Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

front national

  • Trop "gros", trop facile ! : Anne Hidalgo, ou comment parler de 45, pour ne pas parler, par exemple, du Système qui échoue, partout ?

    anne hidalgo,le pen,front national,nazismeAnne Hidalgo n'est pas n'importe qui. Premier Adjoint au Maire de Paris, elle aspire à devenir son successeur. Ses propos ne sont donc que très rarement anodins...

    Or, elle a cru bon, récemment, de devoir attaquer le Front national, "un parti qui a soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis"...

    Dans un domaine un peu différent, mais qui rejoint notre propos malgré tout, on avait eu, il y a quelques mois, une autre savoureuse illustration d'inculture stupéfiante lorsq'un chroniqueur radio avait déclaré, sans sourciller, que les Antilles faisaient partie de la République française depuis le XVIème siècle... A ce stade, comme le disait Bainville, on n'a  qu'une envie, c'est de tirer l'échelle !

    Nous ne reprochons pas à Madame Hidalgo de ne pas aimer le Front national, ni Marine Le Pen, ni son père. Et nous n'avons pas pour but, ni pour désir, de nous substituer à ce parti pour le défendre, ce qu'il est parfaitement capable de faire tout seul.

    Notre but, il est bien connu, est de proposer une autre politique "étant réellement d'opposition, c'est-à-dire prêchant ouvertement la subversion du Régime"... (Léon Daudet).

    Lire la suite

  • Leçons du premier tour des élections présidentielles françaises. L’étonnante stabilité du corps électoral, par Yvan Blot

            Les résultats du 22 avril 2012 montrent une très grande stabilité du corps électoral français.

    La gauche reste minoritaire

            La gauche représentée par les candidats Hollande, Mélanchon, Joly, Poutou et Arthaud  atteint au total 43,50%  des voix. Elle n’est pas majoritaire et ne l’était pas non plus il y a dix ou vingt ans. C’est la rupture entre le Front National et la droite modérée qui donne ses chances à la gauche comme l’ancien président socialiste François Mitterrand l’avait bien vu et instrumentalisé en son temps (voir mon livre « Mitterrand, Le Pen, le Piège » paru en 2007.)

    blot,front national,droite,gauche,hollande,melenchon,sarkozy,le pen

    Lire la suite

  • Les électeurs du FN sont-ils de "gros c..." ? : Sophia Aram et son pseudo humour, qui relève plutôt du caniveau...

           "Parce que tout le monde boit, tout le monde croit qu'il sait boire..." : on s'en souvient, c'était, il n'y a pas si longtemps, un slogan du Ministère de la Santé cherchant à mettre en garde contre les méfaits d'une consommation non maîtrisée d'alcool...

            L'humour, c'est pareil, et c'est comme tout : ce n'est pas parce que certains ou certaines en font, ou croient en faire, qu'ils savent en faire, et que c'est, réellement, de l'humour.

            Le fait que Sophia Aram ait traité de "gros c..." les électeurs du Front National dans l'une de ses récentes chroniques de France Inter, où elle est censée tenir le rôle de comique/amuseur du matin, laisse dubitatif. L'insulte est peut-être, en effet, sa conception de l'humour, mais alors cette conception-là n'est pas, et ne sera pas, partagée par un grand nombre de nos concitoyens...

    Lire la suite

  • Anti système ? D’accord ! Mais qui est, vraiment, anti Système ?…..

            Lundi 14 février : la présidente du Front national affronte  le leader du Front de gauche, à 8h30, sur RMC et BFM TV. L'enjeu: montrer qui est le plus « antisystème », dit un « proche » de Marine Le Pen...

            Et c’est sur ce point que nous voudrions réagir, ici; sur ce propos du proche de Marine Le Pen, pas sur le débat lui-même, qui fut, d'ailleurs, plutôt intéressant…

    marine le pen,melenchon,front national,système,anti système,pays légal

    On n'est pas "anti Système" simplement parce qu'on a dit qu'on l'était....

    Lire la suite