Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pascal paoli

  • Ephéméride du 15 mai

    Maxime Real del Sarte, sculpteur, fondateur des Camelots du Roi - Décédé le 15 mai 1954

     

    1685 : Le Doge de Gênes est à Versailles pour « demander pardon » à Louis XIV 

    En 1684, Louis XIV fit bombarder Gênes, dont le Doge, Francesco Maria Imperiali Lercari avait pris parti pour l'Espagne - alors en guerre avec la France - et avait autorisé la construction, pour elle, de quatre galères. Par ailleurs, le Doge avait aussi permis la livraison de diverses fournitures aux pirates barbaresques d'Alger, eux aussi en conflit - mais permanent, celui-là - avec la France.

    Le roi avait, au préalable, suggéré au Doge de ne prendre ni l'une ni l'autre de ces décisions, mais celui-ci passa outre : toute une flotte française appareilla donc de Toulon, et lança 14.000 bombes sur la ville de Gênes. Puis Louis XIV obligea le Doge en personne, accompagné des quatre principaux sénateurs de Gênes, à venir lui présenter sa soumission à Versailles.

    Or, la loi perpétuelle de Gênes interdisait à tout Doge de quitter la ville un seul instant, et destituait d'office tout Doge en exercice absent un seul jour de la ville : il fallut donc aux Gênois voter une loi spéciale, autorisant exceptionnellement leur doge à quitter Gênes pour Paris...

    Michel Mourre assure que Louis XIV sut « adoucir les exigences de sa politique par l'urbanité de son accueil ». De son côté, le Doge Imperiali, qui ne manquait pas d'humour, fit cette réponse à ceux qui lui demandaient ce qu'il trouvait de plus remarquable à la Cour de France : « C'est de m'y voir...» 

    15 mai,corse,genes,choiseul,louis xv,sampiero corso,pascal paoli,pierre curie,charles perrault,dio vi salvi regina

    Réparation faite à Louis XIV par le Doge de Gênes, Francesco Maria Imperiali, dans la Grande Galerie du château de Versailles, le 15 mai 1685 - Tableau de C.G. Halle, Musée national du Château de Versailles

    15 mai,corse,genes,choiseul,louis xv,sampiero corso,pascal paoli,pierre curie,charles perrault,dio vi salvi regina

    Lire la suite

  • Ephéméride du 9 mai

    C'est le 9 mai 1950 que le processus d'intégration européenne a été lancé

     

    1769 : Bataille de Ponte-Novu 

    Ainsi nommée car elle s'est déroulée près d'un pont qui franchit le fleuve du Golo, sur la route de Corte à Bastia (ci dessous).

    Elle met aux prises plusieurs dizaines de milliers de combattants. Les Corses laissent sur le terrain 4.324 morts et plus de 6.000 blessés.

    Le gouvernement de l'île est confié par Louis XV au comte Louis de Marbeuf.

    C'est l'aboutissement final du lent processus de rapprochement entre la France et la Corse, initié et symbolisé dès le XVIème siècle par Sampiero Corso, les deux entités luttant contre les mêmes adversaires, espagnols et génois. 

    9 mai,corse,pascal paoli,ponte novo,bonaparte,nungesser et coli,atlantique nord,ceca,robert schumannn,lindbergh,gribeauval

    Des esprits à très courte vue politique continuent, après tant de temps, à véhiculer l'ineptie - de plus inutilement blessante pour les Corses... - selon laquelle Louis XV aurait « acheté » la Corse ! En réalité, les Anglais s'intéressaient de très près à l'Île, comme à Malte ou à Chypre, dont ils s'emparèrent, tout simplement.

    Faire de même avec la Corse ne leur aurait pas déplu : Louis XV, roi de paix en Corse - comme il le fut en Lorraine - trouva un excellent stratagème pour éviter cela, et pour ôter aux Anglais tout prétexte de refuser la réunion de la province à la France, ou, pire, d'intervenir, purement et simplement. Dans les deux cas de la Corse et de la Lorraine, on ne peut que louer l'esprit d'habileté et d'intelligence, qui permet à un roi pacifique d'agrandir pacifiquement le royaume (comme ce fut d'ailleurs le cas avec d'autre rois pour d'autres provinces : si certaines furent - et parfois durement... - réunies par la guerre - Normandie, Alsace, Franche-Comté, Roussillon...- plusieurs autres, et non des moindres (Champagne, Provence ou... Corse !) furent « réunies » par des moyens pacifiques (mariages, héritages, diplomatie). 

    9 mai,corse,pascal paoli,ponte novo,bonaparte,nungesser et coli,atlantique nord,ceca,robert schumannn,lindbergh,gribeauval

    Timbre commémoratif du deuxième centenaire du rattachement de la Corse à la France (voir l'éphéméride du 15 mai)

     9 mai,corse,pascal paoli,ponte novo,bonaparte,nungesser et coli,atlantique nord,ceca,robert schumannn,lindbergh,gribeauval

    Lire la suite

  • Ephéméride du 5 avril

    Actuellement : Karakorum, ancienne capitale de l'empire mongol

     

    1284 : Guillaume de Rubrouck, premier occidental à entrer dans Karakorum  

    Tout le monde connaît Marco Polo, l'explorateur vénitien, et son célèbre Livre des merveilles.

    On sait moins que ses pérégrinations en terre mongole avaient été précédées par celles de plusieurs moines, envoyés comme ambassadeurs soit par le Pape, soit par le roi de France, Louis IX (futur saint Louis).

    Ainsi, trente ans avant Marco Polo, Ascelin de Lombardie et André de Longjumeau, dominicains, et deux franciscains, Jean de Plan Carpin et Guillaume de Rubrouck, sillonnaient les routes de Mongolie.

    Ce fut Frère Guillaume de Rubrouck, natif de la Flandre française, ami et intime de Saint Louis, qui entra le premier dans Karakorum, alors capitale de l'empire mongol, et c'était bien la première fois qu'un ambassadeur chrétien occidental pénétrait dans la ville : il y fut accueilli solennellement par les Nestoriens du lieu, venus en procession au-devant de lui. 

    5 avril,fragonard,danton,terreur,comite de salut public,guillotine,robespierre,convention,marat,pascal paoli,nadar

    La route de Guillaume de Rubrouck 

    https://clio-texte.clionautes.org/L-Empire-mongol-recit-de-Guillaume.html 

    5 avril,fragonard,danton,terreur,comite de salut public,guillotine,robespierre,convention,marat,pascal paoli,nadar

    Lire la suite

  • Ephéméride du 5 février

    Le château de Gilles de Rais

     

    1404 : Naissance de Gilles de Montmorency-Laval, dit Gilles de Rais 

    Il fut maréchal de France, glorieux et vaillant compagnon d'arme de Jeanne d'Arc, avant de déchoir, et de devenir... Barbe-bleue ! 

    GillesDeRais.jpg

    http://www.philophil.com/philosophie/mal/figures/rais/Gilles_de_Rais.htm

     

    5 fevrier,nimegue,louis xiv,franche comté,besançon,louvre,citroën,marquise de sevigne,gilles de rai,pascal paoli,jeanne d'arc,barbe bleue

    Lire la suite