UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Erreur dans la « réponse » : un « jeune », délinquant récidiviste, insulteur du Chef de l’Etat, condamné à 35 heures de travail d’intérêt général !….

            Une dépêche AFP du jeudi 24 juin nous apprenait qu’un « jeune » homme avait été interpellé la veille, peu avant 23H00, à la Courneuve (Seine-Saint-Denis) pour avoir insulté le président Nicolas Sarkozy qui effectuait une visite surprise dans les quartiers sensibles de ce département.

sarkozy tremblay en france en 2010.jpg

M. Sarkozy a débuté sa tournée du département à Tremblay-en-France, pour visiter, pour la deuxième fois depuis le 20 avril dernier, les dépôts de bus des Transports rapides automobiles (TRA) et du CIF. (Courrier de l'Ile-de-France), vandalisés à la fin du mois de mars.

            "Le jeune homme devrait être poursuivi pour insultes au chef de l'Etat… Déjà condamné pour des affaires de stupéfiants, conduite sans permis, violence, rebellions"... "le jeune homme s'est débattu lors de son interpellation par la police locale et a été blessé" indiquait la dépêche…..

            La chose n’a pas trainée : trois jours après, il était jugé. On découvrait, alors, la « peine », franchement ridicule  : 35 heures de travail d’intérêt général !

            Ce n'est certes pas avec des sabres en bois pareils que l'on va faire reculer la délinquance...

            Notre position est claire, et nous l’avons exprimée cent fois : ce n’est pas de « poursuites » qu’il doit s’agir, dans ce cas d’une personne récemment arrivée sur le sol national, et qui se permet un comportement en tous points délictueux (trafic de drogue, conduite sans permis, violences, rebellions… l’offense au Chef de l’Etat étant, en quelque sorte, la cerise sur le gâteau !). Ni de condamnation gentillette à une peine dérisoire. Ce qu’il faut, c’est durcir considérablement les lois actuelles, afin d’apporter à la délinquance des réponses qui soient autre chose qu'une aimable plaisanterie. Il faut pouvoir déchoir et expulser tous ceux qui, récemment accueillis sur le territoire national, n'ont pas un comportement correct....

            La France a été mise dans un tel état par sa république idéologique, et elle compte un si grand nombre de problèmes, qu’elle n’a nul besoin d’en importer de supplémentaires…..

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL