UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Humeur : Afghanistan, finalement, tout le monde s'en va ! Mais "eux", les 62 soldats français tués là-bas ?.....

           "Ils" y sont allés, donc, on y est allés; et maintenant, puisqu' "ils" vont partir, eh bien, c'est simple, on va partir aussi ! Sauf qu'entre temps 62 de nos soldats y auront laissé leur vie...

            Ce jeudi 23 juin, au journal permanent de 8 heures, la journaliste de BFM/TV ne prend pas de gants : "ça y est, les USA vont retirer leurs troupes, et Paris va suivre..."

            On ne savait pas trop (plus trop...) pourquoi on y était, en Afghanistan, mais on sait bien pourquoi on ne va plus y rester : c'est cynique - si on pense à nos 62 morts qui sont morts pour "ça"... - mais c'est ainsi, dans la froide dureté d'une annonce à la télé.... Écoutons la journaliste - texto - :

           "...Les circonstances ont changé : la priorité pour Obama n'est plus de gagner la guerre en Afghanistan, elle est d'être réélu..."

           Voilà, c'est dit, c'est clair c'est net ! Merci pour eux, monsieur Obama ! 

            Et merci, ceux qui ont décidé de mettre leurs pas dans les pas de... Barak Obama et des USA, pour reprendre le titre d'un film. Sauf que, là, ce n'était pas un film, et ceux qui sont morts ne sont pas morts au cinéma.....

    PS.1 : ci-joint le billet de Patrice de Plunkett sur son Blog, le jeudi 22 : Retrait US d.pdf

    PS.2 : nous ne possédons pas - du moins pour l'instant... - de document montrant en un seul montage les photos de la totalité de nos 62 soldats tués en Afghanistan. Les dernières images du document suivant, que nous avons déjà publié, montrent les photos des 53 dont on disposait à l'époque : Hommage aux Héros (maj 14-01-2011).pps Ils n'auront pas leur rue à Paris (cf "l'affaire Bouazizi !...), qu'au moins ils aient leur place "chez nous"....

  • D'accord avec... Gilbert Collard et son coup de gueule, où il en "aligne" quelques uns....

             .....de Cesaro Battisti à Caroline Freud :

            "...Parce que tout ce qui est de gauche, même le crime, même le mensonge, bénéficie d’un passeport moral et médiatique qui permet de franchir les frontières de l’intolérable. Ils peuvent tout dire, ils sont dans le bien universel, dans la vérité, dans le cœur qui bat l’estrade. Avec eux, un terroriste de gauche, un fasciste, est un brave mec et ses morts des accidents de l’histoire… C’est tellement vrai que le procureur italien a parlé d’une «  formidable désinformation en France. » Que se passe-t-il dans la pensée française pour qu’il suffise de se déclarer de gauche pour avoir tous les droits à la suffisance doctrinale, à l’affirmation péremptoire, à la confiance, à l’impunité ?..."

            http://www.gilbertcollard-leblog.com/article-sainte-caroline-terrassant-la-vipere-76669681.html

            Ce coup de gueule salutaire nous ramène à cette étrange attirance/fascination pour la violence révolutionnaire de la part d'un certain nombre de personnes. Une attirance qui s'explique, en réalité, fort bien...

            Nous en avons déjà parlé, ici-même : c'était à propos de Max Frérot (dans notre note du 9 juin 2009 : max frérot.pdf ) : 

    Lire la suite

  • Pour prolonger notre dernier Café actualités : à l'écoute d'Abdelwahab Meddeb, "grand témoin" sur Radio Notre-Dame...

            Le thème de notre dernier Café actualité de la saison, avec Annie Laurent, était : Le monde arabo-musulman brûle-t-il ?... Annie Laurent nous a parlé, entre autres, d’Abdelwahab Meddeb, cet intellectuel qui explique calmement que rien ne changera dans les mondes islamiques tant que les musulmans n’accepteront pas (ou ne laisseront pas…) se développer une étude critique de leur livre saint. « Critique », en son sens éthymologique, ne voulant évidemment pas dire « hostile », comme on le voit bien, depuis deux mille ans, chez les chrétiens, qui ne cessent de lire, de fouiller leurs Écritures, afin de les approfondir toujours plus…. 

            Ce mardi 21 juin 2011, Abdelwahab Meddeb est l’invité de Radio Notre-Dame.

            Cet enregistrement s’inscrit donc parfaitement, et heureusement,  dans la continuité de notre dernier Café actualité

            http://www.radionotredame.net/emission/legrandtemoin/2011-06-21 

    meddeb 

    Abdelwahab Meddeb, franco-tunisien, professeur à Paris-X, animateur de l'émission Cultures d'islam (France Culture), adversaire de l'intégrisme, auteur traduit en vingt langues. Il vient de publier un essai sur les nouvelles révolution arabes ("Printemps de Tunis", Albin Michel, 173 pages, 14 euros).

  • Le grand prix spécial de la Saint-Cyrienne remis à Hélie de Saint-Marc

            C'est avec un grand plaisir, et un réel intérêt réciproque, que Jean Arnaud, alors président de la Fédération Royaliste Provençale, l'avait reçu à l'un des Rassemblements royalistes des Baux de Provence, au cours duquel il avait, entre autres, dédicacé son dernier ouvrage....

           On vient d'apprendre (ci-dessous, dans le Progrès de Lyon, 20/06/2011) que Hélie de Saint Marc a reçu le Grand Prix spécial de la Saint Cyrienne :

    HELIE DE SAINT MARC.jpg

    Lire la suite

  • Disponible depuis mardi, sur Le Blog d'Hilaire de Crémiers : son commentaire de la Préface du Chemin de Paradis...

            ..... neuvième vidéo d'Hilaire de Crémiers (35'), consacrée, sur son Blog au Maurras qui méditait d'ingénieuses fables (Anatole France).....

     

    martigues brescon.jpg

     

    "Aux bords des eaux de lumière fleuries... Le long du rivage sacré,
    Parmi les fleurs de sel qui s'ouvrent dans les sables,
    Tu méditais d'ingénieuses fables,
    Charles Maurras..."

    A Martigues, la pointe du Brescon, le "miroir aux oiseaux", dans le prolongement du quai natal de Charles Maurras....

  • La Une du Der Spiegel : l'opinion allemande enterre déjà l'Euro....

    der spiegel une.jpg

    Un cercueil, recouvert du drapeau grec; sur le drapeau, dans le cadre entourant l'habituelle photo du défunt, une pièce d'1 euro, barrée d'un crêpe noir....

     

    Auf Gedeih und Verderb: Die Währungsunion wird zur größten Gefahr für die Zukunft Europas: Der Euro kettet Volkswirtschaften aneinander, die nicht zusammenpassen. Dennoch setzen die Politiker auf immer neue Hilfsprogramme. Es ist der falsche Weg. (S. 38) 

    Soudain et attendu
    Nécrologie pour une monnaie source dec conflits

    Progrès ou destruction ? : l'union monétaire devient le plus grand danger pour l'avenir de l'Europe : l'euro enchaîne des économies nationales qui ne s'accordent pas. Pourtant, les hommes politiques misent sur des programmes d'aide toujours nouveaux. C'est le mauvais chemin. (S. 38)

  • La Nar aux quarante témoins.....

            La NAR (Nouvelle Action Royaliste) a souhaité fêter ses quarante ans avec un certain éclat et de différentes manières, dont la plus probante, du moins pour ceux qui n’en font pas partie, est certainement le riche florilège de témoignages très divers qu’elles a publiés à cette occasion.  

    nar timbre 40 ans.jpg

    Le timbre édité par la NAR pour son 40ème anniversaire...

    (heureusement, et malheureusement, épuisé...)

    Lire la suite

  • Laurent Fabius remporte le prix humour et politique 2011

         FABIUS HILARE.jpg

            "Mitterrand est aujourd'hui adulé, mais il a été l'homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d'espoir pour beaucoup d'entre nous… " C'est pour cette formule que Laurent Fabius a remporté, le lundi 20 juin, l'édition 2011 du Prix Press club humour et politique (1), succédant à Eva Joly , et son : "Je connais bien Dominique Strauss-Kahn, je l'ai mis en examen."

            Ont également été récompensés (!):

    Lire la suite

  • "Russe" ou "Française", la Révolution les porte en germe : le Goulag - comme la Terreur - est aux origines de la révolution...

            Évidemment, on le sait, et depuis toujours, chez ceux qui veulent savoir. Mais il importe de le redire et de le répeter sans cesse, à temps et à contretemps, à destination par exemple des victimes du mensonge, de la désinformation, de la vérité officielle ou de la conspiration du silence : de même que la Terreur est au tout début de la révolution française (comme l'a si bien montré François Furet), de même le Goulag est au tout début de la révolution russe.

            Ce samedi 18 juin, c'est le mérite de cette toujours excellente chronique de France info, animée par Philippe Vallet, Le livre du jour, que de nous le redire : Philippe Vallet a choisi, ce jour-là, de présenter l'ouvrage de Sozerko Malsagov et Nikolaï Kisselev-Gromonov, Aux origines du Goulag. Récit des îles Solovki.

            Le court résumé de la page d'accueil est éloquent :

            Le Goulag est né avec la révolution de 1917. C’est ce que montrent deux témoignages exceptionnels. Le premier a été écrit par un ancien prisonnier et le second par l’un des chefs d’un des camps des îles Solovki. Ce livre, bouleversant et horrifiant, sur la naissance du système concentrationnaire soviétique, est présenté par le célèbre historien du CNRS, Nicolas Werth. 

           http://www.france-info.com/chroniques-le-livre-du-jour-2011-06-18-aux-origines-du-goulag-recits-des-iles-solovki-de-sozerko-malsagov-et-544336-81-176.html

    Lire la suite

  • 62ème tué en Afghanistan : arrêter l'aberration.....

     http://www.defense.gouv.fr/content/view/full/123370

      Cette guerre dure maintenant depuis plus longtemps que les deux Guerres mondiales réunies, et l'enlisement qu'elle connaît n'a d'égal que le flou qui entoure et ses objectifs et sa raison d'être. Notre position est bien connue, elle n'a pas varié. Redisons-la, en cette tragique circonstance... 

    afghanistan morillon.jpg

    Parachutiste de Première classe Florian Morillon, 20 ans...

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XXIX: Monarchie et Royauté, par Vladimir Volkoff

    Ce court texte, d'où ne sont absents ni l'esprit ni l'humour de Volkoff, constitue la Préface ou l'Introduction de son opuscule intitulé Du Roi, paru chez Julliard (collection L'Âge d'Homme) en 1987.

    Dans ce texte, Vladimir Volkoff fait la distinction entre monarchie et royauté. Il voit dans l'une un système de gouvernement, dans l'autre un phénomène historique fondé sur trois facteurs : le pouvoir monarchique, le corps du roi et l'onction sacrée.

    La royauté lui apparaît moins comme une institution politique que comme un humanisme, car elle reproduit non seulement les structures de la famille, mais celles de l'homme lui-même : notre cerveau à la tête de nos organes, c'est proprement "le roi dans ses conseils".

    En outre, la royauté est le seul régime bisexué : la reine n'est pas  que la femme du roi; elle a  sa fonction propre.

    Vue sous un autre angle, la royauté est un moyen de connaissance analogique : entre le macrocosme de l'univers et le microcosme de l'individu apparaît le médiocosme de la société traditionnelle dont le roi est sûrement la clef de voûte, mais peut-être aussi la clef tout court...

     

    volkoff,monarchie,royauté,monocratie,roi,empire,empereur,napoléon

    Sacre de Charles X

    Si toute Royauté est monarchie, l'inverse n'est pas vrai : désignée par l'Histoire, et distinguée par le Sacre, la Royauté française n'est en rien une quelconque monocratie...

    Lire la suite

  • D’accord avec… Karim Ouchikh : Pour la création d’un fonds de sauvetage du Patrimoine français….

            A la rentrée 2011 aura lieu la vente aux enchères du mobilier du Palais abbatial de Royaumont. La France saura-t-elle éviter, de ce point de vue, la dispersion annoncée d'un ensemble patrimonial dont chacun s'accorde à reconnaître les plus hauts mérites artistiques ?

            C'est le souhait que formule Karim Ouchickh, et c'est le sens de cet appel qu'il lance à tous,  un appel auquel l'on ne peut que souscrire, et que l'on ne peut que relayer : 

            http://www.gaullisme.fr/2011/05/24/sauvetage-du-patrimoine-culturel-francais/ 

    ROYAUMONT PALAIS ABBATIAL.jpg 

    Situé à deux pas de l’abbaye cistercienne de Royaumont, édifiée sous le règne de Louis IX entre 1228 et 1235, le Palais abbatial éponyme fut construit en 1780, suivant le style néo-classique des villas conçues par l’architecte italien Palladio, à la demande de l’abbé Le Cornut de Balivières, aumônier de Louis XVI, sur les plans de l’architecte Louis Le Masson, élève de Claude-Nicolas Ledoux. Préservé des vicissitudes de l’Histoire, comme par l’effet de la Providence, ce magnifique édifice a traversé les siècles sans guère souffrir d’aucunes des grandes destructions qui, des tourments de la Révolution française aux dévastations des deux conflits mondiaux du XXème siècle, ont ravagées ailleurs bon nombre de monuments français. Tel un délicat écrin, ce bâtiment abrite, à l’intérieur de ses murs vénérables, un mobilier conservé intact et de splendides œuvres d’arts. 

    ROYAUMONT 1.jpg

    "Situé à deux pas de l'Abbaye cistercienne de Royaumont...."

  • Un bon remède contre "çà" ?....

      POLITIQUEMENT CORRECT.jpg

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL