Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juifs

  • Ephéméride du 28 septembre

    La galère La Réale, de Louis XIV

     
    1748 : Suppression des galères par Louis XV
     
     
     
     
    28 septembre,pasteur,galères,louis xv,juifs,louis xvi,malesherbes,moissan

     

    Lire la suite

  • A ceux qui disqualifient Maurras pour son "antisémitisme" : 207 ème anniversaire d'un "drôle de texte" napoléonien !...

    napoléon,juifs,invalidesQuand arrêtera-t-on l'hypocrisie, en cette période où, depuis 45, Tartuffe est Roi, et même Grand roi ?

    Enterré en grande pompe, dans un monument d'orgueil indécent aux Invalides, Napoléon déclare les Juifs (en 1806) "la nation la plus vile"..."capable de toutes les bassesses"...

    Il récidivera le 7 mai : "La nation juive est constituée, depuis Moïse, usurière et oppressive;... Je fais remarquer de nouveau qu'on ne se plaint point des protestants ni des catholiques comme on se plaint des juifs; c'est que le mal que font les juifs ne vient pas des individus, mais de la constitution même de ce peuple: ce sont des chenilles, des sauterelles qui ravagent la France."

    Que l'on sache, nos bons donneurs de leçons, grands condamnateurs devant l'Eternel, ne changent pas de trottoir, en se pinçant le nez, lorsqu'ils passent devant les Invalides ?

    Alors ? Cherchez l'erreur... Ou plutôt le mensonge d'Etat !

    http://www.napoleon-juifs.org/ConseilDEtatNapo.html

  • Assez, de ces travestissements de l'Histoire, de cette flagellation/repentance aussi inepte que malsaine. Ou : Cette France où l'on a tant sauvé de Juifs...(II/II)

    (Voici la suite - et fin - de notre réflexion entamée dimanche dernier, en réponse aux récents propos scandaleux de François Hollande, qui, finalement, ne font que rejoindre l'obsession de BHL, qui ne cesse de critiquer le "maurrassisme" et de dénigrer une France, selon lui, aigrie et haineuse... Une bonne façon, ces pages redécouvertes au hasard des lectures et relectures d'été, de rester dans l'actualité immédiate, et de mettre une fois de plus "les points sur les i"...)

     

    Des fleurs en enfer (2/2)

    Dans L’Express du 27.02.2008, François Dufay présente un dossier assez complet et bien documenté sur Ces Français qui ont protégé les Juifs. Nous en extrayons cet article, qui vient reprendre et confirmer le précédent, de dimanche dernier, 29 juillet. Bien entendu, nous ne l'approuvons pas en totalité. Par exemple, qualifier Vichy, en bloc, d' "entreprise criminelle" n'est évidemment pas soutenable. Nos lecteurs jugeront.  

                "Loin des récentes polémiques sur la mémoire de la Shoah, les historiens jettent un nouveau regard sur les années noires de l'Occupation. Face à la machine criminelle de Vichy, ils réévaluent le rôle joué par la chaîne de solidarité qui a permis de sauver des dizaines de milliers d'adultes et d'enfants. Et les survivants témoignent à leur tour sur cette résistance civile, à rebours de l'image d'une France «collabo».

    Lire la suite

  • Assez, de ces travestissements de l'Histoire, de cette flagellation/repentance aussi inepte que malsaine. Ou : Cette France où l'on a tant sauvé de Juifs (I/II)

    (En réponse aux récents propos scandaleux de François Hollande, qui, finalement, ne font que rejoindre l'obsession de BHL, qui ne cesse de critiquer le "maurrassisme" et de dénigrer une France, selon lui, aigrie et haineuse... Une bonne façon, ces pages redécouvertes au hasard des lectures et relectures d'été, de rester dans l'actualité immédiate, et de mettre une fois de plus "les points sur les i"...)

     

    Des fleurs en enfer  (1/2)

     

              Dans une pleine page du quotidien La Provence (1), Catherine Estève a mis avec bonheur à la portée du plus grand nombre ce qu’elle appelle, avec  justesse,  « une incroyable histoire », jusqu’alors connue seulement de l’Ordre des Dominicains et de quelques témoins.

              Il s’agit de ce que l’auteur appelle « L’histoire secrète des jeunes juives de la Sainte-Baume » (tel est le titre de son article), ou comment une vingtaine d’Allemandes et de Polonaises furent sauvées de la déportation par les frères dominicains. Catherine Estève avait commencé par rendre compte du récent ouvrage de Didier Nebot,  paru aux Editions Pascal (2) , « Et les enfants furent sauvés … »

    Lire la suite

  • Les gestes solidaires médiatisés, même s’ils sont sincères, ne coûtent pas grand-chose. A vrai dire, Ils n’engagent à rien

            Que dire de ce qui vient de se passer à Toulouse qui ne soit déjà dit et redit par ailleurs de façon, pour une fois, mais pour une fois seulement, unanime ? L’indignation, la condamnation, la consternation, les gestes solidaires médiatisés, même s’ils sont sincères, ne coûtent pas grand-chose. A vrai dire, ils n’engagent à rien.

            Que dire, alors ? Peut-être ceci : 

    toulouse,violence,juifs

    Lire la suite

  • Fillon a prié en Egypte pour les coptes...

            "Le Premier ministre François Fillon s'est rendu samedi 1er janvier 2011 à la cathédrale d'Assouan en Egypte pour se recueillir en mémoire des victimes de l'attentat d'Alexandrie, exprimer sa solidarité à l'égard de la communauté copte et manifester l'engagement de la France à défendre la liberté religieuse en Egypte comme partout dans le monde", a-t-on pu lire dans un communiqué de Matignon (1).

            Il n'en a pas fallu plus pour que les habituelles voix de vierges offensées se fassent entendre : comment, dans notre République laïque ! etc... etc... (refrain connu).

            Ce sont - évidemment... - les mêmes qui ne trouvent rien à redire lorsque le Chef du Gouvernement, le Chef de l'Etat ou un Ministre quelconque se coiffe d'une Kippa à l'occasion de telle ou telle manifestation importante de la communauté israëlite; ou se déchausse en pénétrant dans une mosquée, pour aller présenter des voeux ou pour une cérémonie protocolaire quelconque touchant le monde musulman...

    (1) Le chef du gouvernement français passait des vacances dans la station balnéaire égyptienne de Charm el Cheikh.

  • Alain-Gérard Slama connaît-il Voltaire ? Oui, évidemment, mais …

              Alain-Gérard Slama vient de faire un peu comme la Justice, qui a condamné un coupable unique, Jérôme Kerviel, slama.jpgalors que le moindre quidam, même éloigné des subtilités de l’économie ou de la finance, sait bien qu’à ce stade là il est tout à fait impossible qu’un seul individu soit responsable – et coupable – de ce qui s’est passé….

              Et que, en fait, c’est tout un système qui est responsable et coupable

              Oui, Alain-Gérard Slama vient de faire un peu la même chose, dans son billet du Figaro Magazine du 9 octobre (page 129). Avec un sens (?) stupéfiant du raccourci et de la synthèse (on parlera plutôt de simplification outrancière, virant au simplisme…) il « condamne » Maurras, coupable unique de l’antisémitisme, bouc émissaire tout trouvé, responsable de tout, pour tout et pour tous. Et, même, d’avoir inspiré Pétain dans son antisémitisme !

               Slama écrit :

    Lire la suite

  • Du prix attribué à Yannick Haennel pour son Jan Karski à... la réhabilitation de Pie XII (2/2).

                Comme convenu, voici, pour clôturer notre réflexion entamée à propos de Patrick Haennel et de son Jan Karski, une information qui pourra apparaître sensationnelle à certains -désinformés et intoxiqués comme ils l'ont été: elle est tirée du blog de Daniel Hamiche, Americatho :  http://www.americatho.org/article-36668973.html).

                Pour l'association israélite Pave the Way, Pie XII doit être proclamé Juste parmi les nations ! Pourquoi ?....

    Lire la suite

  • Du prix attribué à Yannick Haennel pour son Jan Karski à... la réhabilitation de Pie XII (1/2).

                Le 8e prix du Roman Fnac a été attribué à Yannick Haenel pour son livre intitulé «Jan Karski» (Gallimard). C'est ce qui nous a valu l'intéressant article de Gilles-Martin Chauffier, dans Paris Match, que nous reproduisons ci-dessous.
                On va voir que ce Prix va beaucoup plus loin qu'un simple Prix littéraire. Mais commençons par le commencement, et par parler un peu du livre d'Haennel...
     
                Jan Karski, résistant polonais, qui tenta en vain d'alerter les Alliés sur le sort réservé aux juifs par les nazis, publia ses Mémoires en 1944. Quelque 40 ans plus tard, en 1985, il sortit du silence et apporta son témoignage dans le film de Claude Lanzmann, «Shoah».
                C'est ce personnage dont s'est emparé Yannick Haennel.
                Et voici ce qu'en dit Gilles-Martin Chauffier:
     
     
    haenel.jpg

    Lire la suite

  • Du Monde, sur Tariq Ramadan....

              Deux jours près un article sur Finkielkraut, élogieux, Le Monde publie un article sur Ramadan, extrêmement critique.

              Il est bon, en soi, que Le Monde, une Institution, qui a très souvent -voire le plus souvent...- joué contre les Traditions nationales, prenne la mesure des réalités et sonne le tocsin. Ce retour au réel est positif, et c'est pourquoi l'article de Caroline Fourest a retenu notre attention.

                Nous le publions ci-dessous, non sans effectuer au préalable la mise au point suivante. Caroline Fourest -dont on appréciera surtout la lucidité du dernier paragraphe......- épingle Ramadan, certes, mais on ne peut que se démarquer de la raison derrière laquelle elle se retranche dès la ligne 3 : dénoncer un Tarik Ramadan qui avance masqué, et le danger de l'Islam, oui. Mais parce que nous ne voulons pas qu'on nous change nos moeurs et notre société, et pas parce que nous prônerions de nouvelles valeurs (!) qui -justement- détruisent elles aussi cette société, en allant à l'encontre de ses traditions, de ses moeurs, de ses coutumes profondes.

                  Ce que l'on doit combattre chez Ramadan c'est son désir de vouloir islamiser notre continent et notre pays de Chrétienté, mais cela ne doit pas nous mener à nous opposer à lui systématiquement, et quoi qu'il dise; ni à nous allier systématiquement à toute personne ou tout groupe qui s'oppose à lui, du simple fait que cette personne ou ce groupe s'oppose à lui.

                  Cette précision ayant été apportée en vertu du principe selon lequel ce qui va sans dire va encore mieux en le disant, lisons Caroline Fourest.....

    tarik ramadan.jpg
    ( Si on était à "Questions pour un champion"...)
    "Je pratique le double langage, j'avance masqué, je noie le poisson... Je suis...

    Lire la suite