Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cardinal vingt-trois

  • Quand l'Eglise de France joue de tout son poids dans le sens de l'ordre

    cardinal vingt-trois,assomption,eglise de franceNous n'avons pas hésité à dire notre désaccord avec l'Eglise Catholique, y compris avec le pape Benoît XVI, lorsque certaines de ses positions nous ont semblé ambigües, erronées ou contraires au Bien Commun, dans des domaines importants. Essentiellement, d'ailleurs, en matière d'immigration et sur la mondialisation.

    Raison de plus, pour souligner le rôle positif de l'Eglise lorsque, selon sa tradition profonde, elle prend une initiative allant, courageusement, et sur un sujet essentiel, dans le sens de l'ordre, de la stabilité et de l'épanouissement vrai de nos sociétés, s'il est encore envisageable. 

    C'est ce que le cardinal Vingt-Trois vient de faire, en lançant cette sorte d'appel national dont nous publions ci-dessous le texte. Le cardinal Vingt-Trois est, à la fois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France. C'est un "signe national" fort qu'il a voulu donner ainsi, impliquant l'Eglise de France dans son ensemble et interpellant les hommes politiques et les élus, à l'occasion des célébrations du 15 août.

    En l'occurrence, il agit au nom de l'Eglise de l'ordre. Ordre pris en son sens le plus élevé et le plus fort. On ne peut que s'en féliciter. Bien joué, Monsieur le Cardinal ! 

    Lire la suite