Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arles

  • Ephéméride du 1er août

    Georges Charpak, Prix Nobel de Physique 1992, né le 1er août 1924 

     

    10 avant Jésus-Christ : Naissance du futur empereur Claude 

     

    à Lyon, Tiberius Claudius Drusus succcédera à Caligula en 41, devenant le quatrième empereur romain, alors qu'il avait plus de cinquante ans. Il est le premier empereur né hors d'Italie : 

     

     http://mythologica.fr/rome/bio/claude.htm

     

    claude.jpg

    Lire la suite

  • Ephéméride du 30 Juillet

    La ville d'Arles de nos jours

     

    1178 : Frédéric 1er Barberousse est couronné en Arles Empereur du Saint Empire Romain Germanique  

     

    La cérémonie est présidée par l'archevêque d'Arles, Raimon de Bollène.

    A cette époque, la Provence ne faisait pas encore partie du Royaume de France, mais était une province du Saint Empire, lequel avait le Rhône pour frontière. Et la ville d'Arles jouissait d'un prestige certain : favorisée par Jules César, puis par Constantin le Grand, elle accueillit plusieurs Conciles, dont celui qui, en présence de l'Empereur Constantin lui-même, condamna le Donatisme.

    A partir de la chute de l'Empire romain, l'histoire de la région fut marquée par les diverses invasions (wisigoths, ostrogoths, sarrasins...), puis l'intégration à l'Empire de Charlemagne et, à la dislocation de celui-ci, une certaine indépendance, plus ou moins maintenue, jusqu'à l'absorption, en 1032, dans le Saint Empire. 

    En 1365, le 4 juin, un autre empereur germanique, Charles IV, se fera couronner comme son prédécesseur Frédéric Barberousse, roi d'Arles, à la cathédrale Saint-Trophime...

    arles,saint empire,barberousse,mistral,coupo santo,balaguer,éelibrigeEn ce temps-là, les bateliers qui descendaient le Rhône ne disaient pas "à droite/à gauche", ni "babord/tribord" mais, s'ils voulaient aller à droite, "Reiaume" (parce qu'il fallait aller du côté du Royaume de France); ou, s'ils voulaient aller à gauche, "Empèri" (parce qu'il fallait aller du côté du Saint Empire : on trouve là l'origine du nom du Château de l'Empèri, à Salon (ci contre)...

    Il faudra attendre plusieurs siècles pour que la France atteigne sa "frontière naturelle" du côté des Alpes. La première réunion fut celle du Dauphiné, en 1349, réunion à partir de laquelle l'héritier du royaume devait porter le titre de "Dauphin".

    Il faudra attendre Louis XI, en 1481, pour que la Provence devienne française à son tour.

    Enfin, il faudra attendre Napoléon III et les plébiscites de 1860 pour que Nice - détachée de la Provence en 1388 - et la Savoie (le Val d'Aoste ayant été malencontreusement "oublié" par les négociateurs français...) intègrent à leur tour la communauté nationale... 

    SAINT EMPIRE VERS L'AN MIL.JPG

    arles,saint empire,barberousse,mistral,coupo santo,balaguer,éelibrige

    Lire la suite

  • Ephéméride du 17 mai

    La Patrouille de France - qui reçoit son nom le 17 mai 1953

     

    1642 : Fondation de Montréal

        

    Une cinquantaine de Français débarquent en Nouvelle-France (Québec) pour créer une communauté catholique. Emmenés par Paul Chomedey de Maisonneuve, ils fondent le village de Ville-Marie de Montréal, sur une île située à 1 500 kilomètres à l'intérieur des terres, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Prairies.

    En 1535, l'explorateur Jacques Cartier l'avait baptisé "Mons realis" ("mont royal" en latin). Elle est aujourd'hui la deuxième ville francophone du monde, après Paris.

     

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo "Rêves d'Empire : aux Amériques (I/III)" et les deux suivantes

     

    montreal.jpg
     
     
    17 mai,montreal,québec,canada,patrouille de france,cartier,talleyrand,louis xvi,louis xviii,charles x,napoleon,revolution,1814,mistral,arles,festo vierginenco
     

    Lire la suite

  • Patrimoine : le Rhône livre encore des trésors exeptionnels.....

           La réunion de rentrée de la Fédération Royaliste Provençale s'y tiendra, le samedi 24 septembre prochain : le triangle d'or Arles / Les Baux / Montmajour réunit et concentre en effet toutes nos Racines majeures : les Celtes, les Grecques, les Romaines, les Chrétiennes, les Provençales....

           Or, voici que la ville d'Arles, déjà si riche, continue de remonter des trésors du fleuve qui la longe.

           Après le buste de César, récemment, voici qu'une galère romaine dans un état de conservation exceptionnel vient d'être remontée, et ramenée au jour après plus de deux mille ans passés sous l'eau. Son état de conservation en fait le bateau de l'Antiquité le mieux conservé au monde...

            LA PROVENCE ARLES RHONE 1.jpg

            LA PROVENCE ARLES RHONE 2.jpg

            LA PROVENCE ARLES RHONE 3.jpg

            "Arles va exposer le seul bateau romain complet", peut ainsi titrer Le Midi libre :

            http://www.midilibre.fr/2011/06/04/arles-va-exposer-le-seul-bateau-romain-complet,329987.php  

                  

    arles bateau romain complet.jpg

     

           Reconstitution par image de synthèse....

  • Patrimoine, Racines, Traditions : Balade en France

                    Tout à fait inattendu ! Un jardin d'aujourd'hui, tout neuf, qui nous vient directement... des Romains !

                 Explication(s).....

                 C'est La Provence - du samedi 18 septembre - qui nous explique que le Musée d'Arles antique (où se trouve notamment le magnifique buste de César récemment trouvé dans le Rhône) vient de s'offrir le jardin idéal imaginé, il y a vingt siècles, par Pline le Jeune (1). 

                 Lequel l'avait si bien décrit qu'il a suffi - si l'on peut dire... - de suivre ses plans, ses conseils, ses directives.... : et voilà le résultat : pas mal non ? 

                 Astérix dut-il s'en retourner dans sa tombe, il nous pardonnera - pour une fois... - cette petite entorse à son célébrissime "delirant, isti romani" (pour les non latinistes : ils sont fous ces romains !... ); sans rancune, et merci, Pline !

                 pline jardin.jpg

    (1) : neveu de Pline l'Ancien, c'est lui - Pline le Jeune - qui a si bien décrit l'éruption du Vésuve, avec une telle précison et une telle rigueur scientifique, que l'on appelle depuis "éruption plinienne" les éruptions volcaniques....

           http://www.arleswebtv.fr/spip.php?article292

  • Patrimoine: les découvertes exceptionnelles continuent dans le Rhône....

     

    img031.jpg

     La Provence, jeudi 20 août 2009

                                                              http://www.arles-antique.cg13.fr/mapa_cg13/root/index.htm

     

                Les lecteurs réguliers -et attentifs- de ce Blog savent dans quel esprit nous nous penchons régulièrement sur nos Racines et notre Patrimoine, et pourquoi cette information -et toutes les autres qui les concernent...- sont pour nous aux antipodes de l'anodin: c'est parce que le Patrimoine est, pour nous, la visibilté de notre Être profond.....

               Rappelons qu'il y a quelques jours, nous présentions ici-même le blog de Benoît de Sagazan ( http://patrimoine.blog.pelerin.info/ ), dans lequel se trouve cette sorte de manifeste en ce qui concerne nos Racines, notre Patrimoine, qui exprime bien cette même idée, et auquel il nous semble que l'on ne peut qu'adhérer:

                "...Loin de tout esprit nostalgique, les enjeux du patrimoine me paraissent effectivement capitaux tant ils engagent notre avenir : le tissage d’un véritable lien social entre personnes d’âges et de conditions différentes ; la prise en compte de réalités économiques importantes pour notre développement collectif ; l’enjeu politique, au sens noble du terme, que peut porter une Nation réconciliée avec ses racines et son histoire, au sein d’une Europe qui reste à construire : la transmission d’une culture (faite d’art, de savoir-faire et de spiritualités) capable de nous rendre responsables d’un monde durable, en perpétuelle évolution.

                 Vous l’avez sans doute compris, c’est d’un patrimoine en pleine vie dont je désire surtout vous parler, d’un patrimoine qui a encore beaucoup de choses à nous dire, d’un patrimoine qui peut nous aider à devenir, à notre tour, des fondateurs et des pionniers, et pas seulement des héritiers...."

  • Un archéologue plus sage – et plus spirituel… - qu’un président de Région...

                Par un vieux réflexe typiquement socialiste, peut-être spontané et non réfléchi du reste, Georges Frêche a cru pouvoir appliquer aux extraordinaires découvertes archéologiques récemment faites dans le Rhône l’injuste et mortifère pratique socialiste de la redistribution : tu découvres et tu crées, et moi –qui n’ai rien fait- je prends ma part.

                Ou : ce qui est à moi est à moi, mais ce qui est à toi est à nous deux…

                Il réclame donc, excusez du peu !, la statue de César retrouvée dans le Rhône ! 

    Lire la suite

  • Tout ce qui est Racines est bon...: Au Divin Caïus Julius, à qui nous devons tant !

                  Dans une actualité parfois bien pénible, il est des coupures heureuses, comme des sortes d'entr'actes, qui nous permettent de nous évader pendant quelques instants du tumulte et du fracas du monde, pour nous ramener.... tout simplement à l'essentiel: à nos racines, à nos Traditions, à notre Histoire. A notre Être profond. A notre Identité.

                  C'est ce qui vient de se passer avec la découverte, en Arles, d'un extraordinaire buste de Jules César.....

    752717322.jpg

    Lire la suite