UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

prince jean - Page 2

  • UN ENTRETIEN D’AXEL TISSERAND AVEC LE PRINCE JEAN DE France : « CONSOLIDER LE TISSU SOCIAL »

            Le blog du CRAF a publié, hier, un intéressant entretien, paru dans AF 2000, entre Alex TISSERAND et le Prince Jean de France. Nous le reproduisons intégralement.

     

    Monseigneur, quel bilan tirez-vous de la publication d’Un Prince français, quinze mois après sa parution ? ?


    prince jean couverture.pngLe livre s’est vendu à quelque 10 000 exemplaires. Comme toujours, les ventes ont été très fortes dans les six premiers mois. La couverture médiatique a été bonne et un quart des ventes s’est effectué dans le cadre des conférences que j’ai données à Paris, en province ou à l’étranger (j’ai fait deux conférences en Belgique). Pour un premier livre, je suis content, d’autant qu’on peut multiplier ce chiffre par deux ou trois pour avoir le nombre de lecteurs. Après mon mariage et la naissance de Gaston, ce livre m’a permis de rester présent en posant un cadre intellectuel à mon action. Loin de tout extrémisme, il reflète ce que doit être la position d’un prince : équilibrée, au service du pays. C’est ce qu’ont retenu, à mon sens, aussi bien les Français que les journalistes, comme l’ont montré deux émissions récentes, sur France 2 («Prise directe») et sur Canal Plus. J’ai en quelque sorte planté le décor. Réflexion et action sont intimement liées, d’autant que le livre est le fruit de dix ans de déplacements. Il ne s’agit pas d’une réflexion éthérée : une matière concrète a servi de base à son élaboration. Il convient désormais d’engager une action dans un domaine où le prince est à sa place.

    Lire la suite

  • Lu sur "La Couronne", le compte-rendu de la conférence du Prince Jean sur "Le management capétien"....

    Paris

            Il y avait foule, vendredi soir dans l’amphithéâtre de la salle de la rue Albert de Lapparent à Paris pour suivre la conférence du prince Jean de France sur un sujet inédit « Le management Capétien ».

            Le thème paraissait audacieux et le public venu nombreux s’intérrogeait sur la nature de cette conférence. L’héritier de la Maison de France prit la parole sur un ton assuré et clair et donna tout de suite le ton du débat en comparant la France a une entreprise.

            Le duc de Vendôme rappela la naissance de la dynastie Capétienne en 987 et dira notamment avec humour "la Maison Capétienne de père en fils depuis 987". Le prince a développé non sans malice les points communs entre l'entreprise France et une entreprise classique. Après avoir développé son sujet, le duc de Vendôme a été remercié par de chaleureux applaudissements. La parole fut donnée au public enthousiaste et heureux de poser des questions à l'héritier de nos rois.

            Le duc de Vendôme a répondu aux questions avec franchise et lucidité. Un débat s’installa très vite entre le public et le prince sur la France, les hommes politiques actuels, la gestion, ses expériences au sein du monde de la banque. Il a aussi évoqué son grand-père, la gestion de ses forêts, la vision capétienne en politique, la crise Belge et bien d’autres sujets encore. Ce qui était une conférence est devenu une conversation a bâtons rompus entre des Français et celui qui pourrait incarner le pays aux yeux de l’histoire. Cette conférence était une première et le prince nous a fait part de ses projets pour l’avenir.

            Le duc de Vendôme sera à Pau fin mars pour donner une conférence sur ce thème à la Chambre de commerce et d’industrie. Le prince Jean se révèle être un orateur et semble plus décidé que jamais à construire sa vie autour d’un idéal français. Puisse le projet Capétien se poursuivre… avec le prince Jean. Le duc de Vendôme poursuit l’œuvre des Capétiens.

  • Le Comte de Paris et le duc de Vendôme à la messe en mémoire de Louis XVI à Saint Germain l'Auxerrois (1).

            Le comte de Paris et son fils le duc de Vendôme ont assisté ce vendredi 21 janvier 2011 à 12h15 à la messe à la mémoire du roi Louis XVI qui fut célébrée par Monseigneur Xavier Baronnet, évêque émérite de Port-Victoria. Une foule nombreuse avait fait le déplacement pour se recueillir et se souvenir du roi Louis XVI  218 ans après son exécution.

            L’évêque évoqua la vie de Louis XVI et insista sur les qualités morales du souverain, artisant de paix. Après la messe, le comte de Paris et son fils le duc de Vendôme ont reçu pendant plus d’une heure les hommages des personnes présentes au requiem.

     LOUIS XVI 2011 PARIS ST GERMAIN L'AUXERROIS 1.jpg

    Lire la suite

  • Excellente ambiance et soirée très réussie pour l'Assemblée générale de Gens de France.....

         Il y avait de la place, et heureusement, car les ami(e)s sont venus nombreux, de Paris, bien sûr, mais aussi de province, de Bretagne, de Lyon, du Midi (de Marseille, de Béziers....)

         La soirée s'est déroulée dans une ambiance très amicale et très détendue, en bonne part menée par un prince Jean qui, de toute évidence, prend de l'épaisseur et manifeste de plus en plus d'aisance : ses 23 déplacements, lors de son tour de France, n'y sont évidemment pas étrangers....

         Lorant Deutsch devait être avec nous : retenu loin de Paris par une représentation, il a envoyé une très spirituelle vidéo, dans laquelle il redit son amour pour la France et son Histoire, ses Traditions, mais aussi l'attachement qu'il éprouve pour le Prince Jean, et dont il redonne les raisons : c'est décapant, comme on pouvait s'y attendre, et c'est un regard nouveau sur le Prince et le principe monarchique, qui bouscule - et c'est tant mieux !.... - bien des idées reçues...

          On passa ensuite aux aspects pratiques de la soirée, sur lesquels nous ne nous étendrons pas : une seule chose compte, l'Association se développe et progresse, ses projets aussi, mais il ne faut pas simplement s'en contenter : il faut pousser à la roue, afin de toucher encore plus de monde et de prolonger en l'amplifiant cette dynamique....

          Année Henri IV oblige, le Prince présenta ensuite, dans un dialogue très vivant avec un journaliste, un montage sur le Paris d'Henri IV. Ce fut l'occasion pour lui de revenir, avec talent et brio, sur plusieurs aspects peu ou mal connus de la personnalité, des désirs et des actions d'Henri IV, roi bâtisseur et urbaniste visionnaire. Notamment cette superbe Place de France, qui ne verra malheureusement jamais le jour...

          C'était aussi le premier anniversaire du prince Gaston. Un petit film très réussi, très touchant et très amusant, nous raconta sa première année : on a pu découvrir un petit prince très expressif, et qui promet....

         Des rencontres nombreuses et variées ont eu lieu, ensuite, lors du buffet - lui aussi très réussi.... - qui clôtura cette soirée et pendant lequel chacun a pu approcher la Princesse Philoména, le Prince Eudes, mais aussi Jacques Tremollet de Villers, Gérard Leclerc, Hilaire de Crémiers et, bien sûr, les responsables provinciaux.... Lafautearousseau en a profité pour nouer quelques contacts très fructueux qui, nous l'espérons, déboucheront sur du concret, et du concret intéressant : nous en reparlerons.... 

         "Autour du Prince Jean !", on y est habitué sur ce Blog, c'est le titre d'une de nos Catégories, qui permet, tout au long de l'année, de suivre l'actualité du Prince, et de lui apporter notre appui et notre soutien indéfectibles. Le Prince nous l'a redit, hier, il compte sur nous, il a besoin de nous. Et nous, nous avons été, nous sommes et nous serons là où il nous attend : avec lui, autour de lui, "Autour du prince Jean !".... 

  • Le prince Jean de France trace son sillon : nouvelles étapes

            Le prince Jean de France trace son sillon. C’est l’expression que nous avons souvent utilisée, parce qu’elle rend compte du processus engagé par le Prince il y a, déjà, quelques années, pour « gagner le cœur des Français ». Il trace son sillon de plus en plus activement, de plus en plus largement. Et c’est, pour les royalistes, dont nous sommes, une bonne nouvelle. Mais là n’est pas le plus important. Le plus important c’est que l’action, la présence du Prince, son implication, de plus en plus nette, de plus en plus connue et reconnue, dans la vie nationale, est aussi, est surtout une bonne nouvelle pour la France.

    LETTRE JEAN DE FRANCE_Page_07_Image_0001.jpg             

            Il n’est pas si simple, dans la France et dans le monde d’aujourd’hui, d’être royaliste sans être utopiste, sans manquer de réalisme et de sérieux. Mais nous sommes convaincus qu’il n’y a pas de royalisme authentique s’il ne se rattache pas à la personne concrète du Prince qui incarne et qui prolonge la tradition royale. Le propre de la monarchie est d’être incarnée dans un Prince de chair et d’os, sans lequel le royalisme se dégrade en idéologie sans consistance. Le premier devoir des royalistes est donc, tout naturellement, de soutenir le Prince.

            Lisez donc la dernière Lettre de Gens de France, association voulue, fondée, présidée par le Prince et destinée à soutenir son action. Elle en donne une remarquable vision d’ensemble, en même temps qu’ une description détaillée qui en montre l’ampleur et l’intérêt.

            Le Prince, lui-même, y trace, tout d’abord, en termes saisissants et forts, l’esprit et la ligne directrice de son action : « Dans les toutes premières présentations que j’ai faites d’Un Prince français, à Béziers et Senlis, en octobre dernier (…), je me demandais si le message qu’il contenait parviendrait aux Français. Mais, en même temps, ceux-ci recevaient un tout autre message, lui-même très brutal : sous leurs yeux, le monde dans lequel ils vivaient, fondé sur le règne de l’argent et de la spéculation, commençait à se fissurer, à s’écrouler ! Cela aurait pu ne concerner que les fauteurs de trouble, ces « élites » financières qui surfaient sur les bulles spéculatives. Mais, de proche en proche, tout l’édifice a commencé à s’effriter sous le poids des dettes. Les Français se voient désormais entraînés dans la spirale de la désagrégation sociale ». Dès lors, le Prince définit le principe, l’axe de son action des mois, voire des années à venir : « Aujourd’hui, avec Gens de France, je me fixe un axe prioritaire. Notre pays doit par tous les moyens résister à la désagrégation sociale. C’est sur ce point que je souhaite faire entendre ma voix. La montée du chômage, l’éclatement des familles, l’urbanisation sauvage, les migrations non contrôlées, le poids de la fiscalité, les crises de l’enseignement, d’autres facteurs, encore, constituent autant de sources de l’éclatement du lien social ». Il faut lire ce texte tout entier !

            Il y a, ensuite, d’octobre 2009 à mai 2010, un tableau impressionnant, très documenté, du tour de France que le Prince a fait, pendant cette période, pour présenter son livre « Un Prince Français ». Ce sont des milliers de Français que le Prince a rencontrés au cours de ces présentations. Et cette Lettre de Gens de France, remarquablement réalisée, en donne un aperçu qui intéressera royalistes et non-royalistes.

            Elle se termine par une analyse de la crise, de François Reloujac, que nous comptons publier, bientôt, ici-même : "Quelques leçons politiques de la crise économùique".

            Il faut suivre les activités de Gens de France. Il faut aussi, soutenir cette association et, naturellement y adhérer.

            Enfin, le vendredi 19 novembre 2010, à 19 heures, à Paris, aura lieu l’assemblée générale de Gens de France. Nous vous conseillons vivement d’y assister.

    CLIQUEZ SUR LES LIENS SUIVANTS :

    LETTRE GENS DE FRANCE (N°19).pdf

    ADHESION A GENS DE FRANCE (N°19).pdf

    ASSEMBLEE GENERALE GENS DE FRANCE.pdf

  • A propos de l'article de Libé sur le Prince Jean....

    La dernière page de Libération, toute entière consacrée au Prince Jean, le 14 juillet dernier, a suscité de nombreux commentaires et réflexions.

    Parmi ceux-ci, l’article, particulièrement bienvenu, pour donner une exacte définition du positionnement des Princes par rapport à la pensée maurrassienne, de Michel FROMENTOUX, dans Action Française 2000 d’août 2010.

    Nous croyons utile de le publier ici :

    prince jean libération.jpg
    La photo qui illustre l'article de Libé

    Lire la suite

  • Henry de Lumley sur TFI, et sur Canal Académie...

         On ne présente bien sûr pas Henry de Lumley, ni ses compétences mondialement reconnues, qui font de lui - associé à son épouse - l'un des tous premiers spécialistes au monde de la préhistoire et de la paléontologie.

                 A l'occasion du mariage du Prince Jean et de Philoména - auquel a assisté le couple - nous avons présenté à nos lecteurs l'accueil tout à fait exceptionnel que le professeur de Lumley avait reservé au Prince Jean, venu le visiter à Tautavel et, une autre fois, dans la région niçoise.

                 Mais comme, à la mi juillet, Claure Chazal a lancé un reportage fort bien fait sur lui et sur ses travaux lors de son JT de 20 heures, sur TF1, il nous a paru utile de communiquer à celles et ceux que le sujet intéresse les trois remarquables conférences consacrées à Henry de Lumley par Canal Académie :

    lumley.jpg

    Lire la suite

  • Jamais deux sans trois.... ou : le Prince Jean dans Libération (2/2).

                Bon, donc, soyons francs, cet article dans Libé, ça commence mal….

                Et pourtant, ce n’est pas le plus important, disions-nous en commençant ; parce que, heureusement, il y a quelque chose dans l’article. Et ce quelque chose est essentiel, et ce quelque chose est l’essentiel....

    prince jean libération.jpg

    Lire la suite

  • Jamais deux sans trois.... ou : le Prince Jean dans Libération (1/2).

                Inlassablement, et avec sérieux, le prince creuse son sillon; il va à la rencontre des Français de tous horizons et de tous bords, et cela commence à faire du monde; sa notoriété grandit : une preuve supplémentaire en est donné par le fait que Libération vient de lui consacrer une pleine page...

                Mercredi 14 juillet 2010, la dernière page (24) de Libération est toute entière consacrée au Prince Jean.

                La grande photo est très originale, loin des clichés habituels ou compassés. Elle donne une image sympathique et positive du Prince, qui correspond bien à la réalité.

                Par contre....

    prince jean libération.jpg

    Lire la suite

  • Dans l'air du temps, puisqu'il évoque Henri IV : le numéro d'été de Politique Magazine...

    POLITIQUE MAGAZINE ETE 2010.jpg
                En plus des chroniques habituelles (Editorial, Economie, International, Société etc...) ce numéro d'été offre - de la page 16 à la page 41 - un cahier central sur Henri IV, la France retrouvée.
                Plutôt que de présenter trois ou quatre longs articles, le parti adopté a été de demander un nombre importants d'articles plus ramassés, à des personnalités très différentes. Ce qui donne un dossier vivant, varié et assez complet, que l'on consultera avec plaisir....
                Très original, inattendu et surprenant, on y lira un Entretien avec mon "grand-père" Henri IV, signé par le prince Jean : les deux ducs de Vendôme, dans un dialogue spirituel, parlent de la famille royale qui, "elle seule, incarne l'unité de la France et des Français"...

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie.....(20/20).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie.....(19/20).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                           237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie.....(18/20).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                           237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie.....(17/20).

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                           237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

  • Quelques instants en bonne compagnie: Extraits d'Un Prince français (16/20)....

                Pour donner envie à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, ou acheté... ou qui se demandent si cela vaut le coup...

                Pour nous, c'est sûr, il vaut le coup d'être acheté et lu, car c'est un bon livre...

                Quelques mises en bouche ?.....

    prince jean couverture.png

                                                                           237 pages, 19,50 euros

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL