Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

volkoff

  • GRANDS TEXTES XXXI: Du sacré, par Vladimir Volkoff

            Vladimir Volkoff mène ici une méditation sur le sacré, qui l'emmène de l'Egypte ancienne - "elle qui nous a tant appris dans les domaines de l'esprit", et qui a créé "l'archétype de la trinité royale, Osiris, Isis et Horus" - jusqu'à Thomas Mann et Dostoïevsky, en passant par saint Paul. Et qui le conduit à observer la royauté sous l'angle triple de La Royauté de médiation, puis de La royauté d'exorcisme , enfin de La royauté d'eucharistie. 

              Son postulat de base est simple : la royauté, si elle renonce au sacré, se renie elle-même. 

    volkoff,sacré,royauté

     "Cest l'Egypte - elle qui nous a tant appris dans les domaines de l'esprit - qui a crée l'archétype de la trinité royale, dont le mystère fondamental est celui-ci : Osiris, déjà mort, féconde sa soeur-femme Isis et engendre son héritier Horus, montrant par là que le roi, en tant que roi, ne peut pas mourir...."

    Osiris, Isis et Horus,la grande Ennéade d'Heliopolis, Musée du Louvre.

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XXIX: Monarchie et Royauté, par Vladimir Volkoff

            Ce court texte, d'où ne sont absents ni l'esprit ni l'humour de Volkoff, constitue la Préface ou l'Introduction de son opuscule intitulé Du Roi, paru chez Julliard (collection L'Âge d'Homme) en 1987.

            Dans ce texte, Vladimir Volkoff fait la distinction entre monarchie et royauté. Il voit dans l'une un système de gouvernement, dans l'autre un phénomène historique fondé sur trois facteurs : le pouvoir monarchique, le corps du roi et l'onction sacrée.

            La royauté lui apparaît moins comme une institution politique que comme un humanisme, car elle reproduit non seulement les structures de la famille, mais celles de l'homme lui-même : notre cerveau à la tête de nos organes, c'est proprement "le roi dans ses conseils".

            En outre, la royauté est le seul régime bisexué : la reine n'est pas  que la femme du roi; elle a  sa fonction propre.

            Vue sous un autre angle, la royauté est un moyen de connaissance analogique : entre le macrocosme de l'univers et le microcosme de l'individu apparaît le médiocosme de la société traditionnelle dont le roi est sûrement la clef de voûte, mais peut-être aussi la clef tout court.... 

     

    volkoff,monarchie,royauté,monocratie,roi,empire,empereur,napoléon

    Sacre de Charles X

    Si toute Royauté est monarchie, l'inverse n'est pas vrai : designée par l'Histoire, et distinguée par le Sacre, la Royauté française n'est en rien une quelconque monocratie...

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XXVI : Du Roi, par Vladimir Volkoff. Deuxième partie : L'Héritier (ou : Du Prince Royal)

           Voici l'intégralité du discours prononcé par Vladimir Volkoff aux Rassemblement Royaliste des Baux-de-Provence de 1986. Il est intitulé "L'Héritier" ou "Du Prince Royal".

            Il clôture la réflexion de Volkoff sur la trinité royale, après Du Roi comme Père, puis De la Reine, ces trois textes ayant été réunis par Julliard (collection L'âge d'homme) - avec d'autres textes courts - dans un opuscule intitulé Du Roi.       VOLKOFF 1.jpg

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XXV : Du Roi, par Vladimir Volkoff. Première partie: Du Roi comme Père / De la Reine

            Voici les deux premières parties de la réflexion de Vladimir Volkoff sur la trinité royale, qu'il a délivrées lors des Rassemblements royalistes des Baux de Provence : Du roi, comme père, et De la reine, ici réunies en un seul Grand Texte, le XXVème; la conclusion de cette réflexion, L'héritier ou Du prince royal constituant le deuxième volet de cette trilogie, et le Grand Texte XXVI. 

    volkoff,roi,reine,royauté,isis,horus,osiris 

    Lire la suite