UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

(I/II) L'outrecuidologue J.P.H.D au grand Barnum du Congrès du PS : prenons-le avec le sourire, mais être condamné semble manifestement en rendre certains virulents...

 ps,harlem désir,lienemann 

C'est ce qui ressort, manifestement, et dans la forme et dans le fond, du discours prononcé par Jean-Philippe Harlem Désir, nouveau Premier secrétaire - condamné - du Parti Socialiste. Il y a un siècle, l'un des tous premiers films était "l'arroseur arrosé"; là, il nous a joué un truc beaucoup plus évolué, mais en inversé, qu'on pourrait intituler quelque chose comme "le condamné condamneur" :

Le dossier judiciaire de Jean-Phi n'est, de toutes façons, pas un handicap pour lui, selon Marie-Thérèse Lienemann. Et vous savez pourquoi ? Sur quel type d'argument elle s'appuie pour décréter cela ?

Vérifiez d'abord que vous êtes bien assis.

C'est, bon ? On peut y aller ? Vous êtes bien sûrs d'être solidement calé ?

Alors allons-y : l'argument donné au journaliste qui l'interroge est dirimant :"car c'est du passé" !

Oui, oui, elle l'a dit, texto. Ça, c'est très fort, et c'est vrai qu'il fallait y penser. Harlem/Jean-Phi condamné, ce n'est pas grave, puisque c'est du passé ! Très, très joli; belle évolution de la pensée (?) politique, de la part d'une Lienemann qui a, ce jour-là, crevé tous les plafonds du grand Barnum de ce qu'on n'ose même plus appeler "politique"...

Et, prouesse supplémentaire, elle a réussi à aller jusqu'au bout de sa phrase sans éclater de rire : du grand art, une grande comédienne !... Mais, on l'a dit en titre, mieux vaut en rire...

Au fait, la dame indulgente n'a pas dit si elle comptait appliquer à d'autres ce même type de "raisonnement", cette même tournure d'esprit, cette "conscience" souple et cette morale élastique.

A Maurras, par exemple : après tout, que l'on sache, sa condamnation à lui, aussi, "c'est du passé", non ?...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL