Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

genocide armenien

  • La turco-cinglerie en action en France et sur le Bosphore

    acceuil_Reves-de-Bosphore0.jpg

            C’est le Parlement et – conjointement – le gouvernement français qui sont à l’origine de cette stupide affaire, par une initiative sans queue ni tête, éminemment critiquable, contraire au bon sens et aux intérêts de la France.

            Qu’Erdogan perde ses nerfs, qu’il dise des sottises n’est, en l’occurrence, ni le fait premier, ni le fait générateur, ni, surtout, pour la France, le fait important.

     

            C’est pourquoi, mettre l’accent sur ce point, répondre de la même encre, sur le même terrain, reviendrait à occulter l’essentiel.

     

            Il faut prendre les propos d’Erdogan pour ce qu'ils sont : de la polémique simpliste, c'est à dire à peu près rien. On passe. En revanche, que dans la situation où se trouvent la France et l’Europe, le Parlement français et les institutions compétentes de l’Etat trouvent encore le moyen, le temps et l’argent de prétendre « légiférer », d'ailleurs indûment, en matière d’Histoire et à propos d’un génocide remontant à 1915 et qui, de plus, s’est déroulé dans un pays étranger, relève de la pure inconscience.

     

            C’est cela qui est important. Cela qu’il convient, qu’il nous revient de dire. Et, même si les insultes d’ordre historique proférées par les Turcs à l’encontre de la France sont infondées, pour ne pas dire ridicules, les « autorités » françaises, qui l’ont bien cherché, n'ont eu que ce qu’elles méritaient. Mais c'est la France qui en a les conséquences.

     

            A l'incongruité de leur initiative "législative" s'ajoute, maintenant, le ridicule d'une quasi crise gouvernementale, Alain Juppé, notre ministre des Affaires Etrangères, avec qui nous serons, cette fois-ci, d’accord, ayant cru devoir exprimer publiquement son désaccord, y compris, par conséquent, avec le Chef de l’Etat, le Parlement et le Premier Ministre,  qualifiant la loi en question d'"inopportune", ce qui est bien, en effet, le moins qu’on puisse en dire.  

     

            Mais, décidément, comme il a été écrit, ici, récemment, dans les commentaires, cet épisode turc nous confirme que « la majesté de l'Etat ne se trouve plus dans les institutions républicaines ».

  • Lu, vu, entendu : Attention ! Un Génocide peut en cacher un autre !.......

           Ainsi donc, les Députés français condamnent le négationnisme, en ce qui concerne le Génocide arménien perpétré en 1915.

           Fort bien.

           On louera notre Pays légal pour son zèle à traquer l'horreur, à dénoncer la barbarie, à flétrir l'innommable.... Sauf que.....

    Lire la suite

  • Ankara est vexée...mais il n'y a que la vérité qui fâche !...

            Ankara a conseillé à la France, le vendredi 7 octobre, d'affronter son passé colonial avant de donner des leçons aux autres pays, en réponse aux déclarations de Nicolas Sarkozy demandant la reconnaissance du génocide arménien. En réalité, cela montre deux choses :

    Lire la suite

  • Quand la Turquie célèbre une autre de ses purifications ethnique....

                Hier, 20 juillet, la Turquie a célébré en grande pompe le 35ème anniversaire de l'invasion par ses troupes de Chypre.

                Elle demande donc à entrer dans un Club dont elle occupe militairement le territoire d'un des membres, occupation qu'elle assume, pleinement, mieux, qu'elle revendique fièrement !....

    CHYPRE.gif
    C'est évidemment 1974 qu'il faut lire.....

    Lire la suite

  • Turquie: le (mauvais) feuilleton continue... On a les bonnes paroles, mais à quand les actes ?....

                Comment ne pas donner raison à Nicolas Sarkozy lorsqu'il déclare, à propos de la Turquie:

                "Il y a des pays comme la Turquie qui partagent avec l'Europe une part de destinée commune, qui ont vocation à construire avec l'Europe une relation privilégiée, qui ont vocation à être associés le plus étroitement possible à l'Europe mais qui n'ont pas vocation à devenir membres de l'Union européenne. La France entretient depuis des siècles une relation d'amitié avec la Turquie, et c'est au nom de cette amitié qui unit nos deux pays, c'est au nom du respect que l'on doit à ses amis que je veux dire la vérité à la Turquie. Nous serions mieux inspirés d'engager dès maintenant avec la Turquie des négociations pour créer un espace économique et de sécurité commun." 

    TURQUIE 1.jpg

    Lire la suite

  • Nous l'avons toujours dit : les Turcs sont des nazis qui ont réussi...

                Il s'est passé quelque chose de fort instructif, et en même temps de très révélateur, lors d'une cérémonie récente à Bruxelles. Une cérémonie de commémoration était organisée (le 10 novembre) à l'Ambassade de Turquie, à l'occasion du 70ème anniversaire de la mort de Mustapha Kemal Atatürk...

                Le Génocide arménien de 1915 (ci dessous) a été de la fête, si l'on peut dire...

    GENOCIDE.JPG

    Lire la suite