Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rioufol

  • D'accord avec... Ivan Rioufol

    rioufol,mariage^pour tous"Dimanche, en tout cas, le défilé parisien a mobilisé beaucoup moins de monde que la manifestation massive des opposants au projet de loi, il y a quinze jours. Ceci en dépit des soutiens apportés par les partis de gauche (PS, PC, Front de gauche, etc), les syndicats (CFDT,CGT, FSU, etc), les associations militantes (SOS Racisme, Ligue des droits de l’homme, etc), une grande partie des bobos parisiens, et en dépit également de tarifs très attractifs opportunément proposés par la SNCF sur certaines lignes durant ce week-end (5 euros l’aller et retour Paris-Lyon).

    Le 13 janvier, le peuple de France était descendu dans les rues, venu de tout le pays. Le 27 janvier, c’est le people parisien qui s’est retrouvé pour une soirée branchée dans un théâtre des Champs Elysées. Rien n’illustre mieux la fracture entre la société civile et ses "élites" que cette caricature d'une intelligentsia mondaine parrainée par la compagne du Président de la République..."

  • Soyez royalistes, ou ne vous plaignez pas. Ou : sur deux phrases du Blog d'Ivan Rioufol...

    1. "...Découragée à force de n'être ni entendue ni soutenue dans son combat républicain, Malika Sorel, française d 'origine algérienne, vient de jeter le gant..."

    2. "Faudrait-il se résigner à la "chute du modèle français", qui accable l'écrivain Richard Millet ? "La France est le seul pays d'Europe dans lequel la terreur communiste ait réussi, en l'occurrence sous la forme de l'anti-racisme", écrit-il (De l'anti-racisme comme terreur littéraire, Éditions Pierre-Guillaume de Roux). Il réclame le droit de défendre ses racines et sa culture sans être pour cela insulté et trainé dans la boue. Mais l'unanimisme médiatique l'a rendu détestable. On veut rendre inaudible un écrivain qui entend "dire littérairement la vérité sur la France"....."

    Lire la suite

  • Dans la livraison de Magistro, ce mois-ci...

    Tribune libre et indépendante d'information civique,
    MAGISTRO apporte un regard critique autour et à partir de fondamentaux politiques

    www.magistro.fr


    La geste sportive  Denis TILLINAC  écrivain, chroniqueur
    Les femmes victimes de la maternité  Chantal DELSOL  Membre de l'Institut
    De la tolérance à la légitimation  Chantal DELSOL  Professeur de philosophie politique
    Les matons d'un "Meilleur des mondes" néobobo  Denis TILLINAC  écrivain, chroniqueur
    Une contribution au problème des retraites  Yves-Marie LAULAN Economiste
    Pour une échelle mobile de l'âge de la retraite  Roland HUREAUX Haut fonctionnaire
    Comment la France a traversé la crise  Yves-Marie LAULAN Economiste
    Donner la vérité des chiffres cachés  Ivan RIOUFOL  Journaliste
    Burqa : à quoi joue le Conseil d'Etat ?  Ivan RIOUFOL  Journaliste
    La loi du silence  Denis TILLINAC  écrivain, chroniqueur
    La Grèce ne peut que sortir de l'euro  Roland HUREAUX Haut fonctionnaire
    Pacifistes ou boutefeux ?  Raphaël DRAÏ  Professeur de sciences politiques
    Les chrétiens, cibles vulnérables  Ivan RIOUFOL  Journaliste

  • L'onde de choc de la votation suisse (2/3): Pourquoi j'approuve le référendum suisse, par Ivan Rioufol.

                Ivan Rioufol a été on ne peut plus clair, chez Morandini et sur son Blog.....

                Commençons par ce qu'il a dit chez Morandini (Europe 1, 30 novembre):

    morandini.jpg

                On entend le désarroi de toute cette pensée unique, de tout ce politiquement correct qui se rend compte qu’il ne représente plus personne... Je refuse maintenant de reculer devant ce genre de terrorisme intellectuel... Les Suisses nous ont fait comprendre que la population européenne était attachée à son passé et qu’elle refusait le multiculturalisme.... Ne méprisez pas les peuples. Vous ne représentez pas une opinion majoritaire.....

    Pour vous, ce résultat est un scandale  parce que vous voyez que votre monde s’écroule. Les gens ne pensent pas comme vous.

    Oui, il faut maintenant interdire à l’islam politique d’aller plus loin.

    Votre discours ne marche plus. Les gens en ont assez. Ils se rendent compte que cette politique du multiculturalisme, du politiquement correct reprise par l’ensemble des médias et des hommes politiques ne correspond pas au ressenti des gens. Les gens défendent leur identité, leur identité européenne.

    Il faut que les démocraties européennes osent dire non à l’islam politique, une idéologie d’essence totalitaire....Je juge l’islam à ses fruits.

    Lire la suite

  • Prix orange et prix citron...

    le prix orange: à Yvan Rioufol, pour son analyse de l' "affaire Hortefeux", sur laquelle nous nous rejoignons complètement:

      rioufol.jpg                                     "Si Hortefeux a eu tort, au-delà de son éventuelle blague pataude, c'est de n'avoir su résister aux coupeurs de tête. C'est à eux qu'il avait offert, il y a peu, celle du préfet Paul Girot de Langlade. Alors que ce dernier jurait n'avoir rien dit d'offensant à propos d'une broutille, le ministre avait voulu croire, sans preuve, la parole des accusateurs. Cette faiblesse devant des intimidations n'a pas fini de le poursuivre....

                 Mais une question se pose : pourquoi craindre encore cet antiracisme falsifié et instrumentalisé au profit de minorités ? Au-delà de la déplorable réflexion de bistrot prêtée au ministre, il devrait être légitime de débattre des évidentes difficultés à intégrer non plus des individus, mais des communautés qui veulent conserver leur mode de vie et leur culture. Les interdits sont tels qu'ils empêchent la droite d'aborder ces enjeux autrement qu'en récitant, avec Besson : "La France est une terre d'immigration et de métissage."

     

    le prix citron : à Jean-François Copé, pour son interview du Monde dans laquelle il estime que "la Nation se fissure en silence parce qu'il n'y a pas de discours sur l'identité". Ce ne serait pas, plutôt, parce ce que, depuis son installation, la République idéologique qui nous gouverne mène une guerre incessante contre nos Racines historiques, et promeut inlassablement tout ce qui défait la société traditionnelle que nous avions héritée de l'Histoire ?

                         Impayable -et imperturbable- Copé poursuit, avec la même inconscience, ou la même inculture (on ne sait pas...): "Il faut que l'on positive le fait d'être une population aussi diverse que l'est devenue la nôtre, qu'on le vive comme une chance." Il oublie juste de dire que cette évolution est imposée au peuple français, qui ne l'a jamais demandée, et qu'elle est donc très loin d'être une évolution normale, naturelle: elle est le fruit d'un calcul idéologique visant, justement, à dissoudre ce qui persiste encore, deux siècles après la Révolution, à ne pas entrer dans le moule des nuées des grands ancêtres. Si c'est une chance, "ça" !...

     

    copé 1.jpg

                         Enfin, cerise sur le gâteau: "Que l'on arrête de vouloir faire croire à nos enfants que nos ancêtres étaient tous des Gaulois".  Mais, à part les manuels scolaires de Jules Ferry et de la République idéologique, qui a dit une chose pareille ? Copé confond tout (volontairement, ou par ignorance ?....) et fait exprès de ne pas comprendre. Quel rapport entre un Clovis et ses Francs qui, certes étrangers au départ, viennent chez nous pour oublier leur langue, et prendre la nôtre; oublier leur religion, et prendre la nôtre; oublier leurs moeurs et coutumes et prendre les nôtres. Quel rapport, donc, entre ces "étrangers" là, et ceux d'aujourd'hui, qui viennent chez nous en branchant leurs antennes paraboliques sur Alger, ou sur n'importe quelle ville d'Afrique, en conservant langue, religion et moeurs incompatibles avec les nôtres (polygamie, excision, charia...) et professent ouvertement leur mépris et leur haine de ce que nous sommes, ainsi que leur volonté de nous assimiler à eux ?

                         Pauvre Copé !....

  • Deux prix orange : à Yvan Rioufol et au Vice-procureur Thierry Massa...

                A Yvan Rioufol, pour ce passage de son Blog ( du 28 Août ) :

                "...Il faut écouter les Affreux : Bernard Debré, quand il parle de la grippe A comme d'une "grippette", ou Marc Gentilini, qui estime que le poids attribué à la pandémie est une "indécence" ; Claude Allègre, qui juge "catastrophique" la taxe carbone "inutile climatiquement, injuste socialement, nuisible économiquement "; André Gerin, qui trouve "ridicule" le chiffre de 367 burqas comptabilisées en France par l'Intérieur. Ce qu'ils disent a le mérite de laisser passer un peu d'air.

    Lire la suite

  • Rioufol reprend et relaie Finkielkraut...

                Du blog d'Ivan Rioufol:

                "...Pour ma part, je persiste à penser que les bouleversements qui ébranlent la société française (sans parler de l'état de l'Occident) ne peuvent se contenter de débats sur le travail dominical, la taxe carbone, la loi Hadopi, l'âge de la retraite ou l'emprunt national, pour ne retenir que les thèmes qui font l'actualité, et pour ne pas m'attarder sur la pipolisation de la politique, cet autre attrape-nigauds.

    Lire la suite

  • Y a-t-il un "problème" des prisons, et dans les prisons ?.....

                Les personnels de la pénitentiaire ont raison de dire que ça ne va pas, qu'ils n'en peuvent plus, que tout va mal, que ça ne vaut pas le coup de se faire insulter -voire bien pire...- pour 1500 euros par mois etc... etc....

                Ils ont raison de dire tout cela, et on ne peut qu'être d'accord avec eux.

                Sauf qu'ils ont quand même un peu (beaucoup...) tort, car ils semblent refuser (et pour quelle(s) raison(s) ? par idéologie ?....) de remonter aux vraies sources, aux vraies causes. Il semblent refuser de poser le problème de la façon dont il se pose, en réalité.....

    PRISONS 5.JPG

    Lire la suite

  • Trois observateurs reviennent, avec pertinence, sur le "Non" irlandais...

              1 : Jacques Julliard, dans Le Nouvel Observateur du 19 juin : 

              « Voici qu’après le Danemark, la France et les Pays-Bas, l’Irlande vient de dire non à un projet européen, sans craindre de paraître mordre la main qui l’a nourrie…

    Lire la suite

  • Rioufol pose une bonne question (1)...

              ...et soulève, une fois de plus, un problème majeur : la droite suivra-t-elle l'Italie sur le délicat et décisif problème du traitement de l'immigration ?

              Berlusconi a en effet annoncé, le mercredi 21 mai, la création d'un délit d'immigration clandestine. En France, on en est encore à dissimuler les chiffres officiels...

    (1): Le Figaro, 23 mai 2008 (Blog d'Ivan Rioufol).

  • Deux remarques pertinentes d'Ivan Rioufol...

              ...où l'humour le dispute au bon sens. Elles sont tirées de son bloc-notes.

                La première concerne le Tibet: "...Au fait: se réjouir de voir les belles âmes, qui trouvent réactionnaire de parler d’identité française, se mobiliser pour l’identité tibétaine. Amorce d’une prise de conscience ou faute d’inattention ?"

                La seconde est pour évoquer Mai 68: "Les quarante ans de Mai 68. Pour la gauche passéiste, la France ne serait pas ce qu’elle est sans cette "révolution". En effet: d’autres pays voisins, qui l’ont évitée, sont plus avancés qu’elle…

  • Sauver l'identité du Tibet ? Oui, bien sûr ! celle de la France aussi !...

              Lu dans le blog d'Ivan Rioufol : "Tous les peuples sont attachés à leur histoire et à leur mode de vie. Pourquoi serait-il honteux de défendre une identité française, qui mériterait néanmoins d’être préalablement définie ?...

    Lire la suite

  • Il faut oser poser la question: Et si la France allait disparaître?...

              Voici comment Yvan Rioufol débute son dernier ouvrage (1):

    rioufol fracture.JPG

    Lire la suite