UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prince jean - Page 3

  • Quelques instants en bonne compagnie: Extraits d'Un Prince français (15/20)....

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                           237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Paris, 14 mai 2010: hommage est rendu au "bon roi Henri"....

                Une Année Henri IV aurait-elle été possible pour le tricentenaire de son assassinat, en 1910 ? Poser la question, c'est -évidemment- y répondre..... Nous ne cessons de le dire, comme nous l'avons déjà fait aussi pour la diffusion -puis la re-diffusion- de l'excellent téléfilm sur L'évasion de Varennes: l'écroulement de cette immense et si lourde chape de plomb du mensonge, du travestissement des faits, de la déformation de notre Histoire ne pourra pas rester sans conséquences; diverses, multiples et variées. Encore ne saisit-on pas tout à fait aujourd'hui l'importance -ni les répercussions, forcément à venir- de l'écroulement de cet autre mur....

                Réjouissons-nous donc de ce changement considérable des choses, et poussons à la roue pour que s'accentue encore ce mouvement...

                Voici deux comptes-rendus des deux cérémonies importantes, et réussies, qui se sont tenues le 14 mai -jour anniversaire de l'assassinat d'Henri IV- dans sa bonne ville de Paris, qu'il a si positivement transformée: Le Grand Paris d'Henri IV.pdf

                C'est d'abord le lancement du site internet Henri IV, le règne interrompu, premier site multimédia de référence sur Henri IV , que vous pourrez découvrir tout à loisir, si vous ne l'avez déjà fait. Ce site fait partie de la collection multimédia Célébrations nationales . Il est publié par le ministère de la Culture en partenariat avec la Société Henri IV

                 Puis, plus spectaculaire évidemment, l'inauguration de l'installation « Astronomy Domine », commandée à Jean-Charles de Castelbajac, et qui sera visible du 14 mai au 14 juillet dans le ciel parisien, près de la statue équestre d'Henri IV, au Pont-Neuf.

                 Ces deux éclatantes manifestations d'attachement à la personne, à l'esprit et à l'oeuvre du grand roi ont été présidées par le Ministre de la Culture, en présence du Prince Jean de France, Duc de Vendôme, descendant direct du Vert galant.....

    PRINCE A ROME 2.jpg

     Décembre 2009, le Prince est à Rome, pour l'ouverture de l'Année Henri IV/

    ici, il est à Saint Jean de Latran, devaant la statue de son ancêtre.....

    Lire la suite

  • Henri IV, homme pressé de la réconciliation, par Jean de France, Duc de Vendôme

    (Le Figaro, vendredi 14 mai 2010)

     

                Il y a 400 ans, jour pour jour, rue de la Ferronnerie, à deux pas du futur Forum des Halles, le « bon roi Henri » tombait sous le poignard de Ravaillac. Aujourd’hui, reconnaissant que « l’histoire de la France moderne n’a pas commencé avec la Révolution de 1789 », la République tient à l’honorer et souligner l’importance de ce règne dans notre histoire. C’est à Rome, le 11 décembre dernier, que fut lancée l’année Henri IV. J’avais tenu à être moi-même présent à cette cérémonie pour rappeler le rôle de la Maison de France dans la construction de la France actuelle.

     

    HENRI IV RUE FERRONERIE.jpg
    Rue de le Ferronnerie: une plaque au sol marque le lieu de l'assassinat....

     

                Ce qui ne s’est pas fait sans peine ! C’est à la pointe de l’épée qu’Henri IV a dû faire reconnaître sa légitimité. Plus qu’entre catholiques et protestants, la vraie fracture de la France était alors entre un parti espagnol – maître d’une partie du territoire, dont Paris – et le parti français. La « loi salique » avait mis fin aux conflits de légitimité grâce à un principe de succession admis par tous : elle a rendu le pouvoir indépendant des partis et des puissances financières, tout en garantissant qu’il demeure entre des mains françaises. Seule cette volonté déterminée a permis d’assurer ce qui a toujours été le principal souci d’Henri IV comme de ses prédécesseurs et successeurs : l’unité des Français. On sait comment le roi Henri, avec son célèbre panache blanc, son étonnante vitalité, sa capacité sans égale à entraîner les hommes et fédérer les énergies, a rendu à une France déchirée, exsangue, le goût du « vivre ensemble ». Il l’a fait notamment à travers l’édit de Nantes, affirmant la distinction des pouvoirs politique et religieux, ouvrant ainsi la porte aux dimensions positives de la laïcité.

     

    PRINCE A ROME 2.jpg
    Décembre 2009: le Prince est à Rome, pour les cérémonies d'ouverture de l'Année Henri IV.
    on le voit ici à Saint Jean de Latran, devant la statue d'Henri IV, son aïeul...

                Le titre de duc de Vendôme, qu’avait porté Henri de Navarre, le sera aussi par le futur Louis XVIII. Le rapprochement vaut d’être souligné. Sortant de la tempête révolutionnaire et napoléonienne, les Français ressentaient un besoin de réconciliation. Comment Louis XVIII n’aurait-il pas pensé à son ancêtre, confronté à une situation analogue ? Il lui élèvera une statue – celle-là même que la République va honorer le soir du 14 mai – dans un lieu emblématique : le Pont Neuf. La conception alors révolutionnaire de ce pont, dépourvu d’habitations et doté de trottoirs de pierre, est due au roi Henri. Elle exprime sa détermination à créer des liens, à relier des rives opposées, à briser les antagonismes pour imposer la paix civile et l’unité. A cette fin, il a mobilisé toutes les ressources de sa bonhomie, de son naturel affable, de son bon sens, merveilleusement servi par un humour décapant qui nous vaudra l’étonnante profusion de bons mots que nous connaissons.

     

    LOUIS XVIII.jpg
    Symbole, symboles...: le Prince Jean est Duc de Vendôme, comme, avant lui, Henri IV et Louis XVIII...

     

                Ce prince de naissance et d’éducation, rompu à toutes les habitudes et disciplines de son rang, a su à un suprême degré allier le sang royal et le sens du peuple : mieux qu’aucun autre, il incarne l’idée de monarchie populaire. Prince moderne et réformateur, son action au tournant de deux siècles reste une source d’inspiration pour la politique d’aujourd’hui. Son soutien à l’agriculture, popularisé par son mot sur la « poule au pot », comme celui qu’il a apporté aux entreprises industrielles et commerciales en s’appuyant sur les techniques les plus contemporaines, préfigurent les meilleurs aspects des interventions de l’Etat aujourd’hui. Il en va de même pour sa réforme de l’enseignement et sa politique culturelle.

     

    HENRI IV POULE AU POT.jpg

     

    Au commencement de l'année 1600, le roi dit à Charles-Emmanuel Ier, duc de Savoie : «Si Dieu me donne encore de la vie, je ferai qu'il n'y ait pas de laboureur en mon royaume qui n'ait moyen d'avoir une poule dans son pot.»

     

                Ce n’est pas le moindre paradoxe que cet « homme pressé » – ce qu’attestent ses aventures féminines, mais aussi le pressentiment qu’il avait de sa mort prochaine – fut en même temps un homme du « temps long ». A plus d’un titre. Fondant une nouvelle branche de la Maison de France, les Bourbons, il identifiait sa légitimité à cette continuité familiale ancrée dans la construction de la France. Roi bâtisseur, il jeta à Paris les bases d’un nouvel urbanisme. Et tandis que son ministre Sully n’y voyait déjà que « quelques arpents de neige », il fut visionnaire quant à l’avenir de l’Amérique.

     

    HENRI IV PLACE ROYALE.jpg
    "Roi bâtisseur... d'un nouvel urbanisme": la merveilleuse place Royale, à Paris, actuellement place des Vosges.....

     

                Cet homme d’action eût-il apprécié nos commémorations ? Ce qu’il attendrait surtout de nous, c’est que nous nous inspirions de son exemple, que nous appliquions ses méthodes, que nous adhérions à son regard sur la France. La principale leçon que je retiens de lui, c’est cette volonté obstinée de recréer le lien des Français entre eux, de bousculer leurs inévitables divisions religieuses, politiques ou sociales en leur faisant comprendre en quoi leur passé et leur présent engage déjà leur avenir.

     

    HENRI IV LE FIGARO.jpg
  • Aujourd'hui: une excellente Tribune du prince Jean, dans Le Figaro.....

                 Le Prince publie aujourd'hui, dans les pages Débats du Figaro (quotidien), une Tribune consacrée à Henri IV. A l'occasion du 14 Mai, jour anniversaire de l'assassinat du bon roi Henri.....

                Il la conclut par ces mots:

                "....Cet homme d'action eût-il apprécié nos commémorations ? Ce qu'il attendrait surtout de nous, c'est que nous nous inspirions de son exemple, que nous appliquions ses méthodes, que nous adhérions à son regard sur la France. La principale leçon que je retiens de lui, c'est cette volonté obstinée de recréer le lien des Français entre eux, de bousculer leurs inévitables division religieuses, politiques ou sociales en leur faisant comprendre en quoi leur passé et leur présent engagent déjà leur avenir."

                Procurez-vous Le Figaro, vous ne le regretterez pas.

                Nous mettrons en ligne cet article demain.... 

    PRINCE A ROME 2.jpg
    Fin 2009: le Prince est à Rome, pour les cérémonies d'ouverture de l'Année Henri IV;
    On le voit ici à Saint Jean de Latran, devant la statue de son aïeul...
  • Vendredi 14 Mai: Tribune du Prince Jean dans Le Figaro

                Le Prince publiera vendredi, dans les pages Débats du Figaro (quotidien), une Tribune consacrée à Henri IV. Le 14 Mai est en effet -nous l'avons suffisamment annoncé...- le jour anniversaire de l'assassinat du bon roi Henri.....

                Pensez à vous procurer Le Figaro ce jour-là. Nous mettrons en ligne cet article le lendemain.... 

    PRINCE A ROME 2.jpg
    Fin 2009: le Prince est à Rome, pour les cérémonies d'ouverture de l'Année Henri IV;
    On le voit ici à Saint Jean de Latran, devant la statue de son aïeul...
  • Quelques instants en bonne compagnie: Extraits d'Un Prince français (14/15)....

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                           237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Un peu de politique-fiction : d'un dialogue bien réel, à un autre qui, même si l'on peut aisément l'imaginer, restera hélas dans l'ordre du virtuel...

                Au Printemps du Livre de Montaigu, le Prince Jean a pu dialoguer avec Eric Zemmour.

                Ensemble, ils ont parlé de la France, évidemment, de l’héritage romain et –comme nous le faisions remarquer récemment- du fait que, si les rois de France se voulaient effectivement héritiers de la politique de civilisation des empereurs, et porteurs comme eux d’une sorte de message universel – de ce point de vue de la Civilisation - les rois ont, dès la troisième dynastie (celle des Capétiens) rompu avec ce que Bainville appelle « la chimère impériale » dans laquelle s’étaient « épuisées » - ajoute-t-il encore - les deux premières : la Mérovingienne (fondée par Clovis) et la Carolingienne (de Charlemagne)…

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie...(13/15).

    Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

    Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

    Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

    237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • 2 mai 2009: c'était il y a un an, à Senlis, puis à Chantilly, où tout est beau...

                Le Prince Jean et Philomena nous ont offert, ce samedi-là, une de ces journées qui comptent dans une vie, et que l'on n'oublie pas.

                C'était le 2 mai, et le charme et la joie vraie de cette journée sont encore dans tous les esprits.....

    mariage.jpg
  • Quelques instants en bonne compagnie...(12/15).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                                       237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie...(11/15).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                                       237 pages, 19,50 euros

     

    Lire la suite

  • Le Prince Jean à Fontainebleau....

                Encore un très beau déplacement du Prince cette semaine à Fontainebleau :

    - Visite d'une belle initiative d'école primaire libre.


    - Réception à la Mairie de la Rochette (à noter dans tous les voyages ce constant intérêt et cet accueil des maires de France).

    - Rencontres utiles du monde de la forêt, un des thèmes importants pour le Prince, avec l'ONF et le professeur Tournafond.

    - Visite de ND de Bonsecours, permettant d'aborder un autre thème important, celui du patrimoine.

    - 120 personnes à la Conférence du soir, ce qui est un très bon score.

                Voici l'article du Parisien, qui rend compte de ce déplacement (article de Pascal Villebeuf, le mercredi 14 avril) :

               

    PRINCE JEAN FONTAINEBLEAU.jpg

    FORÊT DE FONTAINEBLEAU, HIER. Le prince Jean a pu notamment se rendre compte de l’effet de l’érosion dans les gorges de Franchard, due à la fréquentation du public.

     

    FONTAINEBLEAU

    L’héritier du trône de France redécouvre la forêt

     

    «Quand j’étais adolescent, je venais grimper sur les rochers du massif. C’est émouvant de revenir ici! » Hier, l’héritier du trône de France, le prince Jean, descendant direct de Louis-Philippe, est venu visiter la forêt de Fontainebleau et dédicacer son dernier livre, « Un prince français », au théâtre municipal.

    Le dauphin de France a d’abord tenu à visiter le massif, guidé par le directeur régional de l’Office des forêts.
    « Je suis très intéressé par la gestion du massif car je possède une forêt de 2700 ha dans l’Aisne. J’ai entendu parler des coupes rases à Fontainebleau. Je n’y suis pas favorable. Nous pratiquons sur mes terres une sylviculture douce, cela me paraît plus durable pour la qualité des sols. » Puis il découvre l’arboretum de Franchard, qui regroupe de nombreuses essences d’arbres. Il admire un séquoia géant.
    Puis il constate les dégâts de l’érosion dans les célèbres gorges de Franchard, due à la fréquentation du public. Le prince Jean s’amuse de la drôle de forme du rocher baptisé le Sphynx des druides. « Cela me fait penser à l’un des vieux du Muppet Show! » Eclats de rire. Plus tard, il est accueilli en ville par l’association des Amis de la chapelle de Notre-Dame-du-Bon-Secours. Un monument classé monument historique construit au XVIIe siècle à la mémoire de la Sainte Vierge, dont l’évocation a sauvé un capitaine du prince de Condé tombé de cheval à cet endroit.
    « La chapelle menace ruine, explique Bernard Bonnaves, président de l’association. La Direction régionale des affaires culturelles nous a indiqué que l’on était à la limite de l’arrêté de mise en péril. Ce monument appartient à l’Etat et depuis trente-cinq ans nous intervenons pour qu’une rénovation soit lancée, en vain. Il faudrait environ 100000 € pour le rénover. »
    Le prince semble sensible au problème. « J’interviens beaucoup en France pour la protection du patrimoine historique. Je vais examiner ce dossier et voir si je peux donner un coup de main. » Le prince Jean passe devant le château dans une Bentley prêtée par Olivier Tournafond, responsable du comité Natura 2000 pour la forêt et conseiller municipal à La Rochette. Mais il n’a pas le temps de visiter le palais. « La dernière fois, j’étais venu pour l’exposition du peintre Houdry. Mais je connais moins bien ce château que ceux de Compiègne et de Chantilly. Il faudra que je revienne. »
    Il a quand même un avis précis sur le projet du futur musée de l’Histoire de France, qui pourrait s’implanter à Fontainebleau. « Moi, je le verrais bien aux Tuileries, dans une nouvelle aile qui permettrait de retrouver une perspective avec le musée du Louvre. Ce musée de l’Histoire, mon grand-père en avait déjà eu l’idée. Mais c’est vrai qu’il serait aussi bien à Fontainebleau, vu l’étendue de son patrimoine historique. »
  • Quelques instants en bonne compagnie...(10/15).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                                       237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Le déplacement du Prince au Salon du Livre de Montaigu.....

                Le déplacement du Prince à Montaigu s'est fort bien déroulé. Après avoir voyagé avec les auteurs parisiens dont Jean Raspail, le Prince est arrivé à 11h au Salon. Dès son arrivé au stand, il a commencé à dédicacer des livres.

                Après un déjeuner en compagnie de Reynald Sécher, l'échange entre le prince et l'auteur du Génocide vendéen fut passionnant. Le prince a débattu également, et devant un public nombreux, avec Eric Zemmour sur le thème France, Français et Politique:

                http://www.vendeeinfos.com/Le-secret-de-la-reussite-du-Printemps-du-Livre-proximite-et-ruralite_a2515.html

    A l'issue du débat, le stand était pris d'assaut, et le prince a vendu tous les livres disponibles en 1 heure. A 17h, terminé ! (dommage qu'il n'y ait pas eu plus de bouquins, car il pouvait en vendre le double.

     

    Pour ce qui est de la couverture médiatique : un compte rendu sur le débat est paru dans Ouest France, des Interview TV  ont été réalisées pour TV Vendée et web tv culture, des articles sont parus sur vendeeinfos.com, et le débat a été évoqué sur France info.

  • Après son étape -réussie- à Orléans, le Prince est aujourd'hui à Fontainebleau pour la présentation-dédicace d'un Prince français.....

    - FONTAINEBLEAU le 13 avril, Salle des Fêtes du Théâtre municipal, rue Denecourt (visite de l'école de Bois-le-Roi).

      Sont prévus:

    - 11h    : Visite de l'École du Saint Enfant Jésus.

    - 12h45 : Réception à l'Hôtel de Ville de la Rochette.

    - 13h     : Déjeûner, intervention du Professeur Olivier Tournafond (Natura 2000) sur la gestion de la forêt.

    - 15h30 : Visite de travail en forêt de Fontainebleau, sous la direction de l'ONF, à partir du site de Franchard.

     - 18h30 : Point Presse au Royal Fontainebleau.

     - 19h    : Dîner avec des journalistes.

     - 20h30 : Conférence-Dédicace....

    fontainebleau theatre-municipal.jpg

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL