UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marseille - Page 2

  • Claude Guéant a "choqué". Mais, au fait, pourquoi y a-t-il 80.000 comoriens à Marseille ?....

           Dans tout ce que l'on compte de politiquement/historiquement/moralement et n'importequoiment correct, on s'étrangle, on frôle l'infarctus, voire, carrément, l'AVC. Pourquoi ? A cause de Claude Guéant. Et qu'est-ce qu'il a fait, ou dit, Claude Guéant ?

           Horreur et damnation : il a osé, oui, il l'a fait : il a "choqué". Choqué : le mot est écrit plusieurs fois, en différents caractères, dans différents propos de différentes personnes, mais toutes unanimes sur ce point : Claude Guéant a "choqué" !

           Bien. Mais, dira-t-on, pourquoi, et en quoi ?

           En ceci : il a dit "Il y a une immigration comorienne importante, qui est la cause de beaucoup de violences. Je ne peux pas la quantifier". 

    immigration,marseille,roumains,roms,tonneau

    Souriez, vous êtes à......

    Lire la suite

  • D'accord avec... le "J'ai plus envie..." de Philippe Carrese

            Ce dimanche 31 juillet, Philippe Carrese a droit à une pleine page dans le quotidien La Provence. Et pas philippe carrese.jpgn'importe laquelle : la 3, s'il vous plaît ! Et pourquoi donc ? Pour un texte qu'il a écrit il y a maintenant ... cinq ans ! Eh oui....

            Il faut dire que d'une part, lui-même reconnaît : "Aujourd'hui, il y a un ou deux trucs que j'aurais adoucis si je l'avais écrit aujourd'hui (sic...), mais dans l'ensemble j'assume chaque ligne".

             D'autre part, et c'est le plus important, et c'est pourquoi La Provence en parle, le texte cartonne partout, notammennt sur la toile. D'où le titre du journal, en gras sur deux lignes : "L'incroyable buzz du coup de gueule de Philippe Carrrese". Avec, comme sous-titre : "Un texte désanchanté de l'écrivain (1) sur Marseille enflamme depuis 6 mois la planète Internet et interpelle des élus".

    Lire la suite

  • Dans les suites du 21 janvier : après le reportage de Famille chrétienne, La Provence consacre une pleine page - la 6 - au père Zanotti-Sorkine...

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
                Voici d'abord la partie supérieure de cette page 6: img172.jpg
               
                Deux articles plus courts ensuite, et en bas de page:
                - Pour le Père Zanotti, "il faut continuer à rénover et bâtir..." : ZANOTTI PROVENCE 1.jpg
     
                - Pour Jean-Robert Cain, "les orgues ont sauvé la paroisse..." : ZANOTTI PROVENCE 5.jpg
     
                Et quatre illustrations en milieu d epage:
     
               
                - Seule église de style néo-gothique du sud de la France, la construction des Réformés fut inspitée par les.... : ZANOTTI PROVENCE 4.jpg
     
                - .....cathédrales de Chartres et Notre-Dame de Paris: ZANOTTI PROVENCE 3.jpg
     
     
               
                

  • En réponse à Mouzour....

                S'il n'y avait eu la photo (à notre avis indispensable...) nous aurions utilisé les commentaires pour répondre à Mouzour, qui, justement dans un commentaire, demande:"Je voudrais savoir ce qu'est la pierre de Volusianus, svp. Merci d'avance". Mais, comme il est impossible de passer une photo en commentaire....

                Cher ami (e ?),

                La pierre de Volusianus est un témoignage extra-ordinaire, de nos Racines aussi bien que de notre Patrimoine, que tout le monde peut voir dans l'Abbaye de Saint Victor, à Marseille. En 1799, on trouva, dans cette Abbaye, une pierre portant les noms de Fortunatus et Volusianus, qui est la plus ancienne inscription chrétienne de l'Europe de l'Ouest (Italie et Rome exceptées): on la fait remonter généralement entre le IIème et la seconde moitié du IIIème siècle, mais certains la datent même de la fin du premier siècle..... Elle fait référence au martyre, par le feu, subi par Volusianus et Fortunatus, et s'achève sur un subjonctif imparfait (refrigeret) qui joue sur les mots de fraîcheur, rafraîchissement : courants dans les Evangiles, ces mots prennent une connotation forte, ici, où il s'agit de personnes ayant été brûlées vives, et pour lesquelles leurs amis et parents demandent à Dieu le rafraîchissement éternel....

                Voici la photo de la pierre dans son état actuel, et la traduction de ce texte qui nécessite certaines restitutions (Hygia désigne la donatrice).

    SAINT VICTOR VOLUSIANUS.jpg
        
    (SATRI)O VOLUSIANO
    (EU)TYCHETIS FILIO
    (?)O FORTUNATO QUI VIM
    (IGNI)S PASSI SUNT
    (HY)GIA PIENTISSIMIS
    REFRIGERET NOS Q(UI)
    (OMNIA PO)TEST

    (A SAT)RIUS VOLUSIANUS
                    FILS D'EUTYCHES              
      ET A FORTUNATUS
        QUI ONT SOUFFERT LA VIOLENCE DU (FEU)
      DANS LEUR PARFAITE FIDELITE
    (HY)GIA
      QUE NOUS RAFRAICHISSE
      CELUI QUI PEUT TOUT
  • Mal des Banlieues: un journaliste distrait, un lapsus révélateur, ou quoi ?.....

                La Provence, lundi 28 décembre. Sous le titre racoleur "Du nord au sud, les Marseillais sont-ils égaux devant les loisirs ?" (!) Jean-Jacques Fiorito fait un papier assez sopo, pour se lamenter de la disparité Nord-Sud dans la cité phocéenne, et des différences de traitement -selon lui...- inadmissibles -toujours selon lui...- entre nordistes et sudistes. Et de conclure par cette question, qu'il croit sans doute finaude, ou maligne, allez savoir: "Et si le nord faisait peur ?".

                Mais juste avant (deux colonnes, pour être précis) il vient d'écrire "200.000 maghrébins venus travailler dans le bâtiment..."

                Il ne s'est donc rendu compte de rien, Jean-Jacques Fiorito. Ni qu'il avait écrit une énormité, ni qu'il avait en fait donné lui-même la réponse à sa question.

                L'énormité ? c'est de se figurer -ou de vouloir faire croire- qu'il y a à Marseille "200.000 maghrébins venus travailler dans le bâtiment", ou ailleurs, du reste. D'abord, comme on dit familièrement, ça se saurait ! Et, ensuite, les finances de la Ville se porteraient un peu mieux si Marseille avait 200.000 cotisants et contributeurs en tous genre de plus !...

                La réponse à sa question ? c'est le rapprochement de son chiffre avec sa phrase terminale: "Et si le nord faisait peur ?"        

  • 21 Janvier 2010, Marseille, Eglise des Réformés, 18h30: Messe de Requiem pour Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution, en présence de Leurs Altesses Royales le prince Jean, la princesse Philoména et le prince Gaston de France.

                Cette année, le 21 Janvier 2010, l’évènement est à Marseille, Église des Réformés, à 18h30 : la Messe de Requiem pour Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution, y est célébrée en présence de S.A.R le prince Jean de France....

                Les mots sont faibles pour rendre compte d'une cérémonie d'une telle intensité, et d'une telle hauteur de sentiments. On aura pourtant un aperçu, en cliquant sur le lien ci-après, de la grandeur du moment -réellement un moment de grâce - qu'il fut donné aux participants de vivre en cette Église des Réformés, ce jeudi 21 janvier. Et l’on en connaîtra l’essentiel, si l’on écoute – ou réécoute – l’homélie du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine.

                 Plus une place de libre dans l'église; des allées latérales remplies de fidèles debout; un nombre de jeunes impressionnant; une communion -pourtant distribuée par trois officiants- qui a duré douze minutes; un Salve Regina de conclusion, et d'anthologie, repris, en un choeur unanime, par la totalité des participants; la trompette de Laurent Friss et l'orgue de Jean-Robert Cain, sans le moindre petit raté, ni chez l'un, ni chez l'autre... oui, vraiment, les simples mots sont trop faibles pour traduire la beauté de cette cérémonie, et la grandeur de l'accueil qu'a reservé la père Michel-Marie Zanotti-Sorkine au couple princier, au petit prince Gaston de France, et à tous ceux qui sont venus -"sans haine et sans ressentiment"- prier pour Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution.

                "Regardez, mes frères, comme l'âme humaine devient inhumaine lorsqu'on la laisse à ses propres forces, loin de l'Evangile qui la redresse !..."

                 http://www.delamoureneclats.fr/spip/spip.php?article230

    zanotti sorkine.jpg
  • La Provence raconte la visite du Prince Jean à Marseille: Deux colonnes à la Quatre....

                Certes, le fond de l'article aurait pu être différent. Il n'importe: l'intéressant c'est, d'une part, qu'il existe, et qu'il soit vu et lu par des dizaines de milliers de personnes. Et, d'autre part, que le journaliste, et le journal, aient jugé utile, ou normal (ou quelque autre raison que ce soit....) de parler de la visite du Prince en Provence.

                Le Prince trace son sillon, il sème, il va à la rencontre des Gens de France, et de toutes les catégories de citoyens; et cela commence à faire du monde; et cela commence à créer des réseaux, des liens de sympathie; et aussi une certaine notoriété, qui tend de plus en plus à devenir une notoriété certaine. Là est la nouveauté, et elle est positive.

                L'article de La Provence, quel qu'il soit par ailleurs, ne fait que refléter cette nouveauté dans le paysage français

    PJ GAUDIN.png
    PJ GAUDIN 1.jpg
  • Vu -et lu- sur le Blog de la FRP...

    Un exemple à suivre: à Marseille et dans les environs immédiats, des affiches du 21 Janvier sur les vitrines des commerçants...

     CIMG1472.JPG    

        Boulangerie, rue Paradis...

    Lire la suite

  • L'affaire des feux de Marseille: "on" est allé un peu vite, ça se confirme. Affaire (toujours) à suivre, donc....

                "Ils" vont probablement chercher à noyer le poisson, gagner du temps, bref enterrer l'affaire. Mais l'adjudant à l'air d'un dur à cuire, et c'est tant mieux, pour la suite des opérations. Car suite il doit y avoir....
                Maintenant que La Provence est obligée d'en convenir -elle qui est toute gentillette au vu des récents développements de l'enquête, mais qui a hurlé avec les loups pendant l'été- que va-t-il se passer pour ces fameux "jeunes" qui, eux, ont bel et bien mis le feu, par un jour de grand mistral, et qui ont, évidemment (pensez, ce sont des "jeunes"...) été relâchés; et, surtout, que va-t-il se passer pour les lyncheurs hystériques -au premier rang desquels le Sénateur-maire- qui ont livré un innocent aux chiens: à quand le jugement des juges ?.....
    LEGIONNAIRE FEUX.jpg
    C'est La Provence -du samedi 24 octobre-  qui le dit.....

  • Rebondissement sensationnel dans l'afffaire de l'incendie de Marseille.....

                Nous avons longuement parlé, en septembre, (1) du Légionnaire Fontaine, livré en pâture "aux chiens" (comme l'a dit, en son temps Mitterand), jugé et condamné en un cllin d'oeil, et en direct, par les élus et une très large part du monde médiatique. Son crime ? Il aurait mis le feu aux calanques. Mon oeil ! Son vrai crime: être un soldat loyal et fidèle. La presse -aux ordres du politiquement correct- préfère les "jeunes". On venait justement, peu de temps avant, d'en relâcher deux qui, eux, avaient vraiment mis le feu. Mais comme ce sont des "jeunes"....

                Or, voilà que la même Provence -qui avait, sans retenue ou sans précaution, participé à la curée- lance une nouvelle sensationnelle. Il faut attendre encore un peu, certes, mails il semblerait qu'un rapport d'expertise remette en cause la précipitation et la suprême injustice -coupable, évidemment, forcément coupable, comme dirait l'autre- dont ont fait preuve -Jean-Claude Gaudin en tête- ceux qui ont hurlé à la mort contre l'adjudant Fontaine.

                Si le rapport s'avère vrai -répétons-le, il faut attendre encore un peu, ne faisons pas, justement, comme "ils" ont fait, "eux"...- que va-t-il se passer ? France info, benoîtement, disait au flash de 6h30, ce vendredi 16, peut-être faudra-t-il qu'ils s'excusent.

                Quoi, ce serait tout ? De simples excuses ? Pour tout ce mal, pour tout ce tort causé à un sodat exemplaire ? Et pourquoi pas de lourdes amendes ? Et pourquoi pas des peines de prison -au moins avec sursis- ? Et pourquoi pas des démissions ? Sont-ils au-dessus des lois parce qu'ils sont journalistes, députés et sénateur-maire ?

                D'un côté on libère des "jeunes" qui, sitôt sortis, sont accueillis en triomphateurs dans leurs cités, où ils passent pour des héros, et, de l'autre, on se contenterait d'une ou deux excuses envers quelqu'un qu'on a failli laminer ?

                Nous préférons penser que la Justice doit passer. Envers les "jeunes", d'un côté (qu'on les déchoie et qu'on les expulse !); envers les lyncheurs de l'autre, s'il s'avère que le rapport en question dit vrai et innocente l'adjudant.....

    FEUX MARSEILLE 2.jpg

    Lire la suite

  • Humeur : Marseille bouge au rythme du Maghreb ? L'angélisme forcément niais, forcément inconscient du New York Times.....(2/2)

              Certes, ce que nous préférons, et de beaucoup, c'est de disserter avec ou sur Alain Finkielkraut ou Jean-François Mattéi; ou parler de politique étrangère à propos d'Hubert Védrine. Oui, mais voilà: nous avons les deux pieds solidement tanqués dans la glaise, et nous savons bien qu'avoir la tête dans les étoiles, qu'avoir des idées plein la tête, n'empêche en rien de voir les choses comme elles sont.

              "On" nous change notre Peuple, nos rues, nos paysages, nos moeurs, et nous ne devrions rien dire ? On dépossède tranquillement, méthodiquement et peu à peu le Peuple Français de son Pays, de sa Terre, de son Être, et nous devrions assister passivement, sans rien dire et sans rien faire, à cette substitution d'identité, par substitution de peuplement ? (2)

     

    NYT MARSEILLE.jpg

     

    Une partie de la page cinq de La Provence, du 14 Août

    Lire la suite

  • Humeur : Marseille bouge au rythme du Maghreb ? L'angélisme forcément niais, forcément inconscient du New York Times.....(1/2).

                 La Provence du vendredi 14 Août s'en est délecté, et en a fait des gorges chaudes. Pensez ! Les Etats-Unis font l'éloge de Marseille ! Enfin, les Etats-Unis, presque: un monument, du moins, des Etats-Unis: le New York Times, excusez du peu ! Ca s'arrose, non ?

                Oui, peut-être, mais tout dépend de savoir pourquoi on fait l'éloge de Marseille. Et là, à notre très humble avis, quand on découvre le pot-aux-roses, ça ne s'arrose pas, mais alors pas du tout.....

    NYT MARSEILLE.jpg
    Une partie de la page cinq de La Provence, du 14 Août

    Lire la suite

  • Deux feux à Marseille. Deux poids, deux mesures

                Si nous n'en avons pas parlé avant, c'est que nous préférions d'abord y voir plus clair, et non parce que cela ne nous intéressait pas. Le dilemme est bien connu: ou on réagit tout de suite, mais on court le risque d'être démenti par un fait nouveau, ou on attend un peu, par prudence et honnêteté intellectuelle, pour vérifier les infos, mais alors on court le risque d'être catalogué moins réactif.

               Pierre nous avait envoyé le texte d'une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin sur l'affaire du feu déclenché à Carpiagne, suite -disait-on- à un exercice de la Légion étrangère, pendant le mois de juillet. Juste après l'avoir reçu, l'AFP publiait le communiqué que nous reproduisons ci dessous. Et, pour finir, le vendredi 11 septembre, le principal intéressé prenait la parole dans La Provence. On peut donc considérer maintenant que les faits commencent à être établis avec assez de précisions pour demander des comptes, formuler quelques critiques, et lancer des accusations.....

     

    MARSEILLE FEU 2009.jpg
    Vite accusées: la Légion, l'Armée. Et plus qu'accusées: lynchées....

                Voici, dans l'ordre, et constituant un mini-dossier sur l' "affaire", le communiqué de l'AFP, la lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin et l'entretien à La Provence

    Lire la suite

  • La CGT veut-elle la mort du Port de Marseille ?...

                La CGT était en effet déjà directement à l’origine de l’arrêt –qu’on continue d’espérer temporaire…- de l’UNM (Union Navale Marseille, ex CMR, Compagnie Marseille Réparation).

                Une cessation définitive d’activité de cette Compagnie signifierait tout simplement la fin de la filière de la réparation navale sur le port de Marseille.

    PORTS 2.jpg

    Lire la suite

  • Les Ephémérides mènent à tout...

                La raison d'être de ce blog est de jeter un regard politique sur l'actualité, et de proposer le Prince Jean comme un recours pour le moment où, fatalement, les problèmes qui nous assaillent rendront crédibles pour l'opinion l'alternative royale.

                Il n'est cependant pas interdit de se détendre un peu, de temps en temps, et de profiter de toutes les occasions qui se présentent -par exemple avec les Ephémérides- pour faire régulièrement quelques petites pauses, disons culturelles, dans une présence quotidienne sur le front proprement politique.

                Comme avec cette rédaction de l'Ephéméride consacré à la date anniversaire des observations scientifiques du baron de Zach qui, en 1808, à pu observer le Canigou, distant de 260 kilomètres, depuis Marseille.

               C'est strictement impossible, et pourtant il l'a fait...

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL