UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aujourd'hui, dans notre Éphéméride... : 1908 : Premier numéro de L’ Action française quotidienne

1908 : Premier numéro de L’Action française quotidienne

 

maurras Une-AF-24-03-1908.JPG
La première "Une" de l'AF, 21 mars 1908...

          

Voir "Samedi 21 mars 1908 : premier numéro du journal", les trois photos précédentes et les huit suivantes, dans notre Album Maîtres et témoins (III) : Léon Daudet 

1. Du site Maurras.net :

 

"Outre le premier article du premier numéro, article collectif traitant du nationalisme intégral et co-signé par ceux qui seront les principales figures du journal, Maurras signe le 22 une revue de presse sous son pseudonyme bien connu de Criton. Même chose le lendemain 23... Il faut donc attendre le 24 mars 1908 pour trouver un article signé « Charles Maurras » dans L’Action française quotidienne, premier d’une très longue liste : « Le Bien de tous »

 

2. Et la courte réflexion que nous avons publiée dans lafautearousseau à cette occasion : 

 

premier numero de l'action francaise quotidienne.pdf

        

L'aventure qui commence ce 21 mars durera 36 ans et cinq mois : le dernier numéro sortira le 23 août 1944; préparé, le numéro du 24 août ne paraîtra pas, les communistes ayant fait main basse sur l'imprimerie de Lyon d'où sortait le journal, et Yves Farge, nouveau Préfet qui allait présider, dans la région, à la sinistre "Epuration", s'opposant à sa publication. Peu de temps après, les bureaux de L'Action française - réfugiée depuis longtemps à Lyon - furent pillés, et Charles Maurras et Maurice Pujo entrèrent brièvement en clandestinité...

Dans notre Album Maîtres et témoins (III) : Léon Daudet on peut suivre les principales étapes de cette extraordinaire aventure humaine que fut L'Action française quotidienne (le journal) et L'Action française (le mouvement, qui devait être, lui, dissous à la suite des obsèques de Jacques Bainville, en 1936, après une évidente provocation de la police politique pour le faire disparaître); par exemple :

l'amitié indéfectible, que seule la mort vint interrompre, de Bainville, Daudet et Maurras....;

le numéro du 20ème anniversaire;

les sièges du mouvement, du Café de Flore  - avant même sa création - à l'immeuble de la rue du Boccador, le dernier siège...;

 les premiers dirigeants, à partir d'Henri Vaugeois (et les neuf photos suivantes) etc... 

21 mars,cîteaux,action française,guitton,saint bernard,cluny,duc d'enghien,chateaubriand,vincennes,chantilly,napoléon,fouché,cadoudal,law

Que trois hommes aussi différents et, chacun, d'une personnalité aussi affirmée aient pu durant toute leur vie - à partir du moment où ils se sont rencontrés - être et rester amis au quotidien, dans le même mouvement et les mêmes locaux, sans la moindre "dispute" notable, voilà qui constitue une exception remarquable dans l'histoire politique...

Une amitié que Jacques Bainville a magnifiquement évoquée dans les quelques mots de remerciements qu'il prononça au siège du journal, à l'occasion de son élection à l'Académie française : Vertu de l'amitié

Lorsqu'on parle de L'Action française, de Charles Maurras, de Léon Daudet et de Jacques Bainville, c'est  peut-être la première chose qu'il convient de signaler (voir l'Éphéméride du 20 avril - naissance de Charles Maurras; l'Éphéméride du 1er juillet - mort de Léon Daudet; et l'Éphéméride du 16 novembre - naissance de Léon Daudet et mort de Charles Maurras)...

 

21 mars,cîteaux,action française,guitton,saint bernard,cluny,duc d'enghien,chateaubriand,vincennes,chantilly,napoléon,fouché,cadoudal,law

 Nous évoquons l'iniquité et la falsification de l'Histoire que représente la "mise à mort" de L'Action française en 1945, lors de la sinistre Epuration - qui dénatura et souilla la libération du territoire national - dans nos Éphémerides du 28 janvier (condamnation de Maurras, du 3 février (publication par Maurras de son poème "Où suis-je ?") et du 11 mai (loi de "Dévolution des biens de presse", en fait, vol légal de l'imprimerie ultra-moderne de L'Action française par le Parti communiste, qui avait commencé la guerre en approuvant l'alliance Hitler-Staline : voir les Éphémérides des 25 août et 28 août)...
C'était l'époque où les premiers "collabos" - qui avaient tant à se faire pardonner et tant à faire oublier !... - liquidaient les premiers résistants...

Voir - publié sur Boulevard Voltaire - la mise au point éloquente de Laure Fouré, juriste et fonctionnaire au Ministère des finances et d'Eric Zemmour :

Oui, l'Action française a toujours été anti nazi
 

21 mars,cîteaux,action française,guitton,saint bernard,cluny,duc d'enghien,chateaubriand,vincennes,chantilly,napoléon,fouché,cadoudal,law

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel