Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

euro

  • La démocratie est morte en Grèce, par François Reloujac

     Depuis le début du mois de février, les événements grecs ont pris une nouvelle tournure. Au-delà des faits en eux-mêmes et quelle que soit la situation qui en résultera à court terme, il est bon de réfléchir sur leur portée et sur leurs conséquences. 

    evangelos venizelos.jpg

    Evangelos Venizelos, ministre des Finances grec, à la croisée des chemins....

    Lire la suite

  • Ecoutez Todd. Cela en vaut la peine.....

    todd,euro,allemagneEcoutez Todd. Cela en vaut la peine.

    Concernant l'Allemagne, il fait une analyse que l’on ne peut partager en totalité. L’on peut, en effet, comprendre l'attitude allemande. Et, en même temps, la considérer sur des points fondamentaux, tout simplement comme contraire à nos intérêts. Ce sont des choses qui arrivent, même entre amis. Et qui, parfois, peuvent s’arranger. Il n’est donc pas intéressant de faire la leçon à l’Allemagne. Ce qui le serait, si nous en sommes capables, ce serait de définir notre politique et de la faire savoir, notamment de la lui faire savoir. Jusqu’à présent, il est vrai qu’en dehors de la phraséologie européiste habituelle, une telle volonté politique propre, de la part de la France, ne s’est pas affichée.     

    Concernant l'euro, Todd a raison de dire que c'est une usine à gaz condamnée en l'état ; mais, c’est dans sa manière, il est trop péremptoire sur sa mort définitive (rien n'est vraiment sûr à ce jour).

    Sur le plan « politique », en revanche, il n'est qu'un piètre idéologue puisqu'il s'imagine que la gauche va en quelque sorte, à la faveur de la crise, redevenir la Gauche (trémolos dans sa voix) .... Ce qui est un contre-sens car la gauche est elle-même, en (très) grande partie, l'inspiratrice et l'instigatrice de la situation actuelle (Mitterrand, Jospin et consorts).

     
    Bourdin 2012 : Emmanuel Todd par BFMTV

    A propos de la crise de l’Euro, Emmanuel Todd, historien, démographe et politologue était l’invité de Jean-Jacques Bourdin le 9 décembre 2011 (RMC/BFM TV)

  • Dexia ou la faillite d’un système, par François Reloujac

    (Voici l'analyse économique de François Reloujac, parue dans le n° 101 de Politique magazine, de novembre 2011)

     

    Depuis que les lois Defferre ont promu une apparente décentralisation, en fait anarchique et complexe, l’État s’est désengagé de certaines de ses prérogatives et en a transféré la charge financière sur les collectivités locales. Il n’a pas pour autant organisé sérieusement l’articulation des compétences et des responsabilités entre toutes les entités qui s’entremêlent désormais. 

    Dexia pierre mariani et jean luc dehaene.jpg

     10 octobre 2011 : Pierre Mariani (à gauche), président du Comité de direction de Dexia SA et Jean-Luc Dehaene, président du conseil d'administration

    Lire la suite

  • Question financière, question politique, par Hilaire de Crémiers

    (Voici l'analyse politique d'Hilaire de Crémiers parue dans le Politique magazine de septembre, n° 99)

    Malgré les propos d'Alain Minc et de Valéry Giscard d'Estaing, il n'y a plus aucune assurance à avoir dans le système financier et monétaire européen.

          Quelques chiffes : dans l’année qui vient, environ mille milliards d’euros de dettes – vraisemblablement plus –, inscrits dans le système bancaire européen, vont arriver, comme disent les financiers, à maturité. Dans les deux ans qui viennent, selon le dernier rapport du FMI, le besoin de refinancement des banques dans le monde s’élèvera à 3 600 milliards de dollars, sans doute bien davantage, car tout le monde ment ou dissimule. 

    CRISE LES MINISTRES SUGNENET LE PACTE DE STABILITE.jpg

    Les ministres des Finances signent le Pacte de stabilité européen....

    Lire la suite

  • Euro : "s'effondrer" ou "éclater" ? Telle est la question. L'opinion de Roland Hureaux

            Les occasions de verser dans la sinistrose ne manquent pas. La confusion des termes, donc des idées, non plus.... 

    euro,hureaux        A propos de l'euro dans la Crise, de sa mort prochaine, de la sortie de la France de l'Euro etc.... il est clair que beaucoup de gens ont dit et écrit beaucoup de choses, pas toujours très sensées, ni très raisonnables  : le pessimisme est l'une des choses les mieux partagées, ces temps-ci. Est-il toujours fondé, et n'y a-t-il pas matière à apporter quelques éclaircissement bienvenus....

            Roland Hureaux a proposé une réflexion plus sereine et plus argumentée (1), qui mérite qu'on s'y arrête : son titre, un brin provocateur ? L'euro ne s'effondrera pas....

    (1) : le vendredi 29 juillet 2011, dans Liberté politique 

    Lire la suite

  • La Une du Der Spiegel : l'opinion allemande enterre déjà l'Euro....

    der spiegel une.jpg

    Un cercueil, recouvert du drapeau grec; sur le drapeau, dans le cadre entourant l'habituelle photo du défunt, une pièce d'1 euro, barrée d'un crêpe noir....

     

    Auf Gedeih und Verderb: Die Währungsunion wird zur größten Gefahr für die Zukunft Europas: Der Euro kettet Volkswirtschaften aneinander, die nicht zusammenpassen. Dennoch setzen die Politiker auf immer neue Hilfsprogramme. Es ist der falsche Weg. (S. 38) 

    Soudain et attendu
    Nécrologie pour une monnaie source dec conflits

    Progrès ou destruction ? : l'union monétaire devient le plus grand danger pour l'avenir de l'Europe : l'euro enchaîne des économies nationales qui ne s'accordent pas. Pourtant, les hommes politiques misent sur des programmes d'aide toujours nouveaux. C'est le mauvais chemin. (S. 38)

  • "A la Bainville", sur France 3, avec Marie-France Garaud.....

            On l'avait "laissé passer" : le site du Craf a présenté cet extrait de Marie-France Garaud, qui intervient le 13 décembre 2010 dans l'émission de Frédéric Taddeï au sujet de l'idéologie première de l'Euro, Deutschmark déguisé.

            Les  rapports France-Allemagne et les ambitions souveraines de celle-ci, les abandons successifs de souveraineté consentis par le Pays Légal, les rendez-vous manqués, les occasions perdues, une politique étrangère (?) non conforme aux intérêts nationaux....: c'est du "Bainville continué", une critique de la mauvaise gouvernance du Système "poursuivie jusqu'à aujourd'hui"... 

  • Chine, Japon, États-Unis. L’euro et la bande des Trois, par François Reloujac

    (Article paru dans Politique Magazine n° 93 de février 2011).

            Entre le risque d’explosion sociale en Chine et celui de l’effondrement monétaire aux États-Unis l’euro flotte au gré de décisions qui ne lui appartiennent pas. 

            Depuis le second semestre de l’année 2010, l’euro est ballotté au rythme des décisions américaines relatives au dollar et des difficultés rencontrées par les États du Sud de l’Europe pour refinancer leur dette sur les marchés financiers, quoique l’importance des dettes de ces États, eu égard à leur produit intérieur brut, n’est pas significativement plus élevée que celle de la France ou des États-Unis. La différence de traitement, face à des situations objectivement très voisines, s’explique par la marge de manœuvre dont disposent les fonds spéculatifs : elle leur permet de gagner quasiment à coup sûr de l’argent sur les mouvements qu’ils provoquent sur les économies des États sud-européens alors que pour les économies plus importantes les espérances de gain seraient pour l’instant moins élevées. Dans la mesure où les États ne peuvent plus continuer à s’endetter, ils sont contraints de diminuer leur train de vie et donc de limiter leurs importations. 

    chine usa.jpg

    Lire la suite

  • Servir Politique Magazine, et s'en servir : le numéro de Janvier 2011

            Nous avons de la chance d'avoir un outil de la qualité de Politique magazine. Encore ne suffit-il pas de l'avoir, mais de le faire rayonner au maximum autour de nous. Lafautearousseau ne s'en prive pas, qui, chaque dimanche, rappelle à ses lecteurs et amis l'intérêt et l'urgence qu'il y a à le diffuser - ainsi que La Nouvelle Revue universelle... - et qui, chaque mois, propose à ses lecteurs au moins deux articles de la revue.

            Voici donc l'analyse d'Hilaire de Crémiers, qui sera suivie, mercredi prochain, par la réflexion économique de François Reloujac, elle aussi toujours très attendue..... 

    politique magazine janvier 2011.jpg

    Lire la suite

  • Irlande - Voyage au bout de l’euro

            Comme chaque mois, nous répercutons sur ce Blog l'analyse économique que François Reloujac livre dans Politique magazine.

            Une vraie réflexion d'ensemble se dégage de ces analyses : c'est la raison pour laquelle, comme nous vous le disions samedi, vous trouverez très bientôt réunies, en une seule Page, l'ensemble de ces articles.

            Voici celui de ce mois (décembre 2010, n° 91) consacré à l'Irlande : Irlande - Voyage au bout de l’euro....

    IRLANDE CRISE.jpg

    Lire la suite

  • Mini dossier sur la Crise (5/5): Le dérapage, par François Reloujac.

    Le dérapage

    Réunions sur réunions pour annoncer en début de semaine que tout est sauvé et pour s’apercevoir en fin de semaine que tout est perdu.

     

     

                Début mai 2010, les dirigeants politiques de l’Europe ont fait prendre à la crise un nouveau tournant. Et ce virage semble ne pas avoir été contrôlé. Réunis à Bruxelles pendant le week-end du 8 mai, ils ont décidé de frapper un grand coup. Puisque toutes leurs déclarations précédentes en faveur d’un soutien à la Grèce n’avaient convaincu personne, et surtout pas les spéculateurs internationaux, ils ont décidé de provoquer un électrochoc en adoptant un nouveau « plan » hors de proportion avec tout ce sur quoi on discutait antérieurement. On chipotait pour accorder une aide de 40 milliards d’euros à la Grèce, on va mettre en place un plan de plus de 750 milliards ! La première réaction des marchés financiers a été spectaculaire : en une journée, ils ont gagné au total près de 10 %. Il faut dire que le signal était fort : les États membres qui ont adopté l’euro ne le laisseront pas tomber ; et cela, quoiqu’il pût en coûter.

     

    CRISE PLAN 750 MILLIARDS.jpg

    Lire la suite

  • Mini dossier sur la Crise (IV): Espérance souveraine, par Hilaire de Crémiers.

    Espérance souveraine

    Bientôt vers un deuxième krach… C’est comme un sentiment général que tout se détraque… Que peut-il en advenir ?

     

                Non, les bilans généraux ne sont pas bons. Les bilans d’État. Ceux de la zone euro, ceux de l’Europe. Ceux de la France. Le fait que les États-Unis soient dans des situations comparables, n’en est pas pour autant réjouissant.

    Les 750 milliards – même encore aujourd’hui  virtuels – du plan de sauvetage européen, dont il était dit, il y a quinze jours à peine, que ce serait la digue  qui assurerait l’avenir de la construction européenne, sont déjà obsolètes, d’avance submergés, immédiatement inutiles, sauf à donner un court répit.

     

    crise subprimes.jpg

    Lire la suite

  • Mini-dossier sur la crise : II : Le salut viendra-t-il d'une réévaluation du yuan ?, par François Reloujac.

              Le 26 mai, nous avons réagi aux propos tenus le matin même, sur France inter, par Bernard Guetta, et nous posions la question: "Les marchés" nous mènent-ils à plus d'Europe ?

                Nous avons ensuite laissé la parole a Hilaire de Crémiers -le jeudi 28- et à François Reloujac, aujourd'hui. Leurs deux textes, que nous reproduisons intégralement ici, sont parus dans le numéro 85 (mai 2010) de Politique Magazine.

                Voici Le salut viendra-t-il d'une réévaluation du yuan ?, par François Reloujac.

    yuan-USdollar.jpg
    Les politiques et leurs experts croient trop facilement à des solutions qui n'ont pour elles que la facilité.
    Cela évite d'affronter la réalité (François Reloujac)

    Lire la suite

  • Mini-dossier sur la crise (2/5) : L'Europe ou le chaos, par Hilaire de Crémiers.

                Avant-hier, nous avons réagi aux propos tenus le matin même, sur France inter, par Bernard Guetta, et nous posions la question: "Les marchés" nous mènent-ils à plus d'Europe ?

                Nous laissons maintenant la parole a Hilaire de Crémiers -aujourd'hui- et à François Reloujac, après-demain. Leurs deux textes, que nous reproduisons intégralement ici, sont parus dans le numéro 85 (mai 2010) de Politique Magazine.

                Voici L'Europe ou le chaos, par Hilaire de Crémiers.

    HILAIRE DE CREMIERS 1.jpg

    Lire la suite