de dommages et intérêts à Laetitia, sa  victime, âgée de 17 ans à l'époque des faits. L'accusation reprochait à l'homme de radio d'avoir  "favorisé la corruption" d'une adolescente de 17 ans avec laquelle il avait une relation,  "en l'initiant à diverses formes de sexualité, notamment de groupe, homosexuelle ou sado-masochiste, y compris avec la participation de sa soeur aînée".   

 

            Lors des réquisitions, il y a un peu moins d'un mois, le procureur, François Sottet, avait estimé que le président de Skyrock avait bien "dévoyé" la jeune fille, qui "en huit mois a appris ce que d'autres mettent 30 ans à découvrir" (!). Stigmatisant "une recherche de la minorité, et encore plus de la virginité",  il avait requis un an avec sursis.

 

          Les faits, fort peu reluisants, remontent à la fin 1999. Emmanuelle, 19 ans, vit alors une "polygamie choisie" avec Pierre Bellanger et deux autres femmes dans un appartement  parisien. Elle présente à son amant sa soeur de 17 ans, Laetitia, et lui "offre sa virginité". "Fascinée" et "subjuguée" par le quadragénaire, mise en confiance par les autres concubines, Laetitia finit par accepter ces relations sexuelles. "J'étais paralysée. Je me suis laissée faire", a-t-elle témoigné, lors de l'audience du 7 octobre, devant le tribunal correctionnel de Paris.

     

          Et l'on découvre l'envers du décor d'une radio qui se veut officiellement si sympathique et si tournée vers les jeunes. Qui les comprend si bien et qui, finalement, fait tant pour eux. En fait -ce qui est somme toute assez logique...- les décadents, de corrompus se font corrupteurs. Et c'est peu ragoûtant....

      

          Emmanuelle, pas vraiment contrainte ni forcée, mais tout de même bien mise en condition psychologiquement, devient membre du groupe d' "Halcyon", formée autour de Pierre Bellanger. Elle y demeurera huit mois, avant d'en être exclue parce qu'elle avait rencontré un autre homme. C'est seulement trois ans plus tard qu'elle porte plainte après, dit-elle, avoir pris conscience d'avoir été "manipulée" et "humiliée".

 

          Elle a raconté au juge d'instruction le mode de vie très particulier qui régnait à "Halcyon" : veillées spirituelles, jeûnes, relations sexuelles parfois multiples, obligation d'écrire un journal intime très codifié mettant en scène "l'Ame", "l'Ego" et "la Bête" et contrôlé régulièrement par le "maître", sanctions quand on ne respecte pas les rites (de la douche glacée aux expositions sur le balcon, nue, en passant par  les excuses, nue encore et à genoux).

 

          Pas très joli, joli, tout ce monde là.... Et dire que, depuis si longtemps, ça pérore avec autorité, et ça donne le "la", sur l'antenne ! Décadents, corrompus, corrupteurs : réagir au processus de dé-civilisation c'est aussi dénoncer cela, ceux-là.....     

 

Commentaires

  • Excitant hein ! Mais pas très féministe le bonhomme.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL