UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

(II/II) L'outrecuidologue J.P.H.D au grand Barnum du Congrès du PS : de quel droit Harlem/Jean-Phi - et gauche et extrême-gauche avec lui - prétend-il exclure 20% des Français de la vie politique ?

harlem désir,le penEn son temps, le précédent Comte de Paris (Henri VI), avait fait scandale, dans les milieux dits conservateurs, en déclarant qu'on ne pouvait exclure de l'effort national 25% des Français, sous prétexte qu'ils votent communiste. Il avait, évidemment, raison, mais le tollé fut grand dans les milieux pré-cités...

Aujourd'hui, on a un peu la même chose avec le Front national. Harlem/Jean-Phi-le-condamné-moralisateur déclare : "Ça suffit la droite UMP-FN ! Ça suffit la lepénisation de la droite !"

Nous ne prétendons pas, ici, défendre le Front national, qui est assez grand pour se défendre tout seul. C'est un parti républicain (les Le Pen père et fille se proclament de bons républicians) qui pense changer les choses en changeant le personnel, alors que nous ne croyons pas, nous, en "l'amélioration électorale de la peste républicaine", comme le disait Léon Daudet, dont nous avons cité récemment ce texte intéressant sur "la grande illusion".

Il est clair que pour nous, qui sommes aujourd'hui les révolutionnaires, la seule façon de changer les choses n'est pas dans l'illusoire amélioration du Sytème et du Régime, mais dans le changement de Régime : tous "les autres", de l'extrême-gauche à l'extrême-droite, étant, chacun avec ses nuances et particularités, bien entendu, des conservateurs...

Ce que nous rejetons, par contre - comme le Comte de Paris hier - c'est l'hypocrisie et la tartufferie qui amènent à l'exclusion de 20% des Français, sous prétexte qu'ils votent Le Pen, par ceux qui n'ont pas la moindre gêne à s'allier aux tenants du marxisme-léninisme, sans aucun conteste la pire horreur, le pire cataclysme - et le pire échec - que le monde ait jamais connu depuis ses origines...

Commentaires

  • C’est de bonne guerre, mais quoi de mieux que la presse de l’adversaire ? Elle donne forcément la vérité ! Lu dans Marianne

    Toulouse : Un congrès ? Non, un séminaire pour VRP déprimés !

    http://www.marianne.net/Toulouse-Un-congres-Non-un-seminaire-pour-VRP-deprimes-_a223873.html

    Et un article désopilant.

    On était en droit de penser que les psalmodies de la langue de bois, étaient du passé. Grosse erreur.
    Et le pote Jean Philippe ne nous dit toujours pas s’il a l’intention de tremper ne serait ce que le bout de l’orteil dans le marigot Guérini ... Il est vrai que comme Gaudin lui aussi n’a rien vu ...

  • Ce serait une grave erreur de penser qu'Ayrault est un mou et un faible. A Nantes il tenait son Conseil municipal d'une main de fer n'hésitant pas à utiliser le potentiomètre du volume pour baisser le micro de tel ou tel opposant (d'après un témoignage direct). En langage populaire on dirait que c'est un voyou ; propre sur lui, catho mis sur les rails de la réussite par un prêtre, ayant tenu l'orgue de l'église de Maulévrier, certes mais voyou quand même. Et s'il a soutenu son Harlem nommé Désir, c'est pour son fond de commerce nantais dont il est le vrai patron. Et pour sa carrière rien n'est trop beau: les nantais vont devoir se farcir la facture du mémorial de l'esclavage HUIT millions d'€ au total (et provisoirement). On peut tout attendre d'un type qui trompe son monde en le trompant sur sa vie privée.
    Jasques Dutronc avait très bien chanté ce genre de personnage.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL