UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

capétiens - Page 2

  • Ephéméride du 14 mai

    Drakkar, Musée des navires vikings d'Oslo 

    841 : Début des raids vikings 

    Les Vikings commencent à faire de fréquentes incursions dans la vallée de la Seine : ils ravagent une première fois Rouen et pillent les abbayes de Saint-Ouen et Jumièges.

    On trouve dans ces raids des hommes du nord (les « north men », normands) l'origine directe de l'installation de la dynastie Capétienne. Les Carolingiens, en effet, après les débuts brillants de leur dynastie, se révèleront incapables de protéger les populations contre ces envahisseurs. Et ce sont les Robertiens - ancêtres des Capétiens... - qui, défendant une population abandonnée par ses chefs, trouveront à la longue, dans ce service rendu, la source de leur légitimité. 

    drakkars_1.jpg   

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo « I/III Les invasions normandes »

    Lire la suite

  • Ephéméride du 25 avril

    1792 : la guillotine employée pour la première fois... (illustration : Le dialogue des carmélites, d'après Georges Bernanos) 

    1214 : Naissance du futur Louis IX (Saint Louis)         

    Il naît à Poissy, où il sera baptisé, et signait volontiers, pour cette raison, Louis de Poissy. 

    collegiale_poissy_16.jpg

    Les fonts baptismaux de Poissy, où fut baptisé Saint Louis 

    De Jacques Bainville (Histoire de France, chapitre V, Pendant 340 ans, l'honorable maison capétienne règne de père en fils) :

    «...En 1236, Louis IX est majeur. Il vient d'épouser Marguerite de Provence. Mariage politique qui prépare la réunion d'une autre province. Mais les époux ont d'étranges affinités. Leurs sentiments sont les mêmes. Le saint roi a près de lui une véritable sainte. Quel est ce règne étonnant qui s'ouvre ? Oh ! si le phénomène est d'une incomparable beauté, s'il est unique dans l'histoire, il n'échappe pourtant pas à une sorte de règle. Le règne de saint Louis succède à ce qu'on pourrait appeler, en forçant un peu les mots, le rationalisme du temps de Philippe Auguste. C'est une réaction. La royauté capétienne a déjà vu Robert le Pieux succéder à Hugues. Saint Louis représente un retour à l'idée du prêtre-roi. Il est en harmonie avec son temps, celui de saint Thomas d'Aquin, marqué par un renouveau de foi chrétienne. Toutes proportions gardées, c'est ainsi qu'après les encyclopédistes, le début du dix-neuvième siècle verra le Génie du christianisme et une renaissance religieuse.

    Lire la suite

  • Mardi 29, mercredi 30 mars : les deux conférences du Prince Jean, à Pau et à Neuilly...

            Le Prince Jean était à Pau, ce mardi 29 mars, et à Neuilly, le lendemain, mercredi 30.       

    prince jean,brizard,chretiens d'orient,capetiens,pau,neuilly

            (Lu sur La Couronne) A Pau, le duc de Vendôme a participé à la conférence organisée par le docteur Fernando Cuévas sur le management des entreprises et la vision capétienne.

    Lire la suite

  • L'acteur Lorant Deutsch dit sur RMC pourquoi il est royaliste....

               Voici le lien vous permettant d'écouter la vidéo de Lorant Deutsch:

        http://www.dailymotion.com/user/franfil/video/xanjvc_la-monarchie-a-%20un-avenir_news

        La monarchie a un avenir en France

        L'acteur Lorant Deutsch dans "Les grandes gueules"

        RMC, lundi 28 septembre 2009

     

    lorant deutsch.png

    Lire la suite

  • Quand le Prince Jean rencontre Benoît XVI.....

    PRINCE JEAN 30.jpg
     Le Prince Jean salue le Pape Benoît XVI sur la place Saint-Pierre.
                Le prince Jean s'est rendu à Rome en compagnie de son épouse du 1er au 3 juin, avec Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui avait célébré sa messe de mariage à Senlis, deux autres évêques et trois parlementaires. C'est à cette occasion qu'il a pu rencontrer Benoît XVI. L'appareil photo a saisi le moment où l'un et l'autre se regardent intensément et, manifestement, s'écoutent avec attention, montrant par là qu'il s'agit de bien autre chose que d'une furtive mondanité protocolaire....
                On se souvient que, lors de la messe de mariage du 2 mai, en la cathédrale de Senlis, lecture avait été faite du message envoyé aux époux par le Cardinal Bertone, transmettant aux jeunes mariés la bénédiction apostolique que le pape leur accordait bien volontiers.....
    MARIAGE 22.jpg

  • Numéro spécial de La Lettre de Gens de France....

     Oui, sous la haute voûte de Notre-Dame de Senlis, au coeur d'une messe vraiment royale, au moment où ils ont échangé leurs consentements "Leurs Altesses Royales le prince Jean de France et la princesse Philomena ont commencé d'écrire une nouvelle page de l'histoire d'une très illustre famille".

                Voilà pourquoi La Lettre, que publie régulièrement l'Association Gens de France ( http://www.gensdefrance.com/gdefrance1/ ), a décidé - et elle a bien fait- de publier un numéro spécial (2), qui revient longuement sur cette journée dont Jean Raspail a parfaitement relevé "l'exceptionnelle justesse de ton".

    MARAIGE 21.jpg

    Lire la suite

  • Le prochain livre du Prince Jean.....

                 "Votre histoire est la nôtre, et l'on ne peut rien y soustraire. Nous sommes tous solidaire de ces traditions politiques qui sont la charpente invisible de la France…».

                Nos lecteurs ont lu cette phrase du maire de Senlis, Jean-Christophe Canter (ci dessous, à la droite du Prince), tirée du discours qu'il a prononcé lors de la réception qui a suivi le mariage du duc de Vendôme, à Senlis (1).

    MARIAGE 15.jpg

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! Dernier acte : à Chantilly, où tout est beau....(1/2)

    TimbrebisRVB.jpg             Les quelques kilmomètres qui séparent Chantilly de Senlis sont vite avalés. On a juste le temps de méditer quelques instants sur la beauté de la nature environnante, et voilà que les premiers membres du Service d'Accueil, qui nous entourent depuis le début de la matinée, nous indiquent la voie à suivre. On traverse à peine quelques rues, et on se rend directement sur l'hippodrome.

                D'emblée, le spectacle est grandiose. A peine franchies les grilles du domaine, on mesure combien tout respire la grandeur et l'harmonie. Manifestement, tout obéit à l'esprit, à Chantilly. Et si l'on a parfaitement respecté la Nature -à laquelle de toutes façons, c'est bien connu, on ne commande qu'en lui obéissant...- un sens artistique et un goût très sûr, développés là sur plusieurs siècles d'affilée, sans discontinuer, ont abouti à ce résultat qui tend vers la perfection : le domaine de Chantilly, qui s'offre aux yeux du visiteur.

                Madame de La Fayette ne disait-elle pas : "De tous les lieux que le soleil éclaire, il n'y en a point de pareil à Chantilly" ?

                Même la révolution, qui a pourtant fait ce qu'elle a pu en saccageant le Parc, en morcellant le domaine et en rasant le Grand château, n'a pas réussi à détruire Chantilly. Le Parc et les jardins furent recréés en premier, après que le domaine eut été peu à peu racheté, morceau par morceau; puis le Grand château fut restauré par le duc d'Aumale...

                En entrant, on tombe directement sur l'hippodrome et l'on a, juste à gauche, les Grandes Ecuries. C'est là, sur l'hippodrome, que va se dérouler le dernier acte de la fête. Sur la photo aérienne ci dessous, vous en voyez l'extrémité en haut, à droite.

    CHANTILLY 8.jpg

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! Quelques clips vidéos, pour avoir une (faible..) petite idée de ce qui s'est passé.....Et l'homélie de Mgr Brizard.

                   TimbrebisRVB.jpg                          Plusieurs lecteurs/lectrices se sont étonnés de ne pas voir sur lafautearousseau les vidéos du mariage. C'est que, d'une part, on pouvait les voir ailleurs et que, d'autre part, nous avions pensé nous centrer sur le fond du sujet, que bien sûr les très courtes séquences vues à la télé ou sur le net ne rendent que très imparfaitement, voire pas du tout. Avant de tirer, à la fin de notre "reportage-feuilleton" sur la journée, la leçon politique de cet évènement, qui est bien sûr tout sauf un évènement mondain; et de montrer en quoi il s'agit d'un acte éminemment politique, porteur d'espoir et créateur d'une vraie dynamique, pour nos idées mais surtout pour la France.

               Mais puisqu'on nous les demande, voici celles dont nous disposons: quatre sujets (dont un en allemand, sur le mariage civil célébré par Rachida Dati).

               La première est celle de FR3 Picardie, la deuxième, celle du Parisien; la troisième, celle d'AF Picardie; et la quatrième, la plus inattendue peut-être, et qui est en allemand, concerne le mariage civil.

                 Nous en profitons pour vous communiquer le texte de l'excellente homélie de Mgr Philippe Brizard, dont nous ne disposions pas avant hier pour le compte rendu de la messe.

                 Bonne lecture, bonne écoute, et à demain, pour la fin de notre reportage-feuilleton, à Chantilly où tout est beau....

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! A Senlis, acte I....(3/3)

                 On les a tellement accompagnés, depuis plusieurs semaines, on les a tellement entourés, et maintenant les voilà...

                 Le Prince Jean, emmené par sa tante, la duchesse de Wurtemberg, représentant sa soeur, la duchesse de Montpensier, hospitalisée.

    9880083.jpg

                Puis Philoména, emmenée par son père, précédée et suivie par les enfants d'honneur, au nombre desquels le Prince Pierre d'Orléans et la Princesse Thérèse d'Orléans :

    PRINCE JEAN MARIAGE 4.jpg
      
                 Les orgues retentissent, la cérémonie va commencer, elle commence....

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! A Senlis, acte I.....(2/3)

     TimbrebisRVB.jpg                                         On est plus que très largement en avance. On a flâné dans les rues de la ville, et on souhaiterait jeter un oeil dans le jardin du château d'Hugues Capet, mais, comme le Vin d'honneur s'y prépare, on nous demande courtoisement d'attendre après la messe....

                Le mieux est donc d'entrer dans la cathédrale, où l'on voit déjà pas mal de monde, les portes étant grandes ouvertes. On a donc bien tout le temps de l'admirer dans ses moindres détails, cette cathédrale, et on a le plaisir de croiser, en passant, pas mal d'amis et de connaissances. On retrouve avec plaisir Yvan Aumont, puis Pierre de Meuse et Catherine son épouse. On croise et on salue Henri Bec, Gérard Leclerc, Bernard Pascaud, Jean Sevillia, Hilaire de Crémiers et son épouse....

                Au détour d'un pilier, on tombe sur Henri de Lumley et son épouse. On en profite pour leur raconter comment nous avons tâché de rendre un peu du merveilleux travail qu'il ont effectué pour le Prince, à Tautavel et à la Vallée des merveilles; et on leur redit l'admiration que suscitent leur énergie et leurs compétences, mondialement reconnues. Toujours bouillonnant d'idées, Henri de Lumley lance un projet plutôt fumant, mais il est encore trop tôt pour en parler. De toutes façons, vous serez évidemment tenus au courant....

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! Le déplacement en Dauphiné et le discours de Vizille (2/2).

    TimbrebisRVB.jpg             Après avoir lu attentivement le discours du Prince tenu à Vizille, voici donc maintenant, en laissant divaguer librement notre réflexion, quelques propos inspirés par cette grande occasion manquée, ou ratée, ou dénaturée (qu'on prenne les mots que l'on voudra...) que fut 1789, ce "grand mouvement" dont parlait le Comte de Chambord, et qui est à la base de ce qu'a développé le Prince devant les mebres du Coseil général de l'Isère.. 

                On ne forcerait pas beaucoup le trait en affirmant que Louis XVI n'aurait peut-être pas été renversé, et encore moins assassiné, s'il avait agi comme les Rois d'Angleterre face à leurs opposants : à partir de 1215, lorsque leurs barons se soulèvent contre eux et leur arrachent la Grande Charte, ils ont peu à peu cédé la réalité du pouvoir, en échange de quoi ils ont gardé leur place, et les honneurs qui s'y rattachaient...

                Louis XVI n'aurait peut-être pas été renversé, non plus, s'il s'était agi seulement d'un simple transfert de pouvoirs politiques. L'immense majorité des Français étaient royalistes en 1789, comme d'ailleurs la plupart des penseurs et des élites (Montesquieu, Voltaire, Mirabeau...), et le Roi avait d'ailleurs accepté un important partage des pouvoirs, ouvrant la porte à la représentation nationale, devenue indispensable comme - en son temps - la représentation communale.

                En plein Moyen Âge féodal, la Royauté, une première fois, avait déjà bien su parfaitement s'adapter au mouvement communal, véritable révolte anti féodale, véritable "révolution" dans les esprits, les moeurs et le partage concret des pouvoirs. Pourquoi cela ne s'est-il pas passé, re-passé, six siècles après ? Que s'est-il passé ?.....

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! Dans le Dauphiné, à Vizille. "Rien de ce qui est français ne m'est étranger."...(1/2)

    TimbrebisRVB.jpg            En 2007, le Prince Jean, Dauphin de France, s'est donc rendu dans le Dauphiné : l'image est facile, mais on rappellera malgré tout le Traité de Romans de 1349, par lequel Charles V a réuni cette belle province à la France. Une des clauses du Traité stipule que le Prince héritier portera dorénavant le nom de Dauphin.

                Dans le Château de Vizille, il a prononcé un discours important, que nous reproduisons ci-dessous, et que nous nous permettrons de poursuivre et de prolonger, en quelque sorte, dans notre prochaine note, en livrant les réflexions que ce beau texte, profond, nous a suggérées. Il ne s'agira donc pas d'un commentaire de texte, mais d'une sorte de méditation, d'approfondissement des perspectives qu'a tracées le Prince...

                Mais lisons d'abord le texte du discours prononcé ce vendredi 19 octobre 2007, dans ce château édifié au XVIIe siècle ( http://www.musee-revolution-francaise.fr/domaine.html ) à proximité de Grenoble, par le connétable François de Bonne, compagnon d'armes d’Henri IV....

    dauphine-.JPG

    Lire la suite

  • Le Prince Jean en Provence (3/3) : Au coeur des traditions vivantes.....

                Nous réunissons ici des photos issues de deux voyages différents du Prince : celui de 2002, où il s'est rendu aux Baux-de-Provence (ci dessous), et celui de 2006, où il fut reçu à Marseille par le sénateur-maire de la ville, Jean-Claude Gaudin, avant de se rendre à Cadarache puis à la Vallée des Merveilles (voir nos deux notes précédentes), et enfin aux Iles de Lérins.

    les baux.JPG

    Lire la suite

  • Le Prince Jean en Provence (2/3) : avec Henri de Lumley, de Tautavel à la Vallée des Merveilles....

               Ou : De l'énergie de l'avenir aux origines de l'Homme....

               Au coeur de cet été 2006, le déplacement du Prince Jean en Provence et dans le pays niçois a été dominé par les préoccupations scientifiques, en remontant de l'exploration de la matière à la paléontologie...

               Le vendredi 21 juillet, au matin, le Prince s’est rendu au centre de Cadarache du Commissariat à l'énergie atomique, dont les responsables lui ont présenté le projet international ITER, futur laboratoire de fusion thermonucléaire, appelé à révolutionner l’approvisionnement énergétique de l’avenir.

               Puis, l’après-midi, le prince est passé directement des sciences du futur à celles de nos origines : paléontologie, anthropologie et sciences annexes. Il a été accueilli par le professeur Henry de Lumley au Laboratoire départemental de préhistoire du Lazaret, près de Nice et a visité le chantier de fouilles préhistoriques, se faisant expliquer les techniques propres à cette recherche.

               Et le lendemain matin, samedi 22 juillet, avec ses accompagnateurs et un groupe d’étudiants, le prince Jean est monté au-dessus de Tende à 2000 m d’altitude. De là a débuté une visite sur les sites de gravures rupestres de l’âge du cuivre et de l’âge du bronze ancien du Mont Bégo et les roches gravées de la Vallée des Merveilles.

    VALLEE DES MERVEILLES LE SORCIER.jpg

    Vallée des merveilles, le Sorcier

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL