Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

garaud

  • VIDEO : . "Moi, j'aime mieux avoir un Etat français, une nation française" (Marie-France Garaud)

    Pour Marie-France Garaud la référence absolue, c'est toujours De Gaulle. Ce qui n'est pas notre cas et n'a plus grand sens. Raisonnant, travaillant, dans le cadre des actuelles institutions, elle ne remet pas non plus en cause "la forme républicaine de l'Etat", ce que nous faisons. En revanche, elle exprime en termes très catégoriques, son mépris et son rejet de notre actuelle démocratie. Nous aussi.

    Les différences posées, entre elle et nous, on ne peut lui dénier d'être un fin connaisseur de l'histoire politique de nos dernières républiques - où elle a joué un rôle important - aussi bien que des réalités géopolitiques actuelles.

    Or, sur ces dernières, ses analyses, en de nombreux points, rejoignent et, en quelque manière, corroborent les nôtres, notamment celles menées, ces dernières années, par Hilaire et Antoine de Crémiers. On les a souvent jugées "catastrophistes". Pourtant, Marie-France Garaud dit la même chose. On pourra y réfléchir ... 

    Quels sont ces points ? En voici quelques uns, que l'on retrouvera développés dans la vidéo ci-dessous :

    . "La France n'est plus un Etat; nous n'avons plus aucun pouvoir".

    . "Ce qui est frappant, en Europe, c'est la désagrégation des Etats".

    . "Moi, j'aime mieux avoir un Etat français, une nation française". 

    . "Les partis monopolisent la vie politique; mais les partis ne sont pas le peuple français : je ne veux plus entendre le mot de démocratie".

    . "Nous sommes dans une crise qui va s'aggraver; nous allons être dans une situation absolument désastreuse; il n'y a aucune chance que nous tenions les engagements que nous avons pris; il faudra bien que l'Europe éclate, soit parce que l'Allemagne sortira quand elle se sentira assez forte; soit parce que, peut-être, d'autres sortiront; mais ce système n'est pas viable, les gens sensés le savent".

    . "Nous sommes sur une pente qui ne peut que s'aggraver; c'est vraiment quelque chose qui peut amener une situation révolutionnaire".

    Ecoutez donc cette vidéo.  

    Lecture "plein écran": cliquez sur l'icone de droite

     

  • "A la Bainville", sur France 3, avec Marie-France Garaud.....

            On l'avait "laissé passer" : le site du Craf a présenté cet extrait de Marie-France Garaud, qui intervient le 13 décembre 2010 dans l'émission de Frédéric Taddeï au sujet de l'idéologie première de l'Euro, Deutschmark déguisé.

            Les  rapports France-Allemagne et les ambitions souveraines de celle-ci, les abandons successifs de souveraineté consentis par le Pays Légal, les rendez-vous manqués, les occasions perdues, une politique étrangère (?) non conforme aux intérêts nationaux....: c'est du "Bainville continué", une critique de la mauvaise gouvernance du Système "poursuivie jusqu'à aujourd'hui"... 

  • Marie-France Garaud parle - bien... - de la France, de son indépendance......

            .....et de certaines autres choses importantes (courte vidéo, du 8 novembre 2010) :