Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

regions

  • Sur-administration, l'une des plaies du Système : de la guéguerre picrocholine socialiste, à Marseille, à l'exemple "vertueux", venu d'Alsace"….

            Ce pauvre gouvernement, on ne sait plus trop s’il fait peine ou s’il fait sourire, dans sa quête désespérée de quatre sous par ci, de cinq centimes par là… Bien sûr, François Fillon a raison de vouloir trouver des ressources nouvelles – et, dans son cas, des ressources tout court… - mais, enfin, le nœud du problème est bien - pour une bonne part - dans ces mal-gérances multiples et additionnées du Système qui, telles un millefeuille de folies empilées les unes sur les autres a condamné le-dit Système à l’état calamiteux de ses finances dans lequel il se trouve, aujourd’hui, par sa propre faute.  

    guerini,caselli,departements,regions

     Et si on "supprimait" Guérini ?

    Politiquement, s'entend, bien sûr, en supprimant cet échelon parasite, donc nuisible, entre les Communes/Communautés urbaines et les Régions qu'est cette autre exception française : le Département ?

    On ferait de sacrées économies... 

    Lire la suite

  • Tragi-comédie d'un nom superbe massacré : de "Provence" à "Paca", ou...

                .....quand le Président de Région le plus mal élu de France n'arrive pas à sortir des aberrations technocratiques. Parce qu'il est lui-même un idéologue, membre du Pays légal, et fort éloigné de notre conception traditionnelle et charnelle de la France......

                On apprend que Michel Vauzelle vient, selon son expression, de jeter l'éponge. Et, à propos de quoi ? Oh, pas grand-chose, en apparence, mais un pas grand'chose qui, en réalité, va loin, et même très loin. Car il s'agit de la dénomination de la Province qu'il dirige : la Provence.

                Qui est, aujourd'hui, appelée, d'une façon aussi grotesque que contre-productive, Paca. Pour : Provence, Alpes, Côte d'Azur....

    Les deux Blasons successifs de la Provence : de 1125 à 1246 les comtes de Barcelone étant comtes de Provence,  le blason est celui de la Catalogne : "d'or aux 4 pals de gueules" :

    provence-aragon-roussillon.jpg

     

    En 1246, le dernier comte de Provence, Raimond Bérenger V, marie sa dernière fille, Béatrice, à Charles 1er d'Anjou, frère de St Louis. Celui-ci amene avec lui ses armes : "d'azur à fleurs de lys d'or":

     

    pROVENCE ARMOIRIES ANJOU.JPG

    Lire la suite

  • Privilégiés, privilèges et Bastilles d'aujourd'hui... (1/2).

     
    REGIONS.JPG
     
     
    Éditions du Rocher, 297 pages, 18 euros
     
                 Nous sommes revenus aux temps des féodaux et des féodalités, que la Monarchie avait su briser. La décentralisation -meilleure ou pire des choses, comme la langue d'Esope- s'est transformée, dans notre République idéologique, en une gigantesque machine à gaspiller, comme le disent Stefanovitch et Colonna d'Istria. Mais aussi une occasion unique de prospérer et de proliférer, pour les féodalités renaissantes et pullulantes....
     
     
                On lira en complément , et avec profit, l'Audit des Régions, que proposent Les Échos: les Régions dépensent trop, et demandent donc trop d'argent au contribuable (elles ont doublé leurs dépenses en dix ans...)... Cependant, Les Échos ne jugent pas au fond: ils se contentent de donner, sinon tous les chiffres , du moins un maximum de chiffres et de faits, permettant au lecteur de se faire une opinion.....
     
     
                Voici, pour conclure cette sorte de mini-dossier sur ces nouvelles féodalités et ces nouveaux privilégiés de la République (idéologique), les conq pages (34, 35, 36, 37 et 38) du Figaro Magazine du 30 janvier 2010, destinées à présenter l'ouvrage de Stefanovicth et Colonna d'Istria: lecture instructive !....:
     
     

  • Charles Revet (sénateur UMP): "Notre pays s'est construit au fil des siècles..."

                A propos des idées dans l'air du temps en ce qui concerne la réforme des "territoires" (!) :

     revet_charles95062k.jpg           - Comment réformer les communes, si on renonce à réformer les territoires ?

                -Certains veulent diviser par dix le nombre des communes, pour fabriquer d'immenses métropoles, comme l'a fait l'Allemagne dans les années 70. Je doute vraiment du résultat. La France, ce n'est pas n'importe quoi ! Notre pays s'est construit au fil des siècles, grâce à la sagesse des hommes et des femmes qui ont su le mettre en valeur.

                  Quand un étranger vient en France - le pays le plus visité au monde - c'est cette France-là qu'il veut voir. Il veut sentir le coeur du pays, découvrir un château, une vieille chapelle... La vraie France, quoi ! Je ne dis pas une France éternelle qui ne doit pas bouger. Il y a toujours eu des regroupements, des séparations, des mutations. Mais le nouveau découpage est à l'image de la société actuelles : en manque de valeurs et de repères...

    C'est une France artificielle, alors que la moindre ville doit avoir une âme. Le Vaudreuil, une ville nouvelle près de chez moi (1), devait accueillir 100.000 habitants... Elle en compte aujourd'hui quelques milliers. C'est un constat..."

    (1): Président de "Chrétien élu public", Charles Revet, Sénateur de Seine-Maritime, a été maire de Turretot jusqu'en 2001;

  • D'accord avec... Denis Tillinac, critiquant l'inflation insensée des dépenses des Régions...

                ....dans son article du 7 janvier de Valeurs actuelles :

                "S’agissant des régions, mon seul souhait serait qu’elles fassent des économies ; j’en ai un peu marre de la pavane de ces modernes “ducs”, ils démaillent ce que Louis XI puis Richelieu ont eu tant de mal à tisser. La remarque vaut pour les départements,qui embauchent par clientélisme, et même pour les grandes municipalités. La France n’a plus les moyens de rémunérer la fatuité des potentats locaux.L’État se serre plus ou moins la ceinture, il le fallait sous peine d’impotence. Que les régions l’imitent, le contribuable s’en portera mieux et l’ardoise des générations futures sera moins lourde."

    TILLINAC.JPG

    Lire la suite

  • En finir avec les départements (1): une idée qui progresse.....

               Un signal fort (comme on dit aujourd'hui...) a été envoyé par l'Alsace à la France entière.

               Pour la première fois, les conseils généraux des deux départements Alsaciens du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, ont tenu, le lundi 29 septembre, à Sélestat, une assemblée unique......

    region_alsace.jpg

    Lire la suite

  • La république pourra-telle s'en sortir ?.....

              Clientélisme et copinage ont encore de beaux jours devant eux !.....

              Maintenant que l'Etat central devient raisonnable, et s'engage enfin - quoique fort timidement...- dans la voie de la réduction du nombre de fonctionnaires, ce sont les Régions qui, donnant à leur tour le mauvais exemple, embauchent à tour de bras...      

    Lire la suite