UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Même si un voyou s’est fait frapper, solidarité avec la police !

          C’est trop facile, et cela semble devenu une mode depuis que Besancenot, qui joue au révolutionnaire, s’est mis à pleurer dans les jupons de la justice en pleurnichant « m’sieu, y’m’a espionné » ; voilà qu’un délinquant de banlieue qui joue au dur, au casseur, au loubard se fait tabasser, et se met à pleurer lui aussi (et les siens avec...) : « on m’a tapé ! ».

          Mais ce sont les risques du métier, cher monsieur. Vous avez fait votre choix, vous avez choisi votre camp, celui du non respect de la loi, celui de la violence ; et quand vous recevez des coups vous voudriez que cette sale justice bourgeoise de cette sale société de cette sale France vienne à votre secours ?

          Soyez logique, monsieur le délinquant. Ce qui vous est arrivé, à la suite d'une interpellation au cours de laquelle vous n'avez pas dû ménager vos "efforts" pour contrer la police, relève de l’accident du travail, point barre... 

fe25c8f4-a107-11dd-b6e2-172d4b97fa84.jpg

Commentaires

  • Le monde tourne à l'envers....où sont les victimes?où sont les auteurs de ces actes de délinquance?Effectivement il est condamnable en tant que fonctionnaire de Police de se "rabaisser" à se comporter comme ces "individus" qui ne connaissent aucune valeur, aucun respect....Frapper un homme à terre n'est pas justifiable...mais ne devrions nous pas nous poser certaines questions???pourquoi y a t il certains "dérapages" du côté des forces de l'ordre????Est ce une vie de se faire insulter, "caillasser", "menacer"....A t on vu un jeune fonctionnaire, assis calmement dans son véhicule de service, dans une cité, recevoir un pavet à travers le pare brise et se faire enfoncer la boite cranienne????A t on déja vu des agents de police se faire cracher dessus, se faire insulter de noms tellement grossiers, que le terme "racaille" à côté devient une gentillesse, a t on déjà vu des policiers obligés de muter dans d'autres villes car les menaces devenaient de plus en plus graves et importantes...Et bien moi je l'ai vécu....Alors non, je n'admets pas la "violence" gratuite...en tant que policier nous nous devons d'avoir une conduite quasi irréprochable....un homme à terre, menotté de surcroit, ne doit pas recevoir des coups....Mais ceci restera dans les esprits Français....Se rappellent ils qu'il y a plus d'un an mon ami avait un parpaing qui lui faisait quasi perde l'oeil????Se rappelle t on qu'il y a quelques mois mon collègue âgé de 42 ans, se faisait écraser???
    Alors..."si vis pacem para bellum"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL