UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LAFAUTEAROUSSEAU - Page 4

  • Ephéméride du 10 décembre

    2016 : Inauguration de Lascaux 4 

     

    1710 : Victoire décisive de Louis-Joseph de Bourbon, duc de Vendôme, à Villaviciosa  

    10 décembre,villaviciosa,vendôme,guerre de succession d'espagne,prix nobel,cesar franck,panis angelicusL'arrière-petit fils d'Henri IV, brillant général qui s'est acquis dans l'Histoire le nom flatteur de « grand Vendôme », avait été envoyé en Espagne par Louis XIV, à la demande expresse de Philippe V, pour redresser une situation qui pouvait sembler à maints égards désespérée : la brillante victoire qu'il remporta à Villaviciosa sur les troupes anglaises du général Stanhope fut décisive, en ce sens qu'elle marqua, enfin, le tournant de cette interminable Guerre de Succession d'Espagne, qui laissait toute l'Europe épuisée.

    L'année précédente, à Malplaquet, bien que vaincue, l'armée française avait infligé de telles pertes aux anglos-prussiens que ceux-ci avaient dû renoncer à envahir la France. (Illustration : Le grand Vendôme, par Jean-Gilbert Murat, vainqueur à Villaviciosa

    Danq quelques mois, le Maréchal de Villars remportera la victoire de Denain...

    On l'a vu, c'est Philippe V lui-même qui avait sollicité de son grand-père la présence, à ses côtés, du grand général : le duc d'Anjou, devenu roi d'Espagne, avait alors vingt-sept ans, et il était de robuste constitution; mais, le soir de la bataille, après être resté si longtemps à cheval, il était épuisé : on jeta un manteau sur la neige durcie et il s’y endormit. 

    Vendôme fit apporter les 54 drapeaux et les 14 étendards pris aux anglais, hollandais, palatins et catalans. Il en couvrit le dormeur et en pavoisa sa tente. Le lendemain, à l’aube, il dit au roi : « Votre majesté a dormi dans le plus beau lit où jamais roi ait couché ! »

    Don Pedro de Veca alla porter à Marly la nouvelle de cette victoire, qui assurait définitivement la possession du trône d’Espagne à la maison de Bourbon. Louis XIV était à table : « Pour ce surprenant changement dans les affaires d’Espagne, dit-il, il n’a fallu qu’un homme de plus, mais cet homme était Vendôme... » 

     

    Jacques Bainville a montré le bien-fondé de cette Guerre de Succession d'Espagne, la dernière du règne, aussi longue et aussi épuisante qu'elle ait été : dans notre album Maîtres et témoins (II) : Jacques Bainville, voir la photo « Un Bourbon sur le trône d'Espagne : le « bon choix ».

     

    2 décembre,pierre puget,le bernin,toulon,louis xiv,fouquet,versailles,milon de crotone,louvre,cour puget,louis le grand,napoleon,louis xvi

    Lire la suite

  • CONDAMNE, MELENCHON S'ESTIME "DECORE POUR REBELLION " : FAUX ! LE VRAI REBELLE, LE VRAI DECORE, C'EST MAURRAS !

    "Je porte ma condamnation pour rébellion comme une décoration", déclare Mélenchon, qui a oscillé entre le pitre et l'énergumène dans cette grotesque affaire qui lui a valu ses trois mois de prison (à peine). Et avec sursis, encore !

    Et il se prétendrait "décoré" ? Il se croirait "rebelle" ?

    Allons donc !

    Lire la suite

  • A lire demain sur lafautearousseau : la chronique économique de Marc Rousset...

     

    79596415_2498543417136129_6403805158983073792_n.jpg

     

    Economie : Propos lénifiants et réalités catastrophiques, par Marc Rousset

  • Bayrou, le proverbe africain et... Jacques Bainville !

    C'est Bayrou qui a rendu possible l'élection de Macron, en se ralliant à lui dès avant le premier tour de la Présidentielle.

    Comme récompense, il fut fait Garde des Sceaux, et eut deux ministres Modem avec lui (Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard) : leur mot d'ordre était "moraliser la vie publique", "plus d'ancien monde et ses turpitudes, vive le nouveau, tout propre, tout beau".

    Lire la suite

  • La France va-t-elle continuer à faire tuer ses soldats pour défendre des pays dans lesquels ils sont insultés? par Bernard Lugan

    Déjà, il y a une semaine, le 1er décembre, Bernard Lugan nous entretenait de Poutine et du retour de la Russie en Afrique (lien : http://bernardlugan.blogspot.com/2019/12/lafrique-reelle-n120-decembre-2019.html ); sur son Blog, il est revenu, hier 8 décembre, sur le sujet pour l'approfondir encore...

     

    Au Sahel, alors que des soldats français tombent pour la défense de pays menacés par le jihadisme, des manifestations désormais quasi quotidiennes accusent la France de « néocolonialisme » et exigent le départ de l’armée française… Une telle indécence a conduit le président Macron à « convier » les chefs des cinq Etats du G5 Sahel à une réunion d’ « éclaircissement » qui se tiendra 16 décembre à Pau, base du 5e Régiment d’Hélicoptères de Combat, unité qui vient de subir de lourdes pertes au Mali.

    Lire la suite

  • Quel est l’ennemi de l’OTAN ? (1) par Christian Vanneste

    En politique, la désignation de l’ennemi est primordiale. C’est ce que le Président de la République avait heureusement rappelé au Secrétaire Général de l’Otan lors de sa visite à Paris. L’humanisme des démocraties décadentes répugne cependant à cette désignation même quand il ne manque pas de se désigner lui-même, comme l’islamisme le fait avec insistance. Le président de la république, lui-même, n’est pas très clair à ce sujet. Il se veut l’incarnation du progressisme et pointe les régimes autoritaires conservateurs comme étant les adversaires ou au moins les obstacles. Sans doute pourrait-on lui accorder que si les pays conservateurs sont pour lui des adversaires politiques, l’ennemi militaire est objectivement le terrorisme, et comme il l’a précisé dans sa conférence avec Trump, le terrorisme islamique. Mais cette réponse est pour le moins insuffisante.

    Lire la suite

  • SACR TV : Pour une Monarchie sociale et corporative


    La Monarchie ne peut vivre sans les libertés corporatives, comme les libertés régionales, provinciales et familiales. Elle ne se maintient qu’à la condition de les protéger, de même que la république ne subsiste qu’à la condition de les étouffer, car le principe qui est à la base de la république, c’est l’élection ; à la base de la Monarchie française, il y a l’hérédité. Parce que le pouvoir républicain est électif, son existence est à la merci d’un scrutin. Pour durer, il s’arrange de manière à ce que le scrutin lui soit toujours favorable, en faisant de l’individu son débiteur.

    Lire la suite

  • Sur CNews, Charlotte d'Ornellas : "Je suis française, pas républicaine...". Nous sommes bien d'accord...

     Charlotte d'Ornellas rappelle que la France n'est pas la République, et que les "valeurs" (!) républicaines sont une construction parfaitement abstraite qui se croit être attachée à un type de gouvernance.

    Quid des "valeurs" de la République islamique ou de la République populaire de Chine  ?

  • Sur CNews, Eric Zemmour : "On conditionne les gens à consommer, ça suffit"


  • Sur Sud Radio avec André Bercoff, Agnès Naudin, capitaine de police


     

    Agnès Naudin, capitaine de police, et auteur du livre "Affaires d'ados - Porno, abus, sexualité" aux éditions du Cherche-Midi, est l'invité d'André Bercoff sur Sud Radio.

  • Municipales de mars à Martigues : les listes en présence à Martigues (pour l'instant...)

    C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

    Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

    Aujourd'hui : Une pause dans notre découverte du Mur des Fastes, pour parler un peu des prochaines élections municipales...

    Lire la suite

  • Une sélection d'articles de qualité : La Semaine de Magistro...

    Dans la sélection suivante, la Rédaction a particulièrement apprécié :

    • Chantal DELSOL, Membre de l'Institut : Paralysie du pays : guérirons-nous un jour du mal français ?

    Lire la suite

  • Notre raison d'être ! Les royalistes n'auront de poids qu'à raison de leur compétence politique

     

     

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite