UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LAFAUTEAROUSSEAU - Page 5

  • Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

    Les escrolos démolissent sans relâche le nucléaire français depuis des années, alors qu'il est l'un de nos pôles d'excellence et nous assure une réelle indépendance nationale énergétique, que le monde entier nous envie. Ils ont réussi à arracher à un gouvernement faible la fermeture de Fessenheim, et maintenant c'est Barbara Pompili (Ministère de la Transition écologique) qui va prendre un décret pour utiliser "à plein" nos deux dernières centrales à charbon, les autorisant à "produire" 1000 heures, au lieu des 700 prévues, donc... à polluer !

    (extrait vidéo 3'51)

    https://twitter.com/MLP_officiel/status/1479151536806801411?s=20

    (Dans cet extrait vidéo, "on" désinforme quelque peu; écoutez donc le spécialiste, dans l'extrait vidéo sui suit : il parle vrai et rétablit la vérité...)

    Lire la suite

  • Rire ou sourire un peu...

    1AA.jpg

    Et...
    • Le changement climatique, c'est la faute des non vaccinés...
    • La perte d'Alsthom, c'est la faute des non vaccinés...
    • La hausse des prix du carburant et de l'électricité, c'est la faute des non vaccinés...
    Quand on veut cacher sa médiocrité, il faut toujours désigner un bouc émissaire.
  • Éphéméride du 9 janvier

    Clémence Poésy dans le film de Philippe Ramos, "Jeanne captive"
     
     
     

     

    1431 : Début du procès de Jeanne d'Arc  

    jeanne d'arc proces.jpg
    Contrairement à la version fantaisiste de Luc Besson, Le Procès de Jeanne d'Arc (capture d'image ci dessus) de Bresson - de 1962 -est une évocation quasi documentaire.
    Dans un style épuré, le réalisateur fait la part belle aux dialogues, aux réquisitoires et à la défense de Jeanne d'Arc.
    Un superbe film, sans doute le plus complet sur le procès. 
     

    9 janvier,jeanne d'arc,simon vouet,napoleon iii,bismarck,sadowa,solferino,cinq colonnes a la une,galerie du bord de l'eau

     

    Lire la suite

  • Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

    L'absurdité, l'inutilité, le danger du bilinguisme sur la nouvelle Carte "nationale" d'identité : l'Académie française va porter l'affaire devant le Conseil d'État : Hélène Carrère d'Encausse pourrait bien (en tout cas, nous le souhaitons) avoir gain de cause...

    Dans Le Figaro :

    "Dès son entrée en vigueur le 2 août dernier, les Académiciens se sont opposés à son caractère bilingue excessif. Ils viennent de faire appel au premier ministre et menacent de saisir le Conseil d'État.

    C'est une démarche inédite : pour la première fois en quelque cinq siècles d'existence, l'Académie française se prévaut de son statut de personne morale pour saisir les autorités politiques et administratives du pays. L'objet de son courroux : la carte nationale d'identité (CNI) bilingue, dont les premiers exemplaires sont en circulation depuis le mois d'août. «Longtemps, l'Académie a réagi par des déclarations et des communiqués qui étaient écoutés. Aujourd'hui toutes les paroles se valent, explique au Figaro, Hélène Carrère d'Encausse, son secrétaire perpétuel. Une autre forme d'intervention s'imposait».

    Munie d'une puce électronique et d'un QR Code, la carte d'identité version 2021 est rédigée en français, mais aussi en anglais. Le titre «Carte d'identité» ainsi que les intitulés «nom», «prénoms», «sexe», «date de naissance», «lieu de naissance», «nom d'usage», «numéro du document», «taille», «date de délivrance» sont écrits dans les deux langues.

    «Une absurdité» pour les Académiciens…"

    1A.jpg

    Rappelons que l'article 2 de la Constitution commence par "La langue de la République est le français" : amusant de voir la contradiction des gens qui nous gouvernent - si mal - avec leurs prétendus principes, qu'ils méconnaissent ou bafouent allègrement !...

    Lire la suite

  • Un nouveau numéro de « Royaliste » (numéro 1225, daté du 3 janvier 2022) est paru...

     

    1A.jpg

    AU SOMMAIRE
     
    Page 1 – Cible : signatures
    Page 2 - Gauche : le bal des zombies. – Sur le mur de Jean Chouan.
    Page 3 – Hommage à Laurent Bouvet. – L’Echo du net.
    Page 4 – Le libéralisme selon Amazon. – La quinzaine sociale.
    Page 5 – Les nouvelles stars de l’extrême droite.
    Page 6 – Allemagne : changement dans la continuité et réciproquement. – Voix étrangères. – Les Faits majeurs.
    Pages 7 – Entre Nil et Mer rouge.
    Pages 8 et 9 – Synthèse : l’avenir de la Nouvelle Calédonie (II).
    Page 10 –La tyrannie du mérite.– Dans les revues.
    Page 11 – René Girard, perturbateur bienfaisant.
    Page 12 – Théologie et politique.
    Page 13 – Série Dopesick. – Cinéma : La main de Dieu.
    Page 14 – Élisabeth II, chef du Commonwealth.
    Page 15 – Le mouvement royaliste.
    Page 16 – Editorial : Élites vendues, élites à vendre.
     
    Pour acheter ce numéro
    Pour nous soutenir et “s'abonner” :
  • Éphéméride du 8 janvier

     1934 : suicide de Stavisky (La Une de L'Action française du 7 janvier)

     

     

     

     

    Vers 290 : Martyre de Saint Lucien  

     

    L’un des premiers apôtres du Beauvaisis, Saint Lucien et ses compagnons, Maximien et Julien, furent martyrisés près de Beauvais, sur l’ordre de Julien, gouverneur de la Gaule (il fut décapité).

    D’origine romaine, et d'abord prêtre à Rome, il vint évangéliser le Beauvaisis, dont il fut peut-être le premier évêque, probablement en compagnie de saint Denis de Paris et de saint Quentin. 

    8 janvier,philibert delorme,diane de poitiers,chenonceau,catherine de medicis,verlaine,stavisky,vincennes,tuileries

    Le martyre de Saint Lucien,  par Vincent de Beauvais (1190 ?-1264 ?) :  en haut, à gauche, Saint Lucien prêchant; en bas, sa décapitation; un peu plus haut, à l'extrême-droite, Saint Lucien - comme Saint Denis... - portant sa tête.

     

    https://nominis.cef.fr/contenus/saint/392/Saint-Lucien-de-Beauvais.html 

     

    8 janvier,philibert delorme,diane de poitiers,chenonceau,catherine de medicis,verlaine,stavisky,vincennes,tuileries

     

    Lire la suite

  • Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

    La charge furieuse mais si juste et si pertinente de Kévin Bossuet contre ces boomers, anciens soixante-huitards, d'un égoïsme féroce, qui forment le noyau dur de l'électorat de Macron...

    (extrait vidéo 0'52)

    https://twitter.com/kevinbossuet/status/1478784263076126727?s=20

    Lire la suite

  • Demain, ne manquez pas notre Éphéméride du jour...

    lfar flamme.jpg

     

     

    En plus de tout le reste (François Villon, Philibert Delorme, Paul Verlaine...) : le suicide de Stavisky, et les origines du 6 février 1934...

    lafautearousseau

  • Éphéméride du 7 Janvier

    1499 : Signature du contrat de mariage entre Louis XII et Anne de Bretagne

     

     

     

    807 : Mort de Widukind...

     

    Pour parler de Widukind, héros germanique, dans des Éphémérides consacrées à l'Histoire de France, il faut commencer par parler de... Charlemagne !

    Jacques Bainville a bien expliqué l'idée maîtresse qui guida la politique et toutes les actions de Carolus Magnus, et pourquoi les Allemands qui le revendiquent comme l'un de "leurs" empereurs, voire le premier, commettent "un énorme contre-sens" (Histoire de France, chapitre III, Grandeur et décadence des Carolingiens) :

    Lire la suite

  • Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

    Certains (et même des médecins ! mais, qu'ont-ils fait du Serment d'Hippocrate !...) osent proférer cette monstruosité : l'on ne devrait plus soigner les malades du Covid qui ne se seraient pas fait vacciner, parce qu'ils encombrent les "réas" et mettraient en danger la vie des autres (?). En plus d'être une ignominie, cette proposition est, bien pire que cela, une débilité, tout simplement...

    Parlant de l'assassinat par Napoléon du duc d'Enghien, Talleyrand eut ce mot "C'est pire qu'un crime : c'est une faute !...". On est exactement dans ce même type de jugement avec la proposition (?) insensée de ces malheureux, dont l'esprit est manifestement en mauvais état : leur monstrueuse affirmation est pire qu'odieuse, elle est idiote !

    Car, si l'on pousse ce type de "raisonnement" (?) a ses extrêmes limites, où fixe-t-on, où arrête-t-on le curseur des gens que l'on doit, ou pas soigner ? Et cela au simple motif qu'ils mettraient la vie des autres en danger ou encombreraient les "réas" ? Il serait trop facile, et surtout beaucoup, mais vraiment beaucoup trop long de dresser la liste des personnes qu'il faudrait, alors, arrêter de soigner, puisqu' "ils ont choisi" et que, d'une façon - certes très différente de ce qui se passe avec le Covid mais bien réelle pourtant... - ils ont aussi mis la vie d'autres personnes en danger : les accidentés de la route (parce qu'il ont roulé trop vite, pris le volant après avoir bu ou consommé des produits stupéfiants...); les fumeurs, dont beaucoup finissent par avoir un cancer et qui imposent au voisinage, en cadeau (!), le "tabagisme passif"; les sportifs, qui sont allés trop loin en mer, ou en montagne, ou sur leur moto, ou ont fait du hors piste au ski ou pratiquent des "sports de l'extrême" et qui, du coup...

    Oui, Talleyrand a raison : il y a des actes (lui parlait de l'assassinat du duc d'Enghien) et des propos (ceux qui disent aujourd'hui qu'on ne devrait plus soigner les non-vaccinés) dont il vaudrait beaucoup mieux s'abstenir...

    Lire la suite

  • Charles Gave s'entretient avec Marc Rousset, à l'invitation de l'Institut des Libertés...

    Marc Rousset est diplômé de l'École des hautes études commerciales de Paris (1965), docteur ès sciences économiques (1969), titulaire du master of business administration de l'université Columbia (1971) et titulaire du Advanced Management Program de la Harvard Business School.

    Pour Marc Rousset, il faut bâtir une Europe des Nations avec la Russie "pour une raison très simple" : "On n’a aucune raison de considérer la Russie comme l’ennemi", explique-t-il. "La Russie est considérée comme un ennemi par l’OTAN, par les États-Unis qui ont besoin de justifier l’OTAN", mais, "lorsqu’on raisonne cinq minutes, l’Europe ne va pas de Washington à Bruxelles, mais va de Brest à Vladivostok... De l'Atlantique à la Sibérie. Parce que justement, c’est un enjeu super important", explique-t-il. "Vous pouvez mettre les États-Unis dans la Sibérie, et ce grand espace, c’est le Far-East des européens".

    1A.jpg

    440 pages, 26,90 euros

  • SOLIDARITÉ KOSOVO !... : APRÈS LES DERNIÈRES DISTRIBUTIONS, LES VOLONTAIRES DU CONVOI DE NOËL SONT RENTRÉS EN FRANCE

    lfar sk.jpg

    Site officiel : Solidarité Kosovo

    lafautearousseau "aime" et vous invite à "aimer" la page facebook Solidarité Kosovo :

    https://www.facebook.com/solidarite.kosovo/

    Lire la suite