UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

christianisme - Page 2

  • La Geste de Tibehirine primée à Cannes. Ou : L 'Esprit souffle où il veut...

    Edito du journal LA CROIX, le 19 mai 2010 ( Dossier complet et présentation du film ci-après : THIBERINE.doc ) :

    « Une trace de pur amour »

     

                « Les moines de Notre-Dame de l’Atlas avaient fait alliance avec l’Algérie (…). Ils avaient choisi l’enfouissement de l’amour quotidien, de la prière vigilante et du don total de soi. Leur sang versé scelle une alliance que rien désormais ne pourra briser. Personne n’est en mesure d’effacer cette trace de pur amour qui s’est vécue sur les contreforts de l’Atlas. » Un an après leur mort, en mars 1997, Bruno Chenu écrivait ces mots dans un éditorial de La Croix.

     

    tibehirine 2.jpg
    Des Hommes et des dieux - Philippe Laudenbach, Lambert Wilson

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XXIII: L'idée chrétienne est l'avenir du monde, par Chateaubriand.

    CHATEAUBRIAND.JPG

    (Mémoires d'Outre-Tombe, La Pléiade, tome II, pages 930/931/932/933)

    En définitive, mes investigations m'amènent à conclure que l'ancienne société s'enfonce sous elle, qu'il est impossible à quiconque n'est pas chrétien de comprendre la société future poursuivant son cours et satisfaisant à la fois ou l'idée purement républicaine ou l'idée monarchique modifiée.

    Dans toutes les hypothèses, les améliorations que vous désirez, vous ne les pouvez tirer que de l'Evangile.

    Lire la suite

  • Mieux connaître, pour mieux comprendre et mieux évaluer... : Regards croisés sur l'Islam (I)

                 Au cours d'un débat/dialogue, dans la région lyonnaise, il n'y a pas si longtemps, un Imam avait dit au Prêtre avec qui il débattait, en guise de conclusion: Vous, vous avez beaucoup de croyants, et peu de pratiquants; alors que, moi, c'est tout l'inverse, j'ai beaucoup de pratiquants, mais peu de croyants...

                 Cette spontanéité de bon aloi de l'imam en avait surpris plus d'un, et avait jeté un certain froid dans la salle, auprès de certaines personnes...

                 Cette vérité fait pourtant partie de ces choses que l'on ne dit pas assez, à propos de l'Islam, pour lequel on se contente très souvent -trop souvent...- d'affirmations péremptoires. Certains le verraient toujours triomphant, conquérant, irrésistible et sans problèmes aucuns. Comme s'il était écrit, de toute eternité, que nous serions l'agneau -nous, c'est-à-dire la France et l'Europe- et que l'Islam serait le loup: l'histoire serait écrite d'avance, en quelque sorte, puisqu'on en connaît la fin. Pour certains, nous aurions déjà perdu, et l'Islam aurait déjà gagné.

                 Le loup et l'agneau... Est-ce si sûr ?

                Que l'Islam soit un danger et une menace aujourd'hui, pour la France et pour l'Europe; que cette menace soit extrêmement grave, et qu'il faille s'y opposer résolument, et de toutes nos forces: c'est l'une des choses que nous ne cessons de dire dans ce Blog. Mais cela ne doit conduire ni à un défaitisme de mauvais aloi, ni à une évaluation erronée de l'Islam. Celui ci, justement parce qu'il est, à de multiples points de vue, un adversaire, doit être évalué au plus près de la réalité, dans ses forces mais aussi dans ses faiblesse; le plus exactement possible, et non en cédant a des exagérations,  des fantasmes, des idées toutes faites; ou à une sur-estimation de l'adversaire -même si encore une fois, il ne faut pas non plus le sous-estimer....

                 C'est justement dans cette idée d'arriver à y voir plus clair; afin d'obtenir une appréciation plus fine et plus juste de la réalité vraie de l'Islam, dans ses forces réelles et ses faiblesses non moins réelles, que nous nous proposons de réunir, à terme, en un seul PDF plusieurs documents -dont certains nous ont été envoyés par nos lecteurs-, des regards croisés sur l'Islam, en quelque sorte, avec, pour objectif, de sortir des points de vues bateaux, trop stéréotypés, trop éloignés de la simple réalité....

    Lire la suite

  • Un cadeau intelligent, à faire ou à se faire: 365 Merveilles du patrimoine chrétien de la France. Une photo et un texte par jour tout au long de l'année...

                       Que dire de plus, et pourquoi dire plus ? : cet ouvrage -qui se veut "une invitation à redécouvrir les merveilles du patrimoine chrétien français... avec de magnifiques photos et une sélection de citations des grandes figures spirituelles", nous dit La Procure- regroupe et concentre, de fait... une bonne part de l'essentiel: France, christianisme, racines, patrimoine, religion, spiritualité.....

                Il s'agit en effet pour les auteurs de présenter un panorama des sites et monuments religieux des différentes régions françaises, reflétant la beauté et les merveilles du petit et du grand patrimoine français. La citation -toujours courte- est sur la page de gauche, tandis que la page de droite est reservée aux illustrations, toujours intelligentes, souvent remarquables....

     

     

     
    9782356310415.jpg
                Un exemple: la pensée pour le 18 février:

    Lire la suite

  • Contre les idéologies: en réponse aux élucubrations d'Eric Besson et d'autres officiels du Système, très rapide survol de l'histoire du peuple français, qui existe bel et bien, ne leur en déplaise...(5/5).

    En guise de conclusion....

              Arrivés à ce stade de notre raisonnement, faisons une sorte de petite pause, et convenons qu'il est -somme toute- assez amusant de constater qu'en réalité les choses ne se passent pas tout à fait, et même pas du tout, comme le souhaitaient -et comme prétendaient les organiser- nos idéologues de gauche et d'extrême gauche.

              Et la vie dans les banlieues, dans les cités, n'est pas toujours -loin s'en faut- un long fleuve tranquille....

    violences banlieues sego.jpg

    Lire la suite

  • Contre les idéologies, les faits: en réponse aux élucubrations d'Eric Besson et d'autres officiels du Système, très rapide survol de l'histoire du peuple français, qui existe bel et bien, ne leur en déplaise...(4/5)

               Eh oui, les chiffres sont là, et ils sont intrafiquables: au total, ce sont bien presque cinq millions de Français perdus, volatilisés, sortis de l'histoire dans le siècle et demi qui a suivi la Révolution.... Dont énormément de jeunes, qui n'ont pas eu le temps de fonder un foyer, et d'avoir une descendance.

               Voilà pourquoi -et c'est la seule et unique raison: la dé-raison de la politique (?) menée par ceux qui se voulaient pourtant les tenants de la Raison- voilà pourquoi, donc, la France a eu besoin, après la première Guerre Mondiale, et pour la première fois de son histoire, de faire appel à des populations extérieures.

               Encore celles ci vinrent elles d'Europe, pour l'essentiel. Elles avaient donc, en gros et à peu de choses près, les mêmes fondements spirituels, culturels, mentaux et moraux que nous. Et leur proportion, par rapport à la population française, est de toutes façons restée raisonnable, permettant leur intégration, puis leur assimilation.

               Malgré de réelles -et inévitables- frictions, qu'il serait vain et sot de nier, mais qui n'ont, au final, pas entravé l'irrésistible processus d'intégration/assimilation

    ossuaire_de_douaumont3.jpg
    Ossuaire de Douaumont.
    Un million cinq cent mille jeunes français couchés froids et sanglants sur leur terre mal défendue.....

    Lire la suite

  • Contre les idéologies, les faits: en réponse aux élucubrations d'Eric Besson et d'autres officiels du Système, très rapide survol de l'histoire du peuple français, qui existe bel et bien, ne leur en déplaise...(3/5)

                Il faut donc tordre le cou à cette contre vérité flagrante des soi disant "vagues migratoires successives".

                Et il suffit d'observer l'Histoire pour démontrer l'inanité, l'imposture (le révisionnisme ?: ce serait amusant, pour des gens de gauche...) de la position des immigrationnistes.

                A l'époque de la Gaule, et des Celtes, la conquête militaire par Jules César devait nous assurer une longue période de "Pax Romana". Époque féconde et bienheureuse s'il en fut, l'arrivée des Romains dans ce qui devenait -lentement mais sûrement- "chez nous" permit de créer le vrai socle, les vrais fondements, solides et définitifs de ce qui n'allait pas tarder à être la France, peuplée par le Peuple français.

                 Même si, on ne peut le nier, la conquête fut rude, et la romanisation menée -comme toujours avec Rome....- d'une poigne de fer: certains historiens avancent qu'un tiers des peuples gaulois aurait été tué, ou serait resté gravement blessé, voire invalide; un autre tiers deplacé ou vendu comme esclave; seul un tiers restant en l'état, si l'on peut dire.... Peu importent les chiffres, qu'on ne connaîtra de toutes façons jamais, à l'unité près....  

    PAX ROMANA 1.JPG

    Lire la suite

  • Contre les idéologies, les faits: en réponse aux élucubrations d'Eric Besson et d'autres officiels du Système, très rapide survol de l'histoire du peuple français, qui existe bel et bien, ne leur en déplaise...(2/5)

              Dans la masse des âneries que l'on entend sur l'identité nationale, il s'agira donc, pour certains, de simples erreurs, due à l'ignorance dans laquelle le Système a volontairement voulu les tenir, éloignés qu'ils sont de la connaissance de leur Histoire vraie. Et ils sont pardonnables, pour cette raison.

              Mais, pour ceux qui en coulisse tirent les ficelles de l'offensive contre notre Nation historique, il s'agit évidemment bel et bien d'un mensonge délibéré, cachant leurs noirs desseins...

    FRANCE SATELLITE.JPG
    La France est un isthme, une voie de grande communication entre le Nord et le Midi... Le mélange s'est formé peu à peu, ne laissant qu'une heureuse diversité... De là viennent la richesse intellectuelle et morale de la France, son équilibre, son génie.... La France est une œuvre de l'intelligence et de la volonté (Jacques Bainville).

    Lire la suite

  • Contre les idéologies, les faits: en réponse aux élucubrations d'Eric Besson et d'autres officiels du Système, très rapide survol de l'histoire du peuple français, qui existe bel et bien, ne leur en déplaise...(1/5)

    Avant-propos.....  Ce qui se cache, en réalité, derrière la façon idéologique de concevoir l'identité nationale, et à quoi nous renvoient les élucubrations désolantes Éric Bresson...

               Les propos d'Éric Besson-et plus généralement les propos de tous ceux qui mènent un combat acharné contre nos Racines- doivent bien entendu être replacés dans un contexte plus large. Évidemment, celui du Grand cycle, ouvert en 1789/1793, par une Révolution qui a, justement, voulu du passé faire table rase

               Mais aussi celui du Petit cycle, ouvert à la fin du XXème siècle par les tenants orgueilleux du marxisme-léninisme, qu'ils voyaient comme la quintessence, définitivement aboutie, de la-dite Révolution.

    GUILLOTINE.jpg

    Lire la suite

  • Max Gallo, le Patrimoine et... l'identité nationale !

                Il n'en parle pas, Max Gallo, de l'identité nationale, dans sa première réponse à la question « Qu’est-ce qu’être français ? », posée par l’hebdomadaire La Vie, le 5 novembre 2009. Du moins, il n'en parle pas directement. Mais il faudrait être singulièrement sourd et aveugle, ne pas savoir lire entre les lignes, pour ne pas comprendre ce que ses phrases hurlent:

                « Être Français, pour moi, c’est d’abord aimer le paysage de la France. J’entends, tout ce qui est inscrit dans l’espace, aussi bien le paysage rural que le paysage urbain ou monumental : une église, un château fort, c’est un paysage.

                Nous sommes un pays qui a été façonné à la fois dans les sillons et dans les constructions par la main de l’homme depuis plus de deux millénaires.

                Être français c’est ensuite aimer la manière dont les hommes s’inscrivent dans ce paysage : comment ils le modèlent, le préservent, le prolongent. En d’autre termes, le patrimoine est un élément important du rapport à l’homme français avec le paysage de son pays. »

    gers.jpg
    dans le Gers...
  • En réponse à Mouzour....

                S'il n'y avait eu la photo (à notre avis indispensable...) nous aurions utilisé les commentaires pour répondre à Mouzour, qui, justement dans un commentaire, demande:"Je voudrais savoir ce qu'est la pierre de Volusianus, svp. Merci d'avance". Mais, comme il est impossible de passer une photo en commentaire....

                Cher ami (e ?),

                La pierre de Volusianus est un témoignage extra-ordinaire, de nos Racines aussi bien que de notre Patrimoine, que tout le monde peut voir dans l'Abbaye de Saint Victor, à Marseille. En 1799, on trouva, dans cette Abbaye, une pierre portant les noms de Fortunatus et Volusianus, qui est la plus ancienne inscription chrétienne de l'Europe de l'Ouest (Italie et Rome exceptées): on la fait remonter généralement entre le IIème et la seconde moitié du IIIème siècle, mais certains la datent même de la fin du premier siècle..... Elle fait référence au martyre, par le feu, subi par Volusianus et Fortunatus, et s'achève sur un subjonctif imparfait (refrigeret) qui joue sur les mots de fraîcheur, rafraîchissement : courants dans les Evangiles, ces mots prennent une connotation forte, ici, où il s'agit de personnes ayant été brûlées vives, et pour lesquelles leurs amis et parents demandent à Dieu le rafraîchissement éternel....

                Voici la photo de la pierre dans son état actuel, et la traduction de ce texte qui nécessite certaines restitutions (Hygia désigne la donatrice).

    SAINT VICTOR VOLUSIANUS.jpg
        
    (SATRI)O VOLUSIANO
    (EU)TYCHETIS FILIO
    (?)O FORTUNATO QUI VIM
    (IGNI)S PASSI SUNT
    (HY)GIA PIENTISSIMIS
    REFRIGERET NOS Q(UI)
    (OMNIA PO)TEST

    (A SAT)RIUS VOLUSIANUS
                    FILS D'EUTYCHES              
      ET A FORTUNATUS
        QUI ONT SOUFFERT LA VIOLENCE DU (FEU)
      DANS LEUR PARFAITE FIDELITE
    (HY)GIA
      QUE NOUS RAFRAICHISSE
      CELUI QUI PEUT TOUT
  • Bernard Henry Lévy défend Benoît XVI et Pie XII..

                 A lafautearousseau, on aime bien, lorsqu'on critique franchement quelqu'un, rétablir l'équilibre -si l'on peut dire- et faire ressortir, après s'être opposé à tel ou tel,  des points de convergence, chaque fois que cela est possible.

                 Nous l'avons fait avec Michel Onfray -avec qui nous n'avons pas été tendres à plusieurs reprises- mais chez qui nous notons avec intérêt une certaine évolution dans la pensée et le discours, depuis quelques temps....

                 Et nous le faisons bien volontiers, aujourd'hui, avec Bernard-Henry Lévy, avec qui non plus nous n'avons pas toujours été d'accord, loin s'en faut. Raison de plus pour apprécier, vraiment, les propos qu'il a tenu -sur Pie XII et Benoît XVI- dans le Corriere della Sera, et que rapporte ainsi le journal La Croix (1)

    Lire la suite

  • Québec : un coup de gueule qui en rappelle d'autres...

                Dans le journal canadien La voix de l'est ( http://www.cyberpresse.ca/la-voix-de-lest/ ), Jeannelle Cantin, de Farnham a poussé il y a peu un coup de gueule qui vaut aussi ailleurs qu'au Québec. On notera du reste que certains passages de sa lettre ressemblent furieusement à d'autres passages, tirés ceux-là du courrier des lecteurs du Monde que nous citions il n'y a pas si longtemps.

                Jeannelle Cantin n'est pas une journaliste, ni une philosophe ni quelqu'un de connu: c'est une madame toutlemonde, qui s'exprime avec ses mots simples - mais justes... - et qui dit l'exaspération de ceux qui ne parlent pas des choses mais qui les vivent, à la base. On est évidemment bien loin des microcosmes et des petits mondes en vase clos où des intellos, coupés du réel et idéologues jusqu'au trognon, décrètent souverainement ce qui est bien ou mal, juste ou faux... Et ce, en vertu de l'infaillibilité qu'ils se sont généreusement octroyée à aux-mêmes, dans le même temps qu'elle les révulse si c'est le pape qui ose la pratiquer !... 

                Bref, le coup de gueule de Jeannelle Cantin est à prendre pourc e qu'il est: l'expression d'un solide bon sens populaire, et le rejet, par la base, du conformisme et de la bien-pensance propagées par le conformisme ambiant. En gros: on veut bien accueillir l'autre, mais l'autre doit aussi nous accueillir, nous. C'est si simple, et si basique, que certains intellos semblent en même pas y avoir pensé...

                Extraits.....

    QUEBEC DRAPEAU.jpg

                "On est quoi, nous les Québécois catholiques, pour le gouvernement, des ignorants sans culture ? Qui a fondé les institutions ? Qui nous a sortis de l'ignorance et de la pauvreté ? Qui a créé les premiers organismes de charité ? J'aime bien la devise du Québec «Je me souviens». Je ne suis pas certaine que le gouvernement se souvient de sa culture ni de ses racines.

    Lire la suite

  • Les vrais amis de l'Afrique et des Africains : Carmes de Kaolack, Sénégal...(3/3)

    Développement durable au Sénégal.

     

    L'eau vive des Carmes, par Sophie Le Pivain (2/2).

     

                           (Pour accéder au site: http://www.carmel.asso.fr/Couvent-de-Kaolack.html ou http://www.lescarmesausenegal.org/ ).

     

     

    Franche coopération avec les chefs de village et amitié avec les habitants.

     

              En attendant, le Carmel de l'Enfant-Jésus, qui abrite la petite communauté -quatre Frères français, un novice venu de Guinée, et un jeune "regardant" Sénégalais-, s'est installé dans une maison de location dans la ville de Kaolack, a quinze kilomètres de leur terrain. Frère Luc-Marie, parfois accompagné ou relayé par ses Frères, se rend là-bas régulièrement pour s'occuper du projet. Il est devenu persona grata dans les villages.

     

    kaolack fraternite vraie.jpg

    Lire la suite

  • Les vrais amis de l'Afrique et des Africains : Carmes de Kaolack, Sénégal...(2/3)

    Développement durable au Sénégal.

     

    L'eau vive des Carmes (1), par Sophie Le Pivain (1/2).

     

                           (Pour accéder au site: http://www.carmel.asso.fr/Couvent-de-Kaolack.html ou http://www.lescarmesausenegal.org/ ).

     

               Onze heures et demie. La réunion prévue à neuf heures du matin peut enfin commencer. Les derniers villageois prennent place nonchalamment dans la salle aux murs blancs. Des chaises circulent de bras en bras pour asseoir la soixantaine de personnes.

     

               Des femmes aux boubous multicolores sont assises sur une natte tressée. En ce mois de février, elles ont fait plusieurs kilomètres à pied par plus de 35°C, leur bébé bien accroché dans le dos, pour représenter leur village à la rencontre d'aujourd'hui.

     

    KAOLACK REUNION.jpg

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL