Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quelques instants en bonne compagnie...(11/15).

            Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

            Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

            Quelques mises en bouche ?.....

prince jean couverture.png

                                                                                   237 pages, 19,50 euros

 

           "Nos gouvernements ont fait venir en France, sous la pression du patronat, de très nombreux travailleurs étrangers, pour des raisons économiques, sans se soucier des conséquences sociales. Ces travailleurs y ont trouvé un intérêt matériel et se sont installés en France quand le regroupement familial a été autorisé. Mais, au lieu de les encourager à s'assimiler à la nation, nous leur avons dit, dans les années 1980, que la France était un espace multi-culturel, où chacun pouvait s'installer sans contrepartie. Les droits, mais pas les devoirs. Résultat: des communautés qui se côtoient sans participer à une histoire commune. Le cadre national devient flou.

            Il me semble qu'il faut distinguer la question de la religion de celle de ses implications sociales. Il y a sur notre sol des confessions différentes: c'est un fait. La question se pose aujourd'hui du statut de l'Islam. Le prince, garant de l'expression religieuse ? Oui ! Mais il ne peut pas tolérer les entreprises de déstabilisation sociale, que certains voudraient fonder sur de fallacieux arguments religieux." (Chapitre 6, Foi, Pages 122/123).

COMMUNAUTARISME 1.jpg

Les commentaires sont fermés.