Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La mythologie revisitée et actualisée par Jean-Marc Ayrault...

    ayrault,janusLes Romain avaient Janus aux deux visages : le Sysrème nous offre aujourd'hui Ayrault-aux-deux-langages !

    Dernier exemple en date :

    Question : Faut-il supprimer les 35 heures ?

    Réponse du lundi : Pourquoi pas ?

    Réponse du mardi : Pas question !

    L'actuel gouvernement était déjà atteint du syndrome de Pénélope (destruction frénétique de tout ce qui avait été fait pendant le quinquennat antérieur); le voilà se présentant sous les traits de Janus !

    Peu sérieux, et inquiétant pour la suite...

  • La Laïcité. Le sens des mots..., par Champsaur (I/II)

    Faut il rappeler la passion qui accompagne toute réflexion sur la laïcité ? Or nous sommes toujours surpris de découvrir à ces occasions que le sens des mots est ignoré, ainsi que leur origine, alors même que les débats s’engouffrent assez vite vers des prises de position péremptoires et sectaires (dernier en date, Mars 2011, sans que le sujet de fond de l’islam n’ait été correctement traités). Il nous semble que beaucoup d’aspects de la laïcité « à la française » seraient abordés plus sereinement si l’évolution du sens des mots au cours de l’histoire était mieux connue. 

    Pour revenir aux sens premiers des mots :

    Lire la suite

  • Colloque du Cercle de Flore, "Maurras, 60 ans après..." : I. relation et photos

    Il faut se rendre à l’évidence : Maurras intéresse toujours... 60 après sa mort, à l’aube du 16 novembre 1952, à la clinique de Saint-Symphorien-lès-Tours. Nous n’en donnerons pour preuve que le très grand succès du colloque organisé, samedi dernier 27 octobre, à Paris, à la Maison des Mines, par le Cercle de Flore, un succès auquel a également contribué une impeccable logistique. 

    Lire la suite

  • Colloque du Cercle de Flore, "Maurras, 60 ans après..." : II. le message introductif de Michel Déon, de l'Académie française

    DEON.jpgChers amis,

    En recevant la liste des interventions prévues pour « Maurras soixante ans après » il m’a semblé que les principaux thèmes seront éclairés par plus doctes que moi et que, s’il reste quelque chose à dire, c’est peut-être sur l’Homme - Maurras que j’ai approché à une cruciale époque de son existence où tout ce qu’il avait bâti durant sa vaillante jeunesse et sa maturité risquait de s’effondrer. En politique il y a ceux qui assument au péril de leurs vies et ceux qui prennent la fuite. En 1940 Maurras misa sur une politique à grands risques qu’il soutint jusqu’à la dernière heure.

    A Lyon où on m’avait démobilisé en 1942, j’ai vu un Maurras se battre sur tous les terrains même les plus dangereux, pour sauver ce qui pouvait encore l’être dans des temps confus. Pied à pied, il a défendu un gouvernement dont il était loin de toujours partager les sentiments politiques, mais il n’en était pas d’autre pour lui si enraciné dans cette terre de France qu’il aimait au-dessus de tout. Nous savons ce que, des années après, le slogan de l’Action Française pouvait présenter d’ambiguïté : « La France, la France seule », mais c’était la mise en garde contre les concessions et les perches tendues par l’ennemi installé au coeur même du pays vaincu.

    Lire la suite

  • ROYALISME DE POINTE, EN PROVENCE : NOS DEUX PROCHAINS CAFES POLITIQUES DE MARSEILLE FERONT DATE !

    Cafés Politiques de Lafautearousseau

    samedi 17 novembre 2012, à 18 h 30

    (Accueil à partir de 18 h) 

    ENQUÊTE SUR LA RéPUBLIQUEE

    FACE A la crise, la République est-elle

    capable de défendre la France ? 

    Antoine .jpg

    par Antoine de CRéMIERS

    et  

    samedi 15 décembre 2012., à 18 h 30

    (Accueil à partir de 18 h)

    ENQUÊTE SUR LA RéPUBLIQUE

    Ils ont tué l’Histoire-Géo !

    Qui et pourquoi ? 

    25821157_jpeg_preview_large.jpg

    par Laurent WETZEL

    Ancien élève de l’École normale supérieure,

    agrégé d’histoire,

    professeur d’histoire-géographie, inspecteur d’académie,

    ancien maire de Sartrouville.

     

    Café Simon

    28, cours Honoré d’Estienne d’Orves, 13001 Marseille

    Entrée libre. Participation sous forme d'une consommation.

    Renseignements : 06 08 31 54 97

    Possibilité de dîner sur place, après le Café Politique

     

  • Il s'est déchaîné au Congrès du PS : cette fin de semaine, l' "outrecuidologie" - pour reprendre la formule de Léon Daudet -avait un visage, et c'était celui de Jean-Philippe "Harlem" Désir....

  • (II/II) L'outrecuidologue J.P.H.D au grand Barnum du Congrès du PS : de quel droit Harlem/Jean-Phi - et gauche et extrême-gauche avec lui - prétend-il exclure 20% des Français de la vie politique ?

    harlem désir,le penEn son temps, le précédent Comte de Paris (Henri VI), avait fait scandale, dans les milieux dits conservateurs, en déclarant qu'on ne pouvait exclure de l'effort national 25% des Français, sous prétexte qu'ils votent communiste. Il avait, évidemment, raison, mais le tollé fut grand dans les milieux pré-cités...

    Aujourd'hui, on a un peu la même chose avec le Front national. Harlem/Jean-Phi-le-condamné-moralisateur déclare : "Ça suffit la droite UMP-FN ! Ça suffit la lepénisation de la droite !"

    Lire la suite

  • (I/II) L'outrecuidologue J.P.H.D au grand Barnum du Congrès du PS : prenons-le avec le sourire, mais être condamné semble manifestement en rendre certains virulents...

     ps,harlem désir,lienemann 

    C'est ce qui ressort, manifestement, et dans la forme et dans le fond, du discours prononcé par Jean-Philippe Harlem Désir, nouveau Premier secrétaire - condamné - du Parti Socialiste. Il y a un siècle, l'un des tous premiers films était "l'arroseur arrosé"; là, il nous a joué un truc beaucoup plus évolué, mais en inversé, qu'on pourrait intituler quelque chose comme "le condamné condamneur" :

    Lire la suite

  • "Rousseau sans illusions" : en prolongement du débat de notre premier Café de l'Enquête sur la République

    rousseau,lumieresLes Cafés sont faits pour cela : d'abord, on écoute l'intervenant (et, en l'occurrence, on a bien de la chance, car - pourquoi ne le dirions-nous pas ? - ils sont tous de qualité, dans ces Cafés); et, ensuite, on débat, et le repas d'après-Café permet d'approfondir encore les échanges.

    C'est ce qui s'est passé une fois de plus de samedi 20 octobre, à Marseille, avec l'ouverture de notre Enquête sur la République, par Gérard Leclerc : après l'exposé, des questions; puis, après les questions, et au cours du repas, encore des échanges : Jean-Louis Faure a proposé à ceux qui n'avaient pas lu l'article de Pierre de Meuse sur Rousseau, dans La Nouvelle Revue d'Histoire, de nous le faire parvenir, en PDF; ce qu'il a fait.

    Nous le mettons à notre tour à disposition ici, car, comme le dit un certain guide touristique, la réflexion "mérite le détour" ! 

    rousseau,lumieres

    Pour lire, cliquez sur l'image 

  • Marseille : une autre façon de préparer activement "Marseille 2013, Capitale Européenne de la Culture" ?

    C'est dans La Provence  du dimanche 28 octobre; l'auteur de l'entrefilet déclare qu'à Marseille il y a 250.000 musulmans; il y a peu, on disait 200.000; dans un an, dans cinq, dans dix, ce sera combien ?
    Les Marseillais - qui payent des Taxes d'Habitation et Foncière à la limite du supportable -  ont-ils été consultés, et ont-ils donné leur accord, à cette présence massive ? En vertu de l'antique adage, Qui paye commande ?

    Rappelons qu'au Maroc, pays musulman s'il en est, le roi sacrifie lui-même un mouton, symboliquement pour tout le peuple; ce qui évite ces torrents de sang partout que l'on voit ici chez nous, coutume nouvelle étrangère à nos moeurs, nos traditions, notre Culture, et qui en nous plaît pas, et ne nous convient pas.

    Nous avons non seulement le droit mais le devoir de le dire.... 

    Scan.jpg

  • Les idées royalistes continuent d'attirer de jeunes Français : Bordeaux, les échos d'un premier cercle, "un franc succès"

    Compte-rendu - et photographie - parus sur le blog du Centre Royaliste d'Action Française (C.R.A.F.).

    Mardi dernier, onze militants ont sonné aux locaux de l’Action Française Bordeaux pour assister au premier cercle de la section.

    Pendant une heure et demie, durant laquelle les militants n’ont pas hésité à intervenir, poser des questions et donner leur avis, Bernard Pascaud exposa brillamment les principes et concepts de la Patrie, de la Nation et de l’Etat.

    Nous nous sommes tous retrouvés à la fin autour d’un petit apéro (ah ba oui, la bonne vieille tradition !) en nous donnant rendez-vous après les vacances pour un second cercle sur l’initiation à la pensée politique d’Action Française.

    Pour ceux qui n’ont pas pu venir, n’hésitez pas à demander le compte-rendu et le dossier distribué.

    Yves Leroy, Responsable AFE Bordeaux

    Action française Etudiante Bordeaux

    Contact : bordeaux.etudiants@actionfrancaise.net

  • Dans votre quotidien, cette semaine...

                       LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg                   On a beaucoup parlé de lui (entre autres...) lors de notre premier Café politique, marquant  l'ouverture de notre Enqête sur la République, avec Gérard Leclerc : on lira l'analyse de Pierre de Meuse sur Rousseau sans illusions.

           Pour ce qui est de l'étranger, après l'article de Jorge Soley Climent sur la situation crtitique en Catalogne, Pascual Albert, de Valence  (Espagne), ami de longue date de notre famille de pensée, nous livrera ses propres réflexions sur le devenir de l'Espagne, et de ses grandes régions historiques : L'Espagne, à la croisée des chemins. C'est pour bientôt !

            Cette semaine, Champsaur traitera de la laïcité. Le plan de l’exposé est, comme toujours, de remonter aux données historiques, seule approche incontestable, loin des polémiques; et quand on cherche on découvre beaucoup sur l’origine des mots et leur vie pendant 2.000 ans... 

           On pourra Lire Jacques Bainvillevendredi : reporté deux fois, à cause de l'abondance des sujets, on commencera par les réflexions Coups d'Etat du Dix-Huit Brumaire et du Deux Décembre, en attendant, pour la semaine d'après, une très originale réflexion sur le Kosovo; ou, comment la religion et la spiritualité (en l'occurrence, orthodoxe) peuvent fournir à un peuple opprimé et envahi une armature morale et mentale telle qu'il parvient, même plusieurs siècles après, à se retrouver lui-même et à revivre... ; puis, pour la semaine suivante, un éloge de "M. Georges Mandel" qui dit exactement la même chose que ce que vous pourrez lire bientôt dans notre prochain Album Léon Daudet (dont vous apprenez, ainsi, incidemment, qu'il est en préparation...); et qui montrera aux ignorants que l'Action française toute entière entretenait les meilleures relations avec bon nombre de personnalités de la communauté juive -et non des moindres, de Joseph Kessel à Georges Mandel - l'antisémitisme de peau ayant toujours été rejeté, dénoncé et combattu en tant que tel par le royalisme français.

             Et on gardera le samedi dorénavant, comme on en a pris l'habitude maintenant - autre nouveauté de l'année... - pour une sorte de revue des Blogs, de Facebook et d'ailleurs : cette semaine, la guérilla contre l'inutile "ayraultport" de Notre-Dame-des-Landes (Blog de Patrice de Plunkett); Reynald Sécher a reçu le Prix des Droits de l'Homme (Lettre de Vendée chouannerie); Islam : et si Ménard posait "la" bonne question (Blog de Robert Ménard); quatre mythes sur les Croisades réfutés dans Itinerarium; et un artricle de la Revue parlementaire qui appuie le projet de reconstruction de Saint Cloud (Blog de Laurent Bouvet) ...

             On aura, évidemment, les Ephémérides, car c'est "tout cela, tous ceux-là, aussi, la France" : du martyre de Saint Quentin à la mort de Claude Lévi-Strauss, en passant par la consécration de la première église de Vézelay et la dédicace de Saint-Hilaire de Poitiers; la naissance de Boileau; la naissance de Jean Cottereau, dit Jean Chouan; l'échafaud pour "Brissot la guerre" comme pour Olympe de Gouges; la naissance de Folco de Baroncelli Javon, aux origines de la Camargue moderne; le Mystère II, premier avion français à franchir le mur du son; le deuxième tir réussi (après l'échec du premier) pour Ariane V; et d'autres choses encore...

            Notre rubrique Activités France entière (mise à jour quotidiennement) a pris son rythme de croisière et propose en permanence une trentaine d'activités diverses : "sitôt reçu, sitôt publié", elle est à votre disposition pour annoncer et répercuter tout ce qui se fait chez vous, "sans nostalgie ni folklore", pour un royalisme intelligent. Lafautearousseau se veut la "maison commune" de toutes les bonnes volontés royalistes, fidèles à la Maison de France.

            Bienvenue à nos 32 nouveaux "Amis", cette semaine, sur notre Page Facebook Lafautearousseau Royaliste : elle a accueilli son 1.479ème "ami", et nous nous sommes fixés comme objectif, pour commencer, d'avoir 5.000 "amis": il nous faut annoncer, rendre compte, expliquer... à toujours plus de gens, et cette Page est l'un des moyens d'y arriver. Aidez-nous donc à la développer, en vous inscrivant vous-mêmes, en lui suscitant des "amis", en la faisant connaître autour de vous.

              Et, bien sûr, on réagira "en temps réel" (comme on dit dans le jargon) à l'actualité immédiate, et on parlera de tout ce dont on ne sait pas encore que l'actualité nous amènera à évoquer.   

            Bonne lecture, et bonne semaine sur votre quotidien ! 

  • En CD : quinze textes ou poèmes de Maurras, ou autour de Maurras...

    Bientôt les Fêtes ! Pensez-y dès maintenant : bien qu'on puisse évidemment faire plaisir toute l'année, pourquoi ne pas imaginer dès maintenant offrir (et s'offrir à soi-même...) un beau cadeau, un cadeau intelligent, propre à élever l'esprit et les sentiments....

    A commander, pour la modique somme de dix euros à l'Association des Amis de la Maison du Chemin de Paradis :

    l'A.A.M.C.D.P. - 97 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris.

    (chèques à libeller au nom de "AAMCDP") 

    maurras,chemin de paradis,jean piat,pierre fresnay,michel bouquet

     

     

    Lire la suite