UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La mythologie revisitée et actualisée par Jean-Marc Ayrault...

ayrault,janusLes Romain avaient Janus aux deux visages : le Sysrème nous offre aujourd'hui Ayrault-aux-deux-langages !

Dernier exemple en date :

Question : Faut-il supprimer les 35 heures ?

Réponse du lundi : Pourquoi pas ?

Réponse du mardi : Pas question !

L'actuel gouvernement était déjà atteint du syndrome de Pénélope (destruction frénétique de tout ce qui avait été fait pendant le quinquennat antérieur); le voilà se présentant sous les traits de Janus !

Peu sérieux, et inquiétant pour la suite...

Commentaires

  • Janus ? Peut être est ce faire beaucoup d’honneurs à un politicard qui ne sait pas où il va. Les commentaires des vrais économistes et chefs d’entreprises interrogés depuis hier soir, sont accablants pour cet exécutif, moulé dans le marxisme et l’économie administrée. Quel ques soit les propositions faites, ils n’ont rien d’autre à proposer que le carcan de la Loi, là où il faudrait laisser respirer, et faire appliquer la Loi dans les fonctions régaliennes de l’État. Comme disent nos petits jeunes, ils ont tout faux !
    La maire de Lille a imposé le partage du travail par la Loi. Exactement au même moment où tous nos partenaires économiques cessaient cette expérience ratée (comme Schröder et la Suède). Aujourd’hui le maire de Nantes souhaite décider de la quantité de travail à nouveau par la Loi. Infatigables. Le paramètre le plus tragique auquel est soumis notre France, le chômage. Depuis six mois cette bassecour a non seulement bloqué les recrutements mais incité les employeurs, petits et grands, à rester à un niveau conservatoire. Et les insultes des Montebourg et autres Mélenchon n’incitent pas à changer de décisions. La seule prévision où ils ne se sont pas trompés est celle de Sapin sur la tendance future du chômage. Avec la déchirure du tissu social qui l’accompagne. Une très longue liste de dérives.
    Le maire de Nantes ne pourrait-il pas dire à son ministre, la Belkacem du Maroc, que les citoyens ont d’autres soucis que de faire la promotion des invertis et des lesbiennes dans les écoles. Le reportage sur France Inter ce matin était une nouvelle fois à vomir.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL