UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

D'accord avec... le "J'ai plus envie..." de Philippe Carrese

        Ce dimanche 31 juillet, Philippe Carrese a droit à une pleine page dans le quotidien La Provence. Et pas philippe carrese.jpgn'importe laquelle : la 3, s'il vous plaît ! Et pourquoi donc ? Pour un texte qu'il a écrit il y a maintenant ... cinq ans ! Eh oui....

        Il faut dire que d'une part, lui-même reconnaît : "Aujourd'hui, il y a un ou deux trucs que j'aurais adoucis si je l'avais écrit aujourd'hui (sic...), mais dans l'ensemble j'assume chaque ligne".

         D'autre part, et c'est le plus important, et c'est pourquoi La Provence en parle, le texte cartonne partout, notammennt sur la toile. D'où le titre du journal, en gras sur deux lignes : "L'incroyable buzz du coup de gueule de Philippe Carrrese". Avec, comme sous-titre : "Un texte désanchanté de l'écrivain (1) sur Marseille enflamme depuis 6 mois la planète Internet et interpelle des élus".

         De quoi parle donc ce texte ? Le journal le redonne in extenso, et nous vous le mettons ici : MARSEILLE CARRESE.jpg 

       Mais le plus important n'est-il pas ce que dit La Provence, citant par exemple ce cadre de Banque (Alain Bini, ex élu UMP) qui, l'ayant reçu d'un chef d'entreprise, le fait suivre à son tour et déclare : "C'est l'expression exacte du sentiment qui monte sur Marseille en ce moment" ?

         Car, si certains, à gauche, trouvent évidemment le tetxe "réac" (sic), même Patrick Menucci , important dirigeant socialiste de l'importante Fédération des Bouches-du-Rhône du PS reconnaît : "Au-delà de certaines scories, ce texte est une description assez réelle de la situation... Qu'il lance ça, ça interpelle, ce n'est pas un facho ! (sic). En plus, comme il l'a écrit il y a cinq ans, il est presque trop gentil : certains points se sont dégradés (re-sic)" !"  

          Pour être tout à fait francs, nous avions pensé à répercuter ce texte, dès que nous l'avons eu, comme tout le monde, fin 2010, via Internet (2). Notre opinion sur le sujet étant archi connue, et le-dit sujet ayant été traité abondamment sur ce Blog, nous l'avions alors gardé sous le coude, pensant qu'il était peut-être inutile de passer pour des mono-maniaques, ou à tout le moins, de prêter le flanc à l'accusation. Mais si La Provence s'y met - et avec une pleine page ! - alors, allons-y gaiment !.... 

(1) : né à Marseille en 1956, Philippe Carrese a réalisé - ou a collaboré à... - des séries TV ("bzzz...", "Plus belle la vie...)...

(2) : Philippe Carrese l'avait donné à un mensuel, aujourd'hui disparu (Mars Mag') et ne sait pas "qui l'a retrouvé et qui l'a tapé, car le fichier n'existait pas".La seule chose qui est sûre, c'est que l'article, en son temps (2006) n'a provoqué aucun remous. Il a fallu attendre 2010 et "quelqu'un"....

Commentaires

  • étant marseillais de naissance , j 'ai un profond dégout de ma ville que j 'adore ! le coup de gueule de carrese c 'est ce que je ressent et encore plus quand on voyage ... Aucun politique ne prendra ses responsabilités pour faire avancer les choses , car le clientelisme est roi a marseille .

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL