Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephémérides - Page 3

  • Ephéméride du 23 mai

    Georges Claude meurt le 23 mai 1960. Il avait été à l'origine de L'Air liquide 

     

    1430 : Jeanne d'Arc prisonnière  

    Jeanne d'Arc est faite prisonnière à Compiègne par Jean de Luxembourg, qui la vendra aux Anglais pour dix mille livres.

    Selon les apparences, sa destinée proprement humaine et matérielle semble achevée. Une autre mission s'ouvre pour elle :

    « Après le sacre, dit Malraux, elle est écartée, et commande la série des vains combats qui la mèneraient à Compiègne pour rien, si ce n’était pour devenir la première martyre de la France. » 

    jeanne d'arc arretee a compiegne.JPG

    L'arrestation de Jeanne d'Arc, par Martial d'Auvergne, enluminure issue de l'ouvrage Vigiles de Charles VII, Paris, France, XVème siècle.

    La Geste héroïque de Jeanne est un moment fondamental de notre Histoire nationale : ses moments essentiels en sont relatés dans ces éphémérides aux 25 février (rencontre de Jeanne et du Dauphin, à Chinon), 8 mai (libération d'Orléans), 18 juin (victoire de Patay), 17 juillet (sacre de Reims), 23 mai et 21 novembre (capture, et livraison aux Anglais), 30 mai (martyre), 16 mai (canonisation), 10 juillet (instauration de la Fête nationale).

    Et, pour la très belle manifestation du retour de l'anneau de Jeanne en France, au Puy du Fou, voir l'éphéméride du 20 mars.

    23 mai,jeanne d'arc,sampiero corso,helene boucher,dumont d'urville,venus de milo,astrolabe,georges claude,louis le nain,louvre,charles vii,rockefeller

    Lire la suite

  • Ephéméride du 22 mai

    Caisse d'Epargne et Livret A aujourd'hui (Création le 22 mai 1818, sous la Restauration) 

     

    1679 : Denis Papin présente son « digesteur » 

    Denis Papin présente à la société royale de Londres « le nouveau digesteur ou la manière d'amollir les os et de faire cuire toute sorte de viandes en fort peu de temps et à peu de frais » : c'est le premier autocuiseur de l'histoire. 

    denis_papin.jpg

    Lire la suite

  • Ephéméride du 21 mai

    Le canal du Midi, ouvert au trafic le 21 mai 1681

     

    1539 : Aux origines de la Loterie nationale  

    François Premier promulgue l'Edit de Chateauregnard, portant création d'une « Loterie royale » - ancêtre de l'actuelle Loterie nationale... -  « pour porter remède aux jeux dissolus et empescher nostables bourgeois, marchans et aultres de blasphemer Dieu, de consommer leur temps, labeur, vertues et necessaire en jeux de hasard... »  

    21 mai,françois premier,canal du midi,pierre paul riquet,mistral,felibrige,commune de paris,semaine sanglante,zemmour,bernanos,edit de chateauregnard

     21 mai,françois premier,canal du midi,pierre paul riquet,mistral,felibrige,commune de paris,semaine sanglante,zemmour,bernanos,edit de chateauregnard

    Lire la suite

  • Ephéméride du 20 mai

    Le VIH, virus responsable du sida, a été isolé le 20 mai 1983 

     

    1677 : Présentation du projet du premier Pont-canal de France 

    Ce projet est établi par Emmanuel de l'Estang, qui le soumet à Pierre-Paul Riquet : l'ouvrage du Répudre sera le premier pont-canal construit en France. Accompagné d'un devis-contrat (uniquement consultable aux Archives du Canal), il décrit précisément les étapes de la construction de l'ouvrage.

    Pierre-Paul Riquet accepte le projet, et le démarrage des travaux prendra effet au 8 septembre 1677, par la signature du contrat entre Emmanuel de l'Estang et M. de Contigny, représentant de Riquet. 

    20 mai,balzac,tours,sida,vih,montagnier,chermann,barré sinoussi,institut pasteur,charles x,saché,collection campana

    Le Pont-canal du Répudre, vu du ciel 

    www.canaldumidi.com/Minervois/Repudre/Repudre.php 

    www.canalmidi.com/aufildlo/repudre.html 

     20 mai,balzac,tours,sida,vih,montagnier,chermann,barré sinoussi,institut pasteur,charles x,saché,collection campana

    Lire la suite

  • Ephéméride du 19 mai

    Illumination de la cathédrale d'York en 2015

     

    804 : Mort d'Alcuin 

    Originaire d'York, en Angleterre, appelé à sa cour par Charlemagne, il fut l'un des principaux artisans de la Renaissance carolingienne : 

    L'un des principaux services qu'il ait rendu fut de restituer les textes anciens dans leur authenticité, et de les débarrasser des erreurs et rajouts qui en obscurcissaient le sens. C'est dans cet esprit qu'il fit réaliser réaliser la célèbre Bible, dite Bible d'Alcuin (ci dessous, le Christ en majesté, entouré des symboles des quatre évangélistes) :

    19 mai,alcuin,saint yves,treguier,charlemagne,bible,york,guizot,louis xiv,colbert,charles v,bainville,condé,rocroi,guerre de trente ans

    www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=377 

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo « L'empire de Charlemagne »

    19 mai,alcuin,saint yves,treguier,charlemagne,bible,york,guizot,louis xiv,colbert,charles v,bainville,condé,rocroi,guerre de trente ans

    Lire la suite

  • Ephéméride du 18 mai

    Bruges, de nos jours

     

    1236 : Blanche de Castille fonde l'Abbaye de Maubuisson 

    18 mai,francois premier,claude de france,bretagne,pierre gilles de gennes,lavéran,serre ponçon

    http://www.ot-cergypontoise.fr/Decouvrir/Sites-majeurs/L-abbaye-de-Maubuisson 

     18 mai,francois premier,claude de france,bretagne,pierre gilles de gennes,lavéran,serre ponçon

    Lire la suite

  • Ephéméride du 17 mai

    La Patrouille de France , qui reçoit son nom le 17 mai 1953

     

    1642 : Fondation de Montréal    

    Une cinquantaine de Français débarquent en Nouvelle-France (Québec) pour créer une communauté catholique. Emmenés par Paul Chomedey de Maisonneuve, ils fondent le village de Ville-Marie de Montréal, sur une île située à 1 500 kilomètres à l'intérieur des terres, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Prairies.

    En 1535, l'explorateur Jacques Cartier l'avait baptisé « Mons realis » (« Mont royal» en latin). Elle est aujourd'hui la deuxième ville francophone du monde, après Paris. 

    montreal.jpg 
     
     
    17 mai,montreal,québec,canada,patrouille de france,cartier,talleyrand,louis xvi,louis xviii,charles x,napoleon,revolution,1814,mistral,arles,festo vierginenco

    Lire la suite

  • Ephéméride du 16 mai

    L'opéra royal du château de Versailles, aujourd'hui

     

    1770 : Mariage du duc de Berry (futur Louis XVI) avec Marie Antoinette d'Autriche 

    Ou : Voulu par Louis XV, le renversement des alliances en action.

    Un triomphe de la lucidité politique, mais qui devait, de fait, dresser une opinion passéiste et rétrograde, qui raisonnait au « passé prolongé », contre la monarchie, novatrice et « progressiste » au véritable sens du terme : les vraies « lumières », les vrais « éclairés » étaient du côté de Louis XV et de la royauté, et l'obscurantisme et le passéisme du côté de ceux qui deviendront... les révolutionnaires !

    De cette époque date aussi la « tradition négative » d'admiration de la Prusse, partagée par un grand nombre des autoproclamés « philosophes », et la formulation du funeste « principe des nationalités », qui devait aboutir à l'unité allemande : Lumières, Révolution, première République, premier et Second Empire et partisans de « l'amitié » franco-allemande sous la IIIème République, tous travaillèrent ainsi dans la plus parfaite « intelligence avec l'ennemi »... pour la création et la consolidation d'un État prussien, puis allemand, qui nous fit tant de mal. 

    LOUIS XVI DUC DE BERRY.jpg

    Lire la suite

  • Ephéméride du 15 mai

    Maxime Real del Sarte, sculpteur, fondateur des Camelots du Roi -(décédé le 15 mai 1954)

     

    1685 : Le Doge de Gênes est à Versailles pour « demander pardon » à Louis XIV 

    En 1684, Louis XIV fit bombarder Gênes, dont le Doge, Francesco Maria Imperiali Lercari avait pris parti pour l'Espagne - alors en guerre avec la France - et avait autorisé la construction, pour elle, de quatre galères. Par ailleurs, le Doge avait aussi permis la livraison de diverses fournitures aux pirates barbaresques d'Alger, eux aussi en conflit - mais permanent, celui-là - avec la France.

    Le roi avait, au préalable, suggéré au Doge de ne prendre ni l'une ni l'autre de ces décisions, mais celui-ci passa outre : toute une flotte française appareilla donc de Toulon, et lança 14.000 bombes sur la ville de Gênes. Puis Louis XIV obligea le Doge en personne, accompagné des quatre principaux sénateurs de Gênes, à venir lui présenter sa soumission à Versailles.

    Or, la loi perpétuelle de Gênes interdisait à tout Doge de quitter la ville un seul instant, et destituait d'office tout Doge en exercice absent un seul jour de la ville : il fallut donc aux Génois voter une loi spéciale, autorisant exceptionnellement leur doge à quitter Gênes pour Paris...

    Michel Mourre assure que Louis XIV sut « adoucir les exigences de sa politique par l'urbanité de son accueil ». De son côté, le Doge Imperiali, qui ne manquait pas d'humour, fit cette réponse à ceux qui lui demandaient ce qu'il trouvait de plus remarquable à la Cour de France : « C'est de m'y voir...» 

    15 mai,corse,genes,choiseul,louis xv,sampiero corso,pascal paoli,pierre curie,charles perrault,dio vi salvi regina

    Réparation faite à Louis XIV par le Doge de Gênes, Francesco Maria Imperiali, dans la Grande Galerie du château de Versailles, le 15 mai 1685 - Tableau de C.G. Halle, Musée national du Château de Versailles

    15 mai,corse,genes,choiseul,louis xv,sampiero corso,pascal paoli,pierre curie,charles perrault,dio vi salvi regina

    Lire la suite

  • Ephéméride du 14 mai

    Drakkar, Musée des navires vikings d'Oslo

     

    841 : Début des raids vikings 

    Les Vikings commencent à faire de fréquentes incursions dans la vallée de la Seine : ils ravagent une première fois Rouen et pillent les abbayes de Saint-Ouen et Jumièges.

    On trouve dans ces raids des hommes du nord (les « north men », normands) l'origine directe de l'installation de la dynastie Capétienne. Les Carolingiens, en effet, après les débuts brillants de leur dynastie, se révèleront incapables de protéger les populations contre ces envahisseurs. Et ce sont les Robertiens - ancêtres des Capétiens... - qui, défendant une population abandonnée par ses chefs, trouveront à la longue, dans ce service rendu, la source de leur légitimité. 

    drakkars_1.jpg   

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo « I/III Les invasions normandes »

    Lire la suite

  • Ephéméride du 13 mai

    Le château du Haut-Kœnigsbourg restauré (Inauguré par Guillaume II le 13 mai 1908)

     

    1753 : Naissance de Lazare Carnot 

    Personnage ambigu, personnalité double : s'il est à juste titre mondialement connu pour ses travaux scientifiques, et s'il contribua de toutes ses forces à la création de l'Ecole polytechnique (voir l'éphéméride du 11 mars), il vota aussi sans état d'âme la mort de Louis XVI et organisa directement le génocide vendéen. 

    CARNOT 1.JPG

    Lire la suite

  • Ephéméride du 12 mai

    Parc naturel régional de Corse (Créé le 2 mai 1972) 

     

    1003 : Mort de Sylvestre II, le pape de l'an mil 

    Surnommé « l'érudit », Gerbert d'Aurillac, né en Auvergne, vers 938, fut le premier pape français, et régna sous le nom de Sylvestre II (de 999 à 1003).

    Philosophe et mathématicien, il est l'un des plus grands esprits de son temps, et un acteur scientifique et politique majeur du renouveau de l'Occident médiéval de l'an mil, se distinguant par son érudition notamment dans le domaine scientifique.

    Ecolâtre de Reims, c'est-à-dire Maître des études, il eut un temps Hugues Capet comme élève. Ami de l'archevêque Adalbéron, il prendra comme lui parti pour Hugues Capet, au détriment du dernier descendant des Carolingiens, lors de l'élection houleuse de 987 à Senlis (voir l'éphéméride du 1er juin).

    Ci dessous sa statue à Aurillac, oeuvre de David d'Angers. 

    12 mai,sylvestre ii,gerbert d'aurillac,hugues capet,henri iii,ligue,paris,mermoz,reims,carolingiens,fauré

    Lire la suite

  • Ephéméride du 11 mai

     Le 11 mai 1946 la loi de Dévolution des Biens de Presse attribue l'imprimerie ultra-moderne de L'Action française à l'Humanité 
     
     
    Vers 477 : Célébration de Saint Mamert, premier des trois "Saints de glace"...
     
    Avant Pancrace et Servais, Mamert est le premier des trois "saints de glace", aujourd'hui disparus du calendrier "officiel", et remplacés par Sainte Estelle, Saint Achille et Sainte Rolande. Ces trois saints étaient pendant les trois jours correspondant à la dernière période durant laquelle, au Moyen-Âge, on pensait les dernières gelées possibles.

    Si l'on imaginait, autrefois, que durant ces trois jours de mai le risque de froid et de gelées était particulièrement important, les statistiques météorologiques prouvent que le risque de gelées est avéré durant toute la première quinzaine de mai (et jusqu'à fin mai en montagne ou dans les régions septentrionales) : en mai, on peut en effet observer des descentes d'air froid sur la France, et lorsque celles-ci coïncident avec une période anticyclonique se traduisant par un ciel dégagé, notamment la nuit, les températures nocturnes peuvent très vite chuter et entraîner des gelées (un peu comme au moment de la lune rousse), alors même que les journées sont douces grâce à l'ensoleillement.

    Aujourd'hui, bien que disparu du calendrier, Saint Mamert,  - Evêque de Vienne, dans le Dauphiné, à l'époque des Grandes invasions - est resté célèbre pour avoir institué les trois jours de Rogations, suppliques sous forme de grandes processions publiques, afin de demander la pluie ou la protection des récoltes.

    11 mai,louis xv,maurice de saxe,fontenoy,tournai,chambord,napoléon,feu grégeois,dupré,la bruyère,cernuschi 

     16 avril,buffon,hardouin mansart,versailles,galerie des glaces,orangerie,grand trianon,louvois,invalides,place vendome,ordinateur,jacques perret,vigee lebrun

    Lire la suite

  • Ephéméride du 10 mai

     

    1752 : Jean-Étienne Guettard formule l'hypothèse que les monts d'Auvergne (les Puys) puissent être d'anciens volcans éteints  

    Géologue, minéralogiste, naturaliste, Guettard est né le 22 septembre 1715 (à Étampes) et mort le 6 janvier 1786, à Paris.        

    De Eugène Caustier (dans Les entrailles de la terre) :

    10 mai,louis xv,maupeou,choiseul,fleury,bainville,louis xvi,revolution,1789,parlements« Il n'est personne aujourd'hui qui n'ait entendu parler des volcans d'Auvergne, et cependant leur découverte ne remonte guère à plus d'un siècle. C'est, en effet, en 1751 qu'un membre illustre de l'Académie des Sciences, Guettard, annonça, à la grande surprise du monde savant, qu'il existait au centre de la France des volcans éteints semblables à ceux qui sont en activité en Italie. Jusque-là ces montagnes régulièrement coniques, qui constituent la chaîne des Puys, aux environs de Clermont, et qui se dressent sur le plateau comme de gigantesques taupinières, avaient été considérées comme des amas de scories abandonnées par les métallurgistes de l'Antiquité. Guettard, qui était contemporain de Buffon et qui le premier dressa des cartes géologiques, avait parcouru l'Europe en tous sens. Et c'est au retour d'un voyage en Italie que, passant par Clermont-Ferrand et Volvic, il fut frappé des ressemblances de ces monts d'Auvergne avec le Vésuve. C'est alors qu'il s'écrie : Volvic, Volcani vicus ! » 

    Voici ce qu'écrit Guettard en 1752 :

    10 mai,louis xv,maupeou,choiseul,fleury,bainville,louis xvi,revolution,1789,parlements« Les montagnes d'Auvergne, qui ont été, à ce que je crois, autrefois des volcans... sont celles de Volvic (ci contre) à 2 lieues de Riom, du Puy-de-Dôme proche de Clermont et du Mont d'Or... Ce fut à Moulins que je vis les laves pour la première fois... et étant à Volvic, je reconnus que la montagne n'étoit presque qu'un composé de différentes matières qui sont jetées dans les éruptions des volcans... Le reste de la montagne n'est qu'un amas de pierres ponces, noirâtres ou rougeâtres, entassées les unes sur les autres sans ordre ni liaison... Les bancs de pierre de Volvic suivent l'inclinaison de la montagne.»

    Guettard est également le premier à avoir signalé les schistes ampéliteux de la Ferrière-Béchet; ayant acquis à Montpertuis une terre qui fournissait beaucoup de kaolin, il réussit le premier à fabriquer avec cette matière une porcelaine analogue à celles de la Chine et du Japon; enfin, il est aussi le premier à avoir déterminé - en 1775 - la nature de ces débris fossiles nommés encrines, pierres étoilées, entroques.

    10 mai,louis xv,maupeou,choiseul,fleury,bainville,louis xvi,revolution,1789,parlements

    www.annales.org/archives/x/guettard.html 

    www.chainedespuys.com/ 

     10 mai,louis xv,maupeou,choiseul,fleury,bainville,louis xvi,revolution,1789,parlements

    Lire la suite

  • Ephéméride du 9 mai

    C'est le 9 mai 1950 que le processus d'intégration européenne a été lancé

     

    1769 : Bataille de Ponte-Novu 

    Ainsi nommée car elle s'est déroulée près d'un pont qui franchit le fleuve du Golo, sur la route de Corte à Bastia (ci dessous).

    Elle met aux prises plusieurs dizaines de milliers de combattants. Les Corses laissent sur le terrain 4.324 morts et plus de 6.000 blessés.

    Le gouvernement de l'île est confié par Louis XV au comte Louis de Marbeuf.

    C'est l'aboutissement final du lent processus de rapprochement entre la France et la Corse, initié et symbolisé dès le XVIème siècle par Sampiero Corso, les deux entités luttant contre les mêmes adversaires, espagnols et génois. 

    9 mai,corse,pascal paoli,ponte novo,bonaparte,nungesser et coli,atlantique nord,ceca,robert schumannn,lindbergh,gribeauval

    Des esprits à très courte vue politique continuent, après tant de temps, à véhiculer l'ineptie - de plus inutilement blessante pour les Corses... - selon laquelle Louis XV aurait « acheté » la Corse ! En réalité, les Anglais s'intéressaient de très près à l'Île, comme à Malte ou à Chypre, dont ils s'emparèrent, tout simplement.

    Faire de même avec la Corse ne leur aurait pas déplu : Louis XV, roi de paix en Corse - comme il le fut en Lorraine - trouva un excellent stratagème pour éviter cela, et pour ôter aux Anglais tout prétexte de refuser la réunion de la province à la France, ou, pire, d'intervenir, purement et simplement. Dans les deux cas de la Corse et de la Lorraine, on ne peut que louer l'esprit d'habileté et d'intelligence, qui permet à un roi pacifique d'agrandir pacifiquement le royaume (comme ce fut d'ailleurs le cas avec d'autre rois pour d'autres provinces : si certaines furent - et parfois durement... - réunies par la guerre - Normandie, Alsace, Franche-Comté, Roussillon...- plusieurs autres, et non des moindres (Champagne, Provence ou... Corse !) furent « réunies » par des moyens pacifiques (mariages, héritages, diplomatie). 

    9 mai,corse,pascal paoli,ponte novo,bonaparte,nungesser et coli,atlantique nord,ceca,robert schumannn,lindbergh,gribeauval

    Timbre commémoratif du deuxième centenaire du rattachement de la Corse à la France (voir l'éphéméride du 15 mai)

     9 mai,corse,pascal paoli,ponte novo,bonaparte,nungesser et coli,atlantique nord,ceca,robert schumannn,lindbergh,gribeauval

    Lire la suite