UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vu sur le compte Twitter du prince Jean, comte de Paris

    Tweet en date du 28 Janvier

    tweet-1.png

    Lire la suite

  • Vu sur le blog ami de la Couronne, La Comtesse de Paris et les princes d’Orléans, aux funérailles de l’infante Pilar de Bourbon

    Mercredi 29 janvier, ont eu lieu les funérailles royales, de la princesse Pilar de Borbón y Borbón, Infante d’Espagne au monastère de San Lorenzo de l’Escorial, en présence des plus grands noms du gotha européen et de nombreuse têtes couronnées.

    Lire la suite

  • Les deux occasions ratées de Robert Badinter, homme à l'indignation sélective...

    L’ancien garde des Sceaux de François Mitterrand, Robert Badinter a pris un coup de sang, face à une image de manifestants qui brandissaient une photo de la tête d’Emmanuel Macron au bout d’une pique.

    Condamner la violence terroriste, qui est à la base du Système que nous combattons ? Comme nous sommes d'accord avec lui !

    Mais Robert Badinter aurait été plus crédible - et, surtout, plus sérieux... - si, il y a quelques semaines, il avait réagi de la même manière face à cette scandaleuse photo, prise il y a peu de temps, montrant un membre de La France insoumise brandissant la tête de Marine Le Pen au bout d'une pique !...

    Par ailleurs, nous sortons de la période de commémoration de l'assassinat de Louis XVI, prélude à celui de Marie-Antoinette et au monstrueux infanticide perpétré sur le petit roi sans défense Louis XVII; prélude au Génocide vendéen et au martyre de nombreuses villes française (Toulon, Lyon, Marseille, Nantes...); prélude à la Terreur, dont le nom dit bien ce qu'il veut dire; et succédant aux monstrueux massacres de septembre... : là aussi, que n'a-t-il clamé son indignation, cet indigné monsieur Badinter, à la mémoire et à l'indignation décidément beaucoup trop sélective pour nous...

    lafautearousseau

  • L’affaire « Mila » atteint l’essence de la société française !, par Christian Vanneste

    Notre pays est tombé bien bas, mais il est possible de le relever pourvu qu’on chasse du pouvoir ceux qui le font chuter. Ces deux certitudes s’imposent une fois encore à l’occasion de l’affaire Mila. Cette lycéenne de seize ans a tenu des propos peu amènes et même grossièrement injurieux à l’encontre de l’islam sur internet. Elle en a récolté une pluie d’insultes et notamment des menaces de mort. Elle a du quitter son lycée et fait l’objet d’une protection policière.

    Lire la suite

  • L’HOMME dans l’Urbanisme, par Frédéric Winkler

    « Nous sommes entrés dans un hiver où l’on construit des maisons sans cheminée, des villages sans jardins, des nations sans passé » (Jean Mabire, Les solstices : Histoire et actualité). Quels sont nos désirs, tout simplement une architecture comme un urbanisme qui nous plaise aujourd'hui et maintenant, voir la recherche d’une harmonie, de la beauté même.

    Lire la suite

  • Bioéthique : La France confrontée à une culture de mort (16), par François Schwerer

    Le sénat va connaître dans les jours à venir le projet de loi de bioéthique. Notre ami François Schwerer nous a adressé - avec un message de sympathie - l'ensemble des textes qu'il été amené à écrire sur cette question.

    Cet ensemble constitue une véritable somme, aussi bien par son importance que par son intérêt.

    Nous en avons commencé la publication le vendredi 10 janvier, et nous la poursuivrons du lundi au vendredi inclus, comme nous l'avons fait, par exemple, pour l'étude de Pierre Debray, Une politique pour l'an 2000.

    Et, pour suivre et retrouver ces textes plus commodément, nous regrouperons la totalité de cette étude, vu son importance, dans une nouvelle Catégorie : François Schwerer - Bioéthique : culture de mort : vous pourrez donc retrouver donc l'ensemble de cette chronique en cliquant sur le lien suivant :

    François Schwerer - Bioéthique : culture de mort...

    Voici le plan de l'étude (hors Annexes et textes divers, qui viendront ensuite); nous le redonnons chaque jour, afin que le lecteur puisse correctement "situer" sa lecture dans cet ensemble :

     

    1. Les étapes de la décadence
    • Un processus téléologique

    1/. « Qui n’avance pas recule »

    2/. De la pilule à la GPA : l’asservissement des femmes

    3/. La révolte des femmes et les mouvements féministes

    4/. Le transhumanisme, stade ultime de la destruction

    • La stratégie progressiste

    1/. La campagne médiatique préalable

    2/. La modification de la loi

    3/. Le recours à une novlangue

    4/. Le discrédit de l’adversaire

    5/. La politique des petits pas

    6/. Le viol de la conscience des enfants

    1. « Pour une nouvelle croisade »

    A - Une faible résistance

    1/. Des hommes politiques sans conviction

    2/. Des manifestations apparemment inefficaces

    3/. Un refus de mettre en danger son propre confort

    4/. Un faux respect de l’apparente liberté d’autrui

    5/. Si le Seigneur ne bâtit pas, c’est en vain que s’agitent les bâtisseurs

    B – Un combat dont l’enjeu dépasse le fonctionnement de la vie sociale

    1/. Il est plus facile de descendre une pente que de la remonter

    2/. Un combat ayant une dimension eschatologique

    lfar espace.jpg

     

    Lire la suite

  • Vu sur la page FB de nos amis de l'Action française Toulon : L'Etat gaze les pompiers, au lieu d'aller gazer ceux qui ont fait que les pompiers se retrouvent face à des policiers.

  • Pour réintégrer Maurras dans le paysage politique français : l'inique condamnation de 1945 (5/5)...

    lafautearousseau se propose ici de vous faire découvrir Un patriote, nommé Maurras. Maurras est en effet inconnu du grand public, parce que volontairement ignoré par la conspiration du silence, entretenue par le Système pour lequel Maurras n'est pas "dangereux", mais "le seul dangereux", car il en a dénoncé les bases idéologiques et parce qu'il l'a remis en cause dans ses fondements révolutionnaires.

    C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

    Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

    Aujourd'hui : l'inique condamnation de 1945 (5/5)...

    Lire la suite

  • L'aventure France en feuilleton : Aujourd'hui (20) : Il y a 5.000 ans, le néolithique...

    Les débuts de l'agriculture...

    Le Néolithique est considéré comme la période des débuts de l'agriculture : un climat plus clément, mais aussi la diminution vraisemblable des ressources de la chasse et de la cueillette, amenèrent progressivement les populations à se fixer et à entreprendre la domestication d'espèces végétales et animales.

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

    lfar flamme.jpgPremier février 1933 : dans les colonnes de L'Action française, Léon Daudet annonce la guerre avec Hitler.

    Dans ces mêmes colonnes, quinze ans ans auparavant, Jacques Bainville dénonçait le calamiteux Traité de Versailles, et annonçait "la guerre pour dans vingt ans" avec une Allemagne laissée intacte, et conduite par un parti "social-nationaliste"...

    Trahissant les intérêts supérieurs du peuple français, et agissant en intelligence de fait avec l'ennemi, le Système, représenté alors par Clemenceau préféra ne pas démembrer l'Allemagne : il nous "donna" Hitler et les horreurs de la Seconde Guerre mondiale...

    lafautearousseau

  • Ephéméride du 31 janvier

    1977 : Inauguration du Centre Culturel Georges Pompidou (Beaubourg), l'horreur absolue à côté de la grande beauté de léglise Saint Eustache

     

     

     

    1375 : Pose de la première pierre de la Chapelle du Collège de Beauvais

     

    Aujourd'hui totalement disparu, le Collège de Beauvais se trouvait dans le Vème arrondissement, dans l'actuelle rue Jean-de-Beauvais, anciennement rue du Clos-Bruneau.

    Il avait été fondé le 8 mai 1370, par Jean de Dormans, évêque de Beauvais et chancelier de France. Seule sa chapelle, dite de Saint-Jean l'évangéliste, est parvenue jusqu'à nous (ci dessous, au 9 bis, rue Jean de Beauvais) : c'est aujourd'hui une église roumaine orthodoxe, l'Église des Saints-Archanges.

    Elle fut édifiée en 1375 par l'architecte Raymond du Temple, qui travailla également au Louvre et de Vincennes : elle est le seul monument qui nous reste de lui, et l'un des témoin de la splendeur et de la grandeur de l'université parisienne au Moyen-Age; et l'un des rares vestiges des nombreux collèges médiévaux de la rive gauche (avec bien sûr, le collège des Bernardins et la Sorbonne).

    Aujourd'hui église roumaine de Paris, elle possède un somptueux plafond peint du XVème siècle, et porte, sur sa façade, une plaque en cuivre rendant hommage à Constantin Brancusi, ainsi qu'un panneau de la ville de Paris sur Cyrano de Bergerac, ancien résident du collège de Beauvais. 

    31 janvier,giraudoux,centre pompidou,beaubourg,jean d'ormesson,danton,frontieres naturelles

       http://www.aeof.fr/site/486/cathedrale-des-saints-archanges.htm 

     

    31 janvier,giraudoux,centre pompidou,beaubourg,jean d'ormesson,danton,frontieres naturelles

     

    Lire la suite

  • L'Afrique Réelle n°122 - Février 2020, par Bernard Lugan

    Sommaire


    Dossier : La Turquie et l’Afrique
    - Turquie et Libye, 350 ans d’histoire commune
    - Le coup de force turc en Méditerranée

    Dossier : Qui étaient les anciens Egyptiens ?
    - Les anciens Egyptiens étaient-ils noirs de peau ?
    - L’Egypte et la Nubie
    - Les Anciens égyptiens étaient plus blancs de peau que les Egyptiens actuels qui ne sont pourtant pas des Noirs.

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL