Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quelques instants en bonne compagnie: Extraits d'Un Prince français (14/15)....

            Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

            Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

            Quelques mises en bouche ?.....

prince jean couverture.png

                                                                       237 pages, 19,50 euros

            Seule l'Europe paraît ignorer ce mouvement....

            L'Union Européenne, oui. Elle prétend rassembler les peuples qui la composent tout en bannissant ce qui peut les réunir ! Elle est entièrement ouverte à ce qui lui est étranger et totalement indifférente à la conservation de ses traditions. Quiconque voudrait les maintenir est au mieux taxé de "frilosité", au pire accusé d'être "réactionnaire" et mis au ban de la société intellectuelle. S'exerce à son encontre une police de la pensée d'autant plus stricte qu'il n'existe plus de références communes garantissant la cohésion de l'ensemble.

            Comment voulez-vous que des dirigeants européens, ne sachant plus ce qu'est l'Europe, soient capables de parler d'une même voix sur les grands problèmes internationaux ? Vraiment, je ne vois pas à quoi sert l'Europe telle qu'elle a été construite. Nous nous sommes lancés dans un "Meccano" institutionnel, sans prendre le temps de réfléchir à ce que nous voulions faire ensemble. Quelles valeurs voulons-nous défendre sur la scène internationale ? Quels sont les fondements de notre civilisation ? En quoi l'Europe se distingue-t-elle des autres blocs ? Les pays qui la composent ont-ils des intérêts communs ? Ce sont nos réponses à ces questions qui doivent guider la politique étrangère de la France et des membres de l'Union Européenne.

            L'Europe n'a même pas été capable de donner une réponse claire à la Turquie. Ankara fait valoir qu'une pointe de la Turquie est en Europe. Soit ! Mais 97% de son territoire sont en Asie. Or, c'est la géographie qui détermine la vocation politique d'un pays. Et la géographie nous dit que la Turquie n'est pas en Europe. Les différences culturelles confirment cette évidence. La Turquie est certes un pays laïc, mais sa population est très majoritairement musulmane. Il suffit de s'écarter des quartiers touristiques d'Istanbul pour le constater ! Ce n'est pas le cas des pays européens. Nier ces réalités serait à la fois absurde et dangereux. Ce qui n'interdit en rien de nouer un partenariat étroit avec la Turquie: Ankara joue un rôle stratégique en Asie. Mais ce n'est pas parce que nous avons intérêt à rester alliés qu'il faut l'admettre en Europe. Ce sont deux mondes différents, dont il faut régler les rapports dans la clarté et dans le respect mutuel. Après tout, c'est bien ce qu'avait fait François Ier avec la Sublime Porte ! (Chapitre 9 - Politique étrangère, page 178).

turquie 5.JPG
"...97% de son territoire sont en Asie..."
Qui oserait affirmer, sans se discréditer, que l'Europe a -ou pourrait avoir-
 une frontière terrestre avec la Syrie, l'Irak, l'Iran ?.....

Commentaires

  • bonjour

    je desire commander ce livre par correspondance!!!

    cela est il possible
    cordialement

Les commentaires sont fermés.