Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

assomption

  • Ephéméride du 10 février

    À l’issue de la procession du 15 août dans les rues de Paris, renouvellement du Vœu de Louis XIII à Notre-Dame

     

    1638 : Voeu de Louis XIII 

    Louis XIII et Anne d’Autriche se marient en 1615. Vingt-deux ans plus tard, ils n’ont toujours pas d’enfant. Le couple royal multiplie pèlerinages et prières à cette intention, mais il faudra attendre 1638 pour que l’on annonce une naissance prochaine : ce sera Louis-Dieudonné, le futur Louis XIV.

    Celui-ci n’est pas encore né que  Louis XIII prononce la consécration de sa personne et de son royaume à la Vierge Marie en action de grâce pour cet heureux événement et pour le secours constant de la Providence qui s’est manifesté dans plusieurs situations désespérées au cours de son règne (voir ci après, note I).

    Le roi ordonne que tous les ans il se fasse une procession solennelle à Notre Dame de Paris pour renouveler cette consécration : c’est l’origine de la procession qui se déroule annuellement dans les églises le 15 Août,  jour de l’Assomption. 

    Ingres_Louis_XIII.jpg
    Ingres, Le voeu de Louis XIII, Cathédrale de Montauban 

     

    Quant à la reine Anne d'Autriche, devenue veuve - et régente du royaume - en 1643, elle manifestera sa gratitude en édifiant le « temple magnifique » qu'elle avait fait le voeu d'édifier, si son désir de maternité était exaucé : ce sera le Val de Grâce (voir ci après, note II).

    Lire la suite

  • 15 Août 2012 : invocation de Frédéric Mistral à l'Immaculée Conception...

    Vierge du Saint cordon, Valenciennes

    de Frédéric Mistral, "A l'inmaculado councepcioun" ("A l'Immaculée Conception"), dernière strophe :

    vierge du saint cordon valenciennes.jpg

    Santo Mario, fai nous lume !  - Sainte Marie, éclaire-nous !

    Que nosto raço noun s'embrume  - Que notre race ne s'enténèbre pas

    Dins l'embriagamen, dins lou fum e l'ourguei  - Dans les ivresses, la fumée et l'orgueil

    De la matèri ! Zou ! erstrasso  - De la matière ! Vite ! déchire

    De ti lusour la niue negrasso  - De ta splendeur la nuit obscure

    Que sus lou mounde entié lou mau escampo vuei :  - Que sur le monde entier le mal répand aujourd'hui :

    Emé toun fiéu qu'as sus ta faudo  - Avec ton fils que tu portes sur ton coeur

    Enca saunous, Maire, esbrihaudo  - Et qui saigne encore, éblouis, ô Mère,

    Touti li maufatan que semenon lou juei ! - Tous les malfaiteurs qui sèment l'ivraie ! 

  • Quand l'Eglise de France joue de tout son poids dans le sens de l'ordre

    cardinal vingt-trois,assomption,eglise de franceNous n'avons pas hésité à dire notre désaccord avec l'Eglise Catholique, y compris avec le pape Benoît XVI, lorsque certaines de ses positions nous ont semblé ambigües, erronées ou contraires au Bien Commun, dans des domaines importants. Essentiellement, d'ailleurs, en matière d'immigration et sur la mondialisation.

    Raison de plus, pour souligner le rôle positif de l'Eglise lorsque, selon sa tradition profonde, elle prend une initiative allant, courageusement, et sur un sujet essentiel, dans le sens de l'ordre, de la stabilité et de l'épanouissement vrai de nos sociétés, s'il est encore envisageable. 

    C'est ce que le cardinal Vingt-Trois vient de faire, en lançant cette sorte d'appel national dont nous publions ci-dessous le texte. Le cardinal Vingt-Trois est, à la fois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France. C'est un "signe national" fort qu'il a voulu donner ainsi, impliquant l'Eglise de France dans son ensemble et interpellant les hommes politiques et les élus, à l'occasion des célébrations du 15 août.

    En l'occurrence, il agit au nom de l'Eglise de l'ordre. Ordre pris en son sens le plus élevé et le plus fort. On ne peut que s'en féliciter. Bien joué, Monsieur le Cardinal ! 

    Lire la suite

  • 15 Août 2011 : procession fluviale sur la Seine

     ASSOMPTION 2010 SEINE.jpg

    Compte-rendu sur France info (1'57") :

    http://www.france-info.com/france-societe-2011-08-15-des-milliers-de-croyants-en-pelerinage-fluvial-sur-la-seine-la-veille-555801-9-12.html

  • Bruno

                A la manière de La Bruyère, Patrice de Plunkett a épinglé avec justesse, et beaucoup de finesse, l'un des travers de notre époque…

    Il l'a fait, le lundi 17 Août, en consacrant la note de son blog (http://plunkett.hautetfort.com/) à la relation faite par un média de la procession du 15 Août, à Paris.

    A partir de cette relation, Plunkett – qui note par ailleurs avec satisfaction que le média a rendu compte correctement de la procession - s’attarde sur le cas d’un certain Bruno, dont parle le journal : "La ferveur des fidèles tranchait parfois avec l'indifférence de certains curieux, à l'instar de Bruno Rocher, venu d'Alsace avec sa famille "simplement pour profiter de Paris". Bien qu'"élevé dans la plus pure tradition catholique", il estime que "l'Eglise catholique a un problème d'identité du fait qu'elle résiste à la modernité", allusion faite à l'interdiction de l'utilisation du préservatif et de la contraception."

     Voici l’opinion de Plunkett sur l’opinion de Bruno. C'est bien vu, et bien dit....

    Lire la suite

  • 15 AOUT : LE VOEU DE LOUIS XIII

    arton87-e537f.jpgTestament de Louis XIII (extrait).

    "Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre.  

    A tous ceux qui ces présentes lettres verront, Salut.

     .....Nous avons déclaré et déclarons que,
     prenant la très sainte et glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre Royaume,
     nous lui consacrons particulièrement
     notre Personne, notre Etat,
     notre Couronne et nos sujets,
     la suppliant de nous vouloir inspirer une si sainte conduite, et défendre
     avec tant de soin ce royaume contre l’effort de tous ses ennemis,
     que soit qu’il souffre le fléau de la guerre,
     ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu
     de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire....

    Donné à Saint-Germain-en-Laye, le dixième jour de février, l'an de grâce mil six cent trente-huit, et de notre règne le vingt-huit." 

     

    (Vierge dite "de Charles X", Notre-Dame de Paris).