5SaintJoseph0

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

algerie - Page 2

  • Bouteflika, Algérie: quand La Provence apporte de l'eau à notre moulin.....

                 On dirait un fait exprès: le jour même ou nous publiions notre note sur Bouteflika (on vous la remet ici: Voilà que ça le reprend !.....pdf), un hasard heureux a voulu que La Provence consacre un assez long article à la situation économique de l'Algérie.

                Cela se trouve, donc, dans La Provence du jeudi 18 février, en page 26, et c'est signé par le correspondant du journal en Algérie, Hamid AIT OUALI, sous le titre: "Algérie: les mauvais chiffres du patriotisme économique"......

                Le correspondant de La Provence est-il un lecteur de lafautearousseau ? Malgré notre optimisme à tout crin, il ne faut quand même pas rêver... Pourtant, constatons que, sur le fond, Hamid AIT OUALI nous donne raison.....

    Lire la suite

  • Voilà que ça le reprend ! Bouteflika "remet ça", et veut "criminaliser" l'action de la France en Algérie.....

                Le procédé est courant, et bien connu: dans toutes les dictatures et tyrannies -et l'Algérie en est une...- dès qu'il y a trop de problèmes à l'intérieur, créés par la corruption, la gabegie, l'incompétence... des dirigeants, on distraie l'opinion publique en agitant des chiffons rouges. La ficelle est très, très grosse, mais, bon... C'est ce qui se passe avec Bouteflika, qui nous refait donc, pour la énième fois, le coup de la demande d'excuses pour la colonisation....

                Mérite-t-il la palme de l'ignorance ou celle de la mauvaise foi ? Et pourquoi pas les deux ? Lui qui n'est pas gêné de venir se faire soigner chez nous, mais qui ne ne recule devant aucune outrance verbale, devant aucune contre-vérité historique pour nourrir son propos haineux, et -au sens propre du terme- ab-errant (du latin "ab", loin de, et "errare", divaguer: se dit de celui ou celle, ou du propos, qui divague loin de la raison, du bon sens...).

    ALDO BOUTEF.JPG
    croqué par Aldo

    Lire la suite

  • Tensions et contradictions des mondes islamiques.....

                   Trois nouvelles en provenance des mondes musulmans se sont télescopées, en ce début du mois d'octobre. Il n'est pas inutile de les rapprocher, malgré leur manque total de rapport entre elles à priori, car elles sont autant de signaux forts -et contradictoire- concernant la nébuleuse islamique. Et on va voir qu'on peut en tirer une leçon....

                   La première vient d'Algérie. Les deux autres viennent d'Egypte et de Jordanie.....

    Lire la suite

  • Le Bouteflika nouveau est arrivé ?....

                Hélas, non, mais il n'est pas interdit de rêver.....Bouteflicademandepardon.(jpp)pps.pps

  • Francis Jeanson, l'homme des mauvais combats...

                Francis Jeanson est mort. Si nous jugeons utile de parler de lui quelques instants -histoire, comme on dit, de marquer le coup, tout de même...- on ne va pas remuer un passé de toutes façons aboli, exhumer des horreurs anciennes ni rappeler à la surface des laideurs qu'il vaut mieux, maintenant, laisser recouvrir par "le sombre oubli" du temps.

                Et on ne va donc pas reprendre à notre compte, ici, des insultes ou des injures (les accusations de "traître"...) que d'autres ont ressorties sur lui, ici et là, à l'occasion de sa mort.

                Les lecteurs de ce blog savent que, de toutes façons, ce n'est pas le style de la maison. Nous disons ce que nous avons à dire, parfois fermement, parfois avec un peu d'ironie (du moins, on essaie...), mais sans jamais nous rabaisser à un niveau qui n'est pas celui du combat politique que nous essayons de mener au quotidien.

    FRANCIS JEANSON.jpg

    Lire la suite

  • Une drôle d'initiative d'Alger.....

                L'Algérie, jusqu'à présent, ne s'était guère interéssé aux algériens habitant en Europe. Les choses vont-elles changer ? Du 22 au 31 juillet, Alger organise une Université d'été, dans le but de profiter de l'expérience d'une cinquantaine d'algériens "ayant réussi en Europe".

                Et cela, dans le but de "multiplier des passerelles" entre Europe et Algérie. Il est demandé à ces algériens de se faire les "promoteurs d'un autre regard porté sur l'Algérie", mais aussi de représenter les intérêts algériens dans les pays dans lesquels ils vivent.

    Lire la suite

  • la démocratie idéologique, c'est l'absurde et c’est l’art du mensonge

                Nous publions ci-dessous, in extenso, pour que tous nos visiteurs puissent les lire, deux commentaires d’Antiquus, excellents, comme ils le sont très souvent, parce que, sur chacun des deux sujets traités, ils nous ramènent à l’essentiel qui est bien notre critique de la démocratie idéologique.

     

                Même si le second commentaire conteste l’actualité de notre première réaction dans l’affaire de Tibehirine, nous ne pouvons qu’être d’accord avec l’analyse qu’il en donne et, naturellement, avec sa conclusion.

     

                Que ce soit en matière d’art, ou en matière de politique étrangère, la démocratie idéologique est bien le règne de l’absurde et du mensonge, qui, l’un et l’autre, détruisent notre nation et, par delà, notre civilisation.

     

                Voici donc ces deux commentaires :

    Lire la suite

  • Tibehirine : Des Hommes pour l'eternité...

    tibehirine.jpg
                Il y a deux choses, ou deux aspects, ou deux façons de voir les choses, dans l'affaire Tibehirine, et les révélations du général Buchwalter.
     
     
     
                Il y a bien sûr la bassesse de certains comportements humains, exclusivement politiques, tout entier tournés vers les choses les plus vulgaires d'ici-bas, la soif du pouvoir pour lui-même, les réalités les plus matérielles et strictement temporelles.  Les moines de de Tibehirine servaient d’abord Jésus, dont ils suivaient l’enseignement : "Mon Royaume n'est pas de ce monde". 
     
                Nous en (re)parlerons certainement, forcément, mais plus tard.
      
                Car, avant tout, au-delà et au-dessus de toute considération politique et humaine, il y a la beauté et la force de ces sept vies de toutes façons, et quelles que soient les apparences terrestres, et quelles que soient les conditions pratiques de leur lâche assassinat, données, offertes à Dieu dès le départ, et une fois pour toutes.
     
     
                Là est l'essentiel, qui transcende tout le reste. Auprès de quoi tout le reste est -finalement...- dérisoire....
     
                Pour ce reste, donc, que les historiens fassent leur travail, que l'on finisse par savoir la vérité. Mais la chose première et fondamentale, c'est que -comme ces enfants dont parle Malherbe dans son poème- "ce furent de beaux lys" qui "s"en allèrent fleurir au printemps éternel". Certes, enfants, ils ne l'étaient plus, puisqu'aussi bien, pour concevoir, accepter et offrir ce sacrifice de leur personne auquel ils consentirent, il faut bien être, et pleinement, adulte. Mais, s'ils n'étaient plus des enfants, ils avaient conservé cet esprit d'enfance dont parle si bien Bernanos.
     
     
                 Alors, avant que l'on ne descende, ou redescende dans l'arène des fureurs du monde; avant que l'on ne remue les cendres malodorantes des laideurs humaines, que l'on aille à l'essentiel, et que l'on commence par le commencement. Que l'on honore, que l'on respecte et que l'on pose à sa juste place -la première...- le bel engagement et le beau sacrifice des sept de Tibehirine :
     
    • Dom Christian de Chergé, prieur de la communauté depuis 1984, 59 ans, moine depuis 1969, en Algérie depuis 1971.
    • Frère Luc Dochier, 82 ans, moine depuis 1941, en Algérie depuis 1947.
    • Père Christophe Lebreton, 45 ans, moine depuis 1974, en Algérie depuis 1987.
    • Frère Michel Fleury, 52 ans, moine depuis 1981, en Algérie depuis 1985.
    • Père Bruno Lemarchand, 66 ans, moine depuis 1981, en Algérie et au Maroc depuis 1990.
    • Père Célestin Ringeard, 62 ans, moine depuis 1983, en Algérie depuis 1987.
    • Frère Paul Favre-Miville, 57 ans, moine depuis 1984, en Algérie depuis 1989.
    TIBEHIRINE 1.jpg 

  • Le Comte de Paris promu Chevalier de la Légion d'Honneur, à titre militaire...

    COMTE DE PARIS.jpg

                Nous vous l'annoncions dans notre reportage feuilleton consacré au mariage du prince Jean et de Philoména: le Comte de Paris, Chef de la Maison de France, devait recevoir, le 18 mai 2009, la Légion d’Honneur, à titre militaire, des mains du Président Nicolas Sarkozy.

    Lire la suite

  • Un converti hargneux, ou l'ardeur des néophytes...

              Jean-François Bastin, un Belge de 65 ans, coiffé d'un turban à carreaux et la barbe teinte au henné, s'appelle aujourd'hui Abdullah Abu Abdulaziz Bastin. Converti à l'islam, il a fondé en 2004 le Parti des jeunes musulmans.

               Abdullah ne serre pas la main des femmes. «C'est tromper Allah", lâche-t-il. C'est aussi tromper celle à qui l'on donne la main, en lui faisant croire que vous êtes égaux...." Charmant ! et révélateur...

    Lire la suite

  • La Fontaine et La Rochefoucauld revus et actualisés...

              Selon que vous serez en terre d'Islam ou en terre de chrétienté.....

    Lire la suite

  • Attitude minable d'un type minable...

              On hésite entre les mots: choquant ? écoeurant ? scandaleux ? lamentable ? ou tout cela à la fois....!

              Mis en examen pour violence sur son ex compagne, Cheb Mami "n'a plus confiance en la justice française". C'est pourquoi il a quitté la France, en violation du contrôle judiciaire auquel il était soumis; il veut être jugé en Algérie !

              En somme, ce monsieur aux moeurs violentes fait comme beaucoup d'autres: il vient chez nous, profiter au maximum de notre pays pour faire du fric et, dès qu'il a un problème à cause de son comportement, il bave sur nous et nous insulte. Car c'est une insulte que de dire "J'ai confiance en la justice de mon pays" en parlant de l'Algérie, alors qu'il vient de dire qu'il n'a pas confiance en celle de la France.

              Qu'il soit logique, alors, et qu'il reste vivre là bas; qu'il abandonne sa nationalité française (puisqu'il a la double nationalité), à moins que nous ne la lui retirions, ce que devrait faire tout gouvernement ayant un minimum de dignité....

             "Quousque tandem....!" s'écriait Cicéron, à propos des intrigues de Catilina: nous pouvons reprendre l'expression et l'exaspération: jusques à quand la France sera-t-elle salie et injuriée par des individus de cette espèce ?...

    ciceron quousque.jpg