Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

napoléon iii

  • Ephéméride du 28 mars

    Eugène Ionesco, de l'Académie française [Décédé le 28 mars 1994]

     

    58 Avant J.C. : Les Helvètes entament leur migration vers la Gaule

     

    28 mars,guerre de crimée,alma,sébastopol,malakoff,mac mahon,hydravion,ionesco,charles x,napoléon iii,henri favre

     

    www.cndp.fr/archivemusagora/gaulois/fichiers/guerre_gaules_c.htm   

    En l'an 58, sous la pression des Germains, les Helvètes résolurent de quitter leurs montagnes et d'aller s'établir à l'Ouest, plus loin de ces ennemis menaçants : en Gaule. Mais les Gaulois, dont plusieurs tribus étaient déjà alliées de Rome en général, et de César en particulier, firent appel à celui-ci pour repousser ce qui était, de fait, une invasion pour eux, même si, pour les Helvètes, il ne s'agissait que de fuir devant la « pression » des Germains.

    28 mars,guerre de crimée,alma,sébastopol,malakoff,mac mahon,hydravion,ionesco,charles x,napoléon iii,henri favreJules César a relaté son intervention en Gaule contre les Helvètes, les Rauraques, les Boïens, les Latobices et les Tulinges : un premier affrontement à Genève, où les Helvètes ne purent enfoncer les lignes romaines, puis les Helvètes prenant la direction de la Loire, suivis par les six légions de César.

    Le premier affrontement se produisit sur l'Arar (aujourd'hui la Saône), début juin : Labienus, le lieutenant de César, attaqua par surprise les Helvètes qui n'avaient pas encore traversé le fleuve, en tuant un grand nombre, le reste de l'armée helvète étant à l'abri sur l'autre rive. Après ce combat, César fit construire un pont sur la Saône pour poursuivre le gros de l'armée helvète : pendant deux semaines, il les suivit vers le nord, mais il n'y eut que quelques accrochages entre les cavaleries des deux camps.

    Après ces quatorze jours de poursuites, César et Labienus se dirigèrent vers Bibracte, la capitale de leurs alliés éduens, pour y chercher des vivres, laissant les Helvètes poursuivre leur chemin; mais ces derniers rebroussèrent chemin et attaquèrent l'armée romaine.

    Engagée vers midi, la bataille de Bibracte dura jusque tard dans la nuit; les Helvètes se replièrent finalement vers la région de Langres, où, faute de soutien, ils durent capituler.

    28 mars,guerre de crimée,alma,sébastopol,malakoff,mac mahon,hydravion,ionesco,charles x,napoléon iii,henri favreMais Jérôme Carcopino (ci contre) a bien expliqué pourquoi César ne voulut pas massacrer les Helvètes, et les laissa, au contraire, rentrer dans leurs montagnes : César voulait d'abord éviter qu'un pays si peu éloigné de Rome restât désert, et que les Germains s'en emparassent; il voulait aussi gagner une renommée de clémence, qui lui serait politiquement fort utile, par la suite.

    Le champ de bataille de Bibracte se situe sans doute à Montmort (Saône-et-Loire), où des fouilles ont mis au jour un fossé vraisemblablement creusé par les légionnaires de César, et cette bataille de Bibracte mit ainsi fin à la migration des Helvètes au début de la Guerre des Gaules.

    Le courage helvète fut relevé par César lui-même (« personne ne put voir un ennemi tourner le dos », écrit-il), mais, pourtant, Bibracte n'eut pas, en Suisse, la valeur emblématique d'Alésia en Gaule.. 
     

    28 mars,guerre de crimée,alma,sébastopol,malakoff,mac mahon,hydravion,ionesco,charles x,napoléon iii,henri favre

    www.littlearmybuilder.com/articles/bibracte_1 

    Cinq mois après avoir été appelé par les Gaulois pour les protéger contre les Helvètes, César sera de nouveau appelé par eux pour les protéger d'une nouvelle menace, encore plus dramatique : l'invasion germanique menée par Arioviste. César répondra favorablement à cette seconde demande, écrasera et refoulera les Germains (voir l'éphéméride du 5 août) comme il avait écrasé et refoulé les Helvètes; mais, cette fois, il ne partira plus de la Gaule. 

    28 mars,guerre de crimée,alma,sébastopol,malakoff,mac mahon,hydravion,ionesco,charles x,napoléon iii,henri favre

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 24 Mars

    Jean-François Mattéi, décédé le 24 mars 2014

     

    1776 : Turgot crée la Caisse d'Escompte, à l'origine directe de la Banque de France    

    Organisée par le banquier suisse Isaac Panchaud, la Caisse d'escompte eut pour mission d'escompter les lettres de change et autres effets de commerce afin de faire baisser le taux d'intérêt du crédit commercial. Elle est considérée comme l'ancêtre directe de la Banque de France, de la direction du Trésor et de la Caisse des dépôts et consignations. Elle n'avait cependant pas pouvoir de battre monnaie.

    Supprimée par la Révolution, en 1793, Bonaparte, Premier Consul, la réorganisera de fait, en 1800, lorsqu'il instituera la Banque de France. 

    turgot 1.jpg

      sceco.univ-poitiers.fr/hfranc/CaisseEscompte.htm

     

     24 mars,nice,savoie,napoleon iii,citroën,traction avant,vital dufour,armagnac,turgot,caisse d'escompte,banque de france,anacharsis cloots

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 20 mars

    En 1881, naissance d'Eugène Schueller fondateur de L'Oréal, le plus important groupe de produits cosmétiques du monde 

     

    1771 : Mort de Louis-Michel Van Loo         

    Ci dessous, son Louis XV en costume de sacre. 

    LOUIS XV.JPG
     
     

     20 mars,schueller,l'oreal,bettencourt,cagoule,louis xv,louis michel van loo,turgot,plan de turgot,plan de paris,louis de bretez,napoléon iii,haussmann

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 8 mars

     Inauguration de l'aéroport de Roissy (1974)

     

    1862 : Création du Musée d'archéologie de Saint-Germain-en-Laye          

    Napoléon III signe le décret portant création d'un « Musée des antiquités celtiques et gallo-romaines », renommé plus tard « Musée des antiquités nationales », puis récemment « Musée d'archéologie nationale » : 

    http://www.musee-archeologienationale.fr/ 

    Ce Musée est installé dans le château de Saint Germain en Laye, qui devient Monument historique :         

    Saint-Germain-en-Laye.jpg
     
     
    Voir le chapitre 1, "La France bien avant la France", de notre album « L'Aventure France racontée par les Cartes »

    Lire la suite

  • Ephéméride du 16 février

    Léon XIII, pape du Ralliement que l'on peut dater du 16 février 1892

     

    1761 : Naissance de Jean-Charles Pichegru 

    Napoléon a dit de lui : « Comme Général, Pichegru était un homme d’un talent peu ordinaire ».

    De fait, dans l'imagerie populaire, il restera avant tout comme celui qui a réalisé une opération proprement inimaginable : capturer une flotte entière, par une charge de cavalerie ! Il faut dire que la flotte en question était prise dans les glaces, la plupart des canons pointés en hauteur, les bateaux ayant été figés de biais, les canons vers le haut, et ne pouvant donc pas tirer sur leurs assaillants.

    Il n'empêche, la chose reste unique dans les annales : impossible n'est vraiment pas français !     

    BAINVILLE MOMENTS DECISIFS 7.jpg

      

    Gravure extraite de notre album Le dernier livre de Jacques Bainville

    Lire la suite

  • Ephéméride du 9 janvier

    Clémence Poésy dans le film de Philippe Ramos, « Jeanne captive »
     

    1431 : Début du procès de Jeanne d'Arc  

    jeanne d'arc proces.jpg
    Contrairement à la version fantaisiste de Besson, Le Procès de Jeanne d'Arc (capture d'image ci dessus) de Bresson est une évocation quasi documentaire.
    Dans un style épuré, le réalisateur fait la part belle aux dialogues, aux réquisitoires et à la défense de Jeanne d'Arc.
    Un superbe film, sans doute le plus complet sur le procès.
     

    9 janvier,jeanne d'arc,simon vouet,napoleon iii,bismarck,sadowa,solferino,cinq colonnes a la une,galerie du bord de l'eau

    Lire la suite

  • Ephéméride du 5 Janvier

    Opéra Garnier, Paris [Inauguré le 5 janvier 1875]

     

    1465 : Mort de Charles d'Orléans         

    Petit-fils de roi (Charles V), neveu de roi (Charles VI) et père de roi (Louis XII), Charles d'Orléans ne fut jamais roi lui-même; du moins dans l'ordre politique des choses, car c'est dans la littérature qu'il devint vraiment roi : c'est surtout par ses poésies qu'il est resté célèbre (Je meurs de soif au bord de la fontaine, Hiver vous n'êtes qu'un vilain, Les fourriers d'Eté sont venus, En regardant vers le païs de France... (on a tous ses poèmes sur le lien ci-dessous)

    Mais aussi par son exceptionnelle force de caractère et sa joie intérieure que rien ne pouvait atteindre : pas même une captivité de 25 ans en Angleterre ! 

    Enfin libéré, il écrivit le rondeau fameux « Encore est vive la souris » :       

    ...Jeunesse sur moi a puissance;
    Mais Vieillesse fait son esfort
    De m'avoir en sa gouvernance,
    A présent faillira son sort :
    Je suis assez loin de son port...
    ...Loué soit Dieu de paradis
    Qui m'a donné force et pouvoir
    Qu'encore est vive la souris.
             

    Charles d-Orleans prisonnier.jpg
    Charles d'Orléans, prisonnier dans la Tour de Londres
     
     

    6 janvier,philippe le bel,braille,croisades,louis xiv,calais,fronde,vaugelas,montgolfier,riesener

    Lire la suite

  • Ephéméride du 6 novembre

    Moissac de nos jours

     

    1063 : Consécration de l'abbatiale Saint-Pierre de Moissac 

    6 novembre,charles x,napoleon iii,laveran,bourbons,louis xvi,louis xviii,chateaubriand,paludisme,javel,berthollet,stendhal

    http://950moissac.blogspot.fr/

     http://tourisme.moissac.fr/abbaye-moissac/

     

    3 novembre,azincourt,charles d'orléans,liège,charles le temeraire,perron,tour eiffel,malraux,olympe de gouges,saint hubert

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 21 juillet

     

    303 : Martyre de Saint Victor à Marseille  

    L'abbaye construite sur la tombe du martyr et de ses compagnons est le plus ancien établissement monastique de l'Europe de l'Ouest: on a trouvé, lors de fouilles, une monnaie de l'empereur Dèce (249-251) dans les grottes et cavités - naturelles ou creusées par les premiers chrétiens - qui sont la base et le fondement de l'Abbaye que nous voyons aujourd'hui.

    Du moins ce que la Révolution nous en a laissé... 

    http://www.saintvictor.net/

    Lire la suite

  • Ephéméride du 19 juin

    Les transports postaux aujourd'hui

     

    1464 : Par l'Edit de Luxies, Louis XI institue les Postes royales

     

    Luxies, en Picardie, s'appelle aujourd'hui Lucheux.

    Les Relais de postes seront établis de 4 lieues en 4 lieues (une "lieue de Poste" = 3.898 mètres) et tenues par des maîtres tenant les chevaux courants pour le service du roi. Louis XI fixa à 234 le nombre de "chevaucheurs".

     

    www.irepp.com/breve-histoire-de-la-poste-article0055.html

     

    L'HISTOIRE DU COURRIER POSTAL.pps

     

     

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo "A Royaume nouveau, "outils" nouveaux" : la Poste"

     

    LOUIS XI POSTE.jpg
     
     
    Timbre commémoratif de Louis XI, Créateur de la Poste d'Etat (ci dessous) et Journée du Timbre (ci dessus) consacrée au "Créateur de la Poste du Roi par relais"
     
     
    louis XI 1.jpg

    Lire la suite

  • "Chronique d'un attachement" : pour les 150 ans du rattachement de la Savoie à la France, le joli jeu de mot de la revue L'Alpe...

    savoie france.jpg

    96 pages, 15 euros

     

     

     

                Il y a tout juste cent cinquante ans, le traité de Turin officialisait la réunion du duché de Savoie et du comté de Nice à la France, alors dirigée par Napoléon III. Ledit traité fut entériné par l'une des premières consultations publiques, tantôt qualifiée de référendum, tantôt de… plébiscite !

                 La revue L'Alpe revient, avec ce numéro, sur la longue saga (près d'un millénaire !) de la Maison de Savoie et du royaume de Piémont-Sardaigne, la géographie complexe de ces territoires, les mouvements des frontières et la place de l'homme dans ces bouleversements; et fait le point sur les positions helvétiques et italiennes, ainsi que sur l'impact de l'événement dans l'économie, la révolution industrielle alors en marche, le thermalisme ou encore le tourisme international tout juste naissant.

                 Le portfolio de ce numéro propose une réédition des meilleures gravures de l'ouvrage Nice et Savoie, sites pittoresques, de Joseph Dessaix, paru en 1864, complétées par des photographies de François Deladerrière.

                 Enfin, L'Alpe s'interroge sur la résonance contemporaine de cette longue histoire : au fond qu'est-ce qu'être Savoyard aujourd'hui ?