Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cisterciens

  • Moines bâtisseurs de Puimisson : quelle chance est la nôtre ! les "fous" sont bien parmi nous...

            Oui, heureusement, contrairement à la sinistrose ambiante qui prévaut chez certains, tout reste permis, tout reste possible en France aujourd'hui, car on y compte encore des "folles" et des "fous" qui, aujourd'hui comme hier, se lancent dans cette aventure "insensée" : construire un monastère...

            On le sait : un saint triste serait un triste saint. C'est la même chose pour les moines  - et les moniales... - : un vrai moine est un moine heureux.

            A l'image des moines de cette Congrégation de Saint Joseph, qui bâtissent leur monastère à Puimisson, dans l'Hérault... :

            http://www.batisseurdemonastere.org/

            L'article suivant leur a été consacré dans Le Pélerin (n° 668, 16 décembre 2010) :

            moines puimisson.jpg

            Et France 3 leur a consacré, le 17 décembre, un reportage dans son journal national :

  • Les vrais amis de l'Afrique et des Africains : Carmes de Kaolack, Sénégal...(3/3)

    Développement durable au Sénégal.

     

    L'eau vive des Carmes, par Sophie Le Pivain (2/2).

     

                           (Pour accéder au site: http://www.carmel.asso.fr/Couvent-de-Kaolack.html ou http://www.lescarmesausenegal.org/ ).

     

     

    Franche coopération avec les chefs de village et amitié avec les habitants.

     

              En attendant, le Carmel de l'Enfant-Jésus, qui abrite la petite communauté -quatre Frères français, un novice venu de Guinée, et un jeune "regardant" Sénégalais-, s'est installé dans une maison de location dans la ville de Kaolack, a quinze kilomètres de leur terrain. Frère Luc-Marie, parfois accompagné ou relayé par ses Frères, se rend là-bas régulièrement pour s'occuper du projet. Il est devenu persona grata dans les villages.

     

    kaolack fraternite vraie.jpg

    Lire la suite

  • Les vrais amis de l'Afrique et des Africains : Carmes de Kaolack, Sénégal...(2/3)

    Développement durable au Sénégal.

     

    L'eau vive des Carmes (1), par Sophie Le Pivain (1/2).

     

                           (Pour accéder au site: http://www.carmel.asso.fr/Couvent-de-Kaolack.html ou http://www.lescarmesausenegal.org/ ).

     

               Onze heures et demie. La réunion prévue à neuf heures du matin peut enfin commencer. Les derniers villageois prennent place nonchalamment dans la salle aux murs blancs. Des chaises circulent de bras en bras pour asseoir la soixantaine de personnes.

     

               Des femmes aux boubous multicolores sont assises sur une natte tressée. En ce mois de février, elles ont fait plusieurs kilomètres à pied par plus de 35°C, leur bébé bien accroché dans le dos, pour représenter leur village à la rencontre d'aujourd'hui.

     

    KAOLACK REUNION.jpg

    Lire la suite

  • Les vrais amis de l'Afrique et des Africains : Carmes de Kaolack, Sénégal...(1/3)

                Nous avons déjà parlé de l'activité magnifique des moines cisterciens de Koutaba ( http://www.koutaba.org ) qui œuvrent au Cameroun pour le développement durable de ce pays et de ses habitants.

                Appliquant le principe bien connu selon lequel "le Bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de Bien" ils travaillent au quotidien, là-bas, loin des caméras; loin de l'agitation des pseudo-vedettes avec leurs milliers d'euros de colifichets sur elles, quand elles cherchent à s'acheter une bonne conscience à deux balles, en voulant faire croire qu'elles s'intéressent aux immigrés, entre deux louches de caviar dans leurs soirées mondaines...; loin des fantasmes et des délires du parti immigrationniste.

                Celui la même qui veut faire croire qu'il aime l'Afrique et les Africains, alors qu'il se sert d'eux et d'elle, dans le cadre d'une immigration massive, pour casser les Nations historiques, et les diluer dans un magma cosmopolite dont toute vraie générosité est évidemment exclue, et auquel tout véritable Humanisme est évidemment étranger (1).

    KOUTABA.jpg

    Lire la suite