UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

versailles - Page 3

  • Elle participe au processus de dé-révolution : l'exposition de Versailles "dit" l'Histoire, mais la vraie.. (5/10)

            ...et contribue, tout simplement, calmement et sans bruit, à la démolition des mensonges révolutionnaires dont se nourrit encore, ne serait-ce que dans son inconscient collectif, la république idéologique qui nous gouverne; mais qui n'arrive plus ni à maintenir son histoire officielle, ni à occulter l'autre, la vraie....

            Pierre Debray, dans l'un de ses discours au Rassemblement royaliste des Baux, parlait d' "une monarchie sans nostalgie et sans folklore...", expliquant qu'avant la Révolution, dans la France encore plus qu'à demi féodale, la Monarchie était "la flèche du progrès...". C'est exactement cela que montre à tout le monde, public(s) français et étranger(s) confondu(s) : "Versailles a toujours été à la pointe de la technologie...", "La royauté a fait avancer les sciences..."... 

    versailles expo sciences.JPG

    Lire la suite

  • Elle participe au processus de dé-révolution : l'exposition de Versailles "dit" l'Histoire, mais la vraie... (4/10)

               ...et contribue, tout simplement, calmement et sans bruit, à la démolition des mensonges révolutionnaires dont se nourrit encore, ne serait-ce que dans son inconscient collectif, la république idéologique qui nous gouverne; mais qui n'arrive plus ni à maintenir son histoire officielle, ni à occulter l'autre, la vraie....

            Pierre Debray, dans l'un de ses discours au Rassemblement royaliste des Baux, parlait d' "une monarchie sans nostalgie et sans folklore...", expliquant qu'avant la Révolution, dans la France encore plus qu'à demi féodale, la Monarchie était "la flèche du progrès...". C'est exactement cela que montre à tout le monde, public(s) français et étranger(s) confondu(s) : "Versailles a toujours été à la pointe de la technologie...", "La royauté a fait avancer les sciences..."... 

    versailles expo sciences.JPG

    Lire la suite

  • Elle participe au processus de dé-révolution : l'exposition de Versailles "dit" l'Histoire, mais la vraie.. (3/10)

             ...et contribue, tout simplement, calmement et sans bruit, à la démolition des mensonges révolutionnaires dont se nourrit encore, ne serait-ce que dans son inconscient collectif, la république idéologique qui nous gouverne; mais qui n'arrive plus ni à maintenir son histoire officielle, ni à occulter l'autre, la vraie....

            Pierre Debray, dans l'un de ses discours au Rassemblement royaliste des Baux, parlait d' "une monarchie sans nostalgie et sans folklore...", expliquant qu'avant la Révolution, dans la France encore plus qu'à demi féodale, la Monarchie était "la flèche du progrès...". C'est exactement cela que montre à tout le monde, public(s) français et étranger(s) confondu(s) : "Versailles a toujours été à la pointe de la technologie...", "La royauté a fait avancer les sciences..."... 

    versailles expo sciences.JPG

    Lire la suite

  • Elle participe au processus de dé-révolution : l'exposition de Versailles "dit" l'Histoire, mais la vraie... (2/10)

               ...et contribue, tout simplement, calmement et sans bruit, à la démolition des mensonges révolutionnaires dont se nourrit encore, ne serait-ce que dans son inconscient collectif, la république idéologique qui nous gouverne; mais qui n'arrive plus ni à maintenir son histoire officielle, ni à occulter l'autre, la vraie....

            Pierre Debray, dans l'un de ses discours au Rassemblement royaliste des Baux, parlait d' "une monarchie sans nostalgie et sans folklore...", expliquant qu'avant la Révolution, dans la France encore plus qu'à demi féodale, la Monarchie était "la flèche du progrès...". C'est exactement cela que montre à tout le monde, public(s) français et étranger(s) confondu(s) : "Versailles a toujours été à la pointe de la technologie...", "La royauté a fait avancer les sciences..."... 

    versailles expo sciences.JPG

    Lire la suite

  • Elle participe au processus de dé-révolution : l'exposition de Versailles "dit" l'Histoire, mais la vraie... (1/10)

            ...et contribue, tout simplement, calmement et sans bruit, à la démolition des mensonges révolutionnaires dont se nourrit encore, ne serait-ce que dans son inconscient collectif, la république idéologique qui nous gouverne; mais qui n'arrive plus ni à maintenir son histoire officielle, ni à occulter l'autre, la vraie....

            Pierre Debray, dans l'un de ses discours au Rassemblement royaliste des Baux, parlait d' "une monarchie sans nostalgie et sans folklore...", expliquant qu'avant la Révolution, dans la France encore plus qu'à demi féodale, la Monarchie était "la flèche du progrès...". C'est exactement cela que montre à tout le monde, public(s) français et étranger(s) confondu(s) : "Versailles a toujours été à la pointe de la technologie...", "La royauté a fait avancer les sciences..."...

    versailles expo sciences.JPG

    Lire la suite

  • On pourrait la dédier à tous ceux qui ont menti sur notre Histoire: l'extraordinaire Exposition de Versailles...

            Le Château de Versailles abrite, depuis le 26 octobre 2010 et jusqu'au 27 février 2011, une superbe exposition : Sciences et Curiosités à la Cour de Versailles.

            La toute première des choses à dire est que, dans son domaine, cette exposition est, en tous points, remarquable et passionnante, qu'elle ne mérite que des éloges, et qu'elle atteint pleinement ses objectifs :

           http://sciences.chateauversailles.fr/

           Mais il y a plus...

    versailles expo sciences.JPG

    Lire la suite

  • Reconstruire les Tuileries ? Et pourquoi, seulement, les Tuileries ?.....

            Suite à notre note du dimanche 28 novembre (Reconstruire les Tuileries ? Carrément "pour" !...) et aux commentaires qui l'ont accompagnés, ne pourrait-on pas se laisser aller à rêver un peu ?...

            On pourrait, par exemple, imaginer de ne pas reconstruire pour reconstruire, mais pour "recoudre", selon le mot de Catherine de Médicis. C'est-à-dire en saisissant l'occasion pour retrouver la veine des bâtisseurs d'antan, et pour tâcher de se remettre dans leur logique, leur dynamique.

           Et, en réponse à un commentaire évoquant Saint Cloud, on pourrait très bien, par exemple, ne pas se cantonner aux seules Tuileries.....

    Lire la suite

  • A propos de l'exposition de Versailles : quand les DNA "disent" l'Histoire, la vraie...

            ....et pas la fausse, l'officielle, celle qui travestit et caricature les faits; celle qui dénature la vérité; celle qui a fait dire que l'histoire de France semblait avoir été écrite par les ennemis de la France...

           C'est dans les DNA du jeudi 23 décembre :

    Lire la suite

  • L’actualité éditoriale des livres pour enfants et ados de 3 à 16 ans : "A nous deux, Versailles !...", les folles aventures d'Eulalie de Potimaron.....

            Penser aux enfants, aux adolescents et pré-adolescents, leur proposer des lectures saines, enrichissantes et formatrices, c'est important. Voilà pourquoi nous évoquons régulièrement les productions et nouveautés des Editions du Triomphe : http://www.editionsdutriomphe.fr/

            Aujourd'hui, nous nous arrêterons sur les propos d'Emmanuel Davidenkoff, qui, dans sa toujours très intéressante rubrique Les enfants des livres, sur France info, a braqué ses projecteurs, ce jeudi 23 décembre, sur Anne-Sophie Silvestre et ses Aventures d'Eulalie de Potimaron... :

            http://www.france-info.com/chroniques-les-enfants-des-livres-2010-12-11-les-choix-de-noel-eulalie-de-potimaron-d-anne-sophie-silvestre-502788-81-135.html

    eulalie de potimaron.jpg

            Roman junior, dès 9 ans

    Tome I, Illustrateur : Amélie Dufour

    Flammarion, 12 euros

    Pour en savoir plus sur les ouvrages d'Anne-Sophie Silvestre :

    http://www.passiondulivre.com/livre-97094-les-folles-aventures-d-eulalie-de-potimaron-volume-1-a-nous-deux-versailles.htm

  • Patrimoine, Racines, Traditions : Balade en France

               C'est sur TFI, cette fois-ci, qui fait le point sur les travaux de Versailles...

               C'est un chantier pharaonique qui ne s'achèvera pas avant 2020. Après la galerie des glaces en 2007, les restaurations se poursuivent dans les nombreuses salles de la résidence du roi Soleil.... : 

    http://videos.tf1.fr/jt-20h/l-enquete-du-20h-le-chateau-de-versailles-fait-peau-neuve-6047543.html

     

  • Versailles : Embellissements et Grand Versailles numérique, le point sur l'avancement des travaux et les nouveautés sur la toile....

                Après le Grand Louvre, il y aurait le Grand Versailles. On le savait, cela avait été dit depuis longtemps; on l'espérait et on l'attendait;  et on voyait bien que tout bougeait, toujours et partout, à Versailles.

                Faisons le point sur les derniers travaux effectués, et surtout sur les sites qui en rendent compte. Ils ont évolué, eux aussi, et proposent beaucoup plus, et beaucoup mieux.....

    VERSAILLES 2.gif

     La Grille Royale restituée, telle qu'en sa première splendeur....

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XII : la Préface de "Mademoiselle Monk", d'André Malraux

     

    MALRAUX 1.JPG
     
     
    Il n’y a pas eu, entre Malraux et Maurras, le dialogue qui sans-doute eût été possible, si Maurras avait eu le goût de s’y prêter. Dialogue ne signifie pas accord général. Et Maurras ne le niait pas, lui qui a dépensé tant d’énergie et de patience, par exemple, à son dialogue avec Marc Sangnier, dont plus grand monde ne se souvient. Maurras était un combattant, qui avait ses objectifs, et un dialogue qui n’aurait pas servi ou, a fortiori, qui aurait desservi sa stratégie du moment ne le retenait pas.
     
    Ainsi furent manqués, ratés ou interrompus des rencontres, des convergences, dont on regrette aujourd’hui qu’elles n’aient pas été cultivées. Ainsi fut manqué le dialogue avec Péguy, avec Bernanos, avec Maritain et quelques autres grands esprits qui, par la discussion avec Maurras, auraient sans-doute pu être plus utiles à la France qu’ils ne l’ont été. Malgré les conseils d’Henri Massis et, plus tard, de Pierre Boutang, Maurras n’a pas reconnu comme sérieuses et intéressantes certaines des analyses étonnantes et profondes d’André Malraux dont ils lui apportaient les textes, dans ses prisons d’après-guerre. Il ne sert, sans-doute à rien, d’en tenir une quelconque rigueur à Maurras. Ce fut ainsi.
     
    Aujourd’hui, il demeure néanmoins intéressant, d’évoquer ces convergences qui auraient pu se produire et, surtout, sur quels fondements elles l’auraient pu. Le texte que nous publions ci-dessous est une préface d’André Malraux à l’ouvrage de Maurras, Mademoiselle Monck, dans son édition de 1922, Malraux ayant alors 21 ans. A-t-il vraiment changé par la suite ? Certainement, en surface, par son action politique d’entre les deux guerres et maints aspects, en fait négatifs, plus tard, de son action de ministre de la culture.
     
    Il suffirait pourtant de relire son discours de la salle Pleyel, en 1948 (« Appel aux intellectuels », postface des Conquérants) pour mieux comprendre ce qui a pu, ou aurait pu, le relier en profondeur à la pensée et à l’œuvre de Charles Maurras.     

                                                 

    MALRAUX A PNOM PEN 1923.jpg

                                         (à Phnom Penh , 1923)

    Lire la suite

  • Docu-fiction : "Versailles", le retour sur France 2...

               Lors de sa diffusion, en 2007, le très bon film de Thierry Benisti, Versailles, le rêve d'un roi, avait réuni 5.328.000 téléspectateurs, soit tout de même 20,5% de part d'audience.

                 

    versailles-reve-roi-af83d.jpg

    Lire la suite

  • Versailles : Une restauration exceptionnelle financée par l'horloger Bréguet (2/2).....

              Pour la première fois depuis le départ précipité de la famille royale, en octobre 1789,, la totalité des espaces intérieurs du Petit Trianon, du jardin et du Pavillon français est accessible. Il était possible jusqu'alors de visiter les appartements de la reine, à « l'étage noble », ainsi que certaines pièces de l'étage du roi, sur rendez-vous.

    petit trianon.JPG

    Lire la suite

  • Versailles : Une restauration exceptionnelle financée par l'horloger Bréguet (1/2).....

                Nous avons plus d'une fois parlé de ces patrons assoiffés de bénéfices, et exploitant sans vergogne cette inépuisable chair à profit que sont les étrangers poussés par la misère. C'est la raison pour laquelle il est toujours utile, et agréable, de rétablir un peu l'équilibre, et de saisir chaque occasion qui se présente pour bien montrer qu'en France il n'y a bien sûr pas que des patrons voyous......

               Saluons donc, aujourd'hui, le mécénat de la maison Bréguet, qui a permis la restauration du petit Trianon et du Pavillon Français de Marie-Antoinette (ci dessous).

    pavillon français.JPG

    Lire la suite