UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cités - Page 2

  • Politiques de la Ville ? Pourquoi elles n'ont pas marché, pourquoi elles ne marchent pas, et pourquoi elles ne marcheront pas plus demain....(2/3)

                C’est donc écrit noir sur blanc, dans l'article de D.T. :

                il s’agit d’ « Une économie souterraine qui expliquerait une certaine paix des cités » ; et de trafiquants qui encaisseraient « 200 à 250 euros de l’heure », soit « 3.000 euros par jour » ; et, dans d’autres cités, comme La Castellane et Saint Henri, peut-être respectivement « 40.000 et 30.000 euros par jour ».

                C'est bien cela qui pose problème, et qui est l'une des raisons principales des échecs successifs des politiques de la Ville.....

    MARSEIULLE CITE BASSENS.jpg

               Dans les fameux Quartiers Nords de Marseille, la cité Bassens, aux Arnavaux (XVème arrondissement) dont parle l’article...

              S’imagine-t-on vraiment que dans cet environnement ( !), les jeunes vont aller travailler pour un salaire qui ne dépassera guère, s’il les dépasse, les 1.000 euros… par mois !

    Lire la suite

  • Politiques de la Ville ? Pourquoi elles n'ont pas marché, pourquoi elles ne marchent pas, et pourquoi elles ne marcheront pas plus demain....(1/3)

                 Mieux qu'un long discours, un simple article l'explique, avec une désarmante évidence. Il se trouve dans La Provence, du dimanche 22 Août, simplement signé D.T.:

                     LA PROVENCE STUPS.jpg

                Il suffit, pour tout comprendre, de comparer cet article d' aujourd'hui, avec les mirifiques promesses, faites hier.

              Avant de livrer nos commentaires, nous commencerons donc par un rapide petit retour en arrière, qui ne sera pas inutile.....

                On se souvient que, il n'y a pas si longtemps - c'était le 20 juin 2008... - François Fillon et Fdaela Amara avaient présenté, à Meaux, lors d'un Comité Interministériel des Villes, les énièmes mesures pour améliorer la vie des banlieues : il s'agissait du Plan "Espoir Banlieues", annoncé par Nicolas Sarkozy, et qui devait se concentrer sur 215 quartiers.....

    fillon lance le plan espoir banlieues meaux 20 06 2008.jpg
    20 Juin 2008 : François Fillon lance, à Meaux, le Plan "Espoir Banlieues"
    De lui, comme des pércédents,que reste-t-il aujourd'hui ?
    Enième Plan, énième échec.....

    Lire la suite

  • Grenoble : des "contrats" sur la tête des membres des BAC ?.....

                Ou : quand l'actualité semble s'inviter dans le débat de nos lecteurs, récemment soulevé par notre note du lundi 19 juillet : Émeutes à Grenoble : ce n’est pas seulement Grenoble qui est devenu Chicago, c’est toute la France. Une seule solution : la déchéance et l’expulsion…..
     
               Puisque l'affaire rebondit, en quelque sorte, et prend une tournure assez inattendue, profitons-en pour y revenir quelques instants; ce qui nous permettra à la fois de préciser notre pensée et d'apporter quelques éclaircissements à certains débatteurs sur notre point de vue.....

                Comme nous le disions dans cette note - mais nous l'avions aussi écrit dix fois auparavant... - la violence, dans notre pays, connaît une explosion exponentielle. Mais il ne s'agit pas seulement, plus seulement, de cela : on voit bien qu'à cette différence de degré, par rapport à "avant", s'ajoute, depuis pas mal de temps maintenant, une différence de nature de la délinquance.

    VIOLENCES GRENOBLE JUILLET 2010.jpg

     Quartier de Grenoble où a eu lieu la fusillade entre braqueurs et policiers

    Lire la suite

  • Emeutes à Grenoble : ce n’est pas seulement Grenoble qui est devenu Chicago, c’est toute la France. Une seule solution : la déchéance et l’expulsion…..

               Alors qu'il est bien établi que les policiers ont été attaqués à balle réelle, suite à la mort d'un braqueur multi-récidiviste (un accident du travail, en quelque sorte ?...), voici que l'on bascule dans le tragi-comique avec la mère de la victime qui affirme vouloir porter plainte !

               On en est là, dans la France qu "ils" nous ont concoctée : les braqueurs braquent, mais s'ils se font tuer, leurs potes, les "jeunes", cassent tout....

                Mais d'abord, petit rappel des faits :grenoble.pdf

    violences grenoble 17 JUILLET 2010 2.jpg

    Lire la suite

  • Curieux Noël Mamère...

                Dans la même phrase, ou du moins dans la même envolée, il peut faire un constat fort juste puis, tout d'un coup, se laisser égarer par sa passion anti Sarko...

                "De la même manière qu'il y a 70 ans, au moment de la débâcle de la France en juin 1940, Marc Bloch nous expliquait que cette débâcle était liée à la crise des élites.... eh bien nous sommes en pleine débâcle politique et morale. C'est là-dessus que se nourrissent les extrêmes, l'abstention et le rejet de la classe politique".

                 On ne peut bien sûr qu'approuver ce constat d’une « crise morale » et d’une crise des élites »...

    Lire la suite

  • Erreur dans la « réponse » : un « jeune », délinquant récidiviste, insulteur du Chef de l’Etat, condamné à 35 heures de travail d’intérêt général !….

                Une dépêche AFP du jeudi 24 juin nous apprenait qu’un « jeune » homme avait été interpellé la veille, peu avant 23H00, à la Courneuve (Seine-Saint-Denis) pour avoir insulté le président Nicolas Sarkozy qui effectuait une visite surprise dans les quartiers sensibles de ce département.

    sarkozy tremblay en france en 2010.jpg

    M. Sarkozy a débuté sa tournée du département à Tremblay-en-France, pour visiter, pour la deuxième fois depuis le 20 avril dernier, les dépôts de bus des Transports rapides automobiles (TRA) et du CIF. (Courrier de l'Ile-de-France), vandalisés à la fin du mois de mars.

    Lire la suite

  • En marge du Mondial : USA-Algérie, incidents au stade Charléty... Rien que du très banal !

                Sans commentaires, cette dépêche AFP du 24 juin :

    violences algerie mondial 2010.jpg
    Une "bonne" photo, c'est toujours plus parlant qu'un long discours...
    Mais, pendant ce temps-là, en Algérie... :

    Lire la suite

  • Ouverture du procès de Villiers-le-Bel : "Un procès en noir et blanc".....

                Sans chercher à tout prix le mauvais jeux de mots, il est très "clair" ce compte-rendu paru le mardi 22 juin sur le fil AOL: on y rend compte de l'ouverture du procès de cinq "jeunes", accusés de tentative d'homicide volontaire -excusez du peu !...- contre les forces de police.
                Nous n'ajouterons rien aux propos de Marie-Pierre Subtil, et vous les laissons découvrir tels quels....
           
                 Nos deux grains de sel préliminaires seront, d'abord, pour nous réjouir du fait que ce billet constitue une nouvelle entorse au politiquement correct et à l'interdiction qu'il souhaiterait instaurer de dire tout haut ce que tout le monde voit et sait pertinemment. La récente "affaire Zemmour", qui se termine bien pour lui et pour la liberté de pensée (de penser), est dans toutes les mémoires : il faut oser dire les choses.....
                 Et, ensuite, pour poser avec Xavier Lemoine, maire de Montfermeil -mais aussi avec tant d'autres...-  la question de fond : quand va-t-on cesser d'accueillir et naturaliser 200.000 personnes, et plus, chaque année ? Une "politique" (?) aussi folle ne relève plus de l'extravagance ni de l'insensé ou de l'aberrant, mais du suicide pur et simple d'une Nation, par dilution et substitution démographique.
                 Il faut non seulement arrêter cette folie furieuse, mais inverser les flux, et entamer dès maintenant la politique inverse: le retour de ces populations qu'on a fait venir ici inconsidérément (pour rester polis) et qui, de fait s'impose, comme le pense et l'explique Nicolas Lacave.....
                 Voici, en texte intégral non modifié, l'article de Marie-Pierre Subtil et la photo qui l'accompagne :
     
    violences villiers le bel proces 2010.jpg 
    Le procès de cinq jeunes, accusés d'avoir tiré sur des policiers à Villiers-le-Bel en novembre 2007 lors d'émeutes consécutives à la mort de deux adolescents, s'est ouvert lundi (22 juin, ndlr) dans une ambiance tendue.

    Lire la suite

  • Faut-il rouvrir le dossier Villiers-le-Bel ?....

                 C'est par cette question, illustrée par la photo ci dessous, que s'ouvre la page Internet de LCI, ce lundi 8 février.

    Le véhicule de police impliqué dans un accident avec un deux-roues à Villiers-le-Bel

                On appréciera d'autant plus le côté provocateur de la chose en lisant les premières lignes de l'article qui suit : "L'avocat des familles des adolescents tués fin 2007 lors d'une collision avec une voiture de police a décidé de déposer plainte pour faux témoignage contre les policiers, selon France Info...." On précise, plus bas, que la plainte est déposée pour faux témoignage.

                Deux réactions, courtes.

                1: Système pourri, société malade où l'on peut, impunément, entre le témoignage de policiers et celui de voyous, préférer écouter les délinquants (ou -puisque les deux voyous sont morts- de leurs amis, confrères et complices en délinquance, et qui ne valent donc pas mieux qu'eux)....

                2: Il ne faut pas rouvrir le dossier. Il faut expulser ces familles, si elles sont étrangères; et les déchoir de la nationalité française, pour les expulser sans délai, si on leur follement octroyée une nationalité dont ils montrent, à l'évidence, qu'ils ne sont pas dignes: puisqu'ils couvrent les agissement délictueux de leur progéniture, et puisqu'ils attaquent cet Etat qui s'est montré -à tort- généreux envers elles.....

  • Violences de Woippy : société malade, système pourri....

                Malek, Nabil et Joshua s'éclataient. A trois, sans casque, sans papiers, à une vitesse excessive, sur un scooter non éclairé, volé depuis décembre. La routine, quoi. On est "des chances pour la France" ou on ne l'est pas... Finalement, Malek est mort sur le coup, les deux autres sont dans un état grave.

               Et le journaliste de France inter qui demande: "si la police continue, qui sera le prochain mort "......

               Et les familles des victimes (!!!) qui font une marche d'hommage (!!!!!!!)....

               Vous avez dit société malade ? Système pourri ?.....

    violence woippy.jpg
    Violences à Woippy, après l' "hommage" (!) rendu aux voyous.
    Pourquoi pas la dissolution de la Police et de la Gendarmerie, tant qu'on y est !
    Et l'attribution automatique de la Légion d'Honneur, dès la naissance, à chaque "jeune" ?....
  • Art moderne ? Compression de César ?...

                Non. Strasbourg, premier janvier 2010....
     
                Mais "on" est content en haut lieu: pensez, la hausse de la délinquance a été stoppée ! Pas la délinquance, non, ce serait trop demander; sa hausse, simplement. Cela suffit à rassurer ceux qui veulent bien l'être. Ceux qui ont des oreilles pour entendre, mais ne veulent pas entendre; et des yeux pour voir -comme ici...- mais ne veulent surtout pas voir !....
                Alors, "on" se réjouit, ert "on" se congratule. Pensez: la hausse de la délinquance a été stoppée. Dormez en paix, braves gens, le Système veille sur vous...
                Oui, mais le Système danse sur un volcan.....
    VIOLENCE 1° JANVIER 2010 STRASBOURG.jpg
    Strasbourg, 1er janvier 2010

  • Pour en finir avec les ghettos urbains...

               De Polytechnique à Don Bosco (1), Jean-Marie Petitclerc, personnalité atypique s'il en est, s'est fait connaître par ses nombreuses conférences, par ses ouvrages - il a publié plus d'une dizaine de livres sur le thème de l'éducation et des actions de prévention - et par son action dans les quartiers sensibles.

    petitcler-2-2.jpg

    Lire la suite

  • Algériens en furie: encore des violences inadmissibles à Marseille (et ailleurs...). Une seule solution: l'expulsion !.....

    violence marseille foot.jpg

    Des incidents ont eu lieu à Marseille à l'issue de la rencontre qualificative pour le Mondial-2010 entre l'Egypte et l'Algérie.

    Photo Patrick Nosetto - La Provence

               Les Algériens à Marseille ? Avec les autre maghrébins, largement le quart de la population, mais TRES LARGEMENT MOINS que le quart des contribuables, et TRES LARGEMENT PLUS que le quart des voyous, violents, casseurs, destructeurs etc... qu'il convient d'expulser sans délai. Ce que ferait n'importe quel gouvernement digne de ce nom, mais que ne fera bien sûr pas notre Système idéologique, puisque c'est lui qui les a fait venir.

                Alors, qui le fera ?

                Dans le contexte actuel, nous avons autre chose à faire que de nous occuper de la délinquance de voyous malfaisants; nous avons autre chose à faire que de supporter ce voisinage non désiré; nous avons autre chose à faire que d'arranger sans cesse -par des impôts de plus en plus lourds- des centre-ville que ces voyous malfaisants dégradent tout aussi régulièrement que nous payons leurs équipements et leurs ré-équipements.  

                Voitures, bateaux, restaurant incendiés: c'est encore une nuit d'émeutes qui s'est produite dans la seconde ville de France. Il faudra bien, un, jour, un recours au pays, pour résoudre radicalement ce problème.....

                C'est sûr: nous l'avons déjà dit. C'est comme dans le Dom Juan de Molière: "Je te dis toujours la même chose, parce que c'est toujours la même chose; et si ce n'était pas toujours la même chose, je ne dirais pas toujours la même chose...."

                Mais il faut le redire, et il faudra malheureusement -sans doute- le redire encore, jusqu'à ce que cette délinquance de masse, qui empoisonne notre quotidien, soit enfin résolue par des pouvoirs publics dignes de ce nom. Le premier devoir d'un Etat est d'assurer la sécurité des biens et des personnes. Force est de constater, malgré le fait que l'on occulte délibérément la gravité de la situation, que le Système est défaillant (doux euphémisme) de ce point de vue. Et qu'il perd, jour après, toute légitimité....        

                Voici le compte-rendu des faits par La Provence du dimanche 15 (page 4, complète s'il vous plaît...):

    Lire la suite

  • Couvre-feu pour les mineurs délinquants ? Une seule solution: l'expulsion !

                    Sitôt l'annonce faite, les syndicats de police ont demandé "comment et avec quels moyens" pourrait être appliqué le couvre-feu pour les délinquants de moins de 13 ans dont l'idée -"inapplicable" selon l'un d'eux- a été suggérée le mardi 3 par le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux.

                    Ils ont raison. Qu'on arrête de nous amuser avec des hochets, et des propositions farfelues, uniquement destinées à faire croire au bon peuple qu'on s'occupe de lui, et qu'on va voir ce qu'on va voir. Nous sommes assez grands pour voir tous seuls. Et ce que nous voyons nous amène à dire que, s'il y a un problème avec des mineurs délinquants, la seule solution ne sera pas un cautère sur une jambe de bois.

                    La seule solution sera à double détente: expulser d'abord, et immédiatement, ceux qui ne sont pas français, parmi les fauteurs de troubles. Resteront les délinquants dont "on" (c'est-à-dire le Système) a follement fait des français légaux, à défaut d'être légitimes: quelle autre solution de fond que de déchoir les adultes responsables de ces mineurs délinquants, et d'expulser tout ce monde qui n'a rien à faire ici, si c'est pour y commettre des actes de délinquance ?...

                    Ce serait, ce sera, la seule façon de règler définitivement le problème et, au sens propre du terme, de l'éradiquer. Tout le reste n'est que (mauvaise) littérature...

    VIOLENCES MINEURS.jpg
    S'il y en a qui croient vraiment que c'est un simple couvre-feu qui règlerait les problèmes.....
  • Humeur : Faire chanter La Marseillaise une fois par an aux "jeunes", pour les intégrer ? Réponse (inspirée de Juliette Greco) à Eric Besson....

               Oui, la drôle d'idée d'Eric Besson ne fait-elle pas penser, irrésistiblement même, à ce refrain -déjà fort ancien- de Juliette Gréco: "Si tu t'imagines, fillette, fillette.... qu'est-ce que tu te goures, qu'est-ce que tu te goures !...". Ce qui donnerait, adapté à la nouvelle situation des "jeunes" des cités quelque chose comme: s'il s'imagine, le ministre, que c'est en leur faisant chanter une fois par an un hymne raciste qu'ils vont devenir de bons petits français, qu'est-ce qu'il se goure !.....

    violences bandes.jpg
    Leur apprendre La Marseillaise suffirait-il à en faire des civilisés ?.....

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL